Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/05/18 : Emmanuel Macron: 90 minutes de discours mais pas d'annonce, sinon celle d'un changement de méthode et cette phrase: "Pour juillet je veux qu’on ait finalisé un plan de lutte contre le trafic de drogue." Mais il n' y aura pas de plan banlieues.

22/05/18 : Le chantier de rénovation de l’A89 entre Libourne (33) et Mussidan (24) va nécessiter la fermeture partielle de l’échangeur de Montpon-Ménestérol (sortie 12), mercredi 23 et jeudi 24 mai, entre 7 h et 19 h. Durant ces deux jours, l’entrée sera fermée.

22/05/18 : Gauvin Sers et Les Tambours du Bronx seront les principales têtes d'affiche de la quinzième édition des Odyssées d'Ambès, festival gratuit qui se déroulera le 25 août prochain à partir de 15h. Entre 5 et 8000 visiteurs y sont attendus.

22/05/18 : La quatrième édition du festival ODP, qui s'est tenue du 18 au 20 mai à Talence, a réuni 17 000 personnes pour l'ensemble de ses concerts au profit des Sapeurs Pompiers de France, contre 19 000 en 2017 et 12 000 en 2016.

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/05/18 | Les fonctionnaires défilent en région Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Plusieurs centaines de fonctionnaires, agents de la fonction publique, étudiants et syndicats ont manifesté dans les rues de Bordeaux, La Rochelle, Agen ou Périgueux ce mardi, répondant à une mobilisation nationale d'environ 130 cortèges partout en France. C'est la troisième grande journée de mobilisation des fonctionnaires depuis l'élection d'Emmanuel Macron, en réponse à la réforme des statuts. Le secrétaire d'État à la Fonction Publique, Olivier Dussopt, annonçait ce lundi dans Libération qu'il y aurait des "ajustements" mais pas de "remise en cause" de ces derniers.

  • 22/05/18 | La Nuit des Musées fait le plein

    Lire

    Samedi 19 mai, c'était la Nuit Européenne des Musées, et Bordeaux y a fait participer 13 établissements autour de nombreuses animations centrées sur des pays européens. Ce mardi, les chiffres officiels de fréquentation sont tombés : on y apprend que 32 372 curieux ont participé, soit environ 5% de plus qu'en 2017. Le Musée des Arts Décoratifs a réuni à lui seul 4441 visiteurs, une affluence record sur l'horaire (entre 18h et minuit) comparé aux 2035 visiteurs de l'an dernier.

  • 21/05/18 | BHNS Bordeaux/Saint-Aubin : le Conseil d'État tranche

    Lire

    Le Conseil d'État a tranché et confirmé la décision de suspension de la déclaration d'utilité publique du futur BHNS Bordeaux/Saint-Aubin, en rejet du pourvoi en cassation de la métropole en octobre dernier. Le principal motif de rejet ? "Un vice de forme relatif au contenu de la notice explicative présentant le projet de lors de l’enquête publique", notamment concernant l'absence de justification dans le choix du tracé. Déjà repoussés à cet été, le début des travaux pour le futur BHNS pourraient être repoussés de plusieurs mois.

  • 16/05/18 | Le Sénat veut indemniser les propriétaires du Signal

    Lire

    Ce mercredi, une grande partie des sénateurs se sont prononcés en faveur de la mobilisation du fonds Barnier dans le but d'indemniser les propriétaires de l'immeuble Le Signal, à Soulac, devenu un emblème local des dangers de l'érosion côtière et pour lequel les 78 propriétaires sont toujours face à un blocage, malgré l'évacuation de l'immeuble en 2014 par arrêté municipal. La proposition de loi n'est cependant qu'une première étape puisque le texte doit aussi être adopté devant l'Assemblée Nationale, or le gouvernement s'y est montré plutôt défavorable.

  • 16/05/18 | La biodiversité en 24h Chrono au Teich

    Lire

    Les amoureux de la nature sont convoqués les 25 et 26 mai prochain au Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne du Teich pour les 24h de la biodiversité. Gratuit et ouvert à tous, cet évènement propose de nombreuses occasion de découvrir les enjeux autour de la préservation des espèces locales. Ciné-débat, spectacles vivants, expositions ou (plus original) inventaire d'espèces et sorties de terrain auront pour principales stars chauves-souris, oiseaux, reptiles ou escargots pour des temps forts organisés en partenariat avec des professionnels et des associations du territoire. N'oubliez pas les chaussures de randonnée !

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | En Bordelais des vendanges de grande qualité et la promesse d'un beau millésime

23/09/2009 |

Vendanges du sauvignon gris au château Bellevue à Lussac le 28 août 2009

Après deux millésimes 2006 et 2007 moyens et parfois médiocres et un millésime 2008 inégal mais sauvé par de beaux jours en septembre et octobre (cf aqui.fr du 01/06/09 l'analyse de Franck Dubourdieu ) le vignoble bordelais vit à l'heure de vendanges marquées par une cueillette de raisins de grande qualité, promesse d'un beau millésime.

Cette année comme d’habitude le travail au chai c’est à dire la vinification jouera pleinement son rôle dans l’élaboration de vins de qualité. Mais le « chai » ce sera, ce devra être, en quelque sorte, la cerise sur le gâteau. En effet, la récolte des rouges qui ne démarre vraiment qu’en cette troisième semaine de septembre est magnifique. Et l’adjectif, ici, ne doit pas au vocabulaire classique que commande une communication réussie. Il exprime la satisfaction du vigneron au terme d’une année de labeur: il rentre au pressoir des raisins dont la maturité est optimale et l’état sanitaire est parfait.

Des blancs exceptionnels
Les blancs ont ouvert le bal depuis les derniers jours d’août, avec un temps fort, dans la semaine du 7 septembre pour le cépage sauvignon. Deux témoignages se rejoignent pour mettre en évidence la promesse d’un millésime exceptionnel. Eric Bantegnies du château Bertinerie propriété phare des Côtes de Blaye, désormais Premières Côtes de Bordeaux, est enthousiaste. Tout en supervisant la cueillette du merlot noir à laquelle s’affaire une troupe de 72 vendangeurs, il évoque la récolte des blancs et les premières dégustations: " ils sont très aromatiques et l’équilibre est remarquable entre des degrés élevés et des acidités au meilleur niveau ; ce sera très bon ;des vins pleins de fraîcheur, avec ce qu’il faut de gras que le degré d’alcool autorise. Celui-ci dépasse en général le 13 ! Première analyse que partage et confirme Georges Pauli de Sogevignes, directeur technique de plusieurs propriétés, qui évoque lui-aussi" des vins très aromatiques, une maturité superbe, tant dans les sauvignons que dans les sémillons " enfaisant référence, en particulier, aux vendanges dans la propriété de Malagar chère à François Mauriac. «Des vins dignes d’un grand millésime ajoute-t-il, généreux, amples, aromatiques et très frais »

Un léger souffle de réchauffement...
Les rendements en blanc sont en règle générale au rendez vous. Les vignerons, en revanche, pouvaient avoir quelques craintes, spécialement sur des terroirs de graves pour les quantités, en rouge, à cause de l'impact de la sécheresse. Et c’est à ce moment là que le ciel s’est entrouvert, les pluies de la semaine du 14 septembre étant arrivées à point nommé, parfois juste un peu tard, pour dilater les baies. Georges Pauli parle d’un « merlot assez exceptionnel au degré élévé » mais constate « un décalage entre la maturité alcoolique et la maturité phénolique, une situation que l’on rencontre dans des climats plus chauds, en Languedoc, en Espagne notamment. Un soupçon de réchauffement climatique, d’ailleurs envisagé par le chercheur Hervé Le Treut, à Bordeaux, il y a quelques jours (aqui.fr du 16/09 ),soufflerait ainsi sur la plus grande appellation de vins fins du monde…Pour Eric Bantegnies dont la conduite de la vigne en lyre reste inédite en bordelais,- ce qui permet un ensoleillement de la grappe renforcée - le ramassage des merlots a débuté le 16 septembre et s’est poursuivie en partie les 17 et 18 a repris le 21 et devrait s’achever ce 23 » septembre : « nous enregistrons des degrés très élevés, fruit de la sécheresse et des vents chauds qui ont permis, par évaporation, une grande concentration ; nous avons constaté d'abord un petit décalage entre la puissance en sucres et la maturité phénolique des pépins mais, maintenant, nous y sommes . » Et notre vigneron deciter, par comparaison, et avec d’infinies précautions,des millésimes qui ont marqué la décennie : 2005, 2000 ? En tout cas les premiers remontages, ces opérations d’arrosage des hauts de cuve en fermentation avec le jus que l’on écoule sont éloquents : la couleur est très présente et il va falloir être vigilant pour trouver le bon équilibre, la finesse qui sied absolument à un grand millésime…

En attendant le cabernet sauvignon
Mais les vendanges sont loin d’être terminées. Dans les rouges l’heure des cabernets francs viendra, puis celle des cabernets sauvignons dont il y a tout lieu de croire, qu’avec la pluie de ces derniers jours, ils atteindront vers les 5, 10 octobre une qualité, supérieure encore, à celle des merlots. Quant aux vignobles des grands blancs liquoreux qui se demandaient si avec pareille sécheresse la pourriture noble serait au rendez vous, et surtout quand, ils sont désormais plus rassurés : les pluies de la fin de semaine dernière et les brouillards de ces trois derniers jours permettent une belle pénétration du botrytis. Promesse quand tu nous tiens.
Elle ne saurait faire oublier, cependant, les vignerons dont la récolte a été en partie détruite par les orages de grêle de mai et pour lesquels ce qu’il reste de raisins à cueillir est aussi compliqué que peu rémunérateur.

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
270
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !