Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/08/18 | La mobilité durable s'expose à Irun

    Lire

    Le Parc d’Expositions Ficoba à Irun, au Cœur de l’Eurorégion Euskadi-Navarre-Aquitaine, accueillera les 27 et 28 novembre le salon Go Mobility, la 1ère exposition industrielle du Sud de l’Europe sur la mobilité durable. Point de rencontre des professionnels, des territoires et des entreprises consacrées au secteur de la mobilité durable et au stockage d’énergie, il vise à encourager les échanges à forte valeur ajoutée et favoriser les projets innovants et la transformation industrielle du territoire. Au menu : une zone d’exposition, des conférences et tables rondes et une zone de test.l*

  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Yves Guéna, un homme qui a marqué l'histoire de la Dordogne et de la France

03/03/2016 | Yves Guéna, le président du Conseil constitutionnel, ministre de Charles de Gaulle et sénateur-maire de Périgueux est mort la nuit dernière à Paris à 93 ans.

Yves Guéna est décédé jeudi matin à Paris à l'âge de 93 ans

Les drapeaux de l'hôtel de ville de Périgueux sont en berne pour rendre hommage à Yves Guéna, sénateur maire de 1971 à 1997, disparu la nuit dernière à Paris à l'âge de 93 ans. Cet homme au destin exceptionnel, qui fut l'un des premiers à rejoindre le général de Gaulle en juin 1940, a marqué l'histoire politique de la Dordogne et celle de la France. Cet ancien résistant engagé de la première heure dans les forces françaises libres, sera ministre des PTT du Général de Gaulle, député, conseiller régional et général. Il présidera le Conseil constitutionnel. Les hommages affluent de tout bords.

Aujourd'hui, c'est tout le département de la Dordogne et la ville de Périgueux qui sont en deuil. Et les hommages locaux et nationaux devraient se multiplier dans les prochains jours. Chaque responsable politique de tout bord, la famille gaulliste à laquelle il était si attachée veut saluer la mémoire d'Yves Guéna, décédé ce jeudi matin à Paris. Il aurait eu 94 ans en juillet. Né le 6 juillet 1922 à Brest (Finistère), Yves Guéna n’a pas encore 18 ans quand il part rejoindre, le 19 juin 1940, le général de Gaulle en Angleterre pour s’engager comme volontaire dans les Forces françaises libres. Il combat notamment en Egypte et Libye, avant de servir dans la 2e D.B. de Leclerc. Plusieurs fois blessé, il termine la guerre avec la Légion d'honneur, la croix de guerre et la médaille de la Résistance. Il intègre la première promotion de l'ENA en 1947 avant de se lancer dans une carrière aussi longue que riche en mandats et responsabilités, tant nationales que locales.

Pendant 26 ans, maire de PérigueuxPendant vingt-six ans, de 1971 à 1997, il a été maire de Périgueux. Il a exercé plusieurs fonctions ministérielles entre 1967 et 1974 : aux postes et télécommunications dans le gouvernement de Georges Pompidou, aux transports puis à l’industrie, au commerce et à l’artisanat dans le gouvernement de Pierre Messmer.
Longtemps élu de la Dordogne, Yves Guéna avait consacré sa très longue carrière politique au soutien au général de Gaulle et à la défense du gaullisme. Depuis sa retraite du Sénat, en 1997, il a été membre, puis président (2000-2004) du Conseil constitutionnel, puis président de l’Institut du monde arabe (2004-2007). Il avait ensuite présidé la Fondation de la France libre, ainsi que la Fondation et l’Institut Charles de Gaulle. Depuis 2003, il a une place qui porte son nom à Périgueux. C'est l'une des rares personnalités politiques à avoir reçu ce genre d'hommage de son vivant. 

Une des dernières apparitions publiques d'Yves Guéna, à l'occasion des 70 ans de Libération de PérigueuxLes hommages affluentDepuis l'annonce de son décès, les réactions politiques de tout bords affluent en Dordogne, dans la région et sur les réseaux sociaux.

Alain Juppé, maire deBordeaux : Apprenant le décès dYves Guéna deux qualificatifs me viennent immédiatement à lesprit : fidélité et rigueur. Fidélité au gaullisme, lui qui rejoignit Londres dès le 19 juin 1940 et qui, de la Résistance à la fondation du RPR, ne fit jamais défaut à la défense et mise en œuvre des préceptes du Général de Gaulle. Rigueur dans les mandats quil eut à exercer au Parlement et au sein du gouvernement, jusquà la présidence du Conseil constitutionnel. Je tiens à saluer avec émotion la mémoire de ce grand Français qui laisse également une trace historique en Aquitaine où il dirigea pendant 26 ans la ville de Périgueux.

Alain Rousset, président du Conseil régional : Depuis Montignac, Alain Rousset a exprimé sa profonde tristesse. C'est un homme politique d'une exceptionnelle envergure qui s'est éteint. Depuis les années 50, Yves Guéna a marqué de son empreinte politique la Dordogne et Périgueux plus particulièrementGaulliste convaincu, il avait quitté en 1940, à 18 ans, sa Bretagne natale pour rejoindre Londres. Il est resté fidèle à ses convictions tout au long de son parcours politique. Apprécié bien au-delà de son propre camp, ce « sage » fut choisi pour présider pendant 7 ans le Conseil constitutionnel. Ce que l'on sait moins, c'est Yves Guéna était un homme de culture, un historien passionné.  Il avait mis sa culture au service du prix Mauriac en participant à son jury.

Laurent Mathieu, maire DVD de Montignac : "Je suis très touché par cette disparition. La première fois que j'ai l'occasion de le rencontrer, c'était lors d'une réunion politique j'avais une dizaine d'années. L'image que je souhaite garder de lui, c'est un homme de conviction, resté fidèle aux valeurs du gaullisme. C'était un homme politique de grande envergure au destin exceptionnel. C'est ce que j'appelle un grand Homme, avec un grand H." 

Germinal Peiro, président PS du Département de la Dordogne : Je l'ai beaucoup cotoyé en tant qu'adversaire politique. J'avais un profond respect pour lui, et nous pouvions échanger sur tous les sujets malgré nos divergences politiques. Il a contribué à structurer la droite dans ce département. Au moment de sa disparition, c’est avant tout son parcours de grand Résistant et d’homme d’Etat, ainsi que sa fidélité à l’histoire de notre pays, que je veux saluer.

Bernard Cazeau, sénateur PS de la Dordogne. Yves Guéna a marqué l'histoire de la Dordogne et celle de la France. C'est une figure emblématique du département qui disparait aujourd'hui. Je veux retenir l'homme de conviction, fidèle à ses idées, à son parti. Ce que l'on sait moins c'est que c'était un homme de grande culture, avec qui on pouvait échanger sur l'art et la littérature.

 Laurent Perea, secrétaire départemental de la Dordogne du PCF, maire de Saint Capraise de Lalinde
Yves Guéna vient de tirer sa révérence. Tirer sa révérence sur un parcours qui dénote bien le grand homme qu’il fut. Comment ne pas être impressionné par le parcours de cet homme qui restera toujours fidèle à ces valeurs du Gaullisme et d’une France-Nation souveraine, en dehors du diktat de l’OTAN . C’est ce qui l’amènera à condamner la guerre du golfe et à s’opposer au traité de Maastricht. Parcours impressionnant dont on se demande si une vie est assez grande pour pouvoir le parcourir. D’abord comme combattant dans les Forces Françaises Libres auprès de Général de Gaulle, puis comme ministre des Postes et Télécommunications, ministre de l’information, ministre des transports, ministre de l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat (...) Dans le combat politique il fut cet homme vif, engagé, sans concession mais toujours dans le respect de ses adversaires, notamment des communistes, compagnons de la libération. C’est ce respect qui l’amènera à inaugurer notre Fédération dans sa ville de Périgueux en 1996, aux côtés de Robert Hue, à l’époque secrétaire national du PCF. (...) Avec sa disparition, la Dordogne comme la France perdent une figure qui a incarné une haute image de la politique, loin des schémas que nous vivons aujourd’hui."

 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : D.R

Partager sur Facebook
Vu par vous
14234
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !