Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/05/18 : Emmanuel Macron: 90 minutes de discours mais pas d'annonce, sinon celle d'un changement de méthode et cette phrase: "Pour juillet je veux qu’on ait finalisé un plan de lutte contre le trafic de drogue." Mais il n' y aura pas de plan banlieues.

22/05/18 : Le chantier de rénovation de l’A89 entre Libourne (33) et Mussidan (24) va nécessiter la fermeture partielle de l’échangeur de Montpon-Ménestérol (sortie 12), mercredi 23 et jeudi 24 mai, entre 7 h et 19 h. Durant ces deux jours, l’entrée sera fermée.

22/05/18 : Gauvin Sers et Les Tambours du Bronx seront les principales têtes d'affiche de la quinzième édition des Odyssées d'Ambès, festival gratuit qui se déroulera le 25 août prochain à partir de 15h. Entre 5 et 8000 visiteurs y sont attendus.

22/05/18 : La quatrième édition du festival ODP, qui s'est tenue du 18 au 20 mai à Talence, a réuni 17 000 personnes pour l'ensemble de ses concerts au profit des Sapeurs Pompiers de France, contre 19 000 en 2017 et 12 000 en 2016.

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/05/18 | Les fonctionnaires défilent en région Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Plusieurs centaines de fonctionnaires, agents de la fonction publique, étudiants et syndicats ont manifesté dans les rues de Bordeaux, La Rochelle, Agen ou Périgueux ce mardi, répondant à une mobilisation nationale d'environ 130 cortèges partout en France. C'est la troisième grande journée de mobilisation des fonctionnaires depuis l'élection d'Emmanuel Macron, en réponse à la réforme des statuts. Le secrétaire d'État à la Fonction Publique, Olivier Dussopt, annonçait ce lundi dans Libération qu'il y aurait des "ajustements" mais pas de "remise en cause" de ces derniers.

  • 22/05/18 | La Nuit des Musées fait le plein

    Lire

    Samedi 19 mai, c'était la Nuit Européenne des Musées, et Bordeaux y a fait participer 13 établissements autour de nombreuses animations centrées sur des pays européens. Ce mardi, les chiffres officiels de fréquentation sont tombés : on y apprend que 32 372 curieux ont participé, soit environ 5% de plus qu'en 2017. Le Musée des Arts Décoratifs a réuni à lui seul 4441 visiteurs, une affluence record sur l'horaire (entre 18h et minuit) comparé aux 2035 visiteurs de l'an dernier.

  • 21/05/18 | BHNS Bordeaux/Saint-Aubin : le Conseil d'État tranche

    Lire

    Le Conseil d'État a tranché et confirmé la décision de suspension de la déclaration d'utilité publique du futur BHNS Bordeaux/Saint-Aubin, en rejet du pourvoi en cassation de la métropole en octobre dernier. Le principal motif de rejet ? "Un vice de forme relatif au contenu de la notice explicative présentant le projet de lors de l’enquête publique", notamment concernant l'absence de justification dans le choix du tracé. Déjà repoussés à cet été, le début des travaux pour le futur BHNS pourraient être repoussés de plusieurs mois.

  • 16/05/18 | Le Sénat veut indemniser les propriétaires du Signal

    Lire

    Ce mercredi, une grande partie des sénateurs se sont prononcés en faveur de la mobilisation du fonds Barnier dans le but d'indemniser les propriétaires de l'immeuble Le Signal, à Soulac, devenu un emblème local des dangers de l'érosion côtière et pour lequel les 78 propriétaires sont toujours face à un blocage, malgré l'évacuation de l'immeuble en 2014 par arrêté municipal. La proposition de loi n'est cependant qu'une première étape puisque le texte doit aussi être adopté devant l'Assemblée Nationale, or le gouvernement s'y est montré plutôt défavorable.

  • 16/05/18 | La biodiversité en 24h Chrono au Teich

    Lire

    Les amoureux de la nature sont convoqués les 25 et 26 mai prochain au Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne du Teich pour les 24h de la biodiversité. Gratuit et ouvert à tous, cet évènement propose de nombreuses occasion de découvrir les enjeux autour de la préservation des espèces locales. Ciné-débat, spectacles vivants, expositions ou (plus original) inventaire d'espèces et sorties de terrain auront pour principales stars chauves-souris, oiseaux, reptiles ou escargots pour des temps forts organisés en partenariat avec des professionnels et des associations du territoire. N'oubliez pas les chaussures de randonnée !

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Une journée au fil de l'A65 : « C'est l'Aquitaine qui bouge »

04/02/2011 |

Alain Rousset - A la rencontre des bucherons

Prendre l'A65 pour rendre visite aux entreprises innovantes ayant fait le choix d'investir à proximité de cet axe, tel était le pari du président de la région Aquitaine Alain Rousset en ce jeudi 3 février. Mise en service le 16 décembre dernier, cette autoroute, dont le tracé a parfois été controversé, permet de relier Bordeaux à Pau en moins de deux heures et en toute sécurité. Deux ans après la tempête Klaus, ce marathon était aussi l'occasion de promouvoir la filière bois, alors que de nombreuses parcelles conservent encore les stigmates du désastre.

Ici, pas de glissières de sécurité mais de petits murets d'un blanc flamboyant qui contrastent avec le noir de jais du bitume. L'A65 mise en service en décembre dernier, coule tel un long fleuve tranquille reliant Bordeaux à Pau en moins de deux heures. Tranquille, le paysage qui défile ne l'est pas. Deux ans après le passage de la tempête Klaus, arbres arrachés ou cassés alternent avec des parcelles d'arbustes récemment plantés. Prendre cette autoroute était donc l'occasion pour le Président de région, Alain Rousset, d'aller à la rencontre de cette « Aquitaine qui bouge ».

Promouvoir la filière bois dans ce contexte prend tout son sens. Première étape à Cazats sur un chantier où des élèves en formation aux métiers de bûcheron du lycée de Bazas, mis en place suite à la tempête, travaillent. Etrange spectacle que celui d'arbres s'écroulant au sol. Mais pour le formateur Hubert Icard il est indispensable que ces stagiaires adultes du Centre de formation aux métiers de la forêt (CFPPA) apprennent sur le terrain, sur ces petites parcelles dévastées par la tempête et difficiles d'accès.

A quelques kilomètres de là, la scierie Labadie à Roquefort, est en plein développement. Jusqu'à présent, cette entreprise familiale fondée en 1979 ne vendait qu'aux professionnels. « Depuis l'autoroute, nous pouvons envisager plus facilement de vendre aux particuliers, de proposer et d'installer sur place des produits finis », explique Benoît Darricau, ingénieur récemment embauché. Pour le Président, il est « indispensable de diversifier les usages du bois, pas seulement parce que c'est la mode, mais parce que le bois est un matériau formidable. »

Croissance verte
La région avait pour projet d'installer des panneaux photovoltaïques sur l'ensemble des toits des lycées. Problème, le moratoire de décembre sur le photovoltaïque laisse le plan à l'état d'intention. La filière croissance verte, continue pourtant de se développer. Pour exemple, ce lycée d'Aire-sur-Adour qui a développé une formation « énergie renouvelable photovoltaïque thermique ».
« Décloisonner le monde de l'emploi et celui de la formation », une idée chère à Alain Rousset. A l'heure du déjeuner, professeurs, étudiants et chefs d'entreprises échangent. Pour M. Georges-Danjoux de l'entreprise Solarezo, « il est nécessaire d'avoir des gens formés, mais dans ce domaine ce qui prime c'est leur adaptabilité, car tout évolue très vite ».

Couveuse agricole

Enfin, comme pour lier environnement et solidarité, Alain Rousset a rendu visite à Marie-Françoise et Patrick Jean Dit L'Hopital gérant de Coqli'pot, à Argelos. Cette exploitation a développé en plus de son activité horticole, un espace réservé à la production de légumes bio. Pour Jean-Louis Campagne, président du Centre d'initiative pour valoriser l'agriculture et le milieu rural (CIVAM) du Béarn il est important d'épauler les « hors cadres familiaux », ces personnes qui, comme Régis en couveuse à Coqli'pot, se lancent sur le tard dans l'activité agricole sans apport foncier initial. Autrefois ingénieur, Régis a eu, grâce au Civam, un morceau de terre et des outils afin de ne pas se jeter dans l'aventure sans parachute. En plus de ce système de couveuse agricole, Coqli'pot participe à l'Amap à Serres-Castet. « Nous avons fait le choix d'un panier à dix euros afin que toute personne puisse profiter de ce fonctionnement » explique Perrine Maynadier, animatrice Amap. Les 70 adhérents s'engagent sur six mois à venir chercher chaque semaine leur panier de légumes et autres produits. Une relation directe entre consommateurs et producteurs qui se développe en Aquitaine, avec déjà plus de 130 Amap réparties sur le territoire.
A l'aise dans ce milieu rural qu'il affectionne, Alain Rousset laisse derrière lui cette autoroute qui, de jour comme de nuit, n'est encore que peu fréquentée, mais dont les acteurs locaux s'efforcent de maximiser ce lien entre le Nord et le Sud de l'Aquitaine.

Audrey Chabal

 

Partager sur Facebook
Vu par vous
970
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !