Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

27/05/19 : Résultats complets Bordeaux (33) : LREM 29,47%, EELV 21,54%, RN 9,40%, LR 9,02%, 8,49%, LFI 6,20%, G.S 4,21%

27/05/19 : Dordogne : Résultats définitifs : Participation : 58,28 % : RN : 25,15 %, LREM : 19,26 %, EELV : 11,38 %, LFI : 8,60 %, PS-LUG 7,45 % ; LR : 7,05 %, PC : 3,68 %, LDG Hamon : 3,62 %, DLF : 3, 50 %

27/05/19 : Résultats complets Bègles : EELV 21,69%, LREM 17,67%, RN 14,47%, LFI 10,63%, PS 9,20%

27/05/19 : Angoulême (16) : LREM : 24,05%, EELV : 17,02%, RN : 16,12%, PS-PP : 8,46%, LFI : 8,40%, LR : 7,68%, G.S : 4,79%. Taux de participation : 52,54%.

27/05/19 : Poitiers (86) : LREM : 23,25%, EELV : 19,97%, RN : 12,91%, PS-PP : 9,84%, LR : 7,61%, LFI : 7,42%, G.S : 4,65%. Taux de participation : 51,18%.

27/05/19 : Résultats complets Vienne (86) : RN 22,58%, LREM 21,78%, EELV 14,24%, LR 7,35%, PS 7,30%, LFI 6,58%, DBLF 3,63%, G.S 3,54%

27/05/19 : Résultats complets Libourne (33) : RN 23,20% 22,62% EELV 14,56% PS 7,80%, LFI 6,97%, LR 6,94%, G.S 3,58%

27/05/19 : Résultats complets Charente (16) : RN 25,56%, LREM 21,48%, EELV 12,23%, LFI 7,61%, LR 7,17%, PS 6,56%, DBLF 3,61%, G.S 3,54%

27/05/19 : Niort (79) : LREM : 26,28%, EELV : 18,34%, RN : 12,85%, PS-PP : 9,68%, LFI : 6,95%, LR : 6,16 %, G.S : 4,47%. Taux de participation : 49,20%.

27/05/19 : Deux-Sèvres, résultats départementaux définitifs : LREM : 23,62%, RN 20,64%, EELV : 14,09%, LR : 7,52%, PS-PP : 7,04%, LFI 6,16%, G.S : 3,63%. Taux de participation : 48,99%.

27/05/19 : Résultats Lot-et-Garonne : RN : 29,47 %, LREM : 19,17 %, EELV : 10,30 %, LR : 7,38 %, LFI : 6,70 %, PS : 6,11 %, , DBLF : 4,46 %, GS : 3,03 %, PC : 2,56, UDI : 2,39 %. Taux de participation : 50,20 %. Taux de participation : 55 %.

27/05/19 : Résultats complets Pau : LREM 27,39%, EELV 15,69%, RN 14,94%, PS 9,96%, LR 7,40%, LFI 6,35%, G.S 4%

27/05/19 : Charente-Maritime : résultats départementaux définitifs : RN 25,26%, LREM 22,60%, EELV 13%, RN 7,68%, LFI 6,60%

27/05/19 : La Rochelle : LREM 27,13%, EELV 18,79%, RN 14,38%, LFI : 7,55%

27/05/19 : Gaëtan Malange, maire LR de St Barthélémy d'Agenais "Crise des partis, enjeu écologique dont LR doit s’emparer, absence de ligne claire sur l’Europe, divisions internes... ce soir, la droite doit sérieusement s’interroger... Partons des territoires !"

27/05/19 : Landes résultats complets: LREM 22,95%, RN 21,29%, EELV 10,80%, PS 10,47%, LR 6,95%, LFI 6,88%, GS 4,23%

26/05/19 : Résultats complets Creuse (23) : RN 24,37%, LREM 18,28%, EELV 9,82%, LR 9,68%, LFI 8,89%, PS 6,97%, G.S 4,21%

26/05/19 : Résultats Tulle (19) : dans la ville de François Hollande, les résultats font office d'exception à la règle. RN : 18,5% ; LEREM : 18,4% ; PS : 14,2% ; EELV : 11,8% ; LFI : 7,7% ; LR : 7,4% ; PCF : 6,3% ; autres listes : 15,7%.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/05/19 | Réaction Sophie Borderie psdte PS du CD47

    Lire

    "En Lot-et-Garonne, les résultats enregistrés sont conformes aux résultats nationaux avec néanmoins une accentuation du vote d’extrême droite, comme cela était malheureusement déjà le cas en 2014. Localement, il est plus que jamais nécessaire de poursuivre notre combat pour la ruralité et pour l’équité territoriale. Bien souvent, celles et ceux qui subissent des injustices et vivent un sentiment de relégation trouvent refuge dans le vote extrême. Acteurs de la vie publique, nous avons tous un rôle à jouer dans ce combat. J’y prendrai toute ma part."

  • 24/05/19 | Coup froid sur le Festival "Biarritz en été"

    Lire

    Le maire, Michel Veunac, a appris avec stupéfaction -et une certaine colère- l’annulation de ce festival par ses organisateurs. Festival d'envergure faisant partie des nouveaux temps forts de l’été. Les organisateurs évoquent des raisons d’ordre financier pour justifier l'annulation soudaine de cette deuxième édition qui leur avait confiée. La Ville de Biarritz a donc décidé de réinscrire deux soirées supplémentaires des Jeudis de l’Océan en juillet et elle organisera un grand concert gratuit le 10 juillet à la Côte des Basques, en collaboration avec l'Atabal.

  • 24/05/19 | Le comblement du passage souterrain de la gare de Marmande sous tension!

    Lire

    Le 23 avril dernier, le passage souterrain permettant la liaison entre les quais de la gare de Marmande a été comblé de béton. Val de Garonne Agglomération et la Ville de Marmande sont vivement opposés à ces travaux effectués par SNCF Réseau sans aucune concertation préalable. Les deux collectivités ont interpellé la direction de SNCF Réseau pour qu’une réunion soit organisée et l’ont informée qu’elles répondraient défavorablement à tout appel de fonds dans l’attente de cette réunion.

  • 24/05/19 | Un patron périgourdin adopte une méthode originale pour recruter

    Lire

    Après l'échec de ses petites annonces à Pôle-Emploi et sur site internet LeBoncoin, Geoffroy Saguet, le patron de l'entreprise Horizons bois à Savignac les églises, en Dordogne, a posé un panneau sur la façade de son entreprise de charpente-menuiserie, pour attirer les candidats. Il recrute des ouvriers qualifiés, charpentiers et menuisiers, un couvreur, un chef d'équipe et un ingénieur, soit 10 postes au total. Il a reçu une trentaine de Curriculum Vitae en dix jours.

  • 24/05/19 | Elections européennes : La Rochelle favorise l'accès aux handicapés

    Lire

    Depuis mars 2019, les personnes majeures sous tutelle sont pour la première fois autorisées à voter. Depuis, la Ville de La Rochelle s’est associée à l’Association pour adultes et jeunes handicapés (APAJH) pour leur favoriser l'accès à ce premier scrutin du 26 mai. Des membres de l’Association Valentin Haüy et du Relais handicap de l’Université de la Rochelle seront présents avec une grille d’observation pour faire le point sur les aménagements en place et les évolutions possibles.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Des Oscars pour les millésimes bordelais !

23/04/2019 | Au programme de la 13ème édition des Oscars des Bordeaux: une mobilisation en hausse, 24 crus primés, et un jury féminin enthousiasmé.

Le rosé primé du Château Lecourt Caillet

Le 5 mars dernier, le Syndicat des Bordeaux et Bordeaux Supérieur organisait la treizième édition des Oscars des Bordeaux. Pour cette soirée, sous le thème de Mardi Gras, elles étaient 120 dégustatrices, réunies autour de 105 crus bordelais du millésime 2018. Parmi ce jury exclusivement féminin, comptaient des viticultrices, représentantes de caves coopératives et maisons de négoce, des sommelières, journalistes, blogueuses ou encore consommatrices.

Contactée par Planète Bordeaux, Gaëlle Sacarabany, du blog Mon Bonheur Gourmand, s'est essayée au difficile exercice de la dégustation œnologique. Arrivée à la Brasserie Bordelaise, où se déroule la soirée, cette néophyte choisit par goût, la table des crémants et la dégustation commence. « Quand j'ai vu arriver les douze bouteilles je me suis dit « ah oui y a du boulot ! » ». Assise parmi une dizaine de femmes qu'elle ne connaît pas, la blogueuse habituée des épices créoles, se lance dans un subtil exercice : la dégustation à l'aveugle. La soirée durant, chacune a tenté, avec ses mots, ses sensations, de décrire les millésimes 2018. « J'avais un peu révisé les étapes » confesse la jeune femme. Car, oui, il n'est pas chose aisée de décrire un crémant, sa robe, ses bulles, ses arômes. 

Mais les conditions étaient réunies pour que chacune soit meilleure juge possible. Gaëlle se souvient avoir particulièrement apprécié l'anonymat des bouteilles, qui évite toutes influences, et surtout la diversité professionnelle de ses voisines de table. « Ça décomplexe face à un exercice que je pensais réservé aux professionnels » parce que malgré tout « le vin reste élitiste ».

En fin de soirée, Marc Médeville et Véronique Barthe, vice-présidents du Syndicat des Bordeaux, ont annoncé les résultats : six lauréats dans chacune des quatre catégories (blanc, rosé, clairet et crémant). Parmi les primés de cette année, la cuvée de crémant Gaïa de la Maison Célène. « C'était mon préféré! » s'enthousiasme encore la blogueuse désormais convertie à l'exercice.

Du crémant au rosé, les vieux domaines mis à l'honneur
Dans la catégorie des crémants de Bordeaux le domaine Cassard, de Erik Billieres, est aussi l'un des gagnants. Convié pour la seconde fois à l'événement, ce jeune propriétaire (reprise de la propriété familiale en 2010) n'est pas peu fier de ses résultats. « J'étais finaliste dans trois catégories sur 4. Cet Oscar est une vraie satisfaction. Cela va permettre de parler un peu plus du crémant qui en a bien besoin ».

Autre lauréat, le rosé du Château Lecourt Caillet et filles. Pour cette maison « transmise de pères en filles depuis des générations », ce premier Oscar était très attendu. Carole et Stéphanie habituées de ce rendez-vous se félicitent de ce prix « Pour nous qui sommes une petite propriété qui cherchons à nous développer, un tel concours, gratuit, avec la reconnaissance et la publicité qu'il entraîne, c'est génial ». Pour les deux sœurs, dynamiques et pétillantes, la reconnaissance de leur rosé, par un jury 100% féminin, a une saveur toute particulière « Le rosé est un produit féminin; que le nôtre ait été primé par des femmes est très flatteur. »

Ces crus, récompensés pour leur remarquable rapport qualité-prix (4,50€ - 9,00€) feront ainsi partie des millésimes mis à l'honneur cette saison. 

Une hausse du nombre de concurrents aux Oscars 
L'événement, devenu incontournable pour les producteurs et négociants, connaît une forte hausse de fréquentation depuis son lancement en 2007. Rien qu'entre 2018 et 2019 les organisateurs ont enregistré une augmentation de 44% du nombre d'échantillons présentés (99 en 2018). Un phénomène logique pour Thomas Drouineau œnologue et Directeur Général Kressmann « Un jury amateur et exclusivement féminin porte un message rassurant pour le consommateur. »
Premièrement car leur qualité de profane garantit un rosé au plus prés des goûts du client. Puis, notamment parce que les femmes, sont désormais déterminantes dans le monde du vin « aujourd'hui la proximité femme-vins est bien plus forte qu'il y a 20 ans » souligne l’œnologue.  

Désormais devenu gage de qualité des millésimes bordelais, les Oscars font écho à un autre événement : les Talents de Bordeaux. Une autre sélection, présentée elle à l'automne, et qui met en valeur les vins rouges de ces appellations et où on retrouvera notamment les sœurs du Château Lecourt Caillet.

Anna Bonnemasou
Par Anna Bonnemasou

Crédit Photo : Château Lecourt Caillet

Partager sur Facebook
Vu par vous
2900
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !