aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

21/08/17 : La Rochelle : l'Université d'été du PS se tiendra cette année à l'espace Encan dans une version allégée, sous forme de formation : entre 400 et 600 élus sont attendus du 23 au 26 août. Pour la première fois, les militants ne sont pas conviés.

09/08/17 : Sécurité routière 4 personnes ont perdu la vie sur les routes lot-et-garonnaises fin juillet. La mobilisation des policiers et des gendarmes demeure à un niveau élevé et aucune tolérance ne sera admise en cas d’infractions, assure la préfecture du 47

09/08/17 : Le girondin Pierre-Ambroise Bosse, 25 ans, qui est né à l'athlétisme au club de Gujan-Mestras a remporté l'épreuve du 800 mètres aux championnats du monde de Londres en 1'44''67 ce mardi 8 août.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/08/17 | Pierre Camani écrit à Muriel Pénicaud sur la suppression de contrat aidé

    Lire

    Pierre Camani, président du CD47, a écrit à la ministre du Travail à la suite des annonces gouvernementales relatives à la suppression de contrat aidé aux entreprises et à la restriction de ces contrats pour les associations et collectivités. Ce dernier se dit inquiet pour l’avenir de ces structures, « qui ne pourront se substituer à l’Etat pour financer ces emplois aidés ». Il demande à l’Etat de réexaminer cette mesure dans les meilleurs délais, en concertant les publics concernés.

  • 22/08/17 | Le premier ministre inaugurera la foire-expo de Pau en septembre

    Lire

    Edouard Philippe, le premier ministre, est attendu le 9 septembre à Pau pour l'inauguration de la foire-exposition. Il y sera accueilli par le maire et président de la Communauté d'agglomération, François Bayrou, qui a également été son ministre de la Justice. Organisée du samedi 9 au dimanche 17 septembre, la foire-exposition de Pau a pour thème cette année "Ici, le présent se conjugue au futur". Elle accueillera notamment un pavillon du futur abritant des robots, des hologrammes, des objets connectés, des drones, des démonstrations de réalité virtuelle et augmentée.

  • 21/08/17 | Une nouvelle régulation dynamique des vitesses sur l’A63

    Lire

    Du 21 au 25 août, l'A63 se dote d’un dispositif de « régulation dynamique des vitesses » pour faciliter l'écoulement du trafic aux heures les plus chargées. Concrètement: la vitesse réglementaire, affichée sur des panneaux lumineux, varie de façon automatique, à la baisse ou à la hausse, en fonction des conditions de circulations. Elle est modulée de 130 km/h à 110 km/h dans le sens nord-sud (entre l’échangeur 24 (Pierroton) et l’A660) et entre 130 km/h et 70 km/h dans le sens sud-nord (entre l'A660 et la rocade bordelaise), par paliers de 20 km/h. La situation normale étant rétablie lorsque le trafic redevient moins dense.

  • 20/08/17 | Sécheresse: Cours d'eau de Gironde interdits

    Lire

    Sécheresse oblige: la préfecture de gironde a pris un arrêté et de nouvelles mesures d’interdiction nécessaires sur la Gamage et la Bassanne en amont de la commune de Savignac. Cela s’ajoute aux mesures déjà mises en œuvre en juillet, à savoir : des restrictions sur les usages non prioritaires ainsi que l’interdiction de tous les prélèvements sur le Deyre, le Glaude, la Barbanne, la Gravouse, le ruisseau de la Grave, le Moron, le Palais (le Ratut), le ruisseau de la Virvée en amont du pont des Planquettes, le Chenal du Talais, la Jalle de Castelnau, la Jalle de Breuil, le Tursan, le Lisos, l’Andouille et le Seignal.

  • 18/08/17 | La Rochelle renforce sa sécurité

    Lire

    Afin d’améliorer la sécurité dans sa ville, le Maire de La Rochelle a sollicité dès ce vendredi le renforcement de La présence des forces de l’ordre - Police nationale et opération sentinelle - dans les lieux les plus fréquentés et en particulier autour du Vieux-Port et a pris un arrêté pour installer un nouveau dispositif anti-bélier aux abords du Vieux-Port. Sous la forme de chicanes placées sur les voies d’accès, ces équipements sont destinés à ralentir les véhicules qui arriveraient trop rapidement, tout en autorisant le passage des bus et des véhicules de secours.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Vague macroniste sur la Charente-Maritime

12/06/2017 | En Marche se positionne en tête dans les 2e, 3e et 4e circonscriptions

Campagne législative sur la 4e circonscription

Les premiers résultats avaient d’abord laissé présager plusieurs triangulaires, voire quadrangulaires, les suffrages entre 12,5% et 20% étant les plus importants. Mais c’était sans compter le taux d’abstention record sur le département : 49,64%, soit près de 9 points de plus qu’en 2012. Convertis au nombre d’électeurs inscrits, les suffrages exprimés ont donc pesé beaucoup moins lourds dans la balance et le 2e tour ne sera constitué que de duels sur les 5 circonscriptions.

En Charente-Maritime comme ailleurs, la « vague » Macron semble avoir tout emporté. Les jeux sont évidemment loin d’être faits, d’autant plus dans les circonscriptions avec des candidats « historiques » bien implantés, comme dans la 1re circonscription (La Rochelle-Ré), où le député sortant Olivier Falorni (DVG), en tête avec ses 36,54%, devra faire face à la candidate En Marche Otilia Ferreira (26,99%), élue au conseil municipal de La Rochelle. Reste à savoir comment vont se répartir les voix des dix autres candidats, ayant obtenu entre 0,40 et 9% des suffrages. Même questionnement sur la 5e circonscription (Marennes-Oléron-Royan Ouest), où le député sortant Didier Quentin (LR) brigue un 5e mandat. Arrivé sans trop de surprise en tête du premier tour avec 23,78%, il se retrouve néanmoins en ballotage avec le centriste Gérard Potennec (à 20,99%), qui surfe à la fois sur la destitution du candidat d’En Marche Christian Gerin, juste deux semaines avant les élections, et sur cette absence de candidat officiel du parti présidentiel. Une vraie surprise sur la circonscription, là où les pronostics voyaient plutôt un duel entre « ténors » locaux, entre Didier Quentin et le maire de Marennes Mickaël Vallet (PS) au second tour.

La configuration est bien différente dans les autres circonscriptions, où, en l’absence de candidats sortants, les candidats d’En Marche, tous issus de la société civile et encore inconnus du grand public il y a un mois, font une franche percée. Frédérique Tufnell (38,48%) met ainsi en difficulté la candidate LR Sylvie Marcilly (19,38), qui est aussi maire de Fouras et vice-présidente du Département, dans la 2e circonsciption (bassin de Rochefort – Aunis). Même situation dans la 4e circonscription (sud ouest), où le « marcheur » Raphaël Gérard, avec 33,8% des voix, devance le successeur de Dominique Bussereau (LR) Loïc Girard (22,20%). Ainsi que dans la 3e (Saintonge), où Jean-Philippe Ardouin (28,77%) distance le candidat LR Frédéric Neveu  (14,90%).

L’autre vraie surprise, c’est surtout l’élimination du FN dès le premier tour : après avoir été un vote très fort durant les présidentielles, il se retrouve en 3e ou 4e position selon les circonscriptions, avec des suffrages équivalent aux Mélenchonistes.

 

Quelques réactions de candidats :

Raphaël Gérard (candidat REM) : « On voit clairement que deux mondes s’affrontent : celui du vieux système politique, avec ses candidats investis et implantés de longue date, et celui de la nouvelle politique, que nous, candidats de la société civile, incarnons. Et là où notre côté « inconnu » aurait pu nous desservir, s’est révélé une force : les gens ont voté pour un projet et non pour une personne. Après, nous avons également fait beaucoup de terrain pour essayer de comprendre les attentes des gens, et notamment les raisons de ce vote FN, massif sur la 4e circonscription durant les présidentielles.

Isabelle Vethois, représentante d’En Marche 17 : « Avec ces premiers résultats, on sent une envie de renouvellement de la vie politique. Pour nous, les candidats choisis ont la capacité à être au plus près des citoyens et nous veillerons à ce que cela le soit : s’ils sont élus, nous leur demanderons de mettre en application sur le terrain les décisions prises au gouvernement, d’aller constater leurs effets et de nous faire remonter les réactions locales. Jusqu’à présent, les députés des partis en place passaient beaucoup de temps à voter contre, nous allons voter des projets pour faire avances les choses. »

Otilia Ferreira (candidate REM) : « Je suis heureuse que le mouvement En Marche se positionne pour ce 2e tour et je suis confiante pour la suite. Je pense que les choses changent, y compris dans les habitudes de votes rochelaises : la primauté traditionnelle du candidat sortant n’est plus de mise aujourd’hui. Les Français ont compris le projet d’Emmanuel Macron et leur vote s’inscrit dans une continuité logique. »

Mickaël Vallet (candidat PS), maire de Marennes : « La faiblesse de la participation doit nous inquiéter et inviter les futurs élus à beaucoup d’humilité. Quel que soit le choix des électeurs, je les exhorte à aller voter. La gauche ne sera vraisemblablement pas présente dans la futur Assemblée. Nous devons cette situation à notre refus d’aborder les sujets qui fâchent, notamment depuis le réferendum de 2005, autant qu’à ceux qui ont auto-prophétisé l’impossible réconciliation de deux gauches, qu’à ceux qui jugeaient indispensable l’effondrement du parti moteur de la gauche pour sauver leur propres peaux […] Nous devons notre situation a une profonde insuffisance collective nationale. Ceux qui sont à la tête de nos formations politiques, et je parle de la mienne en premier lieu, devront assumer au plus vite en démissionnant, pour laisser agir ceux qui veulent écouter les classes populaires et comprennent ce qu’implique la Nation […] Et j’en serai. Un parti peut mourir, une République aussi. Mais les principes de liberté, égalité, fraternité et de laïcité demeurent. Et sur ces pierres nous rebâtirons une société différente de celles que le néo-libéralisme continuera de nous imposer. »

Didier Quentin (LR), reprenant les thèmes de François Baroin sur les réseaux sociaux : « La mobilisation de tous est impérative » pour le 2e tour. Didier Quentin reproche à son adversaire d’avoir utilisé un moyen peu honnête de se hisser au deuxième tour en s’affichant sur ses tracts de campagne auprès d’Emmanuel Macron alors qu’il n’a pas été investi.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
14374
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Un nouveau PDALHPD pour le Lot-et-Garonne Politique | 16/08/2017

En Lot-et-Garonne, mise en place d’un nouveau Plan Départemental d'Actions pour le Logement et l'Hébergement des Personnes Défavorisées

Joël Aubert aux côtés d'Alain Claeys, maire de Poitiers et président de l'intercommunalité de Grand Poitiers Politique | 08/07/2017

Interview: Alain Claeys (maire de Poitiers) : "Grand Poitiers a intérêt à renforcer son attractivité"

TGV Politique | 07/07/2017

LGV: La majorité départementale des Landes monte au créneau

Jacqueline Dubois, députée du Sarladais Politique | 05/07/2017

Jacqueline Dubois, première députée du Sarladais

Jean-Pierre Cubertafon, député modem du Nontronnais Politique | 28/06/2017

Jean Pierre Cubertafon le nouveau député du Périgord Vert

La Nouvelle-Aquitaine valide les comptes de son année 1 Politique | 27/06/2017

La Nouvelle-Aquitaine valide les comptes de son année 1

Michel Delpon, député du Bergeracois Politique | 22/06/2017

Michel Delpon, le nouveau député du Bergeracois

tuffnell vignette Politique | 19/06/2017

Charente-Maritime : les Marcheurs emportent trois sièges sur cinq

La vague passe, deux îlots résistent Politique | 19/06/2017

Pyrénées-Atlantiques : la vague Macron passe, deux îlots résistent

Alain David Politique | 19/06/2017

Gironde: Alain David seul élu PS, un "Insoumis" et dix "En Marche"

Philippe Chassaing, député élu en Vallée de l'Isle Politique | 19/06/2017

En Dordogne, la majorité présidentielle réalise la passe de quatre

Landes Politique | 19/06/2017

Landes : Darrieussecq et Causse (En Marche) élus, Vallaud sauve la circonscription d'Emmanuelli pour le PS

Trois députés LREM pour le Lot-et-Garonne Politique | 18/06/2017

Michel Lauzzana, Alexandre Freschi et Olivier Damaisin : les trois nouveaux députés de Lot-et-Garonne

Législatives 2017 Politique | 15/06/2017

Législatives : ces deux "macronistes" qui s'affrontent dans la neuvième circonscription

Steiner Politique | 15/06/2017

Landes : derniers jours de suspense dans le fief d'Emmanuelli