Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/10/21 : Après avoir été retenue pour devenir centre de préparation aux Jeux Olympiques dans 17 disciplines, la ville de Pau vient également d'être adoubée pour 3 nouvelles disciplines : le skateboard, le basketball 3*3 et le breakdance.

20/10/21 : Après un arrêt forcé en mars 2020 en raison de la crise sanitaire, Chalair annonce la reprise de la ligne Bordeaux-Montpellier à partir du lundi 15 novembre 2021, à raison de 4 fréquences hebdomadaires

19/10/21 : Pau Béarn Pyrénées Mobilités et ses Partenaires Engagés lancent la 3ème campagne d’Aide à l’achat Vélos, dont l'offre est doublée cette année. Cette 3ème session d’instruction des demandes aura lieu du lundi 1er novembre au mardi 30 novembre 2021.

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/10/21 | Mont-de-Marsan : Une enquête pour accélérer transition écologique

    Lire

    Afin d'associer tous les acteurs du territoire à la transition écologique et de pouvoir mettre en œuvre les actions les plus efficaces, Mont-de-Marsan Agglo a lancé 2 enquêtes publiques. Les habitants et les entreprises ont jusqu'au 15 novembre pour y répondre. Début décembre, après avoir récolter les avis de tous sur les projets et les idées d'actions, plusieurs ateliers de concertation seront organisés afin de co-construire la stratégie de transition écologique. Les enquêtes sont disponibles sur le site de l'agglomération.

  • 25/10/21 | Une ressourcerie à Uzerche

    Lire

    L'association « Aux Pas Perdus » à Uzerche en Corrèze a pour objectif de contribuer à la mise en place d'actions de gestion des déchets en intégrant le réemploi depuis 2017. Les membres de l'association ont décidé de créer une ressourcerie afin de réduire les déchets et leurs coûts de traitement et ainsi développer les filières locales de valorisation. Cette nouvelle activité va permettre de créer 4 emplois. Pour les aider dans cette démarche, la Région a décidé de les soutenir à hauteur de 43 450 €.

  • 25/10/21 | Challenge Positif 2021 c'est parti !

    Lire

    Eurekatech et Grand Angoulême ont lancé le 7 octobre la 2ème édition du Challenge Positif. Ce concours, à la fois local et programme d'apprentissage des techniques de l'entrepreneuriat innovant, ambitionne de détecter et de développer des projets à vertue positive pour le territoire et les habitants. Tout le monde peut déposer jusqu'au 10 novembre un projet innovant sur le site d'Eurekatech. A partir de décembre, les lauréats bénéficieront d'un programme pour apprendre les techniques de l'entrepreneuriat innovant.

  • 22/10/21 | GPSO: pas de concomitance pour Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax, mais presque

    Lire

    Guy Kauffman récemment nommé directeur de projet des LGV nouvelles était invité à la session plénière du Département des Landes ce vendredi. Face à la question du phasage des travaux des lignes Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax, au sein du GPSO, il a esquissé une réponse: "Le préambule du plan de financement va sans doute proposer que l'on enchaîne les travaux sans poser la pioche entre les 2 lignes. Le préfet coordonnateur a bien compris cette demande unanime des collectivités".

  • 22/10/21 | Bus à haut niveau de service à Périgueux : une expérimentation dès le 25 octobre

    Lire

    Le Grand Périgueux va réaliser des aménagements rue du Président Wilson, place Bugeaud et place Francheville, à Périgueux, pour permettre la circulation de Bus à Haut Niveau de Service (BHNS). Ils feront l’objet d’une expérimentation grandeur nature du 25 octobre au 26 novembre pour en valider la faisabilité avant de les engager. Le dispositif s’appuiera sur une trentaine de postes d’enquête, captant l’origine et la destination des véhicules et 24 points de comptage automatique. Il permettra d’évaluer la répercussion des aménagements envisagés.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | En Dordogne, la saison des marchés de producteurs de pays est lancée

21/07/2020 | Le lancement officiel des marchés de producteurs de pays a eu lieu ce mardi à Thiviers. Cette année, 21 sites accueillent ces marchés contre 30 en 2019.

1

Les communes de Dordogne accueillant des marchés de producteurs de pays sont moins de nombreuses que l'an dernier : elles ne sont qu'une vingtaine au lieu de trente. La crise sanitaire liée à la covid 19 n'est pas étranger à ce constat. Le lancement officiel de la saison des marchés de producteurs de pays a eu lieu ce matin à Thiviers, en Périgord vert. Autour de la place Foch, il y a du monde, des locaux et des touristes aussi ravis de pouvoir se procurer des produits locaux garants de pratiques agricoles de qualité. De quoi redonner le moral aux producteurs après des semaines difficiles.

Il y avait beaucoup de monde sur la place Foch, dans  le centre bourg de Thiviers ce mardi matin, jour de marché. Avec le contexte sanitaire, le port du masque était bien présent chez les chalands. "Ce matin, il y a du monde, des locaux, et pas mal de touristes. Ils sont arrivés tardivement. Cela fait beaucoup de bien. Juillet s'annonce bien en termes de chiffres d'affaires, indique Patrick Audebert, producteur d'oies à Coulaures. Comme beaucoup de producteurs, Patrick Audebert, qui travaille avec son épouse sur son exploitation commercialise sa production uniquement en vente directe, à la ferme et sur les marchés. "Nous n'avons pas travaillé pendant près de trois mois : pendant le confinement, les consommateurs ont délaissé tous les produits de type foie gras, confits, heureusement il y a eu les aides gouvernementales pour nous aider à tenir le coup." L'éleveur a retrouvé le sourire : juillet démarre fort, avec de bons volumes de vente et une clientèle de touristes qui a envie de se faire plaisir. "C'est bien surtout que je fais aussi des marchés sur la région parisienne et là je ne pense pas les reprendre avant l'automne."

C'est la commune de Thiviers que la Chambre d'agriculture a choisi pour le lancement des marchés de producteurs de pays. Derrière ce terme, c'est en fait une marque lancée par les Chambres d'agriculture réunissant les marchés uniquement et exclusivement des producteurs locaux, tous engagés au respect d'une charte de bonnes pratiques. Véritable repère pour les consommateurs, cette marque met en avant la qualité fermière des productions, des produits locaux, de saison et des spécialités de pays, la qualité des pratiques de production et transformation, un contact direct avec le producteur, une transparence sur les pratiques agricoles. La marque compte deux cents adhérents en Périgord. 

21 sites cette année

Le lancement de la saison a été pertubé par la crise sanitaire : "Cette année, nous avons moins de sites que l'an passé. La Covid a fortement impacté les exploitations : certains producteurs, de volailles, d'oeufs, de fromages, ont beaucoup plus travaillé. D'autres secteurs, comme la filière gras et la filière viticole ont été plus impactées et ont beaucoup souffert. Les consommateurs n'avaient pas envie d'acheter du foie gras ou du vin, explique Marie-Rose Cayre Castel, agricultrice à Terrasson-Lavilledieu, mais tous ont du se remettre en cause dans leur façon de travailler."

Cette année, 21 sites accueilleront des marchés de producteurs de pays contre 30 en 2019. "Il y a moins de sites, deux sites ont annulé la saison entière (les assos composées essentiellement de personnes d'un certain âge ont pris la décision de ne pas s'exposer), deux sites ont quitté la marque dont Salignac Eyvigues qui figurait parmi les pionniers, un n'a lieu que tous les deux ans et les autres n'avaient qu'une seule date et ont décidé de ne pas la maintenir," précise Marie Crespy du Pôle promotion tourisme de la Chambre d'agriculture.
Huit marchés d'approvisionnement ont lieu le matin, entre juillet et septembre : Lundi à Beynac, Saint-Alvère, mardi à Ribérac, Thenon et Thiviers, jeudi à Meyrals et dimanche à Vergt, Marquay, Antonne et Trigonant (à partir de 26 juillet). Treize marchés ont lieu en soirée : Lundi à Sainte Mondane (du 6 juillet au 7 septembre), Saint-Estèphe (du 20 juillet au 31 août), mardi à Champniers Reilhac, Saint Amand de Coly, Villefranche du Périgord et Varaignes, jeudi à Loubéjac, Nontron, Verteillac et vendredi à Besse, Peyrignac, Miallet et Saint Saud Lacoussière. Pour la bonne organisation de ces marchés, la Chambre d'agriculture a mis en place un protocole sanitaire validé par la Préfecture de Dordogne. Les consommateurs doivent apporter leurs couverts et porter le masque tant qu'ils ne sont pas à table.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
13726
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !