Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Véronique Chabreyrou et Jacques Ranoux, candidats de gauche, soutenus par la majorité sortante, sont en tête avec 37,80 %, devant le binôme RN Pascale Léger et Serge Muller à 23,80 %.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Sur le canton de la vallée de la Dordogne, Germinal Peiro (PS) le président du conseil départemental sortant est réélu avec 64,96 % dès le premier tour. Il est associé à Patricia Lafon-Gauthier.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : le binôme socialiste composé de Marie-Lise Marsat et Serge Mérillou est réélu sur le canton de la Lalinde.

20/06/21 : Régionales en Dordogne : Sur le canton de Saint-Astier, Alain Rousset (PS) est en tête avec 30,39 % des voix devant la candidate RN Edwige à 23 %. L'écologiste Nicolas Thierry est en 3e position à 10,51 %.

20/06/21 : En Dordogne, l'abstention estimée pour les élections départementales et régionales en Dordogne est de 66,2%. C'est la participation la plus faible de toutes élections confondues dans le département.

20/06/21 : En Haute-Vienne, le taux de participation à 17h était de 28,54% en forte baisse par rapport à 2015 où on avait enregistré 52,36 % de votants à la même heure.

20/06/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques, après un taux de participation à midi s'élevant à 14,5%, ce même taux s'affichait à 31,37 % pour le double scrutin des élections régionales et départementales du 20 juin 2021.

20/06/21 : A 17h, le taux de participation aux élections régionales et départementales s'élève à 25,68%. En 2015, il était de 45,09% pour les régionales et 44,78% pour les départementales, soit une baisse de près de vingt points.

20/06/21 : Dans la Vienne, la baisse de la participation aux élections régionales et départementales se confirme. À 17h, le taux était de 26,07% contre 43,77% pour les départementales en 2015 et 44,87% pour les régionales en 2015.

20/06/21 : En Dordogne, le taux de participation au premier tour des élections départementales et régionales estimé à 17 h est de 33,78 %, en baisse par rapport aux scrutins de 2015.

20/06/21 : Dans la Vienne, le taux de participation aux élections départementales et régionales de 2021 a atteint 10,99% à midi. Il est en baisse par rapport aux scrutins de 2015 : les taux étaient de 15,43% pour les départementales et 16,53% pour les régional

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/06/21 | A La Rochelle, le 2e tour se jouera avec les anciens candidats aux municipales

    Lire

    La Rochelle 1, le binôme falorniste/PS Christophe Bertaud et Marylise Fleuret-Pagnoux passe au 2e tour avec 28,83% des voix devant les écologistes (20,87%). A La Rochelle 2, ce sont les fountainistes Dominique Guégo et Marie Nedellec qui sont en tête avec 32% des voix contre 24,13% pour la liste LR. Sur La Rochelle 3, le duo EELV Marion Pichot - Jean-Marc Soubeste, ex candidat aux municipales se distingue parmi les 7 listes en lice avec 28,19% des voix.

  • 21/06/21 | Départementales : le RN en recul en Charente-Maritime

    Lire

    En 2015, le RN était au 2e tour dans 12 cantons sur les 19 que compte la Charente-Maritime. Le scénario ne se renouvellera pas en 2021, car il est en net recul. Sauf sur le canton de La Tremblade, où la déléguée départementale du RN Séverine Werbrouck se retrouve au coude à coude, avec 31,54% des voix, avec le binôme arrivé en tête, Fabienne Labarrière et Jean Prou (32,18%).

  • 21/06/21 | Départementales en Charente : le président sortant en tête pour le 2e tour

    Lire

    L'ancien président du Département et sénateur, François Bonneau est en tête avec Marie-Henriette Beaugendre, maire de Saint-Saturnin, dans le Val-de-Nouère avec 58,60% des voix. Au deuxième tour ils affronteront Michel Germaneau maire de Linars et Isabelle Moufflet maire de Vindelle (41,40%).

  • 21/06/21 | Elections départementales : coup dur pour Lionel Quillet sur l'île de Ré

    Lire

    Parti favori, le premier vice-président du Département, également président de la Cdc de l'île d'Oléron, Lionel Quillet (LR) se retrouve au 2e tour avec un écart de 435 voix face au maire de Rivedoux Patrice Raffarin et sa colistière, en tête avec 43,50%. Un résultat qui surprend mais n'inquiète pas le président sortant du Département Dominique Bussereau, qui compte sur la bonne position des candidats de droite à Montguillon, Saintes ou encore Saujon pour atteindre 40 élus de droite au 2e tour.

  • 18/06/21 | Tapisserie Manufacture Pinton de Felletin... à Hong Kong !

    Lire

    Spécialisée dans le tissage des tapis, tapisseries et moquettes, la manufacture Pinton dans la Creuse est l’une des entreprises les plus importantes du secteur de la tapisserie d’Aubusson. Afin de se développer, notamment vers l’international elle va construire un nouveau bâtiment moderne et écologique à Felletin et elle va moderniser ses équipements afin d’améliorer sa productivité, sa qualité et sa réactivité. Pour consolider sa présence à l’international elle va également ouvrir une filiale à Hong Kong.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Des Oscars pour les millésimes bordelais !

23/04/2019 | Au programme de la 13ème édition des Oscars des Bordeaux: une mobilisation en hausse, 24 crus primés, et un jury féminin enthousiasmé.

Le rosé primé du Château Lecourt Caillet

Le 5 mars dernier, le Syndicat des Bordeaux et Bordeaux Supérieur organisait la treizième édition des Oscars des Bordeaux. Pour cette soirée, sous le thème de Mardi Gras, elles étaient 120 dégustatrices, réunies autour de 105 crus bordelais du millésime 2018. Parmi ce jury exclusivement féminin, comptaient des viticultrices, représentantes de caves coopératives et maisons de négoce, des sommelières, journalistes, blogueuses ou encore consommatrices.

Contactée par Planète Bordeaux, Gaëlle Sacarabany, du blog Mon Bonheur Gourmand, s'est essayée au difficile exercice de la dégustation œnologique. Arrivée à la Brasserie Bordelaise, où se déroule la soirée, cette néophyte choisit par goût, la table des crémants et la dégustation commence. « Quand j'ai vu arriver les douze bouteilles je me suis dit « ah oui y a du boulot ! » ». Assise parmi une dizaine de femmes qu'elle ne connaît pas, la blogueuse habituée des épices créoles, se lance dans un subtil exercice : la dégustation à l'aveugle. La soirée durant, chacune a tenté, avec ses mots, ses sensations, de décrire les millésimes 2018. « J'avais un peu révisé les étapes » confesse la jeune femme. Car, oui, il n'est pas chose aisée de décrire un crémant, sa robe, ses bulles, ses arômes. 

Mais les conditions étaient réunies pour que chacune soit meilleure juge possible. Gaëlle se souvient avoir particulièrement apprécié l'anonymat des bouteilles, qui évite toutes influences, et surtout la diversité professionnelle de ses voisines de table. « Ça décomplexe face à un exercice que je pensais réservé aux professionnels » parce que malgré tout « le vin reste élitiste ».

En fin de soirée, Marc Médeville et Véronique Barthe, vice-présidents du Syndicat des Bordeaux, ont annoncé les résultats : six lauréats dans chacune des quatre catégories (blanc, rosé, clairet et crémant). Parmi les primés de cette année, la cuvée de crémant Gaïa de la Maison Célène. « C'était mon préféré! » s'enthousiasme encore la blogueuse désormais convertie à l'exercice.

Du crémant au rosé, les vieux domaines mis à l'honneur
Dans la catégorie des crémants de Bordeaux le domaine Cassard, de Erik Billieres, est aussi l'un des gagnants. Convié pour la seconde fois à l'événement, ce jeune propriétaire (reprise de la propriété familiale en 2010) n'est pas peu fier de ses résultats. « J'étais finaliste dans trois catégories sur 4. Cet Oscar est une vraie satisfaction. Cela va permettre de parler un peu plus du crémant qui en a bien besoin ».

Autre lauréat, le rosé du Château Lecourt Caillet et filles. Pour cette maison « transmise de pères en filles depuis des générations », ce premier Oscar était très attendu. Carole et Stéphanie habituées de ce rendez-vous se félicitent de ce prix « Pour nous qui sommes une petite propriété qui cherchons à nous développer, un tel concours, gratuit, avec la reconnaissance et la publicité qu'il entraîne, c'est génial ». Pour les deux sœurs, dynamiques et pétillantes, la reconnaissance de leur rosé, par un jury 100% féminin, a une saveur toute particulière « Le rosé est un produit féminin; que le nôtre ait été primé par des femmes est très flatteur. »

Ces crus, récompensés pour leur remarquable rapport qualité-prix (4,50€ - 9,00€) feront ainsi partie des millésimes mis à l'honneur cette saison. 

Une hausse du nombre de concurrents aux Oscars 
L'événement, devenu incontournable pour les producteurs et négociants, connaît une forte hausse de fréquentation depuis son lancement en 2007. Rien qu'entre 2018 et 2019 les organisateurs ont enregistré une augmentation de 44% du nombre d'échantillons présentés (99 en 2018). Un phénomène logique pour Thomas Drouineau œnologue et Directeur Général Kressmann « Un jury amateur et exclusivement féminin porte un message rassurant pour le consommateur. »
Premièrement car leur qualité de profane garantit un rosé au plus prés des goûts du client. Puis, notamment parce que les femmes, sont désormais déterminantes dans le monde du vin « aujourd'hui la proximité femme-vins est bien plus forte qu'il y a 20 ans » souligne l’œnologue.  

Désormais devenu gage de qualité des millésimes bordelais, les Oscars font écho à un autre événement : les Talents de Bordeaux. Une autre sélection, présentée elle à l'automne, et qui met en valeur les vins rouges de ces appellations et où on retrouvera notamment les sœurs du Château Lecourt Caillet.

Anna Bonnemasou
Par Anna Bonnemasou

Crédit Photo : Château Lecourt Caillet

Partager sur Facebook
Vu par vous
5826
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !