aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

27/07/17 : En Lot-et-Garonne, le tribunal de commerce d'Agen vient de désigner le groupe Lucien GEORGELIN comme repreneur de l'entreprise EUROCER. Cette décision permet de sauvegarder la totalité des emplois restants.

26/07/17 : Charente-Maritime : le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité (cat. A) a baissé sur un an (-1,9%) et ces trois derniers mois (-1,7%). Le chômage ne recule pas pour autant, avec + 1% d'inscrits, soit 57 140 inscrits dont 33 000 en cat. A.

26/07/17 : Ouverture du Parc Aquatique de Walibi Sud-Ouest le lundi 31 juillet à Roquefort (47)! 5.000 m² de bassins et d’attractions les pieds dans l’eau ! Côté tarifs : 18€ enfant et adulte. Billet Combiné 2 Parcs : 37,50€ adulte et 34€ enfant de 3 à 9 ans.

25/07/17 : Alain David ayant été élu député PS de la 4°circonscription de la Gironde et ne pouvant cumuler ce mandat avec celui de maire, le conseil municipal de Cenon a élu maire, ce lundi 24 juillet en soirée, Jean-François Egron jusque là premier adjoint.

21/07/17 : Le nouveau sous-préfet de Blaye Frédéric Doué prend ses fonctions le 24 juillet; il occupait depuis septembre 2015 le poste de directeur de cabinet du préfet des Côtes d'Armor.

21/07/17 : Le chanteur Manu Chao est attendu ce soir en Charente-Maritime sur la scène du festival des Fous Cavés (21 et 22 juillet), à Port d'Envaux. Le concert de ce soir est complet depuis plusieurs mois, mais il reste des places le 22. www.lesfouscaves.f

17/07/17 : Le nouveau préfet de Charente-Maritime prendra officiellement ses fonctions mercredi. Fabrice RIGOULET-ROZE succède à Eric Jalon, nommé à Matignon par Emmanuel Macron. Il était dernièrement préfet de région de la Martinique.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 28/07/17 | L'agriculture biologique en colère

    Lire

    La FNAB condamne la "décision du ministre de l'Agriculture de ne prévoir aucun budget pour les aides à l'agriculture bio dans les 3 prochaines années. La FNAB demandait un fléchage de 3 % a minima du 1er pilier de la Pac vers le 2nd pour les seules aides bio afin que l’Etat puisse honorer ses engagements et financer les nouvelles demandes d'aides (conversion et maintien) sur la 2ème partie de la programmation (2017 à 2020). Le ministre a décidé de transférer 4,2 % seulement pour financer à la fois les mesures agro-environnementales et climatiques,les indemnités compensatoires des handicaps naturels) et les aides à la bio."

  • 28/07/17 | Maison de l’Europe cherche volontaire pour partir en Roumanie !

    Lire

    La Maison de l’Europe 47 – CIED recherche des candidats pour partir en service volontaire européen en Roumanie pendant 2 mois, du 1er octobre au 26 novembre. L’objectif de cette mission est de mettre en place des actions en lien avec la nature, l’environnement, le tourisme et/ou l’arboriculture. Logement partagé avec d’autres volontaires, budget pour la nourriture, argent de poche et assurance internationale. Si vous êtes intéressé contactez le 05 53 66 47 59.

  • 28/07/17 | Royan : le festival Violon sur le Sable fête ses trente ans

    Lire

    C'est devenu un rendez-vous incontournable du pays royannais. Le festival Un Violon sur le Sable attire chaque fin juillet 40 000 spectateurs à chacune de ses trois soirées. Au programme : des grands noms de la musique classique comme Duchâble ou Jaroussky, accompagnés de l'orchestre symphonique de Paris, le tout sur la plage. Pour ses 30 ans, le festival a prévu une soirée bonus dimanche 30 juillet autour des musiques de films, à partir de 22h (gratuit).

  • 28/07/17 | Fête de l’Eau les 29&30 juillet à Villeneuve/Lot

    Lire

    Fête de l’Eau les samedi 29 et dimanche 30 juillet à la base nautique quai d'Alsace à Villeneuve-sur-Lot. Pour cette 3e édition, un programme riche d’animations vous attend. Samedi, de 14h à 18h : animations pêche, exposition sur la faune et la flore, et joutes de 18h à 20h. dimanche, de 10h à 19h : tyrolienne, big air bag, paddle, blob jumps, canoés... jeux pour les tout-petits et de 19h à 20h, courses d'avirons. Plus d’infos auprès de l'Aviron villeneuvois : 06 63 86 84 09.

  • 26/07/17 | Des pompiers aquitains en renfort dans le Sud-Est

    Lire

    Suite aux incendies dans le midi de la France et à la demande du centre opérationnel de gestion interministérielle des crises (COGIC) du Ministère de l'Intérieur, les SDIS de la Gironde, de la Dordogne et du Lot-et-Garonne ont engagé des personnels et des moyens en renfort au profit de la zone de défense Sud-Est, depuis ce mardi 25 juillet. Des renforts composés de 64 sapeurs-pompiers, 4 camions citerne de 6000 litres et 8 camions citerne de 4000 litres. Ce dispositif est commandé par le lieutenant-colonel Jean-Luc Gardère, du SDIS de la Gironde.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Saveur | Depuis la Maison du Jambon de Bayonne, Guillaume Garot, appelle au développement de l'export de l'agroalimentaire français

19/09/2013 | En visite en Aquitaine, Guillaume Garot, le Ministre délégué à l'agroalimentaire, a fait étape ce 18 septembre sur le site du consortium du Jambon de Bayonne à Arzacq

Guillaume Garot, Ministre de l'agroalimentaire à Arsacq

L'IGP Jambon de Bayonne fête cette année ces 15 ans. Un anniversaire qui se célèbre l'année même où le porc du Sud ouest, utilisé pour le jambon labellisé, obtient à son tour un IGP, et se lance dans la foulée dans une nouvelle démarche commerciale via un logo dédié. Un 15ème anniversaire également synonyme d'une activité à l'export renforcée pour le Jambon de Bayonne. Autant de démarches de longue haleine mais au final vertueuses qui justifient la visite d'un Ministre au discours également très axé sur la valorisation de l'agroalimentaire français à l'international.

Après une visite des ateliers de la station expérimentale Pyragéna, et un entraînement pratique au salage d'un jambon et de son marquage de la croix basque au fer rouge, Guillaume Garot a pu repartir avec son Jambon de Bayonne... De là à dire qu'une place l'attend dans la Confrérie, l'hypothèse n'est pas si invraisemblable pour ce fils d'éleveur de porcs, admiratif «du talent et l'énergie» de l’interprofession autour la valorisation du Jambon de Bayonne.
Il faut dire que de la création de l'Union Régionale des Groupements de Producteurs de Porcs d'Aquitaine en 1979, à l'obtention de l'IGP Jambon de Bayonne en 1998, auquel vient de s'ajouter en 2013 l'IGP «Porc du Sud Ouest», bien du chemin aura été parcouru par l'interprofession ; qui espère en outre l'obtention rapide de l'IGP Sel de Salies de Béarn dont le dossier est en cours dans les bureaux de l'INAO.
Un cheminement au niveau régional et national qui se poursuit, puisque dès le début du mois d'octobre aura lieu le lancement commercial du nouvel «IGP Porcs du Sud Ouest» en rayon boucherie libre service avec le nouveau logo dévoilé ce mercredi. Une démarche qui selon Bernard Dupont, le Président du Consortium, porte «l'espoir de redonner un peu d'oxygène pour les éleveurs». En effet, testé en condition réelle en mai dernier, ce nouveau produit a dégagé «+22% de marge par mètre de linéaire».

En discussion avec la Chine et les Etats-UnisMais au Pays du Jambon de Bayonne, l'effort porte aussi, et de plus en plus, vers le développement à l'export. Avec 95 000 jambons exportés en Europe mais aussi au Japon, au Canada et Hong-Kong, la courbe est en hausse de 25% par rapport à 2008. Et, pour 2013-2014, d'autres pays sont ciblés tels que les USA, la Chine, Taïwan, la Corée du Sud, le Brésil ou encore le Mexique. Pour autant pénétrer les marchés étrangers ne se résume pas à une opération séduction auprès des potentiels clients dans des Salons internationaux.

le logo du nouvel IGP Porc du Sud Ouest

Ce sont aussi des barrières souvent tarifaires et sanitaires qu'il faut franchir. Si le Consortium a déjà organisé plusieurs sessions de formations aux agréments sanitaires des pays visés, ainsi que des visites des sites d'abattage, de découpe et de salaison par des missions d'inspection sanitaire venues des pays "ciblés", beaucoup d'éléments facilitateurs passent aussi par des négociations politiques d'Etat à Etat.
Une partie de tractations à laquelle Guillaume Garot ne rechigne pas, bien au contraire. Selon lui, «l'agroalimentaire français doit être constamment dans une démarche à l'international». «Valoriser au maximum les produits français sur tous les marchés du monde», c'est «un combat de tous les jours» assure le Ministre. « Nous sommes en discussion avec la Chine, avec les Etats-Unis pour lever les barrières », mais pas à n'importe quel prix; la Fance conserve un certain nombre de «garde-fou». Dans la discussion avec les Etats-Unis, le point non négociable, c'est «l'interdiction de produits contenant des OGM». Démarrées le 9 juillet dernier, les discussions avec les Etats-Unis sont encore loin d'être achevées, laisse comprendre Guillaume Garot.
Ce pays intéresse fortement les acteurs de l’inter-profession du Jambon de Bayonne puisque premier marché export pour le jambon de Parme ; il laisse donc présager un potentiel important pour le Jambon de Bayonne. Cependant, en vue du Salon "Taste of France", deux Jambons de Bayonne, dont le certificat sanitaire a été signé lors de la venue du Ministre, iront sur le sol américain le 28 septembre. Bien qu'en qualité d'échantillon, ces jambons seront les deux premiers à fouler le sol américain.
La conquête de l'ouest peut commencer!

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1162
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !