Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

13/07/20 : Ce vendredi, la Gironde a été placée en "vulnérabilité modérée" face à la pandémie de coronavirus par Santé Publique France. Depuis début juillet, sept nouveaux "clusters" ont été identifiés en Nouvelle-Aquitaine, dont trois en Gironde.

10/07/20 : Philippe Monguillot, le chauffeur de Chronoplus sauvagement agressé dimanche s'en est allé en milieu d'après-midi pour son dernier voyage, entouré de sa famille. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin devrait se rendre à Bayonne ce samedi.

10/07/20 : Les inscriptions aux transports scolaires en Nouvelle-Aquitaine sont ouvertes. N'attendez pas car jusqu'au 20 juillet, les frais de dossier sont offerts. Passée cette date, 15 euros de frais de dossier sont facturés.

10/07/20 : Philippe Buisson, maire de Libourne, a été réélu ce 10 juillet président de la Communauté d'agglomération du Libournais, la CALI, par 71 voix sur 74 votants.

10/07/20 : Florence Jardin, maire de Migné-Auxances (86), vient d’être élue présidente de Grand Poitiers. Elle succède à Alain Claeys à cette fonction. Elle arrive en tête avec 48 voix, devant Claude Eidelstein (26), Jean-Louis Ledeux (8) et 4 bulletins blancs.

09/07/20 : L'inauguration de la Flow vélo, itinéraire cyclable de 294 kilomètres entre Thiviers en Dordogne et L'île d'Aix en Charente- Maritime a eu lieu ce jeudi après midi à Salignac sur-Charente, au Pont du Né, kilomètre zéro de la Charente Maritime.

09/07/20 : Xavier Bonnefont, maire LR d'Angoulême, devient président de l'agglomération de Grand Angoulême en étant élu à la majorité absolue dès le premier tour. Il détrône le socialiste Jean-François Dauré de sept voix.

08/07/20 : Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil Départemental de Gironde, a été élu ce 8 juillet, à l’unanimité de ses membres, Président du groupe des présidentes et présidents de gauche de l’Assemblée des Départements de France.

08/07/20 : Guillaume Guérin (Les Républicains) est élu président de la communauté urbaine de Limoges avec 47 voix face au socialiste Gaston Chassain.

08/07/20 : Le nouveau ministre délégué chargé des transports Jean-Baptiste Djebarri s'est rendu ce soir à la société Chronoplus de Bayonne où était employé le chauffeur Philippe Monguillot. Deux des agresseurs sont poursuivis pour tentative d'homicide volontaire.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/07/20 | Un rallye montois sur le thème de la laïcité et de la citoyenneté

    Lire

    Du 15 juillet au 28 août, dans le cadre de l'exposition "Laïcité à lire et à dire" aux Archives départementales des Landes, partez entre amis ou en famille à la découverte des lieux symboliques de la laïcité et de la citoyenneté à Mont-de-Marsan! Créé en partenariat avec la Ligue de l’Enseignement et l’association des Francas, ce rallye au départ des Archives, amène le visiteur à démêler de nombreuses énigmes sur un parcours réalisé en autonomie. Le rallye et l'exposition ont été primés par la 2nde mention spéciale du Prix de la laïcité de la République française, remis par l'Observatoire de la laïcité.

  • 15/07/20 | La Rochelle : un forum de la formation continue pour la rentrée 2020

    Lire

    La CCI de La Rochelle organise le premier Forum de la formation professionnelle continue le jeudi 24 septembre 2020, de 9 heures à 19 heures. Ce rendez-vous ouvert au public est l’occasion : pour les experts de la formation professionnelle continue de présenter leurs formations, services et conseils et, pour les dirigeants et salariés d’entreprises, de découvrir la formation adaptée à leurs besoins. Une première en Charente-Maritime !

  • 15/07/20 | Création de la première Fédération nationale de Footgolf

    Lire

    Le 30 juin dernier a marqué la création de la première Fédération nationale de Footgolf, agréée du ministère des Sports. Ce sport qui mélange le football et le golf reprend le même principe de parcours qu’au golf, mais en mettant le ballon au pied en moins de coups possibles dans un panier. Les dirigeants de cette nouvelle fédération entendent bien créer un premier championnat en France à l’horizon 2021. A noter: il existe une délégation Sud ouest et Aquitaine du footgolf !

  • 14/07/20 | Mont-de-Marsan : Ouverture du Campus connecté en septembre

    Lire

    Mont-de-Marsan Agglomération vient d'être retenue par le Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation parmi les 25 nouveaux projets labellisés "Campus connecté" (le premier en Nouvelle-Aquitaine) pour permettre le développement d'une nouvelle offre d'enseignement supérieur sur son bassin de vie. Dès septembre 2020, 15 étudiants pourront accéder à une formation universitaire depuis un espace collaboratif qui leur sera dédié au sein de l'Inspé à Mont-de-Marsan, doublé d'un accompagnement par un tuteur. Infos: www.montdemarsan-agglo.fr

  • 14/07/20 | Les Jeunes Agriculteurs de la Vienne se lancent dans un concours photo

    Lire

    Les Jeunes Agriculteurs de la Vienne se challengent dans un concours photo dédié aux moissons de l’année 2020. À travers cette initiative, les jeunes agriculteurs souhaitent redynamiser cette saison 2020, selon eux, assez moyenne et pourrait mettre en péril des exploitations « déjà bancales ». Plusieurs lots seront distribués aux gagnants dont un week-end de remplacement offert, financé par JA86.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Au Salon de l'agriculture de Paris, les Périgourdins ont leur boutique de producteurs

25/02/2020 | Les visiteurs du Salon peuvent acheter dans l'espace Dordogne Périgord les produits qu'ils ont l'occasion de goûter lors de dégustations organisées sur le stand.

La Dordogne a sa boutique de producteurs porte de Versailles

Cette année, le Conseil départemental de la Dordogne a souhaité s'offrir un stand rien qu'à lui au salon de l'Agriculture à Paris. Depuis deux ans, la collectivité souhaite développer deux axes majeurs pour faire la promotion de son territoire : la gastronomie et ses filières agricoles à travers des animations culinaires proposées jusqu'au dimanche 1er mars et le tourisme avec la présence des offices du tourisme. La nouveauté de cette édition, c'est une boutique des producteurs où sont présentés une centaine de produits sous signe officiel de qualité en présence d'agriculteurs locaux.

Conscient de la difficulté des entreprises périgourdines d'être présentes à la Porte de Versailles pour des questions de coût, le Conseil départemental a trouvé la solution pour accueillir, dans un espace dédié, des producteurs et créer un espace de vente. La collectivité a initié une boutique des producteurs, bien visible au coeur de l'espace des régions.  Depuis des années, au Salon de l'agriculture de Paris,  le rituel est immuable. Le Périgord s'affiche à la Porte de Versailles pendant dix jours, malgré une présence de moins en moins nombreuses des producteurs périgourdins, en raison des aspects budgétaires. Comme l'an dernier, ils ne sont que cinq  : les foies gras Grolière, artisan conserveur au Bugue, la Brasserie artisanale de Sarlat, la ferme des quatre vents, qui fabrique des produits textiles à base de chèvres Angora, Alexandre Toson, canards gras, au Buisson de Cadouin et la Sarl Jean de Rocamadou, conserves de plats cuisines de Calès. 

Pourtant l'espace Dordogne Périgord, les 600 000 visiteurs du SIA ne peuvent le manquer. En deux ans, il est passé de 60 m2 à 120 m2 cette édition pour un coût de 180 000 euros, hors charges de personnel. Une dizaine d'agents sont présents chaque jour. Germinal Peiro, le président du Département assume cette nouvelle stratégie de communication : Depuis que je préside le Conseil départemental, j'ai voulu que l'on renforce notre présence au salon de l'agriculture, car c'est un lieu où l'on a l'occasion de présenter au grand public, et notamment des visiteurs venus de toutes les régions de France le meilleur de la Dordogne, des produits sous signe officiel de qualité, de la noix, du canard, de la truffe, du miel, des cèpes. En plus on a réussi à réunir sur un même lieu, le tourisme avec la présence des offices du tourisme qui assurent  la promotion du territoire et l'agriculture avec ses filières agricoles d'excellence."

 Une centaine de références proposées à la vente

Le Département a donc initié cette boutique au coeur du Salon où une centaine de références sont proposées à la vente. Les amateurs de foie gras, de truffes, de noix, de châtaignes, de cabécous, de caviar, de cèpes, de miel, de vins de toutes les appellations trouvent leur bonheur. Les produits sous signes officiels de qualité sont aussi mis en valeur à travers des animations culinaires menées par des cuisiniers de la Dordogne. Et on peut déguster. Dès les premières heures de la matinée, les visiteurs en redemandent, et chez certains cela déclenche l'acte d'achat.

Laurent Charbonnel exploitant et producteur de noix  

Chez les producteurs, on salue l'initiative. "C'est une première expérience intéressante, certains points d'organisation seront peut être à améliorer à l'issue de ces dix jours. Je suis à la tête d'une exploitation qui produit des noix, des cerneaux et de l'huile et nous avons un atelier bovins viande. Je suis présent pour deux jours avec mon épouse. S'absenter dix jours de la ferme aurait été impossible pour des questions d'emplois du temps. Et avoir un stand, c'est impensable au vu du budget. De cette façon là, cela nous donne une certaine lisibilité et cela permet d'échanger aussi  avec le grand public, à un moment où nous jouissons d'une mauvaise image, notamment le secteur de l'élevage. L'image de la noix est par contre très bonne. Nous avons été sélectionnés par notre syndicat , témoigne Laurent Charbonnel, qui a repris l'exploitation familiale en 2005.
Même avis du côté de l'entreprise agroalimentaire Péchalou de Saint Cyprien. " Moi je suis plutôt un habitué des marchés. Depuis cette année, nous vendons nos yaourts sur les marchés de Dordogne. Ce qui est intéressant, c'est que l'on est au contact direct du public, qui n'a pas au premier abord le réflexe d'acheter. Notre rôle c'est de donner envie, à travers les dégustations. Ce sera sans doute une expérience à renouveler", estime Stéphan Lebran animateur de ventes chez Péchalou. Jusqu'à dimanche ils seront 90 producteurs ou représentants de petites entreprises agroalimentaires à se succéder sur le stand et à donner envie aux visiteurs d'emporter un morceau de la gastronomie du Périgord. Et de prendre des contacts pour que ceux-ci viennent séjourner en Dordogne.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
9695
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !