03/07/15 : Le tribunal correctionnel de Bordeaux a relaxé la juge Isabelle Prévost-Desprez qui était poursuivie pour « violation du secret professionnel » dans le cadre de l’enquête sur l’affaire Bettencourt.

02/07/15 : La deuxième partie du festival de jazz "Des rives et des notes" organisé à Oloron-Sainte-Marie (64) se poursuit jusque dimanche avec Gogo Penguin Trio, le duo G. Privat-S. Troupé, J. Schwarz Bart , Ester Rada et Roy Hargrove + d'info

02/07/15 : Fortes chaleurs en Lot-et-Garonne : déclenchement du niveau 3 « alerte canicule » du plan départemental de gestion de la canicule et recommandations sanitaires.

01/07/15 : Michelle Lacoste, Conseillère départementale du Nord Libournais, Présidente de la commission culture, vient d’être élue Présidente de l’Institut Départemental de Développement Artistique et Culturel (I.D.D.A.C.).

01/07/15 : Le maire de Bayonne a décidé de porter plainte après qu'une fuite de gaz ait été détectée mardi, dans une zone de triage, sur deux wagons chargés de 55 tonnes d'acide nitrique et provenant de l'usine Yara, sur le bassin de Lacq.

30/06/15 : En Lot-et-Garonne, déclenchement du 1er niveau du dispositif de gestion des épisodes de pollution (la procédure d'information et de recommandations). En effet, un épisode de pollution atmosphérique à l’ozone a été enregistré du aux fortes chaleurs.

30/06/15 : Pour découvrir et s'initier au sport, le Conseil départemental et la commune de Villeneuve-sur-Lot organisent la manifestation « ID'sports », le dimanche 5 juillet au château de Rogé à Villeneuve-sur-Lot.

30/06/15 : Education. A Villeneuve-sur-Lot, l'école élémentaire Ferdinand Buisson ne connaîtra pas de fermeture de classe à la rentrée et l'école élémentaire Jean-Jaurès disposera d'une nouvelle classe.

30/06/15 : Musique. Les lauréats de la Bourse aux Projets Jeunes Citoyens de Val de Garonne Agglomération offrent une performance de musique électronique live baptisée « Boîte Noire » le dimanche 5 juillet à 20h30 au Petit Théâtre de Marmande (47). Entrée libre

30/06/15 : Les innovations en faveur de la transition énergétique présentées dans les locaux de Domolandes (40) jeudi 2 juillet+ d'info

27/06/15 : Les socios bayonnais par un vote écrasant (78%) ont refusé la fusion. Retour case départ avec le retour du président Sallagoity qui avait accompagné la mutation de l'Aviron en club pro en 1999 avant d'être conduit vers la sortie à l'ère Afflelou.

27/06/15 : La Chambre de commerce de la Dordogne lance son portail de financement participatif « Dordogne Impulse », une solution pour les entreprises qui souhaitent faire du buzz autour de leurs projets et obtenir des fonds pour les réaliser. + d'info

26/06/15 : Accueilli ce matin en Béarn par Turbomeca, Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense, a eu une pensée émue pour la victime de l'attentat commis dans l'Isère. Il a souhaité que les Français restent sereins et déterminés face au terrorisme.

25/06/15 : Avec un coût au kilomètre de 14,8 centimes, l'A 65 entre Langon et Pau arrive au 3e rang des autoroutes les plus chères de France,selon un classement établi par Linternaute.com . Elle se situe derrière l'A1 (52 cent./km) et l'A19 (15,1 cent./km).

25/06/15 : Une dizaine de bouquetins ibériques originaires de Sierre de Guadarrama, près de Madrid, vont être lâchés demain à Cauterets (65). Le parc national des Pyrénées propose sur son site Internet de parrainer des bouquetins et d'assister à leur lâcher + d'info

25/06/15 : Sergent Garcia et Max Romeo figurent parmi les hôtes du festival Pyrène qui se déroulera les vendredi 3 et samedi 4 juillet à Bordes (64). Celui-ci mettra l'accent sur les musiques latino et le reggae. + d'info

25/06/15 : La foire-exposition de Pau, qui aura lieu du 5 au 13 septembre, mettra l'accent sur les activités liées au cheval. Une manière de rappeler que cette ville possède le deuxième centre d'entrainement français après Chantilly.

Festival Arte Flamenco 2015 - Landes
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 05/07/15 | Saint Vincent Jalmoutiers en Dordogne, nouveau centre de la grande région

    Lire

    La future grande région a déjà une capitale : Saint-Vincent Jalmoutiers. Cette petite commune de Dordogne, 260 habitants, est exactement au centre exact des 84.825 km carrés de la nouvelle entité qui verra le jour en 2016 selon l'institut national de géographie. C'est dans ce village que les communistes ont lancé le 3 juillet leur campagne des régionales. Virginie Calmels, pour les Républicains, a choisi Ribérac, à quelques kilomètres de là, pour dévoiler ses têtes de listes, le 10 juillet.

  • 03/07/15 | Coop de France Aquitaine accompagne la réforme territoriale

    Lire

    Lors de l'assemblée générale de Coop de France Aquitaine ce 2 juillet, Jean-Pierre Raynaud son Président a évoqué le projet de regroupement entre Coop de France Aquitaine, Coop de France Limousin et Coop de France Poitou-Charentes au 1er janvier 2016, dans le pas de la réforme territoriale tout en annonçant qu'il n'avait pas l'intention de postuler au futur poste de Président de la nouvelle entité issue de cette fusion. En Aquitaine, il est à la présidence depuis 2001, prenant à l'époque la suite du landais Jacques Castaing.

  • 02/07/15 | Une nouvelle tête à la direction de l'IDDAC

    Lire

    Michelle Lacoste, Conseillère départementale du Nord-Libournais et présidente de la commission en charge de la culture, vient d'être nommée à la tête de l'IDDAC (Institut de Développement Artistique et Culturel). Comme son nom l'indique, son but est de soutenir l'action culturelle du département au travers des différents plans initiés par le Conseil départemental de la Gironde. Le financement du Département, à hauteur de 1,85 million d'euros, représente 79% du budget de l'IDDAC.

  • 01/07/15 | Wagons d'acide nitirique : le maire de Bayonne porte plainte

    Lire

    Le maire de Bayonne a porté plainte après qu'une fuite de gaz ait été détectée mardi, sur une zone de triage RFF, sur deux wagons chargés de 55 tonnes d'acide nitrique et provenant de l'usine Yara, dans bassin de Lacq. Le trafic ferroviaire passagers et fret avait été interrompu.Les services de secours, arrivés dix minutes après le signalement de l'incident, avaient établi un périmètre de sécurité autour de la gare à hauteur du quartier Saint-Bernard. Les mesures de toxicité de l'air s'étaient avérées négatives. Les wagons ont été récupérés par Yara.

  • 01/07/15 | Passeports biométriques sur rendez-vous à Villeneuve/Lot

    Lire

    Le service municipal de l'Etat-civil est équipé d'une station biométrique qui permet de délivrer les passeports du même nom. Ils comportent la photographie du demandeur ainsi que ses empreintes digitales, numérisées sur une puce électronique. A compter du 1er juillet, cette formalité s'effectuera uniquement sur rendez-vous. Horaires d'ouverture : lundi, mardi, jeudi, vendredi : 8h30-12h30 et 13h30-17h / mercredi et samedi : 8h30-12h30. Renseignements au 05 53 41 53 40.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Bordeaux 2030 Innov'action et Agriculture

Saveur | Depuis la Maison du Jambon de Bayonne, Guillaume Garot, appelle au développement de l'export de l'agroalimentaire français

19/09/2013 | En visite en Aquitaine, Guillaume Garot, le Ministre délégué à l'agroalimentaire, a fait étape ce 18 septembre sur le site du consortium du Jambon de Bayonne à Arzacq

Guillaume Garot, Ministre de l'agroalimentaire à Arsacq

L'IGP Jambon de Bayonne fête cette année ces 15 ans. Un anniversaire qui se célèbre l'année même où le porc du Sud ouest, utilisé pour le jambon labellisé, obtient à son tour un IGP, et se lance dans la foulée dans une nouvelle démarche commerciale via un logo dédié. Un 15ème anniversaire également synonyme d'une activité à l'export renforcée pour le Jambon de Bayonne. Autant de démarches de longue haleine mais au final vertueuses qui justifient la visite d'un Ministre au discours également très axé sur la valorisation de l'agroalimentaire français à l'international.

Après une visite des ateliers de la station expérimentale Pyragéna, et un entraînement pratique au salage d'un jambon et de son marquage de la croix basque au fer rouge, Guillaume Garot a pu repartir avec son Jambon de Bayonne... De là à dire qu'une place l'attend dans la Confrérie, l'hypothèse n'est pas si invraisemblable pour ce fils d'éleveur de porcs, admiratif «du talent et l'énergie» de l’interprofession autour la valorisation du Jambon de Bayonne.
Il faut dire que de la création de l'Union Régionale des Groupements de Producteurs de Porcs d'Aquitaine en 1979, à l'obtention de l'IGP Jambon de Bayonne en 1998, auquel vient de s'ajouter en 2013 l'IGP «Porc du Sud Ouest», bien du chemin aura été parcouru par l'interprofession ; qui espère en outre l'obtention rapide de l'IGP Sel de Salies de Béarn dont le dossier est en cours dans les bureaux de l'INAO.
Un cheminement au niveau régional et national qui se poursuit, puisque dès le début du mois d'octobre aura lieu le lancement commercial du nouvel «IGP Porcs du Sud Ouest» en rayon boucherie libre service avec le nouveau logo dévoilé ce mercredi. Une démarche qui selon Bernard Dupont, le Président du Consortium, porte «l'espoir de redonner un peu d'oxygène pour les éleveurs». En effet, testé en condition réelle en mai dernier, ce nouveau produit a dégagé «+22% de marge par mètre de linéaire».

En discussion avec la Chine et les Etats-UnisMais au Pays du Jambon de Bayonne, l'effort porte aussi, et de plus en plus, vers le développement à l'export. Avec 95 000 jambons exportés en Europe mais aussi au Japon, au Canada et Hong-Kong, la courbe est en hausse de 25% par rapport à 2008. Et, pour 2013-2014, d'autres pays sont ciblés tels que les USA, la Chine, Taïwan, la Corée du Sud, le Brésil ou encore le Mexique. Pour autant pénétrer les marchés étrangers ne se résume pas à une opération séduction auprès des potentiels clients dans des Salons internationaux.

le logo du nouvel IGP Porc du Sud Ouest

Ce sont aussi des barrières souvent tarifaires et sanitaires qu'il faut franchir. Si le Consortium a déjà organisé plusieurs sessions de formations aux agréments sanitaires des pays visés, ainsi que des visites des sites d'abattage, de découpe et de salaison par des missions d'inspection sanitaire venues des pays "ciblés", beaucoup d'éléments facilitateurs passent aussi par des négociations politiques d'Etat à Etat.
Une partie de tractations à laquelle Guillaume Garot ne rechigne pas, bien au contraire. Selon lui, «l'agroalimentaire français doit être constamment dans une démarche à l'international». «Valoriser au maximum les produits français sur tous les marchés du monde», c'est «un combat de tous les jours» assure le Ministre. « Nous sommes en discussion avec la Chine, avec les Etats-Unis pour lever les barrières », mais pas à n'importe quel prix; la Fance conserve un certain nombre de «garde-fou». Dans la discussion avec les Etats-Unis, le point non négociable, c'est «l'interdiction de produits contenant des OGM». Démarrées le 9 juillet dernier, les discussions avec les Etats-Unis sont encore loin d'être achevées, laisse comprendre Guillaume Garot.
Ce pays intéresse fortement les acteurs de l’inter-profession du Jambon de Bayonne puisque premier marché export pour le jambon de Parme ; il laisse donc présager un potentiel important pour le Jambon de Bayonne. Cependant, en vue du Salon "Taste of France", deux Jambons de Bayonne, dont le certificat sanitaire a été signé lors de la venue du Ministre, iront sur le sol américain le 28 septembre. Bien qu'en qualité d'échantillon, ces jambons seront les deux premiers à fouler le sol américain.
La conquête de l'ouest peut commencer!

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
111
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 7 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !