Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 17/07/18 | Charente-Maritime : des marchés fermiers 100% locavores cet été

    Lire

    La Chambre d'agriculture organise cet été trois marchés fermiers 100% dédiés aux producteurs locaux du 17. Le premier se tiendra à Chaniers, près de Saintes, le 19 juillet à partir de 19h, sur les berges de la Charente. RDV le 1er août à Le Thou, entre La Rochelle et Surgères, et le 8 septembre à Arvert, près de Royan. Déjeuner locavore et animations musicales sont au programme. D'autres marchés sont prévus en basse saison: le samedi 27 octobre à La Rochelle puis les 15 et 16 décembre à Périgny.

  • 17/07/18 | Coopération territoriale entre Bordeaux Métropole et Val de Garonne Agglomération

    Lire

    Le vendredi 13 juillet, le président de Bordeaux Métropole Alain Juppé, et le président de Val de Garonne Agglomération Daniel Benquet ont tenu à Marmande (47) une réunion d’étape sur le projet de coopération territoriale entre les deux collectivités. Ce projet de coopération s’inscrit dans la démarche « Bordeaux métropole coopérative », en vue de tisser des liens vertueux avec d’autres polarités et d’optimiser le fonctionnement de l’aire d’influence métropolitaine.

  • 17/07/18 | Musique en Graves démarre son Festival

    Lire

    Les 19ème Rencontres Musicales Internationales des Graves se tiennent du 17 au 27 juillet avec comme Président d’Honneur ad vitam aeternam Mstislav Rostropovitch. Le festival propose 8 concerts riches en diversité musicale. Chaque concert sera suivi d’une dégustation offerte par les Châteaux des Graves et du Sauternais hôtes de ces soirées. Infos et réservations : www.musiqueengraves.com

  • 17/07/18 | Une saison réussie pour l’Opéra de Bordeaux !

    Lire

    La saison 2017/2018 du Grand-Théâtre et de l’Auditorium de l’Opéra National de Bordeaux se termine sur de bons chiffres. 600 artistes se sont vus applaudis au cours de 270 levers de rideaux par 200 000 personnes (soit un taux de remplissage de près de 90%) dont un quart avaient moins de 30 ans. L’Opéra a également accueilli plus de 15 000 scolaires cette saison. La saison prochaine qui débutera le 18 septembre avec un récital du ténor Jonas Kaufmann a déjà 110 spectacles programmés. Pensez à réserver vos places !

  • 17/07/18 | Intempéries: le Département des Landes vote des aides d'urgence

    Lire

    Sans attendre le résultat des procédures de demande de reconnaissance de l’état de calamité agricole en cours d’instruction par les services de l’État, le Conseil départemental des Landes, qui siégeait ce lundi 16 juillet en commission permanente, a voté le déblocage d’aides d’urgences pour les agriculteurs impactés par les récentes intempéries. Pour les kiwiculteurs du secteur des Gaves, une aide exceptionnelle pour le nettoyage des vergers pour un montant prévisionnel de 80 000€ pour 120 ha. Et 40 000€ pour l’achat ou le transport de fourrages en soutien aux éleveurs des Barthes touchés par les inondations.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Une rentrée sur fond de « remise à plat des politiques » pour Pierre Camani

11/09/2015 | Rentrée 2015 : « Contexte financier difficile, application de la loi NOTRe et élections régionales qui redéfiniront le rôle des départements »...

Pierre Camani président du Conseil départemental47

« Remettre à plat nos politiques et redéfinir nos priorités ». Telle est la ligne directrice de Pierre Camani, sénateur et président du Conseil départemental de Lot-et-Garonne, en cette rentrée de septembre. Au cours d'un petit déjeuner-presse, le 10 septembre dernier, il a souhaité mettre en avant sa volonté première de « faire du Lot-et-Garonne un département de la qualité de vie », principalement en « réinventant » les services publics et en soutenant l'innovation, à l'aube d'élections régionales qui redéfiniront la place de cette collectivité...

@qui ! : Comment abordez-vous cette rentrée 2015 ?
Pierre Camani :
Cette rentrée 2015 est marquée par un contexte financier difficile du à la baisse des dotations, aux difficultés financières des collectivités et à l’application de la loi NOTRe qui redéfinit nos compétences. Pour toutes ces raisons, nous allons remettre à plat nos politiques et redéfinir nos priorités d’actions publiques. Dans cet esprit, nous allons concerter les Lot-et-Garonnais à travers un questionnaire distribué dans notre magazine à la mi-octobre. Nous allons également consulter les élus* et rencontrerons les acteurs socio-économiques, les entreprises, les chambres consulaires, pour échanger avec eux sur ce qu’ils attendent du département et leurs priorités que nous devons porter dans nos politiques publiques. Et dans quelques mois, dans le cadre du débat d’orientations budgétaires, nous présenterons nos orientations pour notre nouvelle mandature.

@ ! : Dans un tel contexte, quelle est votre ligne directrice ?
P.C :
C’est dans ces périodes difficiles qu’il faut savoir innover, réfléchir, redéfinir et concerter. Il va falloir poursuivre nos actions d’innovation pour continuer d’apporter un service public de qualité aux Lot-et-Garonnais. Poursuivre le développement des infrastructures routières, des grands axes routiers (RN21, Barreau de Camélat et déviation de Marmande). Poursuivre la progression des grandes infrastructures numériques avec le déploiement de la fibre optique et l’offre de service de très haut débit dès mi-2016. Poursuivre notre soutien aux communes, collectivités et intercommunalités pour développer d’autres nouveaux projets.

@ ! : Vous dites que vous sonderez, à travers un questionnaire, les Lot-et-Garonnais sur leurs priorités que vous prendrez en compte pour définir les orientations de votre mandature. Mais à la fois, on a l’impression qu’elles sont déjà bien définies...
P. C :
Oui et non car nous avons besoin de savoir quelles sont, pour les Lot-et-Garonnais, les priorités pour cette nouvelle mandature. Il y a bien d’autres projets à développer. Par exemple, quels sont, à leurs yeux, les services publics les plus importants : la démographie médicale, le soutien aux gendarmeries, la modernisation des Services départementaux d’incendie et de secours. Ou encore faut-il continuer à soutenir le Bureau d’accueil de tournage qui a un coût (une centaine de milliers d’€/an), mais qui amène de la notoriété pour le département. Ce questionnaire très fourni est à retrouver dans notre magazine et sur notre site internet mi-octobre. « Pour exister, ce n’est pas la géographie qui compte, c’est l’action. »@ ! : Avec la nouvelle grande région qui va naître craignez-vous d’être isolé ?
P.C :
On est isolé lorsqu’on est faible. Et on est reconnu lorsqu’on est fort. Nous, nous sommes forts de nos projets, de notre volonté à faire, à faire avancer le département. Nous sommes un département innovant dans beaucoup de projets. Dans le domaine économique en particulier avec cette volonté de développer les Clusters, les grappes d’entreprises, de créer une économie innovante qui engendre de l’emploi. Le Lot-et-Garonne sera donc reconnu à travers ses projets, ses innovations, son dynamisme qui nous caractérisent. Je n’ai aucune crainte par rapport à cela. Pour exister, ce n’est pas la géographie qui compte, c’est l’action.

@ ! : Avec cette nouvelle région, les départements vont perdre en partie la compétence économique. Comment voyez-vous cela ?
P.C :
La compétence économique est pour moi quelque chose d’essentiel. Certes elle ira à la Région, mais la Région, qui va développer des projets stratégiques sur un grand territoire, aura besoin de relais locaux. Un rôle que je souhaite épouser. En effet, les départements peuvent devenir des acteurs de proximité en rapprochant la Région des acteurs économiques départementaux. C’est pour cette raison que le partenariat avec la Région est indispensable.

@ ! : Cette rentrée politique est marquée par l’arrivée d’une vague de migrants en Europe. La France va d’ailleurs en accueillir. Quelle est la position du département ?
P.C :
J’ai pris l’initiative de proposer au président de l’Amicale des maires du Lot-et-Garonne, Jean Dionis du Séjour, un courrier commun à l’ensemble des maires pour leur dire que nous serons à leur côté et nous les soutiendrons s’ils souhaitent accueillir des réfugiés. Nous mettrons à disposition nos services sociaux. Cela fait partie de nos compétences d’aider à l’installation de ces migrants, mais c’est également une question d’humanité.

*
Réunions d’arrondissement dans le cadre de la consultation des élus :
— Arrondissement de Nérac : jeudi 17 septembre à 19 h à l’espace d’Albret à Nérac
— Arrondissement d’Agen : lundi 21 septembre à 19 h à la salle polyvalente de Pont-du-Casse
— Arrondissement de Marmande : vendredi 2 octobre à 19 h à la salle polyvalente de Virazeil
— Arrondissement de Villeneuve : jeudi 8 octobre à 19 h à la salle polyvalente de Monflanquin

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Partager sur Facebook
Vu par vous
1764
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !