Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/06/19 : Chez les féminines, la belge Nafissatou Thiam remporte le Décastar à Talence. La bordelaise Solene Ndama termine 4° avec 6290 points, elle se qualifie pour les Championnats d'Europe Espoirs, mais échoue à 10 points de la qualification aux mondiaux.

22/06/19 : Au Décastar Talence, ce samedi 22 juin, la Championne Olympique belge Nafissatou Thiam a battu le record du stade de hauteur avec un saut à 2m02, 2ème performance mondiale de l'année, et record du monde de saut en Hauteur lors d'un heptathlon.

21/06/19 : Le 20 juin, Alexandra Siarri adjointe au maire de Bordeaux chargée de la Ville de demain, de la cohésion sociale et territoriale, a été élue présidente nationale de «France Médiation» qui fédère les 75 acteurs publics et privés de la médiation sociale

21/06/19 : Après Bordeaux, Blaye, La Rochelle, Dax et Mont-de-Marsan, Parthenay et Niort testent actuellement une nouvelle ligne de bus (la 12) fonctionnant au biogaz. Le projet est soutenu par la Région.

20/06/19 : Deux Sèvres : dimanche 23 juin, de 10 h à 18 h, la Maison du Département à Niort accueillera une trentaine d'activités sportives à tester gratuitement en famille. Basket, kendo, escrime, tir à l'arc, rugby fauteuil... dans une ambiance festive. Gratuit.

19/06/19 : L'Hebdomadaire "Le Point" classe en 3ème position parmi les 70 villes les plus attractives de France, Bayonne Anglet et Biarritz sur la Côte basque pour leur dynamisme économique, leur mobilité leur connectivité et la qualité de vie.

19/06/19 : Charentes: selon le BNIC, les dégâts causés par l'épisode orageux de cette nuit ont eu un niveau d'impact limité sur le vignoble, localisés à Salles d'Angles, Sigogne, Angeac-Champagne, St-Martial, Jarnac, Gensac, Genté, Jarnac-Champagne ou Chadenac.

19/06/19 : La Rochelle : dans le cadre de l’approbation du Plan local d'Urbanisme intercommunal, une enquête publique est ouverte jusqu'au 26 juillet, dans 60 permanences réparties dans l'agglomération. Registre en ligne : www.registre-dematerialise.fr/1359.

19/06/19 : En raison d’un changement de programme de dernière minute, la visite de Nicolas Thierry, vice-président en charge de l’environnement et de la biodiversité, à Iraty et à Esterençuby ce jeudi 20 juin est reportée sine die.

18/06/19 : Nathalie Lasserre, première conseillère du corps des tribunaux administratifs et des cours administratives d'appel est nommée sous-préfet de Nontron. Elle remplace Frédéric Roussel, nommé directeur de cabinet à la préfecture du Tarn à Albi.

14/06/19 : La Rochelle : Le Muséum d’Histoire Naturelle s’est vu décerné le Trophée Môm’Art 2018 aujourd'hui. L’association Môm’Art récompense chaque année une institution culturelle qui a signé sa Charte de démarche d’accueil des familles et des enfants.

14/06/19 : Dans son édition du 12/06 consacré à l’attractivité des villes, Le Point classe La Rochelle première des villes de 80 à 250 000 habitants. 1re sur la création d’emplois, elle se place 5e sur la masse salariale et 4e sur l’implantation d’entreprises.

Arte Flamenco 2019 - du 2 au 6 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/06/19 | Vienne : la Préfecture au chevet d'Avanton

    Lire

    Après un arrêté interministériel daté du 21 juin 2019, la Préfecture de la Vienne annonce la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle pour Avanton. En effet, la commune a été fortement affectée par la sécheresse de l'été 2017, et la réhydratation des sols a provoqué plusieurs mouvements de terrain. Les sinistrés ont 10 jours à compter de la publication de l'arrêté au Journal officiel pour se manifester dans le cadre d'une indemnisation. Les demandes se font donc jusqu'au 2 juillet.

  • 24/06/19 | Virginie Calmels quitte Barnes

    Lire

    Virginie Calmels, ancienne numéro 2 des Républicains et ex adjointe d'Alain Juppé à Bordeaux, quitte ses fonctions de présidente de Barnes France et CEO de Barnes International et Hospitality prises en mars. Dans un communiqué, le groupe immobilier de luxe parle de "dissension majeures avec les actionnaires et d'une "décision devenue inévitable". La principale concernée a précisé dans un communiqué que la décision serait intervenue "suite au refus des actionnaires de me garantir leur accord pour la mise en œuvre des mesures correctrices préconisées" dans un rapport d'audit visant à "structurer le groupe".

  • 24/06/19 | Deux-Sèvres : la plus grande ferme de méthanisation de France inaugurée

    Lire

    Une nouvelle ferme de méthanisation a été inaugurée le 21 juin à Combrand (79). Avec une production énergétique équivalente à celle de 2500 foyers par an pour un recyclage de 45.000t de fumier, c'est le plus grand et le 1er site de méthanisation en France dont le biométhane produit est réinjecté dans le réseau de GRTgaz. Le projet est porté par un collectif d'une trentaine d'agriculteurs. La société GRTgaz souhaite développer d'autres projets pour arriver à 100% de gaz "propre" à l'horizon 2050.

  • 24/06/19 | Un budget supplémentaire de 168,8M€ pour la Charente-Maritime

    Lire

    Le Département 17 a adopté son budget supplémentaire 2019 lors de sa session d'été,le 21 juin. Avec 168,8M€, cette somme permet de réinvestir dans les budgets voirie (+12M€); péréquation (3,3 M€) dont le nouveau Fonds volontaire de soutien interdépartemental ; ports (+2,8 M€); travaux d'entretien du fleuve Charente (2,7 M€); ferroviaire (+2 M€) dans le cadre du Contrat de Plan Etat-Région; équipements SDIS (+1,3 M€). Tous budgets confondus, le budget global 2019 s’élève à 1,256 milliard d’euros.

  • 24/06/19 | Lascaux III va s'enrichir de nouveaux panneaux

    Lire

    Le Conseil départemental de la Dordogne va investir un million d'euros dans la fabrication de nouveaux fac-similés pour l'exposition internationale Lascaux III qui tourne désormais depuis l'automne 2012 dans le monde entier. La Direction régionale des affaires culturelles a donné son accord à ce projet. Les nouveaux panneaux reproduiront la célèbre salle des taureaux. Le conseil régional, co-actionnaire de la Société publique locale, sera sollicité pour participer financièrement à ce projet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Quand l’asperge du Blayais fait la fête à Bordeaux...

03/04/2019 | Récoltée à la main avec une infime délicatesse, l’asperge du Blayais regorge de richesses gustatives…

L'asperge du Blayais

Début avril, c’est la pleine saison des asperges ! Dans le Blayais, les cueilleurs de la perle blanche s’affairent. Entre 700 et 800 tonnes d’Asperges du Blayais sont commercialisées chaque année. Leur production s’étend sur près de 200 hectares. La soixantaine de producteurs se sont regroupés en association en 1995. Aujourd’hui, l’Association des Producteurs d’Asperges du Blayais (APAB) fédère à la fois les producteurs indépendants et les coopérateurs et est devenue ODG - Organisme de Défense et de Gestion - pour l’IGP Asperge du Blayais en 2015…

Fine, élancée, vêtue d’une élégante robe blanche, l’asperge du Blayais est à consommer sans modération en ce moment-même ! C’est avec une extrême délicatesse que les cueilleurs, à l’aide d’une cuillère, hôte de la terre la perle blanche. « Une dizaine d’entre eux s’attèle à la tâche quotidiennement », raconte l’équipe de l’Association des Producteurs d’Asperges du Blayais. Cette année, la belle blanche a décidé de pointer le bout de son nez deux semaines plus tôt que prévu. « Nous avons dû user d’ingéniosité pour la faire patienter, car nos clients connaissent bien son jour de sortie et si nous la proposons 15 jours avant, nos consommateurs ne seraient peut-être pas prêts à la déguster. » Une fois ramassée, la belle se fait laver, calibrer, trier, recouper, mettre en botte et poser sur un plateau en fonction de sa qualité. L’asperge se colorant très vite au soleil, dès sa sortie de terre, sa blancheur et sa fraîcheur doivent être protégées. Moins de trois heures après sa récolte, elle est conservée dans un environnement frais et humide (à une température de 5° C maximum et une hygrométrie supérieure à 80%). « Nous la vendons essentiellement aux restaurateurs, sur les marchés de producteurs et auprès des grandes surfaces. » Si en début de saison son calibre n’excède pas 16 mm, fin mai il atteint facilement 27 mm+.

Blandine, la crème de la crème
La Blayaise n’est pas filandreuse, « de la pointe au pied, elle se déguste entièrement ! » Du reste, les restaurateurs l’ont bien compris ! « Ces derniers n’ont rien à jeter et gardent les pieds ! » Ce produit possède « un soupçon de sucrosité et est exempt d’une quelconque amertume ». Ses caractéristiques sont dues au territoire sur lequel elle est cultivée, « le territoire du Blayais [qui] associe un climat doux et humide à une culture conduite dans des sols nourris à 75% de sable noir riches en humus ». Si 80 % de la production de Danielle Chambaraud, productrice basée à Reignac et présidente de l’Association des producteurs d’asperges du Blayais, sont en IGP « Asperges du Blayais », les 20 % restant possèdent l’appellation Blandine.
« Blandine, c’est le produit d’excellence ! », la marque de Danielle Chambaraud. D’une longueur de 22 cm, son diamètre n’est jamais inférieur à 16 mm, avec du gros calibre pouvant aller jusqu’à 38 mm. La Belle Blanche est cultivée dans le respect de la tradition et des exigences environnementales d’aujourd’hui, « basées sur des règles très strictes garantissant sa qualité exceptionnelle et sa traçabilité ». Blandine est destinée aux restaurateurs et aux fins gourmets. Livrée fraîche dans son emballage, elle se retrouve sur les tables des étoilés aux quatre coins de la France. Aussi, afin de promouvoir davantage ce produit d’excellence Danielle Chambaraud a scellé un partenariat avec le Collège culinaire de France qui a été fondé par quinze chefs français, reconnus internationalement, et qui promeut la qualité de la restauration en France et dans le monde.

L'asperge du Blayais sur les marchés


L’asperge en fête !
Sucrée, salée ou nature, l’asperge se dévore à toutes les sauces ! De la soupe à l’omelette en passant par le velouté et le risotto, l’asperge est un légume de saison qui se déguste aussi bien chaud que froid. Et justement vous pourrez la savourer dimanche 7 avril, car l’Association des Producteurs d’Asperges du Blayais associée à La Tupiňa organise à Bordeaux, la 2ème édition de « L'asperge du Blayais à table ». Une fête gastronomique ayant pour dessein de faire découvrir la production 2019 valorisée par le chef du restaurant. Cette fête située rue Porte de la Monnaie, privatisée pour l’occasion, accueillera un marché animé où le public pourra rencontrer les producteurs, leur acheter des asperges IGP, et les déguster sous forme de bouchées créées et cuisinées par La Tupiňa. Aux côtés de l'Asperge du Blayais, le public retrouvera également les vignerons de l'appellation Blaye Côtes de Bordeaux, les Vignerons de Tutiac, les Vignobles Bouillac. Vers 11h45 la Confrérie de « l’Asperges du Blayais et des vins de TUTIAC » intronisera Philippe Fort (Les Paysans de Rougeline). La fête gastronomique sera animée par le groupe de musique Buddy Jazz Band.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : DR

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
5277
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !