Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/09/21 | Salon de l'agriculture de Nouvelle-Aquitaine 2022 : 1ères infos !

    Lire

    Lors de la rentrée de la Chambre régionale d'agriculture, Bruno Millet, Commissaire général du Salon de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine a révélé que si Bordeaux sera le centre physique de la manifestation, des événements auront aussi lieu sur l'ensemble des territoires, en partenariat avec les établissements d'enseignement agricole. Autre "nouveauté" issue de l'expérience de la crise sanitaire, les débats pourront être suivis à distance sur Agriweb tv. Enfin, les animaux seront désormais présents sur toute la durée du Salon, soit du 21 au 29 mai 2022, de même que le Marché de producteurs !

  • 24/09/21 | Le CHU de Bordeaux 2ème meilleur hôpital de France

    Lire

    Selon un palmarès du Point paru le 23 septembre, le CHU de Bordeaux se classe comme 2ème meilleur hôpital public de France. 31 des spécialités du CHU se classe dans les 5 premières places dont 12 relatives à la prise en charge des cancers. Le palmarès s'est appuyé sur une enquête menée auprès d'un millier d'établissements publics ou privés à but non lucratif et d'établissements privés à but commercial. Signe d'excellence, cette position dans le top 3 des hôpitaux français est tenue depuis 19 ans !

  • 24/09/21 | Agen et les « Rendez-vous du Pin »

    Lire

    Samedi 25 septembre à partir de 15h le square du Pin à Agen accueille « Les Rendez-vous du Pin ». Organisé par l'association Au Fil des Séounes, cette manifestation propose des animations pour les petits et les grands comme un atelier photo décalé, des parcours sport ou une sensibilisation à la réduction du gaspillage alimentaire tout l'après-midi et un banquet "populaire, bio et végétarien" le soir, avec un concert du duo Akdeniz.

  • 24/09/21 | Landes : La médiathèque du Marsan fait sa braderie

    Lire

    Ce samedi 25 septembre, à Mont-de-Marsan, la médiathèque du Marsan organise une journée braderie, de 10h à 17h. Romans, bandes dessinées, livres documentaires, albums jeunesse ou encore revues, tout sera proposé entre 1 et 3 €. Issus du tri effectué régulièrement dans les collections, les amateurs de lecture vont ainsi pouvoir bénéficier d'une offre actualisée. Le paiement s'effectuera uniquement en espèces ou par chèque.

  • 24/09/21 | Talence : Une journée pour le sport adapté

    Lire

    Le 25 septembre à partir de 10h, le Comité Départemental du Sport Adapté de la Gironde, en partenariat avec la Ligue Nouvelle-Aquitaine de Tennis, organise une journée compétitive para tennis adapté adultes à Talence. Une quarantaine de sportifs en situation de handicap sont attendus pour une journée de partage, de solidarité, de plaisir et de convivialité. L'objectif également de cette journée est d'orienter les sportifs vers les clubs de proximité mais aussi de travailler sur le respects des règles, des autres et de l'acceptation des résultats.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Vincent Feltesse, et sa " décennie bordelaise".

08/07/2012 | Le président de la CUB aime d'amour la ville. Et quoi de mieux que d'écrire un livre se le dise et quoi de mieux que d'écrire un livre pour déclarer sa flamme.

1

Que ceux des Bordelais, soutiens d'Alain Juppé, qui y verraient comme une première étape avant les municipales de 2014 se rassurent. Vincent Feltesse avait décidé d'écrire ce petit livre, ode à la ville comme lieu de culture, de vie sociale et de modernité avant d'être candidat à la députation comme suppléant de Michèle Delaunay (1). D'ailleurs Jean Viard qui a soumis Feltesse à la question le présente comme maire de Blanquefort, ce qu'il n'est plus tout y restant conseiller municipal, ce qui l'autorise toujours à présider la Communauté urbaine de Bordeaux. En route pour "une décennie bordelaise".

Conçue et enregistrée à la faveur de quelques nocturnes entre janvier et mars derniers à Paris, où Vincent Feltesse pilotait auprès du candidat Hollande sa campagne numérique, cette décennie, publiée aux éditions de l'Aube, se présente "comme le fruit d'un cheminement intellectuel". Le berceau se nomme les "métropolitaines", un groupe de réflexion et de lobbying sur la métropolisation qui voit le jour, justement, à l'initiative du président de la CUB qui est, en même temps, président de la Fédération nationale des agences d'urbanisme mais, aussi, d'un homme de grande élevation, Olivier Mongin directeur de la revue Esprit. "Ce livre est à l'intersection d'une réflexion urbaine générale et de la pratique bordelaise", mais en même temps une "déclaration d'amour à la ville dans un pays qui ne l'aime pas" déclare l'auteur qui enfonce le clou avec ferveur:" Dans l'imaginaire collectif on n'aime pas la ville; j'ame la ville..."

Le laboratoire bordelais
Comprenons que cet élu de quarante quatre ans qui avait accueilli le projet de réforme territoriale concocté par le quinquennat Sarkozy avec moins de réticences que ses collègues de gauche, défenseurs de la Région et du département, nourrit l'espoir de voir émerger un véritable "projet urbain et territorial" sous la présidence qui commence. Et que le laboratoire bordelais entre 2010 et 2020 est selon lui, et pour lui, une chance exceptionnelle. Et de citer ces deux chiffres qui "s'articulent": 50.000 logements, 55.000 hectares. L'un des véritables défis pour ce jeune élu qui aime à rappeler qu'il a choisi le public, en sortant d'HEC, est en effet de réfléchir au moyen de faire en sorte que "le public remette la main sur la manière d'organiser les choses." Bordeaux s'y emploie entre la ville centre qui s'est métamorphosée depuis 1995 et dont le "projet urbain de Juppé" est salué comme une évidence. Mais il y a tant à faire encore notamment pour que naisse " cette métropole atlantique", à l'horizon 2020. Quand la LGV aura mis Bordeaux à deux heures et des poussières de Paris. Et pareille ambition ne saurait être atteinte sans que le secteur public en soit "le chef d'orchestre". Pour y parvenir, Vincent Feltesse qui appelle pourtant de ses voeux le consensus politique qu'il pratique, aujourd'hui, par nécessité politique au sein de la Communauté Urbaine, rêve sans doute de s'emparer des clés de la ville centre dans deux ans. Il sait, cependant, que les contours électoraux de 2012 ne seront pas forcément ceux de 2014. Mais, après tout, l'important n'est-ce pas,  d'abord, d'aimer d'amour la ville..

1. Il devrait être officiellement député de la 2° circonscription de la Gironde le 22 juillet (JO)

Joël Aubert
Par Joël Aubert

Crédit Photo : 4111111111111111

Bordeaux Métropole 2030Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
9360
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !