aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

27/04/17 : Charente-Maritime : le chômage a augmenté de +0,3% en 12 mois, portant à 56 550 le nombre de demandeurs d'emploi. L'augmentation est plus importante du côté des demandeurs en catégorie A (aucune activité) avec +1,4% entre février et mars.

24/04/17 : A La Rochelle, Macron arrive en tête avec 29,09%, devant Mélenchon (24,33%), Fillon (18,80%) et Le Pen (12%). Sur 50 905 inscrits, 73,86% se sont exprimés

24/04/17 : Résultats définitifs Villenave d'Ornon : EM 28,10%; JLM 26,63%; MLP 15,53; FF 12,04%; BH 8,30%; NDA 4,34%

24/04/17 : Résultats complets à Lormont : JLM 29,58%; EM 22,90%; MLP 19,36%; BH 10,14%; FF 9,46%; NDA 3,27%; PP 1,93%; FA 1,34%; JL 1,32%; NA 0,55%; JC 0,15%

24/04/17 : Résultats définitifs Mérignac : EM 31,03%; JLM 23,39%; FF 15,31%; MLP 12,89%; BH 9,21%; NDA 3,94%; JL 1,46%; PP 1,33%; FA 0,94%; NA 0,45%; JC 0,17%

24/04/17 : Résultats définitifs Saint-Médard-en-Jalles :EM 30,81%; JLM 20,28%; FF 16,35%; MLP 15,34%; BH 7,91%, NDA 4,73%

24/04/17 : A Bayonne, Emmanuel Macron, 25,69%, Jean-Luc Melenchon, 23,11%, François Fillon, 18,03%, Marine Le Pen, 13,50%; Benoît Hamon, 9,42%; Jean Lassale, 3,83%; Nicolas Dupont-Aignan, 3,29%; Philippe Poutou, 1;62%; François Asselineau, 0,94%

24/04/17 : Résultats complets Libourne : EM 24,69%; JLM 20,50%; MLP 20,27%; FF 17,98%; BH 7,88%; NDA 3,97%; JL 1,76%

24/04/17 : A Anglet, dont le maire Claude Olive était soutien de François Fillon, Emmanuel Macron est arrivé en tête 28,50% des voix devant François Fillon, 25% et Jean-Luc Mélenchon avec 18,55%. Marie Le Pen est quatrième avec 18,55%.

24/04/17 : Résultats définitifs Cenon : JLM 31,58%; EM 24,65%; MLP 16,13%; BH 10,28%; FF 8,93%

24/04/17 : Résultats définitifs Pessac : EM : 31.19 % ; JLM : 24.59 % ; FF : 14.81 % ; MLP : 11.45 % ; BH : 9.74 %

24/04/17 : Résultats définitifs Talence : EM : 31.43 % ; JLM : 26.29 % ; FF : 15.00 % ; MLP : 8.70 % ; BH : 11.43 %

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 26/04/17 | Nouvelle Aquitaine: Le chômage repart à la hausse

    Lire

    Fin mars en Nouvelle-Aquitaine, il y avait 299 700 demandeurs tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) augmentation de 2,2% sur un mois (4870 personnes) et de 1,7% sur 3 mois. France ( +1,2% sur 3 mois de +1,3% sur 1 mois). En un an l'évolution régionale est de - 0,8%; elle est de -0,9% au niveau national. Pôle emploi note qu'entre fin février et fin mars 2017, le nombre de demandeurs qui ont basculé des catégories B et C vers la catégorie A est inhabituellement élevé, ce qui contribue à la hausse du nombre de demandeurs d’emploi dans cette dernière catégorie

  • 26/04/17 | Brigitte Allain, députée EELV du Bergeracois votera Macron

    Lire

    Députée du Bergeracois, je voterai sans hésitation pour Emmanuel Macron au 2e tour des présidentielles et mettrai tout en œuvre pour faire barrage au Front national, dont le projet, source de division, de peur, de racisme et de xénophobie est une menace pour notre pays. Ce vote ne représente pas une adhésion au projet porté par le candidat Macron (...) J'attends d'Emmanuel Macron qu'il prenne en compte, avec humilité, les millions d'électeurs qui ne se reconnaissent pas dans son projet.

  • 24/04/17 | Gironde: un millier d'hectares pourraient être affectés par le gel

    Lire

    Ce chiffre a été évoqué avec les précautions d'usage lors de l'assemblée générale du CIVB ce lundi à Bordeaux. Le gel a en tout cas touché à des degrés divers le bas sauternais, des secteurs du Blayais et de l'entre deux mers et particulièrement dans la nuit du 20 avril. Une certaine inquiétude persiste puisque des températures très basses sont attendues ce milieu et cette fin de semaine alors que la vigne sous l'effet des fortes chaleurs de ce mois d'avril a accéléré son débourrement.

  • 24/04/17 | 'Isabelle Vetois: En Marche en Charente-Maritime

    Lire

    Face aux résultats obtenus par Emmanuel Macron, Isabelle Vétois s'est dit "absolument enthousiaste". "Les Français veulent moderniser la France, on va vers de l'espoir [...] C'est le seul qui peut rassembler une majorité plurielle". Elle a conscience qu'il faudra encore convaincre la vingtaine de pourcentage ayant voté Le Pen dans le département (en particulier dans les petites communes rurales) et préfère retenir le recul du FN dans les quartiers populaires de La Rochelle.

  • 24/04/17 | P-Atlantiques : un front républicain se dessine face au FN

    Lire

    A gauche comme à droite, les voix se succèdent pour faire barrage au second tour au Front National dans les Pyrénées-Atlantiques. Qu'il s'agisse de la sénatrice Frédérique Espagnac, porte-parole de Benoit Hamon, comme des députés PS Martine Lignières-Cassou et David Habib. Une même position est adoptée par Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF. Même si celui-ci entend combattre les mesures d'Emmanuel Macron qui porteraient atteinte aux travailleurs. Nicolas Patriarche, secrétaire départemental LR, soutiendra pour sa part Macron, en souhaitant que ce dernier... s'en souvienne.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Saveur | Bordeaux fête le vin, dixième édition

24/06/2016 | C'est ce jeudi sous un très beau soleil que s'est ouverte la dixième édition de Bordeaux Fête le vin. Évidemment, on y était.

Bordeaux Fête le Vin 2016

Quatre jours. Quatre jours de découvertes, de dégustations et de fête entre 11h et 23h30. Bordeaux Fête le vin a inauguré en grande pompe sa dixième édition ce samedi sous un soleil insolent. Le public était déjà très nombreux sur les quais de Bordeaux où ils ont notamment pu admirer l'arrivée du majestueux navire Belem, qui pourra être visité jusqu'à son départ, le 27 juin prochain. Près de 80 appellations différentes et de nombreuses animations sont aussi au programme. Alors on n'a pas résisté, on est allés faire un petit tour...

Il est pas loin de 18h ce jeudi 23 juin. La température fleurte autour des 30 degrés mais ils sont déjà très nombreux, leur verre à la main, venus déguster quelques spécialités locales ou simplement flâner sur les quais de Bordeaux. C'est que les circonstances s'y prêtent : pendant quatre jours, la ville mélange l'Euro de football et la dixième édition de la fête du vin. Avec 80 appellations et 10 villes internationales (sept capitales des grands vignobles et trois villes hôtes de fêtes du vin dans le monde) présentes, la fête s'annonce plutôt belle. 

500 000 visiteurs sont attendus pendant ces quatre jours où ils pourront découvrir les vins de la région installés dans des containers recyclés au lieu des traditionnelles tentes bâchées. Autre nouveauté, le carnet de tickets laisse sa place au pass numérique (qui vous donnera droit à des dégustations) et à une application mobile dédiée. Vous pourrez également participer à un atelier sur le pavillon de l'école du vin. Tout cela sans compter les nombreux ateliers proposés tous les jours.

L'un d'entre eux nous a tapé dans l'oeil. C'est celui de la parenthèse oenologique, proposé par la Chambre d'agriculture de la Gironde et dans le cadre du concours de Bordeaux - Vins d'Aquitaine. Son principe ? C'est une des animatrices du stand qui nous l'explique. "C'est un atelier où les gens mettent un casque et où une sophrologue leur parle de la respiration. Elle intervient aussi en direct pour des sessions un peu plus longues". Cette expérience de dégustation animée par une sophrologue est exclusive à la fête du vin, et elle n'est pas une première : depuis quatre ans, les organisateurs tentent de "faire déguster le vin autrement" comme, par exemple, en initiant les personnes malvoyantes à la dégustation du vin. Et le tout n'est pas obligatoirement payant. "Normalement, c'est accessible à ceux qui ont le pass, mais en fonction du monde, on accueille aussi les gens même s'ils ne l'ont pas". C'est en tout cas une expérience assez particulière qui semblait, même le premier jour, remporter l'adhésion. 

Ne le cachons pas, cette dixième fête du vin intervient dans un contexte international très particulier avec le vote des britanniques. Le Brexit ne sera pas sans risques pour l'appellation des vins de Bordeaux, dont la Grande-Bretagne est la quatrième importateur mondial. Pour Pierre Goguet, le président de la CCI, cela pourrait forcément avoir des conséquences. "Il va y avoir probablement un renchérissement. Pour deux raisons : on risque d'avoir des droits douaniers, et il risque d'y avoir un décrochage de la livre. Cela dit, ce sont des amateurs de vins de Bordeaux depuis des siècles, ça m'étonnerait que cela change. A court et moyen terme, ça va coûter plus cher. Avec le Brexit, il y aura certainement un contre-coup. Mais après, ça va s'ajuster", affirme-t-il au détour d'une allée, entre deux fanfares.

C'est que l'heure n'est pas vraiment à l'inquiétude, mais plutôt à la fête. Entre feux d'artifices, spectacles visuels sur la façade du Palais de la Bourse ou simplement petits verres entre amis, c'est une bonne raison pour démarrer vraiment l'été. Nous on dit ça... Pour voir ce que vous réserve le programme quotidien de la Fête du vin jusqu'à dimanche, rendez-vous sur le site dédié : http://www.bordeaux-fete-le-vin.com/

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
31457
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !