28/07/15 : Une cinquantaine d'éleveurs bovins se sont rendus ce matin à l'abattoir "Les viandes du Haut Béarn", à Oloron-Sainte-Marie (64). Cela, pour vérifier l'origine des viandes et les prix pratiqués. Des opérations similaires ont eu lieu à Artix et Anglet.

28/07/15 : Saint-Jean-d'Illac: Ce mardi matin, le Préfet Dartout confirme "une situation favorable mais la guerre contre le feu va encore durer plusieurs jours".

27/07/15 : Les 600 habitants évacués à Saint-Jean D'Illac vont pouvoir rentrer chez eux à partir de 17 heures ce lundi avec l'aide des forces de police. Sur place, 400 pompiers restent mobilisés mais aucun départ de feu n'a été signalé depuis lundi matin.

27/07/15 : L'état de catastrophe naturelle est reconnu pour les communes de Lagorce (du 1/01 au 9/03/14) et Salles (du 27/01 au 7/02/14) au titre des inondations par remontée de nappe phréatique. Les sinistrés ont 10 jours pour se rapprocher de leur assurance

27/07/15 : Le Préfet Pierre Dartout annonce sur Twitter qu'en fonction de l'évolution de la météo "la décision sera prise à 15h quant à l'éventuel retour des personnes évacuées à Pessac et à Saint-Jean-d'Illac" suite à l'incendie.

26/07/15 : L'équipe de France de basket est accueillie ces jours-ci à Pau avant l'Euro 2015. Le public pourra assister gratuitement à une séance d'entrainement,suivie de dédicaces, le lundi 27 juillet au Palais des sports, de 17h à 19h3O.+ d'info

25/07/15 : Un spectacle son et lumière gratuit racontant la vie de Henri IV sera projeté chaque soir en août dans la cour du château de Pau. Les façades du château seront également illuminées pour évoquer l'histoire de ce site qui a vu naitre le Vert Galant.+ d'info

24/07/15 : Réputée pour sa saveur et cultivée sur une quinzaine d'hectares en Béarn, la pêche Roussanne sera fêtée sous les halles de Monein (64), le samedi 25 juillet à partir de 9h. Dégustations et produits locaux, dont le vin de jurançon, seront proposés.+ d'info

23/07/15 : C'est l'adjoint à l'environnement Guillaume Barucq qui le fait savoir sur sa page Facebook désormais, toute personne qui, à Biarritz, jettera des déchets, mégots ou urinera sur la voie publique encourra dorénavant 68 euros d'amende

23/07/15 : Les agriculteurs manifestent aujourd'hui en Dordogne : opération péage gratuit ce matin, sur l'A 89 à Mussidan et La Bachellerie, barrages filtrants. Ils pourraient aussi bloquer les différents points d'accès à Périgueux dès le début de l'après midi

23/07/15 : Animasia, le festival des cultures asiatiques, met la Corée du Sud à l'honneur les 10 et 11 octobre au Hangar 14. Les préventes offrant un tarif avantageux sur les pass d'entrée sont déjà accessibles en ligne.+ d'info

22/07/15 : Lascaux II est de nouveau accessible à la visite depuis ce matin. La grotte a été bloquée hier par des éleveurs et producteurs laitiers. Semitour, la société d'économie mixte qui gère le site, annonce 35.000 euros de pertes sur la journée d'hier.

21/07/15 : Concerts, bandas, bals, carrefour des musiques à gogo, novillada et corrida... Le programme 2015 des fêtes d'Orthez (64) ne manque pas de diversité. Elles se dérouleront du jeudi 23 au dimanche 26 juillet.+ d'info

21/07/15 : Avant d'entamer l'EuroBasket 2015, l'équipe de France masculine de basket sera en stage à Pau du 24 au 30 juillet.Un entraînement ouvert au public aura lieu le lundi 27,de 17h à 19h30 au Palais des sports. Il sera suivi d'une séance de dédicaces.

20/07/15 : Des travaux vont affecter la ligne SNCF entre Limoges et Périgueux, perturbant la circulation du 20 au 24 juillet. Des autocars de substitution sont mis en place. Du 25 au 31 juillet, certains horaires seront modifiés, entre 2 et 15 minutes. + d'info

Reggae Sun Ska 2015 - Reggae Sun Ska 2015
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 28/07/15 | Climat et médias au menu des Tribunes de la presse 2015

    Lire

    C'est dans leur nature, les Tribunes de la presse collent à l'actualité: leur 5ème édition se tiendra au TNBA et à l'IJBA du 5 au 7 novembre soit un mois avant la Conférence de Paris sur le climat. 3 jours gratuits de débats, ateliers, projections de films et expositions sur le thème du dérèglement climatique et ses impacts, ainsi que son traitement médiatique. Un riche programme et de nombreux invités, français et internationaux, dont la navigatrice Isabelle Autissier ou les anciens ministres Dominique Voynet et Pascal Canfin. www.tribunesdelapresse.org

  • 28/07/15 | Saint-Jean d'Illac: "retour progressif à la normale"

    Lire

    Selon la Préfecture de Gironde, si le feu n'est pas totalement circonscrit, la situation évolue très favorablement et le retour progressif à la normale se confirme. 400 sapeurs pompiers sont encore mobilisés pour surveiller les 580 ha brûlés et 2 canadairs restent prépositionnés à Mérignac en cas d'éventuelles reprises. Les habitants des 10 maisons les plus proches de la lisière ont pu réintégrer leur foyer ce matin. La RD 1250 entre Bordeaux et Arcachon a été réouverte à la circulation, mais la RD 211 et certaines voies communales restent fermées pour la bonne circulation des engins.

  • 27/07/15 | Chômage en Aquitaine : -0,9 % en juin et + 5,5% en un an

    Lire

    Fin juin 2015, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A sans aucune activité était de 180 535 en Aquitaine. : -0,9% (-1597) par rapport à mai et +5,5% en un an : France ( +4,7%) Par département : Dordogne (-0,4%), Gironde (-1,0%), Landes (-1,0%), Lot-et-Garonne (-0,6%) et Pyrénées-Atlantiques (-0,9%). Le nombre des demandeurs d’emploi de catégories B (78 h d'activité au plus dans le mois et C ( plus de 78h) était de 107 958 fin juin 2015. Ce nombre augmente de + 1,9% par rapport au mois précédent (+16,0% sur un an).

  • 27/07/15 | Incendie Saint-Jean-d'Illac - bilan du week-end

    Lire

    Après 4 jours de lutte contre l'incendie qui s'est déclenché le 24 juillet vers 15h, ce sont environ 550 ha de pin qui sont partis en fumée. Sur le week-end et à la demande de Bernard Cazeneuve, Ministre de l'intérieur venu sur place samedi, 7 avions bombardiers d'eau et 660 sapeurs-pompiers de Gironde et de départements de toute la France sont intervenus sur le feu, qui semble stabilisé ce matin. Les quelques 500 personnes évacuées au cours du week-end, n'ont pour l'heure pas l'autorisation de rejoindre leur domicilie. La D211, et la D1250 sont toujours coupées dans les 2 sens à proximité de la zone de feu.

  • 24/07/15 | Nouveau coup de colère de la FDSEA et des JA de la Dordogne qui dénoncent la méthode Leclerc

    Lire

    Ce soir, la FDSEA et des JA dénoncent " la méthode Leclerc" à travers un communiqué. Selon eux, le patron de cette enseigne aurait entrepris de déréférencer "l'ensemble des produits du des producteurs du département. C'est une position inadmissible et incompréhensible". "Doit-on le mettre sous le coup de la provocation ou d'une réaction de panique ?" La FDSEA et les JA préviennent que si la situation n'est pas rétablie, elle va se rendre dans toutes les enseignes concernées dès demain samedi.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Bordeaux 2030 Innov'action et Agriculture

Saveur | En Lot-et-Garonne, le domaine du Barry souffle ses 30 bougies d'existence

20/11/2013 | 50 hectares de vergers, 100.000 pommiers, 18 variétés de pommes : c'est le domaine du Barry situé à Lagarrigue en Lot-et-Garonne

Pierre et Daniel Balaresque

Golden, Rubinette, Pinova, Fuji, Story... Voici 5 des 18 variétés de pommes qu'abrite le verger du Barry, situé à Lagarrigue, en Lot-et-Garonne. Depuis 30 ans, Daniel Balaresque est au petit soin pour ses 100.000 pommiers répartis sur 50 hectares. Il les observe quotidiennement et laisse la nature faire son œuvre pour ne pas gêner l’écosystème. Pour fêter ses trois décennies de dur labeur, il a demandé à Michel Dussau, le chef de la Table d'Armandie (Agen), de concocter des recettes avec ses trésors fruitiers. Pierre Balaresque, le fils de Daniel, revient pour nous sur l'histoire de ce verger.

@qui ! : Au début des années 80, votre père, Daniel, s'est lancé dans l'arboriculture. Pourquoi ?
Pierre Balaresque :
En fait, c'est une longue histoire. Quand il était jeune, mon père avait visité un verger de pommiers et de poiriers chez un ami en Tarn-et-Garonne. Il l'avait trouvé magnifique. Il s'était alors promis que lui aussi aurait un jour un beau verger sur sa propriété de Lagarrigue. Dans les années 70, il s'est alors lancé dans l'aventure en plantant 30 hectares de poiriers. Mais au bout de quelques années de production une maladie s'est déclarée, le feu bactérien, qui a tué tous ses arbres. Il a du repartir de zéro. Et c'est vers 35 ans qu'il a décidé d'épouser complètement le métier de paysan. Il a recommencé assez petit et modestement en plantant deux hectares de pommiers soit 4.000 arbres. Et aujourd'hui, grâce à notre sol fertile - une belle terre argilo-calcaire - et un bel ensoleillement nord-sud sur les coteaux, nous possédons quasiment 100.000 arbres sur 50 hectares.

@! : Ces pommiers sont conduits en production fruitière intégrée. Qu'est-ce que cela signifie ?
P. B. :
C'est comme de l'agriculture raisonnée, mais encore plus poussée techniquement. En fait, nous observons... Il y a encore 30 ans, des plants de traitements existaient au quotidien. Un beau jour, mon père a acheté des loupes. Des loupes pour observer la faune auxiliaire dans nos vergers. Ce fut une véritable révolution chez nous. Plus de traitements systématiques. Nous avons pris conscience que la vie est un écosystème. Si nous traitons le puceron, ce traitement peut engendrer des dégâts sur d'autres insectes comme ses prédateurs. Il ne faut pas bousculer la vie dans les vergers. Pareil, nous n'introduisons pas les coccinelles... elles viennent toutes seules.

@ ! : Aujourd'hui quand on parle d'agriculture on entend sonde, drone, capteur... En utilisez-vous dans votre exploitation ?
P. B. :
Oui, nous utilisons des sondes depuis quelques années. Nous en avons plantées à différentes hauteurs dans nos vergers afin de comprendre à quel moment nos arbres avaient besoin d'eau. Ces sondes sont reliées à nos téléphones portables et nous disent plusieurs fois par jour s'il y a besoin d'arroser ou non. Grâce à cet outil nous avons fait une réelle économie d'eau.

@ ! : Pourquoi êtes-vous allé chercher le chef de la Table d'Armandie, Michel Dussau, pour valoriser vos fruits ?
P. B. :
En fait, à l'occasion des trente ans du domaine, nous souhaitions trouver un moyen de consommer différemment nos pommes. Nous avons eu l'idée des recettes et pour se faire nous désirions un partenariat avec un chef local. Nous avons tout de suite pensé à Michel Dussau. Nous l'avons contacté et, lui, étant fils de paysan, a tout de suite adhéré à notre démarche. Il a donc inventé douze recettes, une par mois, avec douze variétés de nos pommes. Ses clients pourront donc goûter un foie gras de canard frais aux pommes Renoir, déguster un magret de canard grillé aux pommes Fuji ou encore savourer des ravioles de pommes Granny Smith aux huîtres et au céleri rave. Tout pour nous mettre en appétit !

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : Studio Christian

Partager sur Facebook
Vu par vous
781
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !