Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

16/01/18 : France Télévision a compris l'utilité de France 3 Euskal Herri au Pays basque. Les sept minutes quotidiennes ont été maintenues, dans l'état. C'est à dire dans sa structure au studio des allées Marines de Bayonne et non prestataire de reportages

16/01/18 : Cyrille Guimard, sélectionneur de l'équipe de France de cyclisme, parrainera la 23e édition du Tour de Lot-et-Garonne et sa cyclosportive les 14 et 15 avril prochains.

16/01/18 : L'agglo de La Rochelle a été choisie par le cabinet Missions Publiques pour faire partie des 4 collectivités françaises à organiser un débat publique atour de l'essor des transports sans conducteur, le 27/01 de 9h à 17h. Inscription : debatcitoyen.fr

15/01/18 : La Rochelle participe à la 2e Nuit de la lecture samedi 20 janvier de 16h30 à minuit à la médiathèque de Villeneuve-les-Salines et dans le Hall de l’Agora au Centre social. Au programme : des lectures et des animations variées. Tout public. Gratuit.

13/01/18 : Cognac: les Trophées du vin 2018 ont récompensé le 11 janvier l'association cognaçaise Les Etapes du cognac avec le prix "meilleur accueil dans le vignoble", récompensant son développement de l'oenotourisme sur le territoire.

11/01/18 : Opération de régulation des sangliers à Agen et Foulayronnes. Un grand nombre de sangliers a été signalé et confirmé dans ces deux communes. Les services de l’Etat ont donc décidé d'organiser des opérations de régulation jusqu’au 28 février inclus.

10/01/18 : Arbres arrachés sur le Technopole Agen-Garonne. Ste-Colombe-en-Bruilhois et l’Agglo d’Agen condamnent ces dégradations « gratuites et stupides » et souhaitent que ces actes soient sanctionnés. Une plainte sera déposée dans les prochains jours.

10/01/18 : La ville de Villeneuve-sur-Lot en Lot-et-Garonne vient de se voir décerner le label « Ville active et sportive » par le Conseil National des Villes Actives et Sportives (CNVAS).

10/01/18 : Oriane Guéna, l'épouse d'Yves Guéna, ancien maire de Périgueux et ancien ministre, est décédée dans la nuit de lundi à mardi à l'âge de 93 ans, 22 mois après son mari. Elle aussi résistante, elle avait accompagné Yves Guéna dans tous ses combats.

24/12/17 : C'est Jean-François Hirigoyen, un chef d'entreprise de 55 ans, qui a été élu par le Conseil municipal de Saint-Jean-de-Luz en remplacement de Peyuco Duhart, décédé des suites d'un AVC. "De là où il est, il me guidera dans mes fonctions a-t-il énoncé.

22/12/17 : L'équipe de France féminine de handball, récemment sacrée championne du monde après avoir battu la Norvège en finale mondiale, va venir jouer en Dordogne. Ce sera en mars 2019 au Palio de Boulazac lors de la Golden League.

18/12/17 : La Rochelle accueille son premier bus entièrement électrique. Il circulera les deux prochaines semaines sur la ligne Illico4, tranversant le centre historique de la ville. Ce bus silencieux et non polluant a été conçu dans les Deux-Sèvres par Heuliez

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/01/18 | Le Reggae Sun Ska repart en Médoc

    Lire

    Clap de fin pour la version "campus" du Reggae Sun Ska. À la suite d'un courrier et de plusieurs échanges téléphoniques avec les maires de Pessac, Talence et Gradignan soulignant des plaintes de riverains soumis à des "nuisances sonores", la 21ème édition du festival se délocalise. Elle aura lieu sur le domaine de Nodris, à Vertheuil, pouvant accueillir 12 000 festivaliers par jour (contre 27 000 sur le campus). Ce mercredi, les premiers noms de la programmation annoncent notamment Jimmy Cliff en tête d'affiche.

  • 17/01/18 | Le trafic de l'aéroport de Biarritz Pays-Basque: +4,7%

    Lire

    Les gestionnaires de l'aéroport de Biarritz Pays basque pourront avoir le sourire lors de la présentation des vœux la semaine prochaine. Si les chiffres de décembre ont connu une légère baisse, (74 091 passagers contre 74 727 en 2016) vraisemblablement en raison de l'enneigement précoce des stations de sports d'hiver, en revanche 2017 affiche des chiffres flamboyants avec 1 190 991 passagers, soit une augmentation de 4,88% qui confirme largement sa place de deuxième plateforme aéroportuaire de la Nouvelle-Aquitaine.

  • 17/01/18 | Contrat juteux pour Gaz de Bordeaux

    Lire

    La SAS Gaz de Bordeaux peut se frotter les mains : elle vient de décrocher un marché auprès de la Direction des Achats de l'État pour fournir plus de 2000 sites en gaz naturel pendant deux ans. Parmi eux, on retrouve la Cour des Comptes, Météo France, plusieurs ministères mais aussi l'ensemble des centres pénitentiaires de France. En 2016, cette société possédée par Régaz dont Bordeaux Métropole est actionnaire à 51,93% a réalisé un chiffre d'affaires de 355 millions d'euros, dont 70% hors Gironde.

  • 17/01/18 | La réforme de l'enseignement supérieur avance

    Lire

    Frédérique Vidal, la Ministre de l'Enseignement supérieur, s'est rendue ce mardi à Bordeaux. Elle y a effectué un nouveau point d'étape à la rencontre des présidents des universités de Bordeaux Montaigne, Poitiers, Limoges, Pau et La Rochelle et de la communauté d'enseignants. L'ordre du jour était évidemment consacré à la réforme de la réussite et de l'orientation, dont la première étape (remplacer "APB" par Parcours Sup) est effective depuis lundi. Cette réforme représente un budget d'un milliard d'euros sur cinq ans.

  • 17/01/18 | Le maire de Bayonne s'inquiète pour l'avenir des Galeries Lafayette

    Lire

    Après avoir appris que dans le cadre du projet de cession en franchise de magasins Galeries Lafayette en province celui de Bayonne serait éventuellement concerné. Le maire a fait part de sa "totale incompréhension et sa plus vive réprobation si une telle information venait à être confirmée". Pour Jean-René Etchegaray, cette décision irait à l’encontre des efforts conjugués pour renforcer le dynamisme commercial et l’attractivité d'un centre-ville, dont les Galeries Lafayette sont une des locomotives".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Vague macroniste sur la Charente-Maritime

12/06/2017 | En Marche se positionne en tête dans les 2e, 3e et 4e circonscriptions

Campagne législative sur la 4e circonscription

Les premiers résultats avaient d’abord laissé présager plusieurs triangulaires, voire quadrangulaires, les suffrages entre 12,5% et 20% étant les plus importants. Mais c’était sans compter le taux d’abstention record sur le département : 49,64%, soit près de 9 points de plus qu’en 2012. Convertis au nombre d’électeurs inscrits, les suffrages exprimés ont donc pesé beaucoup moins lourds dans la balance et le 2e tour ne sera constitué que de duels sur les 5 circonscriptions.

En Charente-Maritime comme ailleurs, la « vague » Macron semble avoir tout emporté. Les jeux sont évidemment loin d’être faits, d’autant plus dans les circonscriptions avec des candidats « historiques » bien implantés, comme dans la 1re circonscription (La Rochelle-Ré), où le député sortant Olivier Falorni (DVG), en tête avec ses 36,54%, devra faire face à la candidate En Marche Otilia Ferreira (26,99%), élue au conseil municipal de La Rochelle. Reste à savoir comment vont se répartir les voix des dix autres candidats, ayant obtenu entre 0,40 et 9% des suffrages. Même questionnement sur la 5e circonscription (Marennes-Oléron-Royan Ouest), où le député sortant Didier Quentin (LR) brigue un 5e mandat. Arrivé sans trop de surprise en tête du premier tour avec 23,78%, il se retrouve néanmoins en ballotage avec le centriste Gérard Potennec (à 20,99%), qui surfe à la fois sur la destitution du candidat d’En Marche Christian Gerin, juste deux semaines avant les élections, et sur cette absence de candidat officiel du parti présidentiel. Une vraie surprise sur la circonscription, là où les pronostics voyaient plutôt un duel entre « ténors » locaux, entre Didier Quentin et le maire de Marennes Mickaël Vallet (PS) au second tour.

La configuration est bien différente dans les autres circonscriptions, où, en l’absence de candidats sortants, les candidats d’En Marche, tous issus de la société civile et encore inconnus du grand public il y a un mois, font une franche percée. Frédérique Tufnell (38,48%) met ainsi en difficulté la candidate LR Sylvie Marcilly (19,38), qui est aussi maire de Fouras et vice-présidente du Département, dans la 2e circonsciption (bassin de Rochefort – Aunis). Même situation dans la 4e circonscription (sud ouest), où le « marcheur » Raphaël Gérard, avec 33,8% des voix, devance le successeur de Dominique Bussereau (LR) Loïc Girard (22,20%). Ainsi que dans la 3e (Saintonge), où Jean-Philippe Ardouin (28,77%) distance le candidat LR Frédéric Neveu  (14,90%).

L’autre vraie surprise, c’est surtout l’élimination du FN dès le premier tour : après avoir été un vote très fort durant les présidentielles, il se retrouve en 3e ou 4e position selon les circonscriptions, avec des suffrages équivalent aux Mélenchonistes.

 

Quelques réactions de candidats :

Raphaël Gérard (candidat REM) : « On voit clairement que deux mondes s’affrontent : celui du vieux système politique, avec ses candidats investis et implantés de longue date, et celui de la nouvelle politique, que nous, candidats de la société civile, incarnons. Et là où notre côté « inconnu » aurait pu nous desservir, s’est révélé une force : les gens ont voté pour un projet et non pour une personne. Après, nous avons également fait beaucoup de terrain pour essayer de comprendre les attentes des gens, et notamment les raisons de ce vote FN, massif sur la 4e circonscription durant les présidentielles.

Isabelle Vethois, représentante d’En Marche 17 : « Avec ces premiers résultats, on sent une envie de renouvellement de la vie politique. Pour nous, les candidats choisis ont la capacité à être au plus près des citoyens et nous veillerons à ce que cela le soit : s’ils sont élus, nous leur demanderons de mettre en application sur le terrain les décisions prises au gouvernement, d’aller constater leurs effets et de nous faire remonter les réactions locales. Jusqu’à présent, les députés des partis en place passaient beaucoup de temps à voter contre, nous allons voter des projets pour faire avances les choses. »

Otilia Ferreira (candidate REM) : « Je suis heureuse que le mouvement En Marche se positionne pour ce 2e tour et je suis confiante pour la suite. Je pense que les choses changent, y compris dans les habitudes de votes rochelaises : la primauté traditionnelle du candidat sortant n’est plus de mise aujourd’hui. Les Français ont compris le projet d’Emmanuel Macron et leur vote s’inscrit dans une continuité logique. »

Mickaël Vallet (candidat PS), maire de Marennes : « La faiblesse de la participation doit nous inquiéter et inviter les futurs élus à beaucoup d’humilité. Quel que soit le choix des électeurs, je les exhorte à aller voter. La gauche ne sera vraisemblablement pas présente dans la futur Assemblée. Nous devons cette situation à notre refus d’aborder les sujets qui fâchent, notamment depuis le réferendum de 2005, autant qu’à ceux qui ont auto-prophétisé l’impossible réconciliation de deux gauches, qu’à ceux qui jugeaient indispensable l’effondrement du parti moteur de la gauche pour sauver leur propres peaux […] Nous devons notre situation a une profonde insuffisance collective nationale. Ceux qui sont à la tête de nos formations politiques, et je parle de la mienne en premier lieu, devront assumer au plus vite en démissionnant, pour laisser agir ceux qui veulent écouter les classes populaires et comprennent ce qu’implique la Nation […] Et j’en serai. Un parti peut mourir, une République aussi. Mais les principes de liberté, égalité, fraternité et de laïcité demeurent. Et sur ces pierres nous rebâtirons une société différente de celles que le néo-libéralisme continuera de nous imposer. »

Didier Quentin (LR), reprenant les thèmes de François Baroin sur les réseaux sociaux : « La mobilisation de tous est impérative » pour le 2e tour. Didier Quentin reproche à son adversaire d’avoir utilisé un moyen peu honnête de se hisser au deuxième tour en s’affichant sur ses tracts de campagne auprès d’Emmanuel Macron alors qu’il n’a pas été investi.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
41763
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !