Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

03/06/20 : La Rochelle : La ligne La Rochelle – Lyon redémarrera le 15 juin, à raison de 3 rotations hebdomadaires les lundis, mercredis et vendredis, avec le maintien de 2 fréquences par semaine au mois d’août (les lundis et vendredis).

03/06/20 : Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Didier Guillaume, se rend en Gironde, les 3 et 4 juin, pour valoriser la reprise des activités ostréicoles et agrotouristiques,au programme notamment la visite du marché des Capucins à Bordeaux.

03/06/20 : La Rochelle : près de 300 établissements représentants environ 1 300 salariés qui ont repris leur activité depuis hier.

03/06/20 : Le maire de Biarritz, Michel Veunac, 12,55% des suffrages au 1er tour a jeté l'éponge. Barre à gauche pour Guillaume Barucq, Maintient de J.B. Saint-Cricq et Nathalie Motsch en solo. Cap constant pour la leader M. Arosteguy. Bref une quadruple à Biarritz.

29/05/20 : Municipales : A Melle (79), la liste menée par Sarah Klingler ayant obtenu la majorité absolue (28 voix) au premier tour, le conseil a été installé hier, avec 9 postes d'adjoints créés, avec Jérôme Texier et Favienne Manguy comme 1er et 2e adjoints.

27/05/20 : Les 11 Clowns Stéthoscopes organisent une "déambulade festive" aux fenêtres des patients qu’ils ont l’habitude de côtoyer au CHU de Bordeaux à l'Hôpital des enfants afin de renouer le lien physique rompu par le confinement, le 29 mai dès 15h00.

26/05/20 : Le Conseil municipal de Libourne a réélu à sa tête Philippe Buisson. Laurence Rouède se voit confier la délégation de 1ere adjointe, déléguée à la coordination des activités municipales, aux ressources humaines, à l’urbanisme et au foncier.

25/05/20 : Le secrétaire d'État en charge du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a assuré que l'exécutif réfléchissait à un "élargissement significatif" de la limite de déplacement (100 km autour du domicile), qui pourrait entrer en vigueur la semaine prochaine.

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

19/05/20 : Allant dans le sens de la déclaration du Premier Ministre ce matin, le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz déclare que les Bordelais et les Toulousains en zone verte pourraient venir en vacances en juillet et août dans les Pyrénées Atlantiques

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 04/06/20 | Municipales : A Coulounieix Chamiers, ce sera au final un duel droite gauche

    Lire

    A Coulounieix Chamiers (24) où l'abstention avait été forte, à l'issue du 1er tour des municipales, quatre listes pouvaient se maintenir. Au final, deux listes ont été déposées hier en préfecture. A gauche comme à droite, c'est la fusion qui a été décidée. Vincent Belloteau, conduira la liste de gauche avec en 2e position sur la liste Mireille Bordes, qui était arrivée 4e le 15 mars. Il sera opposé à la liste conduite par Thierry Cipierre, qui accueille six personnes de la liste d'Yves Schricke, qui s'est retiré.

  • 04/06/20 | Phare de Cordouan : reprise des travaux

    Lire

    Suspendus durant le confinement, les travaux du phare de Cordouan ont repris. Ils vont s'échelonner jusqu'au 10 juillet pour laisser la place à l'accueil des visiteurs cet été. Ils reprendront l'hiver prochain pour une livraison au printemps 2021. Les visites estivales devraient se faire par petits groupes, dont le nombre pourrait varier en fonction des protocoles sanitaires demandés par l'Etat.

  • 04/06/20 | Municipales : la gauche groupée à Villenave d’Ornon (33)

    Lire

    PS, EELV, PCF, PRG, Nouvelle Donne, Les Radicaux de Gauche, Place Publique, Changer, La France Insoumise et Villenave en commun unis pour le 2nd tour des élections municipales du 28 juin prochain. « Stéphanie Anfray rassemble toute la gauche pour enfin réussir l’alternance et construire avec les habitant.e.s de Villenave d’Ornon des solutions aux problèmes écologiques, sociaux et sanitaires que la crise du Covid-19 exacerbe déjà ». la gauche est à moins de 500 voix du Maire sortant et pour la première fois depuis 25 ans, le maire sortant a été mis en ballotage à l’issue du 1er tour.

  • 04/06/20 | Le yacht YERSIN au Port de Bordeaux pour des travaux de refit

    Lire

    Depuis le 18 mai, le YERSIN, yacht d’exploration de 77 m de long, était en escale dans le port de la Lune. Ce mercredi 3 juin, le navire a quitté ce ponton afin de se positionner au poste 209 du pole naval du Port de Bordeaux pour des travaux de refit. La société CLYD, reconnue pour son expérience et son savoir-faire en matière de refit et construction navale, utilisera les infrastructures et les services mis à sa disposition par le Port de Bordeaux, et s’appuiera sur le tissu industriel local dans les technologies « marine » pour ce premier chantier de refit d’un grand yacht. Le YERSIN restera quelques mois dans les bassins à flot.

  • 04/06/20 | « Cet été je taffe !? » grâce au CRIJ

    Lire

    A cause du Covid, les forums jobs d'été ont été supprimés et du même coup les démarches de recrutements estivaux des employeurs. C'est pourquoi, malgré les conditions actuelles et les incertitudes, le CRIJ et le réseau Information Jeunesse de Nouvelle-Aquitaine lancent l'action "Cet été je taffe !?" et se mobilisent tout le mois de juin pour permettre, même à la dernière minute, aux employeurs de faire connaître leurs besoins de recrutement, et aux jeunes de trouver un job saisonnier. Différents évènements et activités seront proposés en ligne et les offres sont à retrouver sur jobs.pourlesjeunes.com.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Après sa marque de territoire, la Tomate de Marmande veut l’IGP

26/02/2020 | Les producteurs de la région de Marmande ont choisi le Salon de l’agriculture de Paris pour lancer leur marque territoriale en attendant le signe officiel de qualité.

Danièle Marcon, productrice et Lucien Georgelin, transformateur souhaitent l'IGP

La Tomate de Marmande jouit d’une bonne image auprès du grand public. Elle est issue d'une histoire de plus de 150 ans ancrée dans la région Nouvelle Aquitaine et en Lot-et- Garonne. 90 producteurs et des transformateurs se sont réunis afin de valoriser ce fruit à chair rouge légèrement côtelé et gustatif en créant une marque de territoire. Ils ont profité du Salon international de l'agriculture pour lancer la marque. Ce lancement a eu lieu mardi 25 février. Pour les producteurs, ce n’est qu’une première étape, ils s’engagent sur l’obtention de l’identification géographique protégée.

Légume ou fruit à chair rouge, préféré des Français, et ancrée dans son territoire depuis plus de 150 ans, la tomate est une production chère au coeur des agriculteurs marmandais.  Elle est connue par 65 % des Français. Des producteurs, des tranformateurs, des coopérateurs ont souhaité se réunir sur une bannière commune dans le but de redonner une notoriété à ce produit emblématique du Sud Ouest. "Collectivement, nous avons donc crée une marque territoriale. Nous avons choisi le Salon de l'agriculture pour son lancement, explique Danièle Marcon, productrice de tomates de Marmande à Virazeil et à la tête du collectif. Actuellement, on dénombre 16 producteurs en frais pour une quinzaine d'hectares cultivés et 69 producteurs  en produits transformés sur un peu plus de 500 hectares cultivés. Son bassin de production se structure autour du Marmandais, jusqu'aux rives de la Dordogne près de Bergerac.


Lors du lancement, Danièle Marcon a rappelé les motivations et l'attachement des différents acteurs de la filière à ce produit phare du Lot et Garonne : "les démarches de valorisation de la tomate sont très anciennes. Depuis plus de vingt ans, de nombreuses actions ont été menées pour offrir aux consommateurs le gage de qualité, de savoir faire et d'une traçabalité garantie. L'année 2016 va marquer d'une nouvelle étape, Val de Garonne agglomération  prend contact  avec l'association des fruits et légumes du Lot et Garonne pour obtenir une expertise sur la filière tomate. Cela va aboutir à la création d'un collectif réunissant tous les acteurs de la filière, tomates de bouche et tomates de transformation, des coopératives. Actuellement, la production est  largement inférieure à la demande française

Obtenir un signe officiel de qualité

Le lancement de la marque collective de territoire au Salon de l'agriculture n'est  pas un aboutissement mais une première étape. "Elle est essentielle car elle va permettre de fédérer et de redynamiser la filière et les produits dont l'origine et le savoir faire seront garantis, ajoute Danièle Marcon. Parmi les caractéristiques de la tomate de Marmande, on peut dire que c’est une variété qui donne des grosses tomates pesant environ 200 grammes chacune, et jusqu’à 400 grammes. Elles ont une forme doucement côtelée et légèrement aplatie. Leur chair, ferme, est parfumée et d’excellente qualité gustative. Les acteurs de la filière souhaitent aller plus loin dans la démarche de valorisation. "
Aujourd'hui, avec le soutien des collectivités,  des élus du Lot et Garonne, nous sommes engagés sur le chemin de l'obtention d'une Identification géographique protégée Tomate de Marmande. Il faut rassurer le consommateur sur l'origine. Elle peut venir d'autres régions d'Europe, ajoute la productrice. Les transformateurs comme Lucien Georgelin : " Dans la première partie de ma vie professionnelle, j'étais agriculteur et originaire du Marmandais, je suis attaché à ce territoire. Travailler avec les producteurs locaux fait partie de notre ADN de l'entreprise . Or, actuellement  la tomate est majoritaiement importée des pays d'Europe voir de l'autre bout de la planète. Nous fabriquons en plus de nos traditionnelles confitures des sauces tomates. L'intérêt est d'avoir un produit de chez nous, cela s'inscrit dans une démarche de circuit court et de valorisation de notre région. Tout le monde a intérêt à s'inscrire dans cette IGP, c'est du gagnant gagnant pour les transformateurs, la production. C'est intéressant à un moment où notre société développe le marché de l'hôtellerie restauration même si la grande distribution demeure à plus de 80 % notre premier marché." 

 

 

 

 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
7659
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 6 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !