Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/01/18 : Charente-Maritime : Air France et l'aéroport de La Rochelle-Ré annoncent une nouvelle ouverture de ligne pour cette année. L'annonce officielle sera faite mardi prochain.

19/01/18 : Le Conseil d’administration de l’université de Bordeaux a réélu Manuel Tunon de Lara à sa présidence. Antoine de Daruvar, directeur de l’école doctorale des Sciences de la vie et de la santé prend la vice-présidence suite à Dean Lewis.

18/01/18 : "Progrès et Sagesse": ce sera le thème de la 24° Université Hommes-Entreprise du CECA les 30 et 31 août au Château Smith Haut Lafitte. Il y sera question d'éthique et de sens, en particulier celui de l'intelligence artificielle: bienfait ou menace?

16/01/18 : France Télévision a compris l'utilité de France 3 Euskal Herri au Pays basque. Les sept minutes quotidiennes ont été maintenues, dans l'état. C'est à dire dans sa structure au studio des allées Marines de Bayonne et non prestataire de reportages

16/01/18 : Cyrille Guimard, sélectionneur de l'équipe de France de cyclisme, parrainera la 23e édition du Tour de Lot-et-Garonne et sa cyclosportive les 14 et 15 avril prochains.

16/01/18 : L'agglo de La Rochelle a été choisie par le cabinet Missions Publiques pour faire partie des 4 collectivités françaises à organiser un débat publique atour de l'essor des transports sans conducteur, le 27/01 de 9h à 17h. Inscription : debatcitoyen.fr

15/01/18 : La Rochelle participe à la 2e Nuit de la lecture samedi 20 janvier de 16h30 à minuit à la médiathèque de Villeneuve-les-Salines et dans le Hall de l’Agora au Centre social. Au programme : des lectures et des animations variées. Tout public. Gratuit.

13/01/18 : Cognac: les Trophées du vin 2018 ont récompensé le 11 janvier l'association cognaçaise Les Etapes du cognac avec le prix "meilleur accueil dans le vignoble", récompensant son développement de l'oenotourisme sur le territoire.

11/01/18 : Opération de régulation des sangliers à Agen et Foulayronnes. Un grand nombre de sangliers a été signalé et confirmé dans ces deux communes. Les services de l’Etat ont donc décidé d'organiser des opérations de régulation jusqu’au 28 février inclus.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/01/18 | Didier Pourquery nommé président de Cap Sciences

    Lire

    Didier Pourquery devient le nouveau président de Cap Sciences, centre de culture scientifique technique et industrielle de Bordeaux. Elu à l'unanimité du Conseil d'Administration de Cap Sciences ce 18 janvier Didier Pourquery, Floiracais d'origine, partage son temps entre Bordeaux et Paris où il est directeur des rédactions de The Conversation (theconversation.fr), site de médiation scientifique alliant expertise universitaire et exigence journalistique. Diplômé de l'Institut d'Etudes Politiques de Paris et de l'ESSEC, Didier Pourquery a notamment été rédacteur en chef de Science et Vie Économie et de La Tribune

  • 19/01/18 | Charente-Maritime : Rochefort passe en mode doux

    Lire

    La ville de Rochefort est en train de repenser complètement son approche de la circulation, dans le but de développer les transports doux. Après quelques travaux de voirie, la ville s'engage plus fort dans son projet en rétrécissant la largeur de certaines voies principales et en aménageant des trottoirs mixte piétons/vélos. Le triangle des avenues Rochambeau, des Déportés-Fusillés et de la rue Auguste-Roux sera assimilé à la zone 30 qui couvre le reste du centre-ville de Rochefort.

  • 17/01/18 | Le Reggae Sun Ska repart en Médoc

    Lire

    Clap de fin pour la version "campus" du Reggae Sun Ska. À la suite d'un courrier et de plusieurs échanges téléphoniques avec les maires de Pessac, Talence et Gradignan soulignant des plaintes de riverains soumis à des "nuisances sonores", la 21ème édition du festival se délocalise. Elle aura lieu sur le domaine de Nodris, à Vertheuil, pouvant accueillir 12 000 festivaliers par jour (contre 27 000 sur le campus). Ce mercredi, les premiers noms de la programmation annoncent notamment Jimmy Cliff en tête d'affiche.

  • 17/01/18 | Le trafic de l'aéroport de Biarritz Pays-Basque: +4,7%

    Lire

    Les gestionnaires de l'aéroport de Biarritz Pays basque pourront avoir le sourire lors de la présentation des vœux la semaine prochaine. Si les chiffres de décembre ont connu une légère baisse, (74 091 passagers contre 74 727 en 2016) vraisemblablement en raison de l'enneigement précoce des stations de sports d'hiver, en revanche 2017 affiche des chiffres flamboyants avec 1 190 991 passagers, soit une augmentation de 4,88% qui confirme largement sa place de deuxième plateforme aéroportuaire de la Nouvelle-Aquitaine.

  • 17/01/18 | Contrat juteux pour Gaz de Bordeaux

    Lire

    La SAS Gaz de Bordeaux peut se frotter les mains : elle vient de décrocher un marché auprès de la Direction des Achats de l'État pour fournir plus de 2000 sites en gaz naturel pendant deux ans. Parmi eux, on retrouve la Cour des Comptes, Météo France, plusieurs ministères mais aussi l'ensemble des centres pénitentiaires de France. En 2016, cette société possédée par Régaz dont Bordeaux Métropole est actionnaire à 51,93% a réalisé un chiffre d'affaires de 355 millions d'euros, dont 70% hors Gironde.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Charente Maritime : découvrir les produits du terroir avec ceux qui les font

18/08/2017 | La Charente-Maritime est une terre riche de saveurs à découvrir avec les artisans et producteurs qui les font

Ferme aquacole de l'île Madame

La Charente-Maritime est une terre riche en saveurs locales et l’été est une saison propice aux portes ouvertes chez les nombreux producteurs ou artisans qui les font. Une occasion pour eux de partager leur passion et de faire déguster leurs produits. Aqui ! a sélectionné quelques sites ou évènements à voir cet été pour s’immerger dans la gastronomie charentaise.

Coquillages et crustacés

Qui dit Charente-Maritime dit bien évidemment huîtres. Si de nombreux ostréiculteurs proposent aujourd’hui des dégustations en direct à la cabane, ils sont une poignée à faire également visiter tout ou partie de leur exploitation, pour expliquer le parcours de l’huître, de la mer à l’assiette. La ferme aquacole de l’île Madame propose par exemple une heure de balade dans l’exploitation à travers les claires. On y découvre également la culture de la salicorne et de la fleur de sel, deux autres produits phares du département.

Renseignements : www.ile-oleron-marennes.com ; www.ilemadame.com.

Ramasser du sel

L’île de Ré, c’est un peu le Guérande de la Charente-Maritime. L’éco-musée de Loix-en-Ré propose une visite guidée des marais salants, pour terminer par l’apprentissage du maniement du simoussi et de la lousse, les deux instruments servant à récolter le sel.

Renseignements : www.marais-salant.com

 

Dans les coulisses de la criée

Les trois ports de pêche de Charente-Maritime (La Rochelle, Royan et La Côtinière) proposent tous des visites de leur criée, en divers jours de la semaine. On y découvre aussi bien la vente aux enchères que les techniques de pêche et de la découpe. Le port de La Rochelle propose notamment des ateliers de découpe aux visiteurs. A La Côtinière, la visite se termine par une démonstration de préparation d’un plat à base de poisson, que l’on déguste ensuite.

Renseignements : www.lacotinierecapeche.fr ; www.portpeche-larochelle.com ; www.port-royan.com.

 

Découvrir le fromage de chèvre

La Charente-Maritime a réintroduit depuis une trentaine d’années une race de chèvres dite « rustique » (très ancienne) alors en voie de disparition : la chèvre poitevine, dont les spécialistes disent qu’elle se distingue par son lait doux et crémeux. Il s’en fait d’excellents fromages de chèvres. Certaines exploitations se visitent comme à Clion, près de Jonzac, où un couple d’éleveurs partage ses savoir-faire durant une heure et demie.

Renseignements : www.jonzac-tourisme.com

 Chèvre du Poitou

Faire son huile de noix

On le sait peu, mais l’est de la Charente-Maritime est une terre de production de noix et de noisettes, même si elle reste infime comparée à sa voisine la Dordogne. A Jonzac, le moulin à eau « de chez Bret » produit toujours une des meilleures huiles de noix de la région. Cet édifice de 1706 se visite toujours, pour une découverte ente histoire, patrimoine et gastronomie. Aline la meunière explique la force motrice de l'eau, le fonctionnement de la roue et des divers mécanismes pour fabriquer l’huile de noix. On peut également apporter ses propres grains ou oléagineux pour fabriquer son huile. En contrepartie du service, la maison conserve un petit pourcentage de la production.

Renseignements : Office de Tourisme : 05 46 48 49 29.

Poussez la porte des Chais

Qui dit Charentes dit aussi Cognac et Pineau. En dehors des grandes maisons, essentiellement concentrées entre Jarnarc et Cognac, berceau du spiritueux, il existe un petit millier de petits producteurs indépendants, donc quelques centaines en Charente-Maritime. Certains ouvrent leurs portes en été, sous l’égide de l’association Les Etapes du Cognac. Une occasion de découvrir les étapes de confection, de la maturation en cuves au vieillissement en fûts de chêne, en passant par la distillation dans les alambics typiques en forme d’oignon. L’été est également l’occasion pour les indépendants de faire découvrir la vigne et le terroir à travers divers évènements type chasse aux tésors à travers la propriété, rando gourmande, découverte en vieille voiture, ateliers accords mets/cognac, dégustation à l’aveugle, dégustation concert, etc.

Renseignements : www.cognacetapes.comVisites de Chais  / credit photo Charentes Tourisme

 

Des confiseries d’antan

Cette petite friandise typiquement charentaise est apparue à la Belle Epoque chez un confiseur de Saint-Jean d’Angély. Le Bois Cassé doit son nom à son aspect de bois flotté, feuilleté et aéré à l’intérieur. Son aspect craquant et léger, avec son petit goût de berlingot, en fit un rapide succès auprès des premiers estivants à l’aune de l’émergence des stations balnéaires. Aujourd’hui, cinq artisans perpétuent la tradition, dont les successeurs de son inventeur à Saint-Jean d’Angély, les Guimbard (confiserie A la Rosière). Mais pour en connaître les diverses facettes de sa fabrication, direction Saint-Georges-de-Didonne, Au Bois Cassé, où Nathalie Durand explique les étapes tout en étirant, séchant et coupant sa pâte à sucre. Du régal pour les yeux comme pour les papilles.

Confection du bois cassé à Saint-Georges-de-Didonne  

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Ferme aquacole de l'île Madame

Partager sur Facebook
Vu par vous
8181
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !