Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/08/19 : A Périgueux, Péri meuh, la 3e édition de la fête agricole aura lieu les 20,21 et 22 septembre des allées Tourny à la place Francheville. Elle accueillera de nombreuses animations dont le concours national de la race limousine.

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 20/08/19 | L'Université d'été du PS revient à La Rochelle

    Lire

    Après trois ans d’absence, l'Université d'Eté du PS fait son retour à La Rochelle. Elle se tiendra à l'espace Encan du 23 au 25 août. Rebaptisée "Campus", elle ambitionne de rassembler tous les partis "alliés" de gauche présents aux élections européennes : Place publique, Nouvelle Donne, le PRG, MDC, PC et UDE. Thème de ces 3 jours : "pour un avenir écologique et social". Les participants seront également invités à faire un "procès de la Ve République" dans un simulacre d'audience judiciaire.

  • 20/08/19 | Musée maritime de La Rochelle : l'Angoumois de retour !

    Lire

    Après sept semaines de restauration, l'Angoumois rejoint la flotte patrimoniale du Musée maritime de La Rochelle. En effet, ce mercredi, le navire, classé monument historique depuis 1993, quittera le Port Atlantique à 18h30, pour aller au Bassin des Chalutiers du Musée. Après l'incendie qui avait détruit l'Angoumois, en 2012, il a fait l'objet de restaurations, dont la dernière cet été. Les travaux ont coûté 187 000 euros, financés à hauteur de 65% par l'État (50%) et le Département (15%).

  • 20/08/19 | Première édition du Raid des forts en Charente Maritime les 11 et 12 octobre

    Lire

    Coproduite par la CCI La Rochelle et l'agence Feeling Event cette première édition du Raid des Forts se déroulera les 11 et 12 octobre en Charente-Maritime. L'aventure sportive inédite est ouverte aux dirigeants et salariés d'entreprises publiques ou privées ainsi qu'au clubs d'entreprises ou aux associations. Objectif: fonder une équipe de quatre personnes pour réaliser 201 kilomètres en deux jours à travers les sites de Marans, l'île de Ré, l'île d'Oléron et de La Rochelle.

  • 20/08/19 | Les Vergers éco-responsables de la Nouvelle-Aquitaine ouvrent leurs portes en septembre

    Lire

    Pour cette 9° édition, les pomiculteurs de l'Association Nationale Pommes Poires ouvrent leurs vergers, labellisés "Vergers éco-responsables", pour permettre au grand public de découvrir comment est cultivé et récolté le fruit préféré des Français : la pomme. Rendez-vous les week-ends des 7-8, 14-15 et 21-22 septembre, pour déceler les secrets de production des pommes, et ceux de son alliée, la biodiversité.

  • 19/08/19 | Christophe Castaner visitera ce mardi le dispositif de sécurité du G7

    Lire

    Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, et Laurent Nunez, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, visiteront ce mardi après-midi à Biarritz, le poste de commandement interministériel (PCI) en charge de la centralisation des informations durant le sommet du G7 et la coordination des actions prises en vue d’assurer le bon déroulement du sommet. Suivront les postes de commandement de l'aéroport de Biarritz-Pays basque dont le trafic sera exclusivement réservé aux délégations du G7.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Quand l’asperge du Blayais fait la fête à Bordeaux...

03/04/2019 | Récoltée à la main avec une infime délicatesse, l’asperge du Blayais regorge de richesses gustatives…

L'asperge du Blayais

Début avril, c’est la pleine saison des asperges ! Dans le Blayais, les cueilleurs de la perle blanche s’affairent. Entre 700 et 800 tonnes d’Asperges du Blayais sont commercialisées chaque année. Leur production s’étend sur près de 200 hectares. La soixantaine de producteurs se sont regroupés en association en 1995. Aujourd’hui, l’Association des Producteurs d’Asperges du Blayais (APAB) fédère à la fois les producteurs indépendants et les coopérateurs et est devenue ODG - Organisme de Défense et de Gestion - pour l’IGP Asperge du Blayais en 2015…

Fine, élancée, vêtue d’une élégante robe blanche, l’asperge du Blayais est à consommer sans modération en ce moment-même ! C’est avec une extrême délicatesse que les cueilleurs, à l’aide d’une cuillère, hôte de la terre la perle blanche. « Une dizaine d’entre eux s’attèle à la tâche quotidiennement », raconte l’équipe de l’Association des Producteurs d’Asperges du Blayais. Cette année, la belle blanche a décidé de pointer le bout de son nez deux semaines plus tôt que prévu. « Nous avons dû user d’ingéniosité pour la faire patienter, car nos clients connaissent bien son jour de sortie et si nous la proposons 15 jours avant, nos consommateurs ne seraient peut-être pas prêts à la déguster. » Une fois ramassée, la belle se fait laver, calibrer, trier, recouper, mettre en botte et poser sur un plateau en fonction de sa qualité. L’asperge se colorant très vite au soleil, dès sa sortie de terre, sa blancheur et sa fraîcheur doivent être protégées. Moins de trois heures après sa récolte, elle est conservée dans un environnement frais et humide (à une température de 5° C maximum et une hygrométrie supérieure à 80%). « Nous la vendons essentiellement aux restaurateurs, sur les marchés de producteurs et auprès des grandes surfaces. » Si en début de saison son calibre n’excède pas 16 mm, fin mai il atteint facilement 27 mm+.

Blandine, la crème de la crème
La Blayaise n’est pas filandreuse, « de la pointe au pied, elle se déguste entièrement ! » Du reste, les restaurateurs l’ont bien compris ! « Ces derniers n’ont rien à jeter et gardent les pieds ! » Ce produit possède « un soupçon de sucrosité et est exempt d’une quelconque amertume ». Ses caractéristiques sont dues au territoire sur lequel elle est cultivée, « le territoire du Blayais [qui] associe un climat doux et humide à une culture conduite dans des sols nourris à 75% de sable noir riches en humus ». Si 80 % de la production de Danielle Chambaraud, productrice basée à Reignac et présidente de l’Association des producteurs d’asperges du Blayais, sont en IGP « Asperges du Blayais », les 20 % restant possèdent l’appellation Blandine.
« Blandine, c’est le produit d’excellence ! », la marque de Danielle Chambaraud. D’une longueur de 22 cm, son diamètre n’est jamais inférieur à 16 mm, avec du gros calibre pouvant aller jusqu’à 38 mm. La Belle Blanche est cultivée dans le respect de la tradition et des exigences environnementales d’aujourd’hui, « basées sur des règles très strictes garantissant sa qualité exceptionnelle et sa traçabilité ». Blandine est destinée aux restaurateurs et aux fins gourmets. Livrée fraîche dans son emballage, elle se retrouve sur les tables des étoilés aux quatre coins de la France. Aussi, afin de promouvoir davantage ce produit d’excellence Danielle Chambaraud a scellé un partenariat avec le Collège culinaire de France qui a été fondé par quinze chefs français, reconnus internationalement, et qui promeut la qualité de la restauration en France et dans le monde.

L'asperge du Blayais sur les marchés


L’asperge en fête !
Sucrée, salée ou nature, l’asperge se dévore à toutes les sauces ! De la soupe à l’omelette en passant par le velouté et le risotto, l’asperge est un légume de saison qui se déguste aussi bien chaud que froid. Et justement vous pourrez la savourer dimanche 7 avril, car l’Association des Producteurs d’Asperges du Blayais associée à La Tupiňa organise à Bordeaux, la 2ème édition de « L'asperge du Blayais à table ». Une fête gastronomique ayant pour dessein de faire découvrir la production 2019 valorisée par le chef du restaurant. Cette fête située rue Porte de la Monnaie, privatisée pour l’occasion, accueillera un marché animé où le public pourra rencontrer les producteurs, leur acheter des asperges IGP, et les déguster sous forme de bouchées créées et cuisinées par La Tupiňa. Aux côtés de l'Asperge du Blayais, le public retrouvera également les vignerons de l'appellation Blaye Côtes de Bordeaux, les Vignerons de Tutiac, les Vignobles Bouillac. Vers 11h45 la Confrérie de « l’Asperges du Blayais et des vins de TUTIAC » intronisera Philippe Fort (Les Paysans de Rougeline). La fête gastronomique sera animée par le groupe de musique Buddy Jazz Band.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : DR

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
5930
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !