aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

29/05/17 : Chômage : en Charente-Maritime, le nombre de chômeurs (catégorie A) a baissé ces 12 derniers mois, soit -3,9% en un an. Mais le nombre de demandeurs d'emploi avec une activité précaire a lui augmenté de +1,9 % en un an, soit 57 030 inscrits en tout.

23/05/17 : Législatives en Lot-et-Garonne : 38 candidats en lice le 11 juin prochain. Dans le détail : dans la 1ère circonscription (Agen-Nérac) : 13 candidats. Dans la 2ème (Marmande) : 13 candidats et dans la 3ème (Villeneuve) : 12 candidats.

17/05/17 : Le député béarnais Jean Lassalle, maire de Lourdios-Ichère, briguera un nouveau mandat aux légistatives dans les Pyrénées-Atlantiques. Il se présentera sous l'étiquette du mouvement "Résistons", qu'il a créé.

16/05/17 : En Dordogne, Jean-Pierre Cubertafon, maire Modem de Lanouaille, a été finalement investi pour les législatives par République en Marche sur la 3e circonscription de Dordogne (Périgord vert), détenue par Colette Langlade (PS), candidate à sa succession.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 29/05/17 | Charente-Maritime : deux préfets sur le départ

    Lire

    Le préfet Eric Jalon a officiellement quitté ses fonctions ce lundi, suite à sa nomination il y a dix jours à Matignon. La sous-préfète du bassin de Rochefort Magali Sellès est également sur le départ. Elle quitte le corps préfectoral pour se consacrer pleinement à ses premières amours : le Droit administratif. Elle prend mercredi ses nouvelles fonctions de vice-présidente au tribunal administratif de Toulouse. Aucun des deux successeurs de ces préfets ne sont connus pour l'instant.

  • 24/05/17 | La Nouvelle-Aquitaine reprend quelques couleurs

    Lire

    Selon une dernière étude de l'Insee, la région Nouvelle Aquitaine profite d'une légère croissance économique. D'abord au niveau du chômage, qui baisse de 0,3 points au quatrième trimestre (9,3% contre 9,7% au niveau national); puis sur l'emploi salarié marchand (+1,4%), majoritairement poussé par l'intérim dans le secteur tertiaire. Enfin, les exportations régionales progressent elles aussi (+1%) mais l'ensemble des secteurs porteurs sont en recul, malgré la bonne santé de l'aéronautique et du spatial.

  • 24/05/17 | La ministre des Sports au Mondial de Surf... et au jaï alaï de Biarritz

    Lire

    Demain jeudi, Laura Flessel, la ministre des sports se rendra aux Mondiaux de surf, sur la Grande plage de Biarritz où elle sera accueillie par le président de la Fédération Jean-Luc Arassus et où elle passera une bonne partie de l'après midi. Puis elle ira au jaï Alaï d'Aguilera et sera accueillie par M. Lilou-Pierre Echeverria, président de la Fédération française de pelote basque et Michel Poueyts, directeur technique national. Elle en profitera pour visiter enfin l'Académie basque du sport.

  • 20/05/17 | Une nouvelle caserne de gendarmerie à Tonneins

    Lire

    Avant de quitter son poste au ministère de l’Intérieur, Matthias Fekl a confirmé la construction d’une nouvelle caserne de gendarmerie à Tonneins, au profit de la brigade territoriale de proximité chef-lieu de Tonneins et du peloton de surveillance et d’intervention de Marmande, dès cette année.

  • 20/05/17 | François Amigorena persiste et signe dans la 6e des PA

    Lire

    "Dans l'attente de la décision finale de la Commission d'éthique et de la Commission d'investiture de la République en marche, j'ai déposé à titre conservatoire ma candidature à l'élection législative des 11 et 18 juin dans la 6° circonscription". François Amigorena, n'est pas tombé dans le piège de la résignation suite à la désignation, sur insistance de François Bayrou de Vincent Bru comme représentant de la République en marche dans la 6ème circonscription, Biarritz et sud Pays basque. 800 signataires s'étaient mobilisées contre l'investiture du maire de Cambo-les-Bains.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Saveur | Découvrez les Talents Gourmands Aquitaine 2017 !

28/03/2017 | Pour la 3ème année consécutive, le Crédit Agricole Aquitaine, en partenariat avec Le Bottin Gourmand ont récompensé trois acteurs régionaux de la filière gastronomique.

L'assiette de poissons présentée par Patrice Lubet, lauréat 2017 desTalents Gourmands, catégorie Restaurateur

C'est dans le cadre de la belle Maison du Chef étoilé, Michel Guérard, Les Près d'Eugénie, à Eugénie-Les-Bains que s'est déroulée ce mardi 21 mars, la finale des Talents Gourmands Aquitaine 2017. Un choix qui ne doit rien au hasard puisque le maître des lieux, toujours aussi passionné, était cette année, le Président du jury ayant pour difficile exercice de départager les finalistes des 3 catégorie inscrites au concours. Avec pour motivation de promouvoir les produits et les savoir-faire régionaux, ont ainsi été récompensés par ce concours, un agriculteur, un artisan et enfin un restaurateur, issus des 3 départements couverts par la banque.

« Talents gourmands ». Difficile de qualifier autrement les neufs participants sélectionnés pour la finale de ce Concours régional. « Talents Gourmands » et passionnés, tant chacun des candidats a eu visiblement plaisir à partager l'amour de son métier, de ses produits et de sa région, avec les membre du Jury. Un Jury, dont Aqui, au côté d'autres média, ainsi que de lauréats des années précédentes, et du Direceur et Président du Crédit Agricole Aquitaine, avait l'honneur de faire partie. Un jury qui est allé, comme l'a si bien exprimé son Chef de Président « de surprise en surprise » au fil des dégustations proposées, et des riches échanges avec les candidats, sur leurs motivations, leur parcours et leurs présentations des produits/plats ou projets.

Agriculteurs: des mains, des millésimes et un vieux chaudron de cuivre
Dans la catégorie « agriculteurs » étaient en lice, Alexia Eymas, dynamique viticultrice en Côte de Blaye, à Saint-Palais, dont la vision du métier est de « faire ressortir le meilleur du territoire, en l'adaptant à la climatologie ». Elle se fait un point d'honneur à « faire ressortir pour chaque millésime des vins au caractère unique », des vins à son image en quelque sorte !
Deuxièmes concurrents Vincent et Sylvie Beylard, venus du Lot-et-Garonne, pépiniéristes mais aussi passionnés des variétés fruitières.... qui a donné lieu à la fabrication et la commercialisation de confitures concoctées à l'ancienne, dans un chaudron de cuivre, au fil des inspirations de Sylvie... Des recettes pour le moins délicieuses et originales, qui lui viennent parfois en rêve, comme pour sa Confiture aux poivrons !
Enfin troisième candidate, et Lauréate du Concours, l'émotive Caroline Miquel. Elle est, comme elle le dit si bien, « les mains de son jardin ». Et pas n'importe quel jardin. Un « Jardin Inspiré » sur 1600 m2 créé sur un domaine abandonné de La Sauve Majeure « qui n'a pas vu de chimie depuis 40ans ». Et n'est visiblement pas prêt d'en voir... Adapte des semences paysannes, elle multiplie les variétés. Rien que sur les tomates ce sont 386 variétés, dont elle s'occupe avec passion, jusqu'à choisir avec soin l'heure de la cueillette optimale, « pour que le fruit soit le plus concentré en goût ». Un travail naturel et amoureux, reconnu par les Chefs, puisqu'elle livre 4 restaurants dont 3 étoilés.

Restaurateurs: de la pêche locale à la Perse parfumée

Du côté des restaurateurs, qui ont eu 2 heures dans les cuisines de l'école de cuisine de Michel Guérard pour concocter un plat, c'est la préparation et la personnalité de Patrice Lubet qui ont emporté le cœur de la majorité des jurés. Le Lauréat, Chef du Jean de Sables à Hossegor a fait le choix radical depuis un an et demi de ne travailler que les produits frais issus de la pêche locale, et plus globalement, de ne faire uniquement appel qu'aux circuits courts pour garnir ses assiettes originales et savoureuses. Situé en front de mer et au cœur des Landes, il marie et manie avec passion les produits que lui donne sa région.
Autre passionné des produits et producteurs locaux, « ses amis », glisse-t-il, Arnaud Chartier et sa cuisine raffinée et colorée dans la droite ligne de la Grande Cuisine Française. Dans les assiettes notamment, les huîtres (pochées à l'eau du Bassin...) du fameux ostréiculteur Joël Dupuch. Chef et propriétaire du Pitey à Arès, l' « enfant du Bassin » comme il se décrit, ne boude pas non plus une pointe d'exotisme pour relever ses mets...
De l'exotisme et du voyage, il y en a aussi dans les préparation d'Isabelle Houdaille, dont les racines paternelles remontent jusqu'en Iran. Une cuisine Perse parfumée apprise avec sa grand-mère qu'elle adapte désormais aux intolérances alimentaire de sa fille... et de ces clients à l'IS&I Kitchen, à Bordeaux. Avec son sourire communicatif et son caractère dynamique, elle fait des miracles de cuisine sans gluten. L'originalité, la générosité et la gourmandise sont dans l'assiette !

Artisans: une famille, des blondes et un peu de douceur

Enfin, les trois candidats en lice pour le concours Talents Gourmands, catégorie artisans, ont eux aussi donné quelques (bonnes) émotions aux papilles des jurés. Un traiteur d'abord, Arnaud Bop. Un nom qui sonne à Aire-sur-l'Adour et dans les alentours, il est la troisième génération à prendre « le flambeau » de la boutique à la devanture rouge, après un grand-père (fondateur) et un père, tous deux artisans bouchers. Une manière de rester fidèle à l'affaire familiale tout en valorisant son riche parcours de cuisinier de Franck Renaud en suisse, à Nicolas Frion, en sous chef du Chapon Fin à Bordeaux, et divers postes de Chef dans des bistrots bordelais. Un Gascon, dont les mets raffinés qu'il préparent en guise de cocktails dinatoires vous restent en mémoire et qui promet de beaux jours encore pour la famille Bop.
Mais c'est un artisan d'un tout autre métier qui a emporté la catégorie. Le lauréat est l'intarissable Grégoire Agostitni, le brasseur de bière bordelais à la marque toute trouvée : Burdigala. Ou comment redécouvrir « le vrai goût de la bière », comme il aime à le souligner. Le vrai goût ou les vrais goûts, car au fil des dégustations commentés avec passion par le jeune homme, c'est tout un panel de saveurs et d'odeurs fleuries ou fruitées que le jury a découvert dans ses Blondes et sa Blanche 100% bio. Avec une boutique à Bordeaux, c'est à La Teste de Buch, que se situe la brasserie. Un métier, et un produit qu'il a découvert à la source : en Australie.
Enfin troisième concurrente, de la catégorie, Aurélie Doumenc a refermé le concours tout en douceur, et pour cause, elle est pâtissière, avec cette spécificité, de travailler en priorité, mais pas seulement, avec des traiteurs ou restaurateurs qui n'ont pas cette compétence. Là encore une lot-et-garonnaise, passionnée de gastronomie et de sa région, qui ne compte pas son temps pour enjoliver celui des autres.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
7404
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !