Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/01/20 : A Montignac (24), le maire sortant Laurent Mathieu (ex UMP) et le conseiller départemental socialiste Christian Teillac ont décidé de faire liste commune pour les prochaines élections municipales. Ils étaient adversaires lors du scrutin de 2014.

23/01/20 : Elu sénateur en 2008, le socialiste Claude Bérit-Debat a annoncé lors de ses voeux qu'il ne briguerait pas un nouveau mandat en septembre. Il a été maire de Chancelade de 1992 à 2009 et a présidé l'agglomération de Périgueux de 2001 à 2014.

22/01/20 : L'élu EELV et adjoint PS à la mairie de Mérignac Gérard Chausset a annoncé son ralliement à la liste du maire sortant, Alain Anziani, dans la course aux municipales. Il entraîne avec lui une dizaine de personnes, dont des anciens EELV.

22/01/20 : Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Economie et des Finances, visitera deux sites industriels à Pessac jeudi 23 janvier avant de signer à Bordeaux le protocole d’accord « Territoires d’industrie » de la Région.

22/01/20 : Le maire de Bayonne et président de la Communauté territoriale Pays basque aux 158 communes Jean-René Etchegaray, 67 ans, avocat, a annoncé ce mardi, qu'il repartait pour un nouveau mandat municipal. Avec une nouvelle donne.

20/01/20 : Charente: La DDT organise une réunion d’information sur les aides animales de la PAC, en présence de l’ensemble des partenaires, ce mercredi à 10h à l'amphithéâtre de la communauté de communes Charente Limousine, rue fontaine des jardins à Confolens.

20/01/20 : La Rochelle se classe 3e du classement des villes et villages où il fait bon vivre par l'association éponyme, paru dans le JDD hier.

19/01/20 : La candidate socialiste aux municipales de Périgueux, Delphine Labails multiplie les soutiens nationaux : elle accueillera deux anciens ministres, Najat Vallaud Belkacem, le 22 janvier et l'ancien premier ministre Bernard Cazeneuve, le 8 février

17/01/20 : Le conseiller départemental PS Sébastien Saint-Pasteur a annoncé ce mercredi sa candidature aux prochaines municipales à Pessac, où il conduira la liste "Réinventons Pessac". La composition de sa liste est attendue pour février.

16/01/20 : A partir du 27 janvier, l’Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine centralise ses lignes téléphoniques pour proposer un numéro unique pour tous les départements : 09 69 37 00 33 afin de proposer "une réponse plus efficace et plus personnalisée

16/01/20 : Suite au courrier de réponse de la Garde des Sceaux, "courrier qui ne répond nullement aux attentes des avocats", le Conseil de l'Ordre de Bordeaux a décidé la reconduction de la grève avec un rassemblement le 17 janv à 10h30 devant la Cour d'Appel

16/01/20 : Angoulême: le festival international de la BD a dévoilé les 3 noms en lice pour le grand prix : Emmanuel Guibert, Catherine Meurisse et Chris Ware, suite au vote des professionnels organisé entre le 7 et le 12/01. Le lauréat sera connu le 29 janvier.

15/01/20 : 3 figures de la «photographie humaniste» dans la France de l’après-guerre (Robert Doisneau, Henri Cartier-Bresson et Willy Ronis) seront à l'honneur les 15/02, 21/03 et 4/04 à la médiathèque de Pessac dans le cadre d'un cycle de conférences sur la photo

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/01/20 | La fresque de la fédération du Parti Communiste de la Dordogne vandalisée

    Lire

    La fresque réalisée par José Corréa en hommage au poète Aragon figurant sur les murs du Parti Communiste de la Dordogne a été vandalisée dans la nuit du 20 au 21 janvier. Depuis, les réactions d'indignation se multiplient, ainsi la ville de Périgueux "condamne ces actes malveillants qui distillent peu à peu une forme de poison dans notre société". Le parti socialiste indique que "les républicains de tout bord, doivent rester mobilisés pour combattre l’intolérance, la bêtise et le fanatisme dans toutes leurs formes d’expression."

  • 23/01/20 | La Nouvelle-Aquitaine signe ses "Territoires d'Industries"

    Lire

    La région Nouvelle-Aquitaine a signé ce jeudi quatorze contrats "Territoires d'Industries ". Ce dispositif national avait sélectionné 146 territoires et fléché 1,36 milliards d'euros "prioritairement vers leurs projets". En région, il s'agit d'Angoulême-Cognac, Aubusson-La Souterraine, Bassin de Brive-Périgord, Bassin de Lacq, Bressuire-Cholet, Capbreton-Dax, Grand Châtellerault, Dordogne / Haute-Vienne, Libournais, Limoges Métropole, Niortais-Haut Val de Sèvre, Lacq-Pau-Tarbes, Pays Basque, Rochefort et Val de Garonne Guyenne Gascogne.

  • 23/01/20 | Corrèze : stop au surplus de gibier

    Lire

    Ras-le-bol pour les agriculteurs corréziens, leurs terres sont constamment détruites par l’augmentation de gibier dans le département. La Chambre d’Agriculture de la Corrèze et le Centre National de la Propriété Forestière ont soumis un plan à la Fédération de Chasse locale pour gérer cette surpopulation. Ils proposent une simplification des déclarations de dégât pour les agriculteurs, la suppression de l’agrainage, des distributions gratuites de bracelets de marquage pour les cervidés, une facilitation de la chasse au sanglier et un droit de poursuite de grands gibiers sur tout le département.

  • 23/01/20 | Transport aérien : nouvelles liaisons avec Air France et Chalair

    Lire

    Depuis mi janvier, Air France et Chalair proposent de rallier certaines villes de province entre elles. 2 vols quotidiens du lundi au vendredi et 1 vol le dimanche pour Agen/Orly; 2 vols quotidiens du lundi au vendredi et 1 vol le dimanche pour Limoges/Orly; La Rochelle/Lyon via Poitiers avec 2 vols quotidiens du lundi au vendredi et 1 vol le dimanche; 2 vols quotidiens du lundi au vendredi et 1 vol le dimanche pour Limoges/Lyon; 2 vols du lundi au vendredi et 1 vol le dimanche pour Poitiers/Lyon.

  • 23/01/20 | Telepac s'ouvre aux éleveurs Charentais

    Lire

    Depuis le 6 janvier, la Charente a ouvert la procédure de télédéclarations de demandes d’aides animales. Les éleveurs ont jusqu'au 31 janvier 2020 pour faire les demandes d’aides ovines et caprines. La procédure dure jusqu'au 15 mai 2020 pour les demandes d’aides aux bovins allaitants et laitiers et les aides aux veaux sous la mère. Cependant, il est obligatoire de faire la télédéclaration sur le site de Telepac pour bénéficier des aides. Plus d'information

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Exp’Hôtel : une boucherie d’excellence

26/11/2019 | Pendant les trois jours de salon, des meilleurs ouvriers de France ont participé au jury des trois concours boucherie…

Concours National Boucherie – Jeunes en formation

A l’occasion d’Exp’Hôtel, le salon des professionnels de la filière de l’hôtellerie, restauration et des métiers de bouche, qui s’est tenu du 24 au 26 novembre, au Parc des Expositions de Bordeaux, trois concours boucherie ont eu lieu : le Trophée Daniel Huvier jugé par huit meilleurs ouvriers de France, le Concours National Boucherie Etal-Maître et Apprentis et le Concours National Boucherie – Jeunes en formation. Immersion au sein de ces concours…

Il est à peine 10h du matin au salon Exp’Hôtel en ce mardi 26 novembre, que déjà vingt apprentis bouchers s’affairent dans l’Espace Boucherie. Présentées en binôme, les équipes doivent travailler pendant cinq heures des pièces de bœuf, veau, agneau et volaille répondant au thème de l’épreuve « L’élevage en Nouvelle-Aquitaine ». « Avant d’entamer cette compétition, nous avons pris le soin de leur donner une bonne collation, souligne, malicieusement, Luc Delière, le copilote de ce concours. Une pause leur est également proposée à midi pendant quinze minutes. » A 15h, ces jeunes compétiteurs devront présenter leur travail dressé sur un plateau afin que le jury les note et délibère. Les trois premiers binômes remporteront un stage à l’Ecole Nationale Supérieure des Métiers de la Viande de Paris (ENSMV), ainsi qu’une médaille offerte par le syndicat boucherie estampillée « Exp’Hôtel Bordeaux 2019 - 1er prix » selon la place obtenue et un diplôme. Pour les sept binômes restants, le jury leur remettra le livre technologie sur le veau de François Mulette, meilleur ouvrier de France et formateur à l’ENSMV.

Concours National Boucherie – Jeunes en formation


Travailler à l’excellence
Des yeux nourris d’émotion, Annie-France Huvier, femme du défunt et initiateur de ces concours Daniel Huvier, qui s’est éteint en mars 2018, est fière de porter haut la mémoire de son mari à travers ces compétitions. « En 1981, alors qu’il avait à peine 29 ans, Daniel a mis les pieds dans la formation. Meilleur ouvrier de France, il n’a pu les enlever, passionné qu’il était à transmettre son savoir-faire à la jeune génération. Quotidiennement, il avait le souci d’amener ces apprentis au plus près de l’excellence. » Pour mettre en avant son professionnalisme et sa passion pour le métier, depuis 2013, le concours phare du salon Exp’Hôtel porte son nom « Le Concours Daniel Huvier ». Il s’est tenu dimanche 24 novembre. Dix-sept candidats venus de toute la France avaient fait le déplacement pour y participer. « Dans les rangs, nous comptions également six prétendants à l’équipe de France de Boucherie pour participer en septembre 2020 au Championnat du monde à Sacramento ». Le jury était composé notamment de huit meilleurs ouvriers de France dont le capitaine de l’équipe de France Joël Lucas. « C’est dire le niveau de ce concours ! », souligne Luc Delière. Et le lundi 25 novembre, quatre binômes venus de Limoux, Périgueux, Bordeaux et Nantes se sont affrontés lors du Concours National Boucherie Etal-Maître et Apprentis. Là encore, deux meilleurs ouvriers de France -Thierry Morin et Gérard Martellière- faisaient partie du jury. Gérard Martellière qui a, du reste, revêtu les habits de président de jury de ces concours.
« Ces compétitions permettent à ces jeunes de se confronter au stress de l’épreuve, de les pousser un petit peu aussi à participer, car ils veulent mais n’osent pas franchir le pas. C’est pour cette raison bien précise que mon mari organisait tant de concours. Lui aussi était timide. Il appréhendait le regard d’autrui. Grâce à ces épreuves, ces jeunes peuvent s’extérioriser, montrer leur savoir-faire. Et ils sont bien contents d’être là », ajoute Annie-France Huvier. Au-dessus de ces jeunes, l’ombre de Daniel plane toujours. Son portrait érigé sur le décor du concours, il peut ainsi garder un œil sur ses petits protégés…

Concours National Boucherie – Jeunes en formation

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Partager sur Facebook
Vu par vous
7879
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !