18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6 e circo, LREM prononce l’exclusion de Philippe Jouvet, candidat contre Vincent Bru, le sortant LREM. Philippe Jouvet était jusqu'ici le suppléant de Florence Lasserre dans la 5e circonscription.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 4e, l'écolo Julien Brunel se retire au profit d'Inaki Echaniz PS-Nupes. "Notre responsabilité politique nous oblige au retrait. Mais notre responsabilité morale nous interdit de soutenir le candidat PS," tweete J. Brunel

13/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES - Dans la 3ème circonscription, David Habib député socialiste sortant critique sur la NUPES, est candidat à sa succession en son nom propre face à un candidat LFI /NUPES. Alain Rousset vient de lui apporter son soutien.

12/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription, Cyril Mouquet , candidat Nouvelle Donne se désiste au profit du candidat investi par la Nupes, l'écologiste Nicolas Thierry, au nom de "l'intérêt général premier avant tout" tweete Cyril Mouquet.

11/05/22 : GIRONDE. La sortante Christelle Dubos (LREM), 46 ans, lâche la 12e circonscription. Elue en 2017, secrétaire d'Etat de 2018 à 2020, elle a créé le service public du versement des pensions alimentaires. Son suppléant, Pascal Lavergne devient candidat.

11/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Le Hendayais Tom Dubois-Robin, 29 ans, portera les couleurs de la NUPES dans la 6e circonscription. Ex gilet jaune, il a aussi interpellé, en tant que riverain, les pouvoirs publics sur le sort des migrants à la frontière basque.

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6e circonscription, le sortant Vincent Bru, majorité présidentielle, se représente. L'ex-maire de Cambo et ex-conseiller départemental est concurrencé par l'adjoint au commerce de Biarritz, Fabrice-Sebastien Bach (LR).

10/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription de Bordeaux, le leader EELV au conseil régional, Nicolas Thierry annonce sa candidature au poste de député face à Catherine Fabre (LREM), élue en 2017 après avoir battu Michèle Delaunay (PS) et Pierre Hurmic(EELV).

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Colette Capdevielle, députée PS de 2012 à 2017, ne se présente pas dans la 5e circonscription, réservée à LFI par l'accord politique NUPES. "Nous entendons le message qui demande à la gauche de se réunir" indique la section du PS.

05/05/22 : LIMOUSIN. Après l’accord entre LFI, PC, EELV et PS, un seul candidat PS pourra se présenter dans l’ancienne région, sur la 2ème circonscription de la Haute-Vienne détenue par le député LREM Pierre Venteau. Six socialistes avaient été élus en 2012.

05/05/22 : HAUTE-VIENNE. Sur la 2ème circonscription, le député LREM Pierre Venteau, qui avait remplacé Jean-Baptiste Djebbari en novembre 2019 nommé secrétaire d'État aux transports, annonce qu’il ne sollicitera pas l’investiture aux élections législatives.

27/04/22 : DORDOGNE- L'épizootie aviaire se poursuit: au 26 avril, 52 foyers sont confirmés, soit 7 foyers de plus en 3 jours. 2 suspicions de foyers sont encore en cours d'analyse. Le dépeuplement préventif des élevages frôle les 500 000 volailles abattues.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/05/22 | 36 Ukrainiens accueillis à Bayonne

    Lire

    Mardi 17 mai, un bus de 36 déplacés d’Ukraine est arrivé à Bayonne, en provenance de Paris. Logés au lycée Louis de Foix, à Bayonne, ils s’ajoutent aux 782 déplacés d’Ukraine déjà en Pyrénées-Atlantiques, dont 288 enfants. Ils bénéficient d'une autorisation de séjour, d'une complémentaire santé et possibilité de travailler et de demander l’allocation pour demandeurs d’asile. Les enfants sont accueillis dans les établissements publics et privés et tous bénéficient d’un accompagnement social par l’association Atherbea.

  • 18/05/22 | La Maison Barthouil agrandit son espace de visite

    Lire

    A Peyrehorade dans les Landes, la Maison Barthouil est spécialisée dans la production artisanale de saumons fumés et de foie gras. Labellisée « Entreprise Patrimoine Vivant » en 2021, elle souhaite agrandir et rénover son espace de visite. Grâce au rachat de la parcelle attenante aux ateliers de production, l'espace de visite pourra accueillir à la fin de l'été trois fois plus de visiteurs. Le futur espace de visite vise la labellisation « Tourisme et Handicap ».

  • 18/05/22 | 32 actions pour le Parc Naturel Régional Millevaches

    Lire

    Le Parc Naturel Régional Millevaches en Limousin propose pour cette année 2022, 32 actions portant sur l'amélioration des connaissances naturalistes et de la biodiversité du territoire, la valorisation et la diffusion de la culture occitane. Elle souhaite également développer une agriculture et une alimentation durable. Ce programme d'actions 2022 s'accompagnera aussi de missions d'animation ainsi qu'une promotion du tourisme durable.

  • 18/05/22 | Influenza aviaire : un 2nd foyer en Charente

    Lire

    Un 2nd foyer d'influenza aviaire vient d'être révélé dans un élevage de canards de Laprade en Charente. Une zone de protection de 3km autour du foyer ainsi qu'une zone de surveillance de 10km ont été mises en place tout comme la désinfection de l'exploitation. Afin de prévenir une éventuelle diffusion du virus, l'exploitation a été dépeuplée.

  • 17/05/22 | Pays Basque : un projet structurant pour la filière ovin viande

    Lire

    La coopérative Amatik dans le Pays Basque, rassemble 75 éleveurs ovins races laitières et en race viande. Afin de mutualiser et sécuriser les circuits logistiques amont et aval des animaux, elle va créer un centre de rassemblement et d'engraissement sur un même site. Objectif: plus d'attractivité pour la filière viande par le retour de la valeur ajoutée aux éleveurs, le développement de l’approvisionnement des boucheries traditionnelles locales ainsi que la valorisation de la production des agneaux de lait sous label rouge fermier. Un projet soutenu par le Conseil régional à hauteur de 116 706 €

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Entre traditions et innovations, ils font leur premier Salon de l'Agriculture à Paris

04/03/2022 | Les producteurs présents au Salon de l'agriculture sont souvent des habitués; pour d'autres l'exercice est assez nouveau.

Dans les allée du Hall 3 du Salon de l'agriculture de Paris

A Paris, sous le hall 3 du Salon international de l'agriculture, on mange, on boit, on déguste, et on découvre la richesse de la gastronomie du terroir français... Évidemment, les bons produits de Nouvelle-Aquitaine y ont toute leur place ! Une cinquantaine de stands rassemble ainsi producteurs, viticulteurs, négociants ou autres brasseurs aux accents bien de chez nous. Si beaucoup sont des habitués du Salon, d'autres se prêtent pour la première fois à l'exercice d'une si belle vitrine. Rencontre avec quelques-uns des ces "petits nouveaux", ou presque !

Les Bières de Montmorillon font revivre un fleuron viennois
Sous le Hall 3 stand C 141, rendez-vous en Vienne, plus précisément aux Bières de Montmorillon, relancées en 2015 par François Guillo. La brasserie historique, avait été créée en 1843, pour fermer en 1966. Aujourd'hui elle est en plein développement. « Nous sommes en train de doubler notre capacité de production, tout en gardant notre savoir-faire et notre qualité artisanale », insiste Vincent Witzmann, un des 7 employés de la marque, qu'il représente à Paris.

La brasserie des Bières de Montmorillon, venues de la Vienne est présente au Salon de l'agricultrue de Paris

Avec des malts d'orges, de blé et de seigles venus de Belgique et des houblons, nombreux et variés au gré « des recettes », 5 étapes sont incontournables: le concassage des malts, leur mélange à l'eau chaude, la filtration du moût obtenu puis son ébullition lors de laquelle sera ajoutée la touche aromatique souhaitée grâce aux houblons. Quant aux drêches humides restantes après filtration, elles sont données à un éleveur local pour nourrir ses vaches... rien ne se perd !

Mais la qualité pour l'équipe de François Guillo, c'est aussi le choix d'une production 100% biologique. Blanche, blonde, brune, Pale ale, IPA... outre une gamme variée « classique », sortent de la brasserie de Montmorillon des bières « haut de gamme » réalisées dans d'anciens fûts d'Armagnac, de Cognac ou autre Pinault. Plutôt satisfait de ce premier véritable test sur le Salon parisien et dans l'attente du week-end qui s'annonce, Vincent n'oublie pas de glisser que la maison propose aussi depuis un an, limonade et cola viennois !
https://www.bieresdemontmorillon.fr/


La ferme de Pimaël ou la douceur de sirops bio et 100% Corrèze

C’est la première fois que la Ferme de Pimaël est présente au Salon International de Paris. Nathalie Carrère, son mari et sa fille sont installés à Saint-Sornin-Lavolps en Corrèze depuis 6 ans. Dans cette vidéo agriweb.tv , elle nous présente sa ferme bio où ils élèvent des brebis, fabriquent des yaourts et des sirops avec les plantes qu'ils cultivent. Présente sur le stand collectif "Origine Corrèze", les impressions parisiennes de Nathalie sont bonnes.
https://lafermedepimael.com


Les Jardins Charentais, l'innovation de la terre à la conserve

Pour Johan Bernardin, gérant des Jardins Charentais, c'est aussi une première que d'avoir son stand à Paris. Il faut dire que le producteur installé à Thézac, ne manque pas de ressources et d'idées pour développer et faire prospérer son exploitation de fruits et légumes. Initialement, installé sur 2 hectares dont 500 m de tunnel, il a désormais 3 ha de serres et 17 de légumes en plein champ. Avec une spécificité de taille : ses serres sont des serres photovoltaïques. « En 2015 j'ai été un des premiers à faire une serre photovoltaïque. Aujourd'hui, ça me permet de produire 300 t de légumes par an, d'avoir 15 ETP et d'alimenter toute ma commune en électricité, soit plus de 300 personnes par jours », présente-t-il.

Johan Bernardin, gérant des Jardins Charentais, innove avec ses serres photovoltaiques et la valorisation de ses invendus

C'est en partie pour promouvoir ce mode de culture innovante, qu'il est présent sur le Salon. Il est en effet président de l'Alliance EVA (comme Energie Verte Agricole), réseau de producteurs engagés pour la promotion de cet agrivoltaisme, en partenariat avec l'opérateur Reden. Ses productions sous serres, bénéficient du label bio et lui ont valu quelques reconnaissances. Côté gustatif, ses tomates et ses fraises Charlotte ont été choisies par Charlotte Entraigue pour présenter et remporter, le concours de Meilleur Ouvrier de France primeur en 2019. Côté pro, il est lauréat régional du Trophée Maraîchage et vice-lauréat au niveau national. « Un trophée qui récompense les jeunes maraîchers aux pratiques innovantes », souligne-t-il.

Innovant, il l'est aussi depuis 4 ans sur le devenir de ses invendus. Sur ses 20t de produits déclassés par an, il parvient à en sauver la moitié par leur transformation en divers produits gourmands, de la confiture à la ratatouille en conserve... Son autre objectif parisien est donc aussi de trouver de nouveaux points de vente pour écouler le plus possible de ses invendus. Il nous présente ses produits dans la vidéo ci-dessous réalisée en partenariat avec Agriweb.tv.  
www.lesjardinscharentais.fr

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
9226
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !