Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/12/18 : Center Parcs Lot-et-Garonne. Les premiers coups de pioche de ce chantier sont donnés ce jour, 14 décembre, à l’étang du Papetier, à Pindères.

14/12/18 : En raison des mouvements sociaux actuels, le Grand-Théâtre sera fermé au public ce samedi 15 décembre entraînant le report du récital de Sondra Radvanovsky au 31 mars 2019. Les visites guidées sont également annulées.

13/12/18 : Le jeune rugbyman du Stade Français Nicolas Chauvin, 19 ans, victime d'un traumatisme cervical suite à un plaquage dimanche lors d'un match à Bègles est décédé au CHU de Pellegrin. Nouveau drame après la mort récente d'un jeune joueur d'Aurillac.

13/12/18 : Présente au salon Nautic de Paris, La Rochelle a lancé de Paris le Défi Atlantique, une nouvelle course en équipage réservée aux Class 40. Départ fin mars 2019 de la Guadeloupe, pour rejoindre La Rochelle mi-avril avec une escale à Horta aux Açores.

13/12/18 : La CCAS de Châtellerault organise ce samedi à la résidence Tivoli son marché de Noël. Lors d'ateliers manuels, les résidents ont réalisés des créations qui seront en vente lors du marché et dont les gains serviront à l'animation de la résidence.

12/12/18 : En raison des liens historiques et fraternels qui unissent les villes de Strasbourg et de Périgueux, le drapeau français sur la mairie de Périgueux sera en berne ce mercredi suite au drame survenu hier sur le marché de Noël de la capitale alsacienne.

12/12/18 : Vigipirate : Urgence Attentat. Renforcement de la sécurité en Gironde. Renforcement des contrôles notamment à l’aéroport de Bdx-Mérignac, surveillance des marchés de Noël, centres commerciaux et interdiction de manifestations sur la voie publique.

12/12/18 : Signature de la charte urbaine, architecturale et paysagère de Pessac le 13 déc. Elle entend garantir et préserver la qualité du cadre de vie des Pessacais en travaillant sur la qualité des espaces extérieurs, de la construction et des usages.

12/12/18 : La FFMC47 organise avec les Restos du Cœur la balade des pères Noël motards, le samedi 15 déc. au Gravier à Agen à 13h30. Le principe : venir déguiser en père Noël avec un cadeau neuf non emballé qui sera offert à des enfants par les Restos à Noël.

12/12/18 : Les 22-26 et 28 déc, Bordeaux Visite organise une visite-famille "Bordeaux à Noël", afin de découvrir la place Pey Berland, le cours de l'Intendance, les allées de Tourny, la place de la Comédie. Accessible aux familles avec enfants dès 7 ans.

12/12/18 : Forum « Sport en société, Droit au Sport et contraintes économiques », les vendredi 14 et samedi 15 décembre, organisé par le CDOS33 en cette année du 40ème anniversaire du mouvement sportif girondin, à l'Hôtel du Département à Bordeaux.

12/12/18 : La Mairie de Billère (64), met en garde sur des démarchages abusifs proposant une intervention pour détruire un nid de frelons ou pour réclamer un paiement pour une intervention déjà effectuée. Ces personnes ne sont pas mandatées par la Mairie.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 14/12/18 | Jacqueline Gourault en déplacement en Dordogne lundi 17 décembre

    Lire

    Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales sera en déplacement en déplacement en Dordogne ce lundi 17 décembre. En fin de matinée, elle sera à Coulounieix Chamiers pour le projet de rénovation urbaine. L'après midi, elle se rendra au Nord du département pour la pose de la première pierre de la maison médicale de Lanouaille. C'est la troisième fois que la ministre se rend en Dordogne depuis dix huit mois.

  • 14/12/18 | De nouveaux équipements pour la section foot d'un collège du 87

    Lire

    Créée en 2011, la section de football du collège André Maurois est labellisée et reconnue par la FFF et l’Education Nationale. Cette section rend possible la pratique du football dans un cadre scolaire privilégié. Afin de les soutenir, le Conseil Départemental de la Haute-Vienne vient de les doter de 14 équipements joueurs complets et 2 équipements gardiens. Dernièrement, la section sportive a formalisé de nouveaux partenariats avec la FFF, le Limoges Football Club et la Ville de Limoges.

  • 14/12/18 | L'industrie du pin maritime cherche de nouvelles ressources

    Lire

    Début décembre dans les Landes, l’Etat, les acteurs de la filière forêt-bois et les collectivités locales se sont réunis sur les difficultés d’approvisionnement des industries du bois qui nécessitent 6 M m³ annuels alors que la récolte actuelle est de 5,6 M m³. Avec 32 M m³ de bois ayant atteint ou dépassé l’âge d’exploitation préconisé, l’enjeu pour la filière est donc de récolter ces bois mûrs dans les années à venir. Outre l'engagement de l'Etat à intensifier sa communication en ce sens auprès des propriétaires, l'amont et l'aval de la filière pourraient en passer par la contractualisation pour garantir l'adéquation entre offre et demande.

  • 14/12/18 | La Rochelle lance une nouvelle course au Nautic de Paris

    Lire

    L'agglomération de La Rochelle profite de sa présence au salon Nautic de Paris, du 8 au 16 décembre, pour présenter une toute nouvelle course, organisée en partenariat avec le Grand Pavois Organisation : le Défi Atlantique. Cette nouvelle épreuve en équipage est réservée aux Class 40. Le départ sera donné fin mars 2019 de la Guadeloupe, pour rejoindre La Rochelle mi-avril avec une escale à Horta aux Açores.

  • 13/12/18 | Ouverture de la Patinoire et « Ice Party » à Villeneuve-sur-Lot

    Lire

    La patinoire revient à Villeneuve-sur-Lot du 15 décembre au 6 janvier, sous la halle Lakanal. Ouverte tous les jours de 10 h à 19 h (3 € les 30 min.), cette année, les jeunes du Villeneuvois inaugureront les nocturnes avec une soirée « Ice Party » proposée ce même jour de 20 h à minuit. Gratuit et réservé au 15-20 ans, cet événement sera animé par le DJ KM Events.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Aquitaine Légumes Surgelés : l'art et la manière de la surgélation du maïs doux à Saint-Sever

12/10/2011 |

Epis de maïs doux sur la chaîne de tri

Le maïs doux est un légume plein de surprises ! Annoncée, comme étant en retard à la fin du mois d'août, la récolte des épis se termine finalement dans les temps habituels de récolte, à savoir ces jours ci, un peu avant la mi-octobre. Une accélération du calendrier dû à la douceur de septembre... Mais, au-delà de la récolte, de la vitesse de maturité du maïs dépend aussi la première étape de sa transformation à savoir la mise en conserve ou la surgélation. Si le maïs surgelé est peu répandu dans les rayons de nos supermarchés français, c'est bien à ce type de transformation, et donc à l'export, que se consacre l'usine ALS à Saint-Sever. Visite guidée par son directeur d'exploitation Gérard Hanquiez.

Créée en 1990, l'unité de transformation est, depuis 1992, aux mains de deux partenaires incontournables dans leur domaine : la coopérative agricole Maïsadour et le groupe belge Ardo, leader de la production de légumes surgelés. Au total, un peu plus de cent vingt agriculteurs de la coopérative fournissent l'usine de surgélation en petits pois, haricots verts et maïs doux.

12000 tonnes de maïs doux transformées

Concernant plus particulièrement le maïs doux, c'est le produit de la récolte de 1600 ha qui est apporté chaque année à l'unité de transformation, soit un poids total d'environ 12000 tonnes de maïs doux, fournit par 62 maïsiculteurs. Organisés au fur et à mesure des récoltes, les ateliers réservés au maïs doux, sont donc en fonctionnement du début du mois de juillet jusqu'à la mi-octobre. Une organisation en « trois huit » et sept jours sur sept, qui garantit la fraîcheur, et donc le croquant et la douceur du maïs. Cette année, les derniers épis de maïs ont été livrés dans la nuit du11 au 12 octobre 2011. Quant à la durée du parcours suivi par l'épi de maïs sur les chaînes de l'usine, c'est-à-dire de sa sortie du camion de récolte à la mise en chambre froide de ses grains, elle ne dépasse pas les trente minutes !

De l'épi au grain surgelé: un parcours complexe en seulement trente minutes
Après le banchiment et avant la surgélation : le refroidissement dans de l'eau glacée
Trente minutes au cours desquelles, les épis tous droits venus des champs sont d'abord effeuillés mécaniquement avant de subir un triple triage. Grâce à un système de vidéo, un premier tri analyse la couleur des épis et renvoie automatiquement sur la chaine d'effeuillage ceux qui auraient encore leur feuille. Ce tri électronique est suivi par un triage mécanique qui lui-même est suivi par une inspection et un dernier tri manuel par le personnel.Une fois la qualité des épis assurée, vient l'étape de la séparation mécanique des grains de la rafle (« la coupe ») suivie du lavage des grains qui n'éviteront pas un nouveau triage électronique par colorimétrie. « Si les grains sont trop clairs ou trop foncés, ils sont éjectés par un mouvement d'air comprimé » explique le directeur du site. Tous les grains qui passent le test avec succès continueront leur course folle dans un bain d'eau bouillante pendant une minute... Après cette étape du blanchiment, les grains de maïs seront refroidis dans une eau glacée et renouvelée en permanence, avant de finir leur périple dans un tunnel de surgélation à -38° C où ils resteront durant 15 minutes. Une fois surgelés, ils sont ensuite conditionnés dans des containers d'une tonne, baptisés « octobins » en raison de leur forme octogonale, puis stockés en chambresfroidesà -23°C. Un circuit complexe et rapide, lors duquel « des contrôles de qualité sont effectués tout au long de la chaîne, insiste le directeur. Lors de ces contrôles on s'assure que le maïs est apte à son passage en usine et on vérifie de nombreux autres critères comme la qualité de la coupe, l'efficacité du tri, la température de surgélation, etc. »

Des certifications adaptées à l'export

La mise en octobine d'une tonne avant le départ pour la chambre froideQuant aux octobins, ils quitteront les chambres froides du site landais pour rejoindre très majoritairement à l'export d'autres usines du groupe ardo, qui conditionneront cette fois le maïs en paquet de 500g et un kilo, à destination de consommateurs britanniques et d'Europe du nord. C'est pour répondre àcette clientèle majoritairement étrangère, et plus gourmande en maïs doux que les français, qu'ALS, outre le Bio, travaille principalement avec des certifications telles que BRC (British Retail Consortium), un équivalent des normes ISO dans le monde anglo-saxon ou encore Global Gap ou Leaf qui sont des référentiels de qualité et d'engagements durables dans la grande distribution d'Europe du Nord ou britannique.

Photo: Aqui.fr

Solène Méric

Partager sur Facebook
Vu par vous
3019
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 16 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !