Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/06/21 : Usinage, soudage, maintenance, aéronautique... Le CFAI Adour ouvre ses portes au public les 25 juin et 7 juillet sur ses 3 sites d'Assat (64), Lanne (65) et Tarnos (40). Il propose 148 offres en apprentissage dans les entreprises industrielles locales+ d'info

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Véronique Chabreyrou et Jacques Ranoux, candidats de gauche, soutenus par la majorité sortante, sont en tête avec 37,80 %, devant le binôme RN Pascale Léger et Serge Muller à 23,80 %.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Sur le canton de la vallée de la Dordogne, Germinal Peiro (PS) le président du conseil départemental sortant est réélu avec 64,96 % dès le premier tour. Il est associé à Patricia Lafon-Gauthier.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : le binôme socialiste composé de Marie-Lise Marsat et Serge Mérillou est réélu sur le canton de la Lalinde.

20/06/21 : Régionales en Dordogne : Sur le canton de Saint-Astier, Alain Rousset (PS) est en tête avec 30,39 % des voix devant la candidate RN Edwige à 23 %. L'écologiste Nicolas Thierry est en 3e position à 10,51 %.

20/06/21 : En Dordogne, l'abstention estimée pour les élections départementales et régionales en Dordogne est de 66,2%. C'est la participation la plus faible de toutes élections confondues dans le département.

20/06/21 : En Haute-Vienne, le taux de participation à 17h était de 28,54% en forte baisse par rapport à 2015 où on avait enregistré 52,36 % de votants à la même heure.

20/06/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques, après un taux de participation à midi s'élevant à 14,5%, ce même taux s'affichait à 31,37 % pour le double scrutin des élections régionales et départementales du 20 juin 2021.

20/06/21 : A 17h, le taux de participation aux élections régionales et départementales s'élève à 25,68%. En 2015, il était de 45,09% pour les régionales et 44,78% pour les départementales, soit une baisse de près de vingt points.

20/06/21 : Dans la Vienne, la baisse de la participation aux élections régionales et départementales se confirme. À 17h, le taux était de 26,07% contre 43,77% pour les départementales en 2015 et 44,87% pour les régionales en 2015.

20/06/21 : En Dordogne, le taux de participation au premier tour des élections départementales et régionales estimé à 17 h est de 33,78 %, en baisse par rapport aux scrutins de 2015.

20/06/21 : Dans la Vienne, le taux de participation aux élections départementales et régionales de 2021 a atteint 10,99% à midi. Il est en baisse par rapport aux scrutins de 2015 : les taux étaient de 15,43% pour les départementales et 16,53% pour les régional

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/06/21 | Maïsadour cède son pôle Charcuterie à la Fipso

    Lire

    Le groupe Fipso (Filière Porc du Sud-Ouest), fondé en 1965, vient d’acquérir, afin de poursuivre sa croissance, l’activité salaisons sèches de la coopérative landaise Maïsadour. Cette acquisition, réalisée grâce à l'intervention des 4 caisses régionales du Crédit Agricole, va permettre à la Fipso de récupérer 5 sites de production (en plus de se 3 usines) et de se positionner en leader du Jambon de Bayonne. Maïsadour, de son côté, va ainsi se recentrer sur l'activité Foie gras et vise à retrouver la voie de la croissance d'ici à 2023.

  • 22/06/21 | Le bassin de la Midouze se restaure

    Lire

    Dans le cadre de l’appel à projets initié par l’Agence de l’Eau Adour-Garonne, l’Institution Adour en partenariat avec l’Association de protection de l’environnement du Gers ainsi que les syndicats mixtes du Midou et de la Douze, et celui du bassin versant de la Midouze ont déposé un projet de restauration et d’aménagement de 8 périmètres de zones humides sur le bassin de la Midouze.

  • 21/06/21 | Régionales : Pas d'accord Rousset-Thierry ce lundi

    Lire

    Alors que se pose depuis hier soir la question d'un accord entre la liste du président sortant Alain Rousset et celle de Nicolas Thierry pour EELV, les négociations semblent pour aujourd'hui dans l'impasse. "Ce lundi, aucun accord n’a pu être signé. Il n’y avait manifestement aucune volonté d’accord tant les exigences et le ton employé étaient incompatibles avec une possibilité de négociation.", indique le service de presse du candidat Alain Rousset. "Je ne conçois pas la politique régionale comme une simple question de partage de postes. C'est une relation politique, pas une question comptable", indique le président sortant.

  • 21/06/21 | Pau, ville moins polluée par les particules fines

    Lire

    Sur les 323 villes européennes sondées, Pau est la 1ère ville française du classement établi par une étude de l’Agence européenne pour l’environnement parue le 17 juin. L’étude de fait notamment ressortir un taux de particules fines en suspension supérieur aux valeurs établies par l’OMS pour 196 villes européennes sur les 323 sondées. Dans notre région, Pau affiche un taux de PM2,5 de 5,6 µg/m³, Bayonne de 6,4 µg/m³ et de 9,23 µg/m³ pour Bordeaux. Selon l’OMS, il ne faut pas dépasser le seuil de 10 microgrammes de PM2,5 par mètre cube d’air (10 µg/m³). En trop grande quantité, les particules fines sont nocives pour la santé.

  • 21/06/21 | L'Orchestre des Champs-Elysées au musée Sainte-Croix de Poitiers

    Lire

    L'Orchestre des Champs-Elysées se produira, le mercredi 23 juin à 19h et 21h dans l'Auditorium du musée Sainte-Croix de Poitiers. Une partition de Rimsky-Korsakov, sommet de la littérature musicale de la fin du 19e siècle, sera présentée dans une version de chambre avec violon, violoncelle, clarinette et piano. Le musée offre la possibilité de visiter l’exposition temporaire (visible jusqu'au 4 juillet) "L'Amour fou ? Intimité et création (1910-1940)" avant le concert. Le concert est gratuit mais les réservations sont obligatoires : www.musees-poitiers.org

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Agneaux de lait des Pyrénées : les éleveurs reprennent le drive !

12/11/2020 | Ce 12 novembre les éleveurs d'agneaux de lait des Pyrénées ré-ouvrent, comme prévu, le drive initié lors du 1er confinement. Mais le reconfinement a accéléré les choses...

Eleveur Agneaux de lait des Pyrénées

L'initiative avait été lancée au printemps dernier lors du premier confinement. En pleine période pascale, il avait en effet entraîné une baisse sans précédent des commandes d'agneaux de lait par la restauration hors domicile, principal débouché pour la production en cette période. Mais fiers de leur produit et sans autre report de débouchés possibles, un collectif de près de 700 éleveurs des coopératives basques et béarnaises AOBB, AXURIA et CAOSO s'était alors lancé dans la vente directe auprès des consommateurs, site internet et drive fermier à l'appui, avec le soutien de l'AREOVLA et de la Chambre d'agriculture 64. Cette rencontre, la première du genre, avec les consommateurs fut un succès. De retour d'estive et de nouveau confrontés à un confinement, alors que la saison de l'agneau de lait redémarre, les producteurs relancent leur opération.

Au printemps dernier la rencontre entre les producteurs d'agneaux de lait et les consommateurs a sonné, malgré le contexte, comme un coup de foudre. Des moments d’échanges appréciés de part et d’autre doublés d'une relocalisation bienvenue de ce produit typique du terroir. Du côté des éleveurs on le reconnaît volontiers « ça a été un succès inespéré qui a permis de commercialiser en direct plus de 3 000 agneaux. Loin du potentiel de production, ce soutien nous a tout de même permis de gérer la crise et d'éviter des drames aux nombreux éleveurs producteurs de lait et d’agneau de lait » .

Les éleveurs s'adaptent aux demandes des consommateurs
Un succès auprès des consommateurs béarnais, basques, landais et girondins qui avait donné des idées côté professionnels ; ils annonçaient dès le mois d'août le retour de ces sessions de drive à compter du mois de novembre... Mais ce nouvel épisode de confinement dicte à nouveau sa loi. Là où cette deuxième génération de drives aurait permis la confirmation de l'ouverture d'un nouveau marché via la vente directe, elle s'organise en ce mois de novembre, non comme un complément mais bien, à nouveau, pour suppléer autant que faire ce peut la fermeture de la restauration hors domicile. A nouveau la filière souffre et à nouveaux elle doit trouver d'urgence des débouchés alors que la saison de l'ageau de lait redémarre. Pour ce faire et dès ce jeudi 12 novembre 2020, les consommateurs pourront commander leur agneau de lait des Pyrénées sur le site https://boutique.agneaudelaitdespyrenees.com/ pour une livraison le 28 novembre dans les Pyrénées-Atlantiques et le 5 décembre à Bordeaux. D’autres livraisons viendront en suivant, « jusqu’au printemps si les consommateurs sont au rendez-vous », promet l'Association Régionale des Eleveurs Ovins Viande et Lait d'Aquitaine.

Des points de livraison sous forme de drives qui pour cette deuxième édition s'adaptent aux demandes des consommateurs : en plus des colis d’agneaux entiers, des colis de demi-agneaux sont désormais proposés à la vente. Tous sont emballés sous vide donc facilement congelables, ils contiennent chacun gigots, épaules et carrés de côtes. Une idée gourmande pour les fêtes de fin d'année, qui pourrait en régaler plus d'un... Produit de tradition et d'excellence, le label Rouge et  l'IGP "Agneau de lait des Pyrénées" garantissent en effet la qualité du produit. En bouche, une viande savoureuse et douce, à la chaire tendre et juteuse... Et si vous manquez d'idées de préparation, les éleveurs rencontrés sur le drive partageront sans doute avec plaisir quelques recettes et conseils de dégustation.

La boutique internet mise en place afin de permettre les commande auprès des éleveurs d'agneaux des Pyrénées pour leur driveLe site internet sur lequel les consommateurs peuvent passer commandes

Une quarantaine de points relais
Car, en effet, comme au printemps, ce sont les éleveurs qui réaliseront eux-mêmes et gratuitement la livraison dans une quarantaine de points de livraison, dans les Pyrénées-Atlantiques, dans les Landes et en Gironde, tous détaillés et mis à jour sur le site internet dédié aux commandes. Les éleveurs seront aussi présents sur la métropole bordelaise sur trois points de retrait au moins à Talence, Eysines et Bordeaux rive droite. Un quatrième point de retrait vers Mérignac/Caudéran est à l’étude.
Enfin la livraison sera prochainement disponible à domicile partout en France via Chronofresh. Autre nouveauté « marketing » : un système de parrainage est également mis en place permettant au client parrain de bénéficier de réduction... Si bien sûr la situation du confinement n'est ni enviable ni souhaitable, elle aura néanmoins permis une véritable révolution dans le développement des circuits courts pour cette production et ses éleveurs qui, à l'image des esprits les plus innovants, auront su transformer la crise en opportunité.
Une opération qui par ailleurs, se veut aussi solidaire envers les soignants puisque 1€ par commande leur sera une nouvelle fois réservé. Pour rappel au printemps, 3044€ ont ainsi pu être reversés.

Infos, détails et commandes: https://boutique.agneaudelaitdespyrenees.com/

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : AREOVLA

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
33475
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !