Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/03/19 : Dordogne : Ce 19 mars, l'appel à la grève des organisations syndicales CGT, FO et FSU, a été suivi par un petit millier de personnes à Périgueux qui revendiquent une hausse du SMIC, la réindexation des pensions et de retraites sur le coût de la vie.

19/03/19 : Jean-Frédéric Laurent, économiste de formation et spécialiste du transport maritime international est depuis le 13 mars dernier, le nouveau Président du Directoire du Grand Port Maritime de Bordeaux.

18/03/19 : Le préfet de Nouvelle-Aquitaine Didier Lallement est nommé préfet de police de Paris en remplacement de Michel Delpuech, après les violences sur les Champs-Élysées.

17/03/19 : Grande America : les "boues" observées par l'association Sea Shepherd hier à Hourtin en Gironde, ne sont en fait qu'un phénomène naturel de décomposions de déchets organiques bien connus des habitants, et non du mazout, relate ce matin la préfecture.

16/03/19 : Naufrage du Grande America : l'association Sea Shepherd rapporte que des plages de Gironde auraient été touchées. La préfecture maritime ne confirme pas et demande de "ne pas se fier aux photos alarmiste", et promet des prélèvements sur zone.

15/03/19 : Naufrage du Grande America : une nappe d’hydrocarbures d’une longueur de 4.5 km et d’une largeur de 500 mètres, d’aspect compact, a été observée à proximité de la zone de naufrage, à environ 175 nautiques (environ 325 km) des côtes françaises.

12/03/19 : Prévoyant une trentaine de recrutements en 2019, la Sobeval, spécialisée dans le veau de boucherie, organise un forum pour l’emploi, le 20 mars de 13 h à 17 h dans ses locaux de Boulazac (Dordogne). Un test par simulation sera proposé par Pôle emploi.

12/03/19 : En Lot-et-Garonne, la semaine prochaine, inauguration des sites multi-opérateurs d'accès à l'internet mobile à Hautefage La Tour, Massels, Thézac. Les communes de Frespech et Auradou sont également concernées par la couverture de ces nouveaux sites.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 20/03/19 | A Boulazac (24), une conférence sur le numérique et ses influences

    Lire

    A l’occasion de la 30e édition des Semaines d’Information sur la Santé Mentale, Le Grand Périgueux, l'hôpital, l’Union Nationale de Familles et Amis de Personnes malades et/ou Handicapées Psychiques organisent une rencontre baptisée « Le Numérique, ses influences sur notre quotidien » le 22 mars à la médiathèque de l'Agora de Boulazac à partir de 17 h. Le but est de répondre aux interrogations des parents et des adolescents sur les bienfaits et les risques potentiels du numérique dans notre quotidien.

  • 20/03/19 | Fermeture d'une partie de la Rocade de Bordeaux pour travaux

    Lire

    En raison de travaux, la Rocade de Bordeaux sera fermée dans les deux sens de circulation, ainsi que sur les pistes cyclables entre les échangeurs 2 et 4 du mercredi 20 mars à 21h au jeudi 21 mars 6h, du jeudi 21 mars à 21h au vendredi 22 mars à 6h et du samedi 23 mars à 22h au dimanche 24 mars à 18h. La Rocade intérieure entre les échangeurs 5 et 4 sera également fermée, mais uniquement, les 20, 21 et 22 mars, aux horaires indiqués.

  • 19/03/19 | Bordeaux : un tunnel sous la Garonne

    Lire

    Le Nord de la France possède le tunnel sous la Manche, la capitale girondine aura également son tunnel subaquatique. La seule différence est que ce dernier ne permettra pas le transit de voyageurs. En effet, le tunnel sous la Garonne est destiné au transfert et traitement des eaux usées de la Rive Droite. Il reliera les quartiers Bastide et Brazza à la station d'épuration Louis Fargue, située à côté du pont Jacques-Chaban-Delmas sur la rive gauche.

  • 19/03/19 | Neuf nouveaux cars au bioéthanol pour l'île de Ré

    Lire

    Neuf nouveaux cars au bioéthanol viennent d'être inaugurés sur la ligne 3 La Rochelle-Ré, avec des services numériques à bord, un meilleur confort et des nouvelles fréquences de passage. Ce biocarburant 2e génération est obtenu par fermentation industrielle permettant la transformation du sucre de marc de raisin en alcool brut, ensuite distillé et déshydraté - fourni par Raisinor France, société basée à Coutras (G33). La Région a investi 2,385M€ dans cette opération sur une période de six ans.

  • 19/03/19 | Finale régionale de "Ma thèse en 180 secondes"

    Lire

    La finale régionale du concours "Ma thèse en 180 secondes" a eu lieu le 19 mars à la Salle de spectacle de la Maison des Arts de l’Université Bordeaux Montaigne. Elle a réuni les 16 candidats sélectionnés au sein des universités de Bordeaux, Pau et La Rochelle. Ce concours, organisé par le CNRS et la Conférence des présidents d’université (CPU), propose aux doctorants d’expliquer leur sujet de thèse en trois minutes. Leur exposé s'est voulu le plus clair possible pour le grand public. L'enjeu : une place en demi-finale nationale, à Paris en avril prochain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | 1915-2015, cent ans de chocolats pour la Maison Darricau à Bordeaux

15/10/2015 | Chocolaterie phare de Bordeaux, la Maison Darricau située quartier Gambetta fête cette année ses 100 ans d'existence

100 ans de la Maison Darricau, octobre 2015

A Bordeaux, la Place Gambetta ne serait sans doute pas tout à fait la Place Gambetta sans cette singulière boutique installée au numéro 7. Depuis 1915, huit lettres ornent en effet le fronton du numéro 7 de la place, portant avec elles un centenaire de saveurs et de douceurs, toutes vêtues de chocolat… Ces huit lettres, ce sont celles de la Maison Darricau, véritable institution bordelaise pour les gourmands et les gourmandes aux papilles curieuses et exigeantes. Appartenant depuis 1931 à la famille Garrigue, la chocolaterie a bâti sa renommée en faisant rimer tradition et création, si bien qu’aujourd’hui, quatre générations d’artisans chocolatiers font l’histoire Darricau. Entre panache et ganache, on dit merci pour le chocolat !

La maison Darricau, une histoire de famille(s) Il était une fois, un pâtissier landais du nom de Joseph Darricau, pâtissier à la Cour de Russie et à la Cour d’Espagne au début du 20ème siècle qui, en 1913 à Bordeaux, installa le chocolat sur la Place Gambetta. Une enseigne à son nom ouverte en 1915 et, cent ans plus tard, même lieu même nom, le numéro 7 de la place reste cet endroit singulier où, venu d’ici ou d’ailleurs le cacao est roi et se transforme en chocolat. Entrée dans l’histoire de la maison en 1931 (date à laquelle Maria Garrigue, alors pâtissière à Pau, rachète l’affaire à la veuve de Joseph Darricau), la famille Garrigue a fait de la chocolaterie un lieu à part pour des générations de  bordelais gourmands et gourmets.

Quatre générations pour une «sublime matière» De générations, il en est bien-sûr question avec les Garrigue qui, bien qu’ayant conservé le nom du fondateur du magasin, se transmettent passion et savoir-faire depuis maintenant près de 85 ans. Il y a eu Rodolphe, et Marcel et puis Michel, et enfin Clément, quatre générations de Garrigue unies par  le chocolat. Aujourd’hui à la tête de l’enseigne Darricau avec sa femme Laurence, Michel Garrigue se consacre depuis plus de 20 ans au chocolat et à sa fabrication, ayant préféré cessé l’activité de salon de thé/pâtisserie de la maison en 1994 afin de «pouvoir se percher complètement sur la planète chocolat et faire davantage de créations avec cette sublime matière». Une planète familiale qui tourne aussi pour son fils Clément, 23 ans, qui, après des études de graphisme, a finalement choisi de rejoindre l’entreprise familiale, «un merveilleux terrain de jeux pour exprimer sa créativité» précise alors ce dernier. L’expérience du père, l’inspiration du fils, la bonne recette pour ce si précieux «fait maison» porté par le magasin depuis bien longtemps, «Il a plein d’idées et d’envies, je lui apprends à les adapter doucement au travail d’artisan-chocolatier, à ce qu’il est possible de faire en fonction des goûts et des arômes », explique Michel Garrigue. Cacaos, génoises et ganaches, il est de pires héritages…

Amande, poivre, basilic, gingembre… le chocolat leur va si bien Dans la boutique de la Place Gambetta, le chocolat se décline et se découvre, se dégustant aussi bien avec des saveurs traditionnelles comme le praliné, l’amande ou le caramel que dans des alliances singulières, à l’instar du basilic, du gingembre et du wasabi dans les désormais célèbres sushis de la maison ou, plus récemment, du poivre, du pamplemousse et du yuzu dans le très réussi chocolat Timut, création de septembre 2015 (3 ou 4 /an). Parmi les incontournables de la maison, le Grain de Sable (praliné tendre enrobé de brisures de noisettes), le Pavé (vin, épices et cacao), et, un revenant cette année (qui fait figure d’exception puisque c’est la seule pâtisserie commercialisée en magasin), le fameux béret basque créé dans les années 1930 par Rodolphe Garrigue. A l’occasion du centenaire de l’enseigne, Michel Garrigue a finalement choisi de faire revivre ce gâteau phare de la maison, un dôme chocolaté oscillant entre mousse et génoise ancré dans les mémoires gourmandes bordelaises, proposant cette fois-ci, en plus de la recette initiale, une variante avec un soupçon de rhum. Cent ans de chocolats, ça se fête quand même.

Lise Gallitre
Par Lise Gallitre

Crédit Photo : Richard Nourry

Partager sur Facebook
Vu par vous
6060
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !