Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

16/01/19 : Dans le cadre du dispositif "Permis de Jardiner" et à l'initiative du collectif Pau Sud, la rue Jacques Terrier sera revégétalisée. La Maison du Jardinier organise le 18 janvier de 14h à 17h une après-midi de plantation participatif.

15/01/19 : le Préfet de la Dordogne a désigné le sous-préfet de Nontron, Frédéric Roussel, référent départemental pour le grand débat national. Il est joignable à l'adresse : pref-granddebat@dordogne.gouv.fr. Plus d'infos : www.granddebat.fr

15/01/19 : Solène Ndama, licenciée au Bordeaux Athlé commence bien la saison. La jeune athlète bordelaise (20ans) réalise la meilleure performance mondiale de la saison au pentathlon (5 épreuves) en salle à Clermont-Ferrand.

14/01/19 : Didier Lallement, préfet de la région Nouvelle-Aquitaine, préfet de la Gironde, a nommé Thierry Suquet, secrétaire général de la préfecture de la Gironde, comme référent pour le Grand Débat National en Gironde.

13/01/19 : Emmanuel Macron dans sa lettre aux Français: Faut-il reconnaître le vote blanc? Faut-il rendre le vote obligatoire? Quelle est la bonne dose de proportionnelle aux élections législatives pour une représentation plus juste de tous les projets politiques

12/01/19 : GJ.La préfecture de Gironde a fait le point suivant à 19h45: 6000 manifestants, 35 interpellations, pas de blessé du côté des forces de l'ordre, des vitrines et du mobiliers urbains dégradés ainsi que des poubelles brûlées.Dernières dispersions en cours"

11/01/19 : Manifestations du samedi 12 janvier. Alain Juppé, maire de Bordeaux, en accord avec le Préfet, a décidé de fermer les lieux publics. L'opération de parking gratuit sur la place des Quinconces est reconduite ce dimanche 13 janvier.

10/01/19 : Avec 6,8 millions de passagers et + 9,3% de hausse de trafic, l'Aéroport de Bordeaux conclut une 9ème année de croissance consécutive. En gagnant 576.000 voyageurs supplémentaires, 2018 représente la meilleure année sur la plateforme bordelaise.

10/01/19 : Pour la période des soldes, le réseau des bus de l'agglomération d'Agen fait voyager en illimité sur l’Agglo pour 1,20€ (au lieu de 2,50€). Offre valable les samedis 12, 19 et 26 janvier 2019.

10/01/19 : Fermeture du Pont d'Aquitaine dans les deux sens de circulation en raison de travaux, du jeudi 10 janv 21h au vendredi 11 janv à 6h. Des déviations seront mises en place par la rocade intérieure et la rocade extérieure, via le pont F. Mitterrand.

09/01/19 : Bernard Giraudel, patron charismatique du Vieux Logis, le restaurant étoilé de Trémolat en Dordogne, est décédé ce mercredi. Il a trouvé la mort sur les routes de Dordogne, à l'âge de 93 ans. Il a fait un arrêt cardiaque au volant de sa voiture.

09/01/19 : Un incendie volontaire a été découvert ce matin à la sous-préfecture de Lesparre-Médoc. Aucune victime n'est à déplorer mais les dégâts ne permettent pas l'ouverture des services au public ce matin.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 15/01/19 | 14ème salon du livre ancien le 20 janvier à Bordeaux

    Lire

    L’ALAM (Association Les Amis du Livre ancien et moderne) et le SNBB (Syndicat national des Bouquinistes et des Brocanteurs) organisent, le dimanche 20 janvier de 10h à 19h, son traditionnel Salon du livre ancien, salle capitulaire de la cour Marly, à Bordeaux. Collectionneurs, chineurs, bibliophiles, amateurs, promeneurs, curieux, jeunes et moins jeunes sont attendus pour découvrir des éditions rares, BD anciennes, cartonnages des romans de Jules Verne, vieux papiers, gravures, etc…

  • 15/01/19 | Nuit de la lecture 2019 à Pessac et Libourne

    Lire

    Les villes de Pessac et Libourne proposent une soirée autour de la lecture le samedi 19 janvier à partir de 18 h 00. Cet événement participatif invite les habitants et les acteurs associatifs ou institutionnels à partager des lectures sélectionnées dans la langue de leur choix. Les textes seront lus dans leur langue d'origine, puis en français. Animations gratuites et entrée libre. Pessac : bibliothèque Pablo Neruda, 16bis allée des Mimosas. Libourne : médiathèque Condorcet, place des Recollets.

  • 15/01/19 | Le Salon des Voyages de Poitiers pour choisir vos vacances

    Lire

    Le 19 janvier, l’aéroport de Poitiers-Biard accueille en partenariat avec le département de la Vienne et Grand Poitiers le Salon des Voyages. L’occasion de découvrir les nouvelles destinations proposées par le tour-opérateur Top of Travel mais aussi les nombreuses animations. Vous pourrez par ex essayer un simulateur de vol à voile sur le stand du département et voyager dans le temps avec l’application 3D Poitiers Evolution grâce à un casque de réalité virtuelle sur le stand de Grand Poitiers.

  • 15/01/19 | Emploi : +0,2 % en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    L’URSSAF vient de publier les chiffres du 3e trimestre 2018 pour la Nouvelle-Aquitaine. Malgré une croissance ralentie pour le deuxième trimestre consécutif, 2 500 emplois ont été créés sur la période, pour une progression de 0,2 %. Le principal bassin d’emploi demeure la Gironde, avec 0,6 % d’emplois supplémentaires. Sur l’année, l’augmentation d’emplois néo-aquitains (1,4 %) reste supérieure au chiffre national (1,1 %).

  • 14/01/19 | Dassault Mérignac conforté par le programme Rafale 4

    Lire

    Réaction d'Alain Anziani, maire de Mérignac vice-président de la métropole, à l'annonce faite à Dassault Mérignac, en présence d'Eric Trappier son président, par la ministre des Armées, Florence Parly, d'un nouveau programme Rafale 4 : « Cette modernisation du Rafale confortera les activités de Dassault qui emploie à Mérignac 1400 personnes mais aussi celle des sous-traitants, soit au total 5.000 salariés ; elle renforce notre industrie aéronautique dans le monde. » Le site de Mérignac va du coup se développer avec un nouveau hangar.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | A Montmartre, les appellations du Périgord à déguster

23/05/2015 | Jusqu'à lundi soir, le Conseil départemental de la Dordogne organise à Paris, la neuvième édition de Périgord à Montmartre, une opération séduction.

Le quartier Montmartre accueille 90 000 visiteurs par jour en moyenne

Une fois par an, le Périgord prend ses quartiers au coeur du XVIII e arrondissement de Paris, lors du week-end de la Pentecôte, à l'exception de l'an passé. Foie gras, noix, fraise du Périgord, châtaigne, miel, vins de Bergerac, toutes les saveurs périgourdines sont réunies à Montmartre. Le Périgord ne manque pas de talents et de savoir faire. Ils sont une vingtaine d'artisans et producteurs à avoir été sélectionnés pour participer à cette opération de promotion destinée à séduire les 90 000 visiteurs quotidiens venus du monde entier. Avec à la clef des retombées.

Désormais depuis 2007, la butte Montmartre a rendez vous avec le Périgord, lors du week end de Pentecôte. Le Périgord à Montmartre est une opération de promotion et de séduction financée à hauteur de 100 000 euros par le Conseil départemental, dont 10 % sont consacrés à la communication. C'est  un peu moins en termes de budget que les éditions précédentes. C'est un petit salon de la gastronomie où l'on trouve les produits du Périgord : fraises, cabécou, foie gras, vins de Bergerac, miel et désormais escargots, nougat à la rose ou un surprenant et succulent beurre de cèpes du Périgord. La Dordogne est riche dans sa diversité : elle compte désormais 24 filières agricoles. Cette année, ils étaient une vingtaine de producteurs et d'artisans à être invités à monter à la capitale pour promouvoir le département. Pour eux, le coût du stand est pris intégralement pris en charge par la collectivité. 

Peu d' élus
Les confréries apportent leur dose de folklore

L'inauguration officielle de ce Périgord à Montmartre a eu lieu dans une ambiance détendue en présence de l'élue chargée du tourisme à la mairie du XVIII e arrondissement, des représentants de la République de Montmartre, avec sa dose de folkore, avec les confréries de la fraise, du pâté de Périgueux et de la noix du Périgord, ses intronisations. On peut cependant regretter le peu d'élus du Département présents à l'inauguration officielle vendredi à midi et aucun parmi les nouveaux élus. Dommage. Germinal Peiro, le nouveau président de l'assemblée départementale était retenu en Estonie. Ils étaient trois seulement à représenter la Dordogne Jean Fred Droin, vice président en charge du tourisme, Didier Bazinet, vice président de l'agriculture et Michel Lajugie. Pour Didier Bazinet, le nouveau vice-président chargé de l'agriculture, cette opération est bénéfique. Cela permet de faire mieux connaître la Dordogne, sa gastronomie. "Pour les exposants, c'est une chance. Le plus intéressant pour eux, ils le disent eux mêmes, c'est que la relation avec le public est différente. Ils viennent se faire connaître. Le lieu est fréquenté par des milliers de touristes, qui ne viennent pas forcément découvrir les produits du Périgord. C'est un vrai plus que nous offrons pendant quatre jours aux Franciliens et aux touristes. "

Des exposants séduitsLe cèpe du Périgord est la dernière née des filières agricolesEmmanuelle Chignat, est agricultrice à Monfaucon. Avec Anne Marie Pouzergues, elle est l'une des principales animatrices de la filière cèpes du Périgord, dernière née des filières agricoles. En 2013, la marque cèpes du Périgord est née. Des marchés officlels ont vu le jour, en plus de celui de Villefranche du Périgord : Mussidan, Saint -Saud- Lacoussière. "C'est la deuxième fois que nous sommes conviés à Périgord Montmartre, la première c'était à l'automne dernier (la manifestation n'avait pas pu avoir lieu à la Pentecôte pour cause de travaux dans la rue Azais, dont le chantier est à peine achevé). Pendant ce long week end, nous misons beaucoup sur des dégustations, à base de cèpes, ramassés il y a seulement quelques jours, de nouvelles recettes, comme le succulent beurre de cèpes, ou encore la confiture de cèpes. Les nombreux touristes et les Franciliens peuvent venir déguster. "Passés l'effet de surprise, les gens apprécient et le dialogue se noue." Même engouement, pour Mona Clément, installée à Monestier. Elle distille des roses, un peu de laurier, et de la menthe poivrée. A partir de ses productions, elle a créé une ligne de produits bio certifiés, en comestique et en alimentaire. Ses gelées, sirops à la rose peuvent être utilisées en cuisine. "Notre objectif est surtout de nous faire connaître. En ce premier jour, les ventes ont bien débuté". Jean Pierre Glinkoswski de l'entreprise "A la truffe du Périgord" est ravi de l'initiative " nous sommes habitués des salons et des manifestations. Cette opération est un sacré coup de pouce." Si je continue sur ce rythme là, j'aurais tout vendu d'ici lundi, sourit-il. Ici, il y a une dynamique Périgord.'" A déguster sans modération jusqu'à lundi.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
7098
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !