Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

  • 13/08/18 | L’Afrique de retour en Sud-Gironde

    Lire

    Grâce à l’engagement de la mairie de Noaillan la 4ème édition du festival Africa Ciron aura lieu le 25 août à la maison Dubernet. Différentes activités comme de la danse, des contes, un concert, des expositions ou une projection nous permettront d’enrichir notre culture africaine. Safiatou Faure, qui a créé le festival du Sahel de Saint-Médard-en-Jalles sera mise à l’honneur. Entrée gratuite. Programme : https://dubernet.noaillan.fr 

  • 11/08/18 | 10ème Confituriades à Beaupuy (47)

    Lire

    Pour la 10ème édition des Confituriades, la fraise est à l’honneur du championnat du monde de la confiture. Seul salon en France entièrement dédié à la thématique des confitures, il se déroule les 18 et 19 août à Beaupuy, en Grand Marmandais. Une soixantaine d’exposants, plus de 500 confitures à la dégustation et à la vente, des ustensiles de cuisine pour réaliser ses confitures à la maison mais aussi des démonstrations, ateliers culinaires et animations ponctueront ce week-end festif.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Les petits nouveaux du Marché des Producteurs

16/05/2018 | Le Marché des Producteurs de Nouvelle-Aquitaine s'est installé aujourd'hui au Salon de l'agriculture de Bordeaux et sera présent jusqu'à la fin, le lundi 21 mai.

Marché des Producteurs de Nouvelle-Aquitaine

Le Marché des Producteurs de Nouvelle-Aquitaine est de retour, et ce jusqu’à la fin du Salon de l’Agriculture. Marque des Chambres d’Agriculture, la dizaine de vendeurs présents n’y proposent que ce qu’ils produisent sur leur exploitation. Cette année, les stands, disposés autour d’une grande tablée centrale, ont fait place à des petits nouveaux. La vingtaine, Sacha Lacour-Arjeau, de l’élevage de Barthes, basé à Camarsac (33), vient pour la première fois au Marché pour présenter ses volailles, comme la jeune Floriane Laville, productrice de fruits rouges à Bruges (33). Jean-Pierre Gastellou, de la Maison Gastellou, de Saint-Jean-Pied-de-Port (64), propose sa charcuterie et ses gâteaux basques à la vente.

« Cela fait vingt ans que je viens au marché des producteurs ». Installée avec ses beaux cannelés, jésuites et gâteaux basques, tous faits artisanalement, la boulangère du Boulot Campagnard, basée à Pessac (33), est une habituée du Marchés des Producteurs de Nouvelle-Aquitaine. Originaires de Dordogne, des Landes, de la Vienne, ou encore du Lot-et-Garonne, les producteurs viennent de toute la région pour proposer leurs denrées, à emporter, ou à manger sur place, sur les tables disposées au centre du cercle que forme le marché. À côté des habitués, des petits nouveaux font leur entrée. 

Élevage des Barthes

Poulet

De belles volailles s’étalent sur le stand de Sacha Lacour-Arjeau, qui a repris l’élevage des Barthes en janvier 2017. Situé à Camarsac (33), son exploitation s’étale sur huit hectares, où il élève, en liberté, poulets pattes jaunes, pintades, cochons et poules pondeuses. « J’attends minimum trois mois avant d’abattre mes poulets. Mon repère ? La veine graisseuse qui apparaît entre le ventre et la cuisse de l’animal », indique le jeune formé en bac professionnel Conduite et Gestion de l’Exploitation Agricole (CGEA). « Depuis tout petit, je travaille chez mon cousin agriculteur » raconte le Bordelais qui n’a pas peur de travailler, « parfois 22 heures » en une journée, aux moments des fêtes de fin d’année. Son ami Ewen, 24 ans et formé en master digital, l’a rejoint pour gérer sa communication. Il vend à la ferme et sur les marchés à proximité de Bordeaux.

Fraisiflor 

Fraise

« Pas de problème, repassez plus tard ». Avec un grand sourire, la jeune Floriane Laville, 22 ans, accueille les visiteurs du Marché des Producteurs, avec des échantillons délicieux de ses six variétés de fraises. Murano, gariguette, fraises des bois ; celle qui est issue de la 6e génération d’agriculteur dans sa famille s’est installée sur une parcelle d’un hectare, appartenant à son père, à Bruges (33) en 2017. Après une formation en CAP aménagement paysager, elle a rejoint le parcours Jeunes Agriculteurs qui s’échelonne sur 5 ans. Elle a démarré avec 2.500 m2 couverts. « Je passe à 3.000 m2 l’année prochaine, et me lance dans les framboises », explique celle qui vend ses produits jusque dans les écoles girondines.

Maison Gastellou

gastellou

« Les vrais gâteaux basques à la cerise ne se font pas avec de la confiture, mais avec des cerises entières et de la crème pâtissière », insiste Jean-Pierre Gastellou, 52 ans, qui a repris l’affaire de son père, après avoir fait une licence de mathématique et travaillé un an comme vétérinaire à Paris. Le béret vissé sur la tête, il travaille avec Mica, « mon frère de cœur », sur le stand, ce mercredi matin. Andouille basque, saucisson, jambon de Bayonne, l’agriculteur élève de la Blonde d’Aquitaine et du porc, qu’il transforme lui-même. Il fait de la vente en direct à Saint-Jean-Pied-de-Port (64), et dans des magasins à Saint-Jean-de-Luz (64) et Hendaye (64). « Nous sommes bien connus au Pays basque, mais on aimerait s’étendre au-delà ». Les producteurs partent à la conquête de la nouvelle région.

Alix Fourcade
Par Alix Fourcade

Crédit Photo : Alix Fourcade

Partager sur Facebook
Vu par vous
4389
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !