Devenez actionnaire d'aqui.fr

21/01/22 : Hermione Académie, la mission formation de l’Association Hermione – La Fayette réunit désormais plusieurs formations: le cycle « Savoir-être, savoir-faire, savoir agir », les séminaires « Esprit d’équipage » et le programme « Engagement citoyen ».+ d'info

21/01/22 : Du 27 janvier au 31 mars, un centre de dépistage du Covid-19 va être installé au pied du Château Diable à Cenon. De 13h à 16h, sur rdv la population pourra réaliser des tests antigéniques. Les rdv doivent être pris sur Doctolib.

20/01/22 : En Dordogne, la disparition de Gaspard Ulliel, hier à l'âge de 37 ans, laisse le souvenir d'un jeune homme charmant et sympathique. L'acteur avait tourné "Jacquou le Croquant" en Dordogne. L'avant-première avait eu lieu à Montignac en janvier 2007.

19/01/22 : Bayonne lance la seconde édition de son budget participatif doté de 300 000 euros. Dès 9 ans, les habitants proposent des projets liés au vivre ensemble et au développement durable. Ils sont sélectionnés et soumis au vote. Puis la Ville réalise!+ d'info

17/01/22 : Le 22 mars, c'est à Cognac en Charente que se tiendra la première cérémonie des nouveaux étoilés du Guide Michelin en région. L'occasion, selon le guide rouge, de mettre en lumière “une ville et un territoire qui témoignent de l’excellence française”.

12/01/22 : Ce 12 janvier, le centre de vaccination de Pau ouvre 2 lignes de vaccination pour les enfants de 5 à 11 ans. Soit une capacité de 60 rendez-vous pédiatriques journaliers. La présence d'un des 2 parents est obligatoire pour répondre au questionnaire médica+ d'info

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge crues depuis hier. Les tronçons du Gave d'Oloron, Gave de Pau Béarnais ou encore du Saison risquent de vivre ce lundi des crues comparables voire supérieures à celles, record, de décembre 2021.

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge pluies et inondations depuis hier. Entre dimanche et lundi, on attend des cumuls de 50 à 80 mm en plaine, 100 à 130 mm sur les premiers contreforts, vallées et piémont, 150 à 250 mm en montagne.

07/01/22 : Football: le Bergerac Périgord Football club, dernier club aquitain en lice, devra se délocaliser pour recevoir l’AS Saint-Étienne en 8es de finale de la Coupe de France. Le match aura lieu au stade Francis-Rongiéras de Périgueux, le 30 janvier.

06/01/22 : START-UP : Les acteurs technologiques et innovants de Nouvelle-Aquitaine ont levé plus de 280 millions d'euros en 2021. Un record historique confirmé au 4ème trimestre avec 11 opérations et un peu plus de 28M€ levés.

06/01/22 : Le musée des Beaux-Arts de Libourne annonce une bonne nouvelle en ce début d'année : l'exposition "Toulouse-Lautrec, la naissance d’un artiste" qui aurait du s'achever au 9 janvier, joue les prolongation jusqu’au 16 janvier 2022 ! A voir!+ d'info

06/01/22 : Pyrénées-Atlantiques - Céline Dumerc, manager générale et ancienne capitaine de l’équipe de France féminine de basket vient d'être nommée Chevalier de l'ordre national de la Légion d'honneur au titre de la promotion civile du 1er janvier 2022.

02/01/22 : Coupe de France : Bergerac est en huitièmes de finales de Coupe de France de football. Les Bergeracois ont remporté leur match face à Créteil aux tirs au but (5 à 4). Au tour précédent, ils avaient battu Metz pensionnaire de ligue 1 aux tirs au but.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/01/22 | SNCF Réseau annonce un trafic régional "très perturbé" lundi

    Lire

    Du 23 janvier 19h au 25 janvier 8h, de fortes perturbations sont à prévoir sur le réseau ferroviaire suite à un mouvement social des aiguilleurs de la SNCF en Nouvelle-Aquitaine. Le trafic sera très perturbé lundi au sud de Poitiers. Quelques circulations seront assurées sur la LGV entre Paris et Bordeaux durant la journée de lundi mais aucune au sud de Bordeaux. Le trafic régional sera quant à lui très faible.

  • 21/01/22 | Unités de méthanisation et de méthanation de Lescar: le chantier démarre

    Lire

    Sur le site Cap Ecologia à Lescar, près de Pau, l'ambitieux projet de transformation de l'usine de dépollution des eaux usées en unité de production de ressources énergétiques décarbonées démarre aujourd'hui avec la pose des premières pierres des usines de méthanisation et de méthanation du projet pensé par Suez. Les boues permettront de produire du biométhane, du biochar, du compostage mais aussi indirectement du méthane de synthèse... Objectif a terme de cet équipement: réduire les émissions de CO² de l'agglomération de 550 t/an.

  • 21/01/22 | À Brive, il va y avoir du sport !

    Lire

    Afin de s’immiscer dans l’aventure des Jeux Olympiques de Paris qui se dérouleront en 2024, la ville de Brive et son Agglo ont obtenu les labels « Terre de Jeux 2024 » et « Centre de Préparation aux Jeux ». C’est l’occasion pour la ville corrézienne d’accueillir des délégations et clubs français et étrangers, en plus d’organiser des manifestations sportives importantes comme le meeting national d’Athlétisme qui se déroulera le 12 juin prochain. Plus d’infos sur http://www.brive.fr/

  • 21/01/22 | En Dordogne, les dépenses sociales grimpent

    Lire

    Le débat des orientations budgétaires du Département de la Dordogne a mis en lumière la forte hausse des dépenses sociales. Elles sont en augmentation de 4,5 % par an, soit 11 M€. Ce sont le RSA et le secteur de l'aide sociale à l'enfance qui enregistrent les plus fortes augmentations. L'Etat ne compense pas intégralement. En 2021, les dépenses sociales en Dordogne ont représenté 258 M€. Elles devraient atteindre 273 M€ cette année, soit une progression de 6 %.

  • 20/01/22 | H5N1 : face à sa diffusion, la stratégie de lutte s'intensifie encore

    Lire

    Le ministère de l'agriculture vient d'annoncer « le dépeuplement préventif de toutes les volailles et palmipèdes d’une zone géographique caractérisée par de nombreux foyers est désormais nécessaire au-delà des mesures actuelles visant l’élimination des foyers et le dépeuplement préventif autour des foyers ». 226 communes (39 dans le Gers, 161 dans les Landes et 26 dans les Pyrénées-Atlantiques), sont concernées, soit environ 1,5 million d’animaux, en plus des 1,5 million déjà dépeuplés. Consultée sur ces mesures, c'est « un nouveau traumatisme pour la filière avicole », assure la profession.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Urbanisme et habitat à Bordeaux : Pierre Hurmic dessine la ville de demain

04/05/2021 | En amont du conseil municipal, Pierre Hurmic, maire de Bordeaux, a tenu une conférence de presse sur les grandes orientations à venir en matière d'urbanisme et d'habitat.

1

Pierre Hurmic, maire de Bordeaux, a présenté à la presse ses grandes orientations en matière d’urbanisme et de logement pour la ville. Renaturation, régulation et résilience seront les maîtres mots des cinq prochaines années. Accompagné de Bernard-Louis Blanc, adjoint au maire en charge de l’urbanisme résilient et de Stéphane Pfeiffer, adjoint au maire en charge du service public du logement et de l’habitat. Alors, qu’entend cette stratégie et ses orientations ? Ce 4 mai le Conseil municipal de Bordeaux se penche sur le sujet.

« Aujourd’hui le logement à Bordeaux est cher et difficile à trouver ». Les premiers mots de Pierre Hurmic plante le décor. Si pourtant des centaines de logements sortent de terre, les Bordelais ont pour autant du mal à « s’approprier les nouveaux quartiers dont l’architecture et l’urbanisme ne les convainquent pas toujours. Surtout dans la mesure où le béton est envahissant et la nature recule. » Des bordelais qui, bien trop souvent, sont contraints soit de renoncer à habiter la surface correspondant à leurs besoins, soit de s’éloigner plus loin du centre voire dans d’autres communes. Pouvoir répondre aux différents besoins des citoyens, cela passe donc par trois orientations : renaturation, régulation et résilience. 

3 R

Qu’entend-on par renaturation? Pour faire simple, c’est le plan Bordeaux grandeur nature, qui s’articule autour de la préservation, du renouvellement, des plantations, le tout autour de la participation. C’est aussi une construction conçue autour « d’un espace public revalorisé, apaisé et d’une trame verte et bleue renforcée. » La régulation quant à elle, c’est à la fois la production de logements en volume et en qualité pour répondre aux besoins des bordelais mais c’est aussi la régulation des logements libres existant, avec des mesures fortes. Comme par exemple l’encadrement de prix, la régulation du marché privé et la lutte contre l’habitat indigne. La résiliance dans la construction immobilière passe par une exigence nécessaire pour la qualité du bâti du logement avec des matériaux qui doivent être locaux. C’est d’ailleurs là le sens du label habitat Frugal Bordelais.

L’enjeu pour le maire, c’est de répondre à deux impératifs : d’abord produire des logements qui permettent de répondre aux besoins des habitants et en même temps répondre à l’urgence climatique qui exige le zéro artificialisation. « Nous nous engageons, c’est une politique d’urbanisme et de l’habitat fertile, pour une ville apaisée, qui offre à chacun du confort, de l’intimité, des extérieurs, de la nature, des communs, mais aussi des logements plus accessibles financièrement. » 

Logements sociaux

Bordeaux a connu et connaît encore une très forte dynamique démographique. C’est pourquoi la ville se doit de rendre disponible 2 500 logements chaque année. « Dans ces constructions, nous souhaitons donner la priorité au logement social » car la demande a augmenté plus vite que l’offre produite. En effet, en 2015 il y avait 5 demandes pour 1 offre contre 9 demandes pour 1 offre en 2019. Tout en sachant que cette demande porte désormais sur de plus petits logements avec un nombre de demandeurs en T1 et T2 correspondant respectivement à  25 % et 23 % des demandes totales. Car 55 % des demandeurs sont des personnes seules. Malgré la volonté et les objectifs du PLH, aujourd’hui il manque 9 156 logements sociaux pour atteindre le seuil des 25% fixés par la loi. « Nous allons augmenter la part des logements sociaux dans le diffus afin d’aboutir à une meilleure répartition géographique de l’offre sociale afin qu’il y ait une plus grande mixité des publics dans toute la ville », précise Pierre Hurmic. Objectf

Des prix exorbitants

Selon Stéphane Pfeiffer, « on considère qu’il y a un décalage entre la demande et l’offre. Dans le neuf, l’augmentation des prix est indiscutable : la moyenne des ventes des promoteurs, hors parking, est passée de 3 830€/ m2 en 2014 à 4 714€/m2 en 2020 ». Soit environs 900€ d’augmentation sur sept ans. Si on prend l’exemple d’un couple jeunes actifs sans apport, avec 3 500€ de revenus nets (2,8 SMIC), la capacité d’emprunt est de 260 à 280 000€ (mensualité maximale 1100€). Ce qui signifie qu’au prix actuel moyen de vente en neuf sur Bordeaux, ils peuvent acheter un bien de 54 à 58m2. Alors qu’il recherche généralement un T3 de 65 m2. Cela rejoint les propos de Pierre Hurmic : soit on revoit les surfaces à la baisse, soit on s’éloigne. 
La ville souhaite ainsi intervenir sur le foncier avec une stratégie volontariste pour réguler les prix. Par exemple, « on souhaite développer l’accession sociale à la propriété avec notamment le recours aux offices fonciers solidaire. Ce qui permet aux familles de rester dans le centre-ville puisqu’on est bien moins cher à l’achat », explique l’adjoint au maire en charge du service public du logement et de l’habitat.

Concernant le loyer à la relocation, Bordeaux est la ville au loyer le plus cher de France derrière Paris. Avec un loyer moyen de 11,6 €/m2 à 15,8 €/m2  sur les T1. Soit un loyer moyen à la relocation sur Bordeaux de 13,9€ /m2. Parmi les pistes évoquées : l'encadrement des loyers, la mobilisation du parc de logements existants pour réguler le marché privé (près de 5000 logements seraient en effet vacants), ou accentuer le contrôle de l'offre sur les meublés de tourisme. Autres ambitions des orientations présentées ce mardi aux élus municipaux : lutter contre l’habitat indigne et insalubre et créer une réelle mixité des publics dans tous les quartiers.

Stop au béton coulé

Bernard Louis Blanc s’indigne face au triste constat, attribué aux équipes municipales précédentes, d’avoir construit un « eco-quartier », celui de Ginko, avec 90 000 m3 de béton coulé pour 600 logements, soit l’équivalent en émissions de gaz à effet de serre de 320 allers / retours entre la France et la Thaïlande. « Or, le béton est un boulet climatique qui est analysé depuis des décennies. On le sait, tout le monde le sait que ce n’est pas avec du béton coulé en place, qu’on peut faire des éco-quartiers et qu’on peut participer de la transition écologique », souligne-t-il, agacé face à ce triste constat. La deuxième grande orientation en matière d’urbanisme et de production est donc de décarbonner cette production. Par quoi ça passe? Inciter les opérateurs à utiliser des matériaux bio-sourcés, « des matériaux qui se situeraient au maximum à 200 km du point de projet ». C’est là tout l'enjeu de la création d'un label Habitat Frugal Bordelais... sans négliger la qualtié de vie résidentielle, précisent les élus.

Autre constat dressé par la nouvelle municipalité : en plus du béton, avec la frénésie immobilière que la ville a connu ces dernières années, il y a eu une perte 25 % de biodiversité. « Ce qui est une catastrophe aujourd’hui pour la ville, mais aussi pour la planète », s’accordent Bernard Louis Blanc et Pierre Hurmic. Face à cela, cela, les élus se sont fixés une nouvelle trajectoire pour Bordeaux, celle de tendre au Zéro artificialisation. Autre piste sur une sauvegarde voire une reconquête de la biodiversité, sanctuariser les derniers grands espaces naturels la reconstitution de l’îlot Bordelais en poursuivant et concluant la lanière paysagère amorcée par le tissus de jardins d’échoppes et d’immeubles bordelais.

Par et avec les habitants

Le projet municipal, s’articule donc autour de tout cela: une ville décarbonée, solidaire, accueillante, équilibrée. Si pour cela les élus se sont fixés une nouvelle trajectoire pour Bordeaux, ils promettent également que la ville sera façonnée par et avec ses habitants en favorisant d'une part la participation citoyenne à la fabrique de la ville, en lien avec les assises du pouvoir partagé et facilitant d'autre part l’accès aux droits et à l’information en matière de logement : la Maison du logement.
De grandes orientations municipales qui devront s'inscrire, et c'est la première étape à leurs mises en oeuvre, dans la onzième modification du Plan local d'Urbanisme de Bordeaux Métropole dont la concertation publique a démarré le 26 avril dernier.

Mélanie Philips
Par Mélanie Philips

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
15769
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Jean-Jacques Lasserre, Président du Département des Pyrénées-Atlantiques Politique | 19/01/2022

Les Pyrénées-Atlantiques concentrées sur le social, le logement, la jeunesse et la LGV!

Pierre Hurmic, maire de Bordeaux a présenté ses voeux à la presse le 11 janvier 2022 Politique | 13/01/2022

Bordeaux, « une ville toujours plus solidaire et ouverte au monde » en 2022

Xavier Fortinon, président du Département des Landes Politique | 12/01/2022

Santé, élevage, foncier : des voeux landais sous le signe de la gestion de crises

François Bayrou a adressé ses voeux aux corps constitués dans une vidéo en direct depuis le Palais Beaumont Politique | 11/01/2022

François Bayrou porteur de bonnes nouvelles pour l'hôpital de Pau en 2022

Alain Rousset lors de ses voeux à la presse le 7 janvier 2022 Politique | 10/01/2022

Alain Rousset pose les transitions, la réindustrialisation et la justice sociale au menu de 2022

Germinal Peiro, président du Conseil départemental de la Dordogne Politique | 07/01/2022

Le Département de la Dordogne veut renforcer son attractivité

Jean-Luc Gleyze, président du conseil départemental de Gironde lors de la présentation de ses voeux à la presse pour 2022 Politique | 06/01/2022

Gironde : La participation citoyenne "grande cause départementale" en 2022

Vote à main levée du plan de financement du GPSO conseil régional de Nouvelle-Aquitaine Politique | 15/12/2021

"Délibération historique" : la Nouvelle-Aquitaine dit Oui au plan de financement du GPSO

vote budget primitif département 2022 une Politique | 15/12/2021

Gironde: Jean-Luc Gleyze a présenté sa feuille de route pour le mandat 2021-2028

Conférence de presse pré-plénière Alain Rousset Sandrine Derville Politique | 13/12/2021

GPSO, orientations budgétaires : Jours de plénière au Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine

A Pau, les acteurs de la sécurité ont signé le 6 décembre 2021 leur nouvelle stratégie locale de la prévention de la délinquance 2021-2024 Politique | 09/12/2021

Pau : L' "exemplaire coordination" des acteurs, clé du succès de la prévention de la délinquance

Membres du Conseil des Sages en présence du maire de Cenon Jean-François Egron Politique | 02/12/2021

Cenon : Installation du Conseil des Sages, symbole de démocratie participative locale

Jean-Sébastien Lamontagne, nouveau préfet de la Dordogne Politique | 24/11/2021

Jean-Sébastien Lamontagne est le nouveau préfet de la Dordogne

Signature du Plan d'Actions Régional pour l'Entrepreneuriat des Femmes (PAREF) par Elisabeth Moreno, ministre chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l'égalité des chances, lors d'une visite d'une pépinière d'entreprises Politique | 30/10/2021

La Ministre Elisabeth Moreno à Bordeaux pour soutenir l'entrepreneuriat féminin

Fabienne Balussou, nouvelle préfète de la Haute-Vienne, a rencontré les représentants de la presse Politique | 28/10/2021

La nouvelle préfète de la Haute-Vienne a pris ses fonctions