Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

07/08/20 : Suite au décret du 30 juillet dernier, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans l'espace public dans les communes de Bidart, Espelette, Guéthary et Saint-Jean-Pied-de-Port.

05/08/20 : Dès aujourd'hui, le port du masque est obligatoire dans les secteurs piétonniers d'Hossegor.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 09/08/20 | Un cluster de Covid à Idaux-Mendy en Soule

    Lire

    l’ARS Nouvelle-Aquitaine signale l’existence d’un cluster à Idaux-Mendy (64); Il s’est formé lors d’un stage organisé par une association toulousaine fin juillet dans un gîte de la commune. Un premier cas positif a été détecté au retour à Toulouse le 31 juillet chez un enfant symptomatique, puis chez un deuxième enfant le lendemain. Tous deux avaient participé au même séjour à Idaux-Mendy. Au total, 6 enfants et 1 éducateur ont été contaminés. Le cluster est géré par l’ARS Occitanie en lien avec Nouvelle-Aquitaine, afin d’établir un traçage efficace.

  • 08/08/20 | La LPO Aquitaine cherche des "rapatrieurs"

    Lire

    Face au grand nombre d'animaux retrouvés en détresse par des particuliers, la Ligue de protection des oiseaux vient de lancer un appel à bénévoles pour transporter ceux-ci dans leur véhicule personnel. Leur mission : aller du lieu où a été trouvé l'animal jusqu'au centre de soins d'Audenge. La LPO cherche des volontaires en particulier sur les secteurs du Médoc, de Blaye, Libourne ainsi qu'en Dordogne. Contact : benevolot.cds33@lpo.fr.

  • 08/08/20 | Incendie d'Anglet: un adolescent mis en examen

    Lire

    C'est le procureur de la République qui l'a annoncé: un jeune apprenti de 16 ans, apprenti menuisier et vivant dans un foyer de Bayonne dans le cadre d'une assistance a été mis en examen. Il se serait vanté de son "exploit" à des camarades. Il avait déjà tenté de mettre le feu à sa chambre. S'il n'a pas reconnu les faits, le Procureur l'a mis en examen en raison d'indices graves concordants", mais Jérôme Bourrier insiste: "La présomption d'innocence doit être respectée". La peine maximale pour cet acte de destruction volontaire est de vingt ans de prison.

  • 08/08/20 | L’Open de France Espoirs et 100% filles de Surf annulés et reportés à Lacanau

    Lire

    Initialement prévu du 12 au 16 août, l’Open de France Espoirs et l’Open de France 100 % filles ont été annulés et reportés par les services de l’État, la ville de Lacanau et le Lacanau Surf Club. Cette décision a été prise suite aux conditions sanitaires actuelles, du pic de fréquentation touristique et du brassage géographique des compétiteurs. La Fédération et ses partenaires travaillent actuellement pour trouver une nouvelle date pour l’Open de France 100 % filles.

  • 07/08/20 | Bordeaux Métropole soutient le Liban

    Lire

    Suite aux évènements qui viennent de se dérouler à Beyrouth, le président de Bordeaux Métropole, Alain Anziani, propose d’allouer une aide exceptionnelle à Médecins Sans Frontières, qui est actuellement dans la capitale libanaise pour assurer l’aide médicale d’urgence, de 50 000€. MSF depuis 25 ans a sa plus grande base logistique à Mérignac. Fin septembre lors du prochain Conseil de Bordeaux Métropole, une délibération formalisera ce soutien.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | En Dordogne, la saison des marchés de producteurs de pays est lancée

21/07/2020 | Le lancement officiel des marchés de producteurs de pays a eu lieu ce mardi à Thiviers. Cette année, 21 sites accueillent ces marchés contre 30 en 2019.

Du monde ce mardi sur le marché de Thiviers

Les communes de Dordogne accueillant des marchés de producteurs de pays sont moins de nombreuses que l'an dernier : elles ne sont qu'une vingtaine au lieu de trente. La crise sanitaire liée à la covid 19 n'est pas étranger à ce constat. Le lancement officiel de la saison des marchés de producteurs de pays a eu lieu ce matin à Thiviers, en Périgord vert. Autour de la place Foch, il y a du monde, des locaux et des touristes aussi ravis de pouvoir se procurer des produits locaux garants de pratiques agricoles de qualité. De quoi redonner le moral aux producteurs après des semaines difficiles.

Il y avait beaucoup de monde sur la place Foch, dans  le centre bourg de Thiviers ce mardi matin, jour de marché. Avec le contexte sanitaire, le port du masque était bien présent chez les chalands. "Ce matin, il y a du monde, des locaux, et pas mal de touristes. Ils sont arrivés tardivement. Cela fait beaucoup de bien. Juillet s'annonce bien en termes de chiffres d'affaires, indique Patrick Audebert, producteur d'oies à Coulaures. Comme beaucoup de producteurs, Patrick Audebert, qui travaille avec son épouse sur son exploitation commercialise sa production uniquement en vente directe, à la ferme et sur les marchés. "Nous n'avons pas travaillé pendant près de trois mois : pendant le confinement, les consommateurs ont délaissé tous les produits de type foie gras, confits, heureusement il y a eu les aides gouvernementales pour nous aider à tenir le coup." L'éleveur a retrouvé le sourire : juillet démarre fort, avec de bons volumes de vente et une clientèle de touristes qui a envie de se faire plaisir. "C'est bien surtout que je fais aussi des marchés sur la région parisienne et là je ne pense pas les reprendre avant l'automne."

C'est la commune de Thiviers que la Chambre d'agriculture a choisi pour le lancement des marchés de producteurs de pays. Derrière ce terme, c'est en fait une marque lancée par les Chambres d'agriculture réunissant les marchés uniquement et exclusivement des producteurs locaux, tous engagés au respect d'une charte de bonnes pratiques. Véritable repère pour les consommateurs, cette marque met en avant la qualité fermière des productions, des produits locaux, de saison et des spécialités de pays, la qualité des pratiques de production et transformation, un contact direct avec le producteur, une transparence sur les pratiques agricoles. La marque compte deux cents adhérents en Périgord. 

21 sites cette année

Le lancement de la saison a été pertubé par la crise sanitaire : "Cette année, nous avons moins de sites que l'an passé. La Covid a fortement impacté les exploitations : certains producteurs, de volailles, d'oeufs, de fromages, ont beaucoup plus travaillé. D'autres secteurs, comme la filière gras et la filière viticole ont été plus impactées et ont beaucoup souffert. Les consommateurs n'avaient pas envie d'acheter du foie gras ou du vin, explique Marie-Rose Cayre Castel, agricultrice à Terrasson-Lavilledieu, mais tous ont du se remettre en cause dans leur façon de travailler."

Cette année, 21 sites accueilleront des marchés de producteurs de pays contre 30 en 2019. "Il y a moins de sites, deux sites ont annulé la saison entière (les assos composées essentiellement de personnes d'un certain âge ont pris la décision de ne pas s'exposer), deux sites ont quitté la marque dont Salignac Eyvigues qui figurait parmi les pionniers, un n'a lieu que tous les deux ans et les autres n'avaient qu'une seule date et ont décidé de ne pas la maintenir," précise Marie Crespy du Pôle promotion tourisme de la Chambre d'agriculture.
Huit marchés d'approvisionnement ont lieu le matin, entre juillet et septembre : Lundi à Beynac, Saint-Alvère, mardi à Ribérac, Thenon et Thiviers, jeudi à Meyrals et dimanche à Vergt, Marquay, Antonne et Trigonant (à partir de 26 juillet). Treize marchés ont lieu en soirée : Lundi à Sainte Mondane (du 6 juillet au 7 septembre), Saint-Estèphe (du 20 juillet au 31 août), mardi à Champniers Reilhac, Saint Amand de Coly, Villefranche du Périgord et Varaignes, jeudi à Loubéjac, Nontron, Verteillac et vendredi à Besse, Peyrignac, Miallet et Saint Saud Lacoussière. Pour la bonne organisation de ces marchés, la Chambre d'agriculture a mis en place un protocole sanitaire validé par la Préfecture de Dordogne. Les consommateurs doivent apporter leurs couverts et porter le masque tant qu'ils ne sont pas à table.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
5422
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 11 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !