aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

25/08/16 : Guillaume Duval rédacteur en chef d'"Alternatives économiques" traitera du TAFTA lors des Escapades républicaines organisées par "les Ateliers de Marianne" le 3 septembre à partir de 9h à Saint-Symphorien lors du compte rendu de mandat de G. Savary

25/08/16 : Le préfet de la Gironde préfet de la Nouvelle Aquitaine a placé jusqu'à dimanche 28 août le département en "alerte canicule orange". Sont également concernés les Landes, la Charente, la Creuse, la Haute-Vienne.

09/08/16 : Parure estivale pour Saint-Émilion. Jusqu'au 28 août, la Maison du vin organise des initiations à la dégustation (en français et en anglais), et vous en apprendrons un peu plus sur les spécificités du microclimat local. Inscriptions au 05 57 55 50 55

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/08/16 | Luc Grislain nouveau président du GIPSO

    Lire

    Luc Grislain qui succède à Alexandrine Roubière est depuis 1993 Directeur de l'Institut de Pharmacie Industrielle à l'Université de Bordeaux. Son laboratoire spécialisé dans le développement pharmaceutique gère de nombreux projets dans le domaine de la mise au point de médicaments pour des maladies tropicales.Il est également co-fondateur avec le Groupe Bertin Technologies de Bertin Pharma, une spin off de l'Université de Bordeaux, société de R&D dans le domaine Pharmaceutique créée en 1999 et qui emploie à ce jour plus de 130 collaborateurs, dont la moitié est basée en Aquitaine.

  • 24/08/16 | Dernier concert des « Mercredis de la Cale » 2016 à Villeneuve/Lot

    Lire

    Soirée « Beatles » pour le dernier Mercredi de la Cale, le 24 août à 21h, à la Cale de la Marine à Villeneuve-sur-Lot. Rejoints par le chanteur-guitariste Michaël Jones, les Get Back ont conçu ce spectacle unique spécialement pour cet événement. En 1ère partie, les finalistes locaux du concours « Ma Ville a du Talent » se produiront sur scène. Aussi, So Sosax, grand gagnant de la catégorie « danse » de ce même concours fera une démonstration de hiphop. Soirée gratuite et en plein air.

  • 23/08/16 | A Anglet, les agriculteurs jouent la transparence

    Lire

    Pour la 9ème année, la FDSEA 64 et les Jeunes agriculteurs transforment, ce mercredi 23 août dès 10 h, une partie du parking de la Barre en vaste ferme. Éleveurs et producteurs présentent leurs animaux et leur savoir-faire. "Une opération vérité" revendique le syndicat qui d'ailleurs attire la foule des touristes et les locaux d'une ville qui a une longue tradition maraichère. Fabrication de fromage, expositions, démonstration de chiens de troupeaux sur le parking herbeux d'Izadia et déjeuner sur place sont au menu. Une opération de relations publiques bien utile

  • 23/08/16 | 180 panneaux de signalisation vandalisés en Béarn

    Lire

    Pour une raison inconnue, près de 180 panneaux de signalisation ont été recouverts de peinture noire dans les vallées d'Ossau et de l'Ouzom, dans les Pyrénées-Atlantiques. Ces dégradations qui n'ont pas été revendiquées se sont produites au cours de la nuit du jeudi 18 au vendredi 19 août. La remise en état des panneaux est évaluée à plusieurs centaines de milliers d'euros par le Conseil départemental. Son président et le préfet ont dénoncé des "actes irresponsables", préjudiciables à l'économie locale ainsi qu'à la sécurité routière. Un numéro d'appel à témoins a été diffusé (05 59 05 49 87)

  • 22/08/16 | La Rochelle : une grande parade pour fêter le retour des athlètes de Rio

    Lire

    Une parade nautique est prévue samedi 26 août entre 11h et midi, entre la maison de la Charente Maritime (Les Minimes) et le vieux port de La Rochelle, en présence des sportifs locaux de retour des Jeux Olympiques de Rio. Pour la Ville et le pôle Voile de La Rochelle, c'est l'occasion de saluer la performance de ces athlètes, qui prendront part à la parade en présence de nombreuses autres embarcations. Parmi eux, Charline Picon, qui a décroché l’or en planche à voile RS:X.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Saveur | Foie gras: la filière fait le point

17/02/2016 | Le Sud-ouest représente 71% de la production nationale de foie gras. Quelles conséquences à prévoir après presque 4 mois d'interruption totale de la production?

Foie gras

Entre crise aviaire et attentats, la fin d'année 2015 a présenté un contexte « plus que compliqué » pour le Foie gras, selon le CIFOG, l'organisme qui représente la filière palmipèdes à Foie gras. Une situation au cœur de la saison festive, face à laquelle la consommation de foie gras a finalement plutôt bien résisté, chiffre à l'appui. Mais, la situation inédite de vide sanitaire généralisé à tout le Sud-ouest de la France questionne pour l'avenir, non seulement en termes de coûts économiques de l'éradication nécessaire du virus, mais aussi du point de vue de la disponibilité à venir du Foie gras, de son prix, et des conséquences sur les exportations et la balance commerciale pour la saison prochaine. Le CIFOG livre ses premières estimations et anticipation... manière aussi de préparer les consommateurs français à une hausse des prix inévitable.

Près de 8 consommateurs sur 10 jugent le Foie gras incontournable pour les fêtes. Et, il en a été de même en 2015, malgré l'épizootie aviaire qui s'étendait déjà à l'époque peu à peu dans les élevages. En effet, en grande distribution les ventes de la saison festive 2015 (qui représentent 76% des ventes sur l'année) sont restées stables en volume (-0,1%) et ont même gagné en valeur + 2,2%. Un chiffre qui s'explique par la montée en gamme des achats des Français. En effet, le Foie Gras entier a progressé de 5,8% en volume et de 7,5% en valeur. Mais la fin 2015 a également été marqué par les attentats qui ont entraîné une forte chute du chiffre d'affaire des restaurants ayant ainsi quelques conséquences sur le Foie gras, qui enregistre en restauration hors domicile, une baisse de 4% des volumes (cru et transformé) sur le 2nd semestre 2015.

9 millions de canards en moinsAujourd'hui face à l'épizootie de grippe aviaire, et le vide sanitaire mis en place pour son éradication, le challenge est de taille pour la filière. Elle va devoir faire face à une interruption totale de la production du 2 mai au 15 août, soit quasiment un tiers de l'année, tout en procédant, à plus long terme, à d'importants investissements pour accompagner les mesures de biosécurité qui vont devoir être mises en œuvre pour prévenir tout nouveau risque de contamination. Des mesures qui en outre pourraient bien avoir pour conséquence de réduire les capacités de production, souligne la filière. Au total, le coût pour la filière est évalué à 270 M€ pour la perte d'activité (amont+aval) et 220 M€ pour la mise en place des mesures de bio-sécurité. De son côté, le Gouvernement a annoncé une compensation de 130 M€ à destination des éleveurs.

Sur les 36 millions de canards habituellement produits sur l'année, l'arrêt de la production durant près de 4 mois, va causer une chute de production de 9 millions de canards pour 2016, soit ¼ de la production habituelle, représentant 4500 t de Foie gras en moins. Une disponibilité de matière première réduite qui, s'ajoutant aux impacts durables de l'influenza aviaire sur les coûts de production « aura pour nécessaire conséquence un prix de vente au public orienté à la hausse » avertit le CIFOG.

Enfin, du point de vue de la balance commerciale du Foie gras, excédentaire de 57,3M€ à fin 2014, l'arrêt des exportations qui représente 1200 T de foie gras cru non vendu à l'international, ne sera pas sans conséquence. De même, la restriction de l'offre sur le territoire français devrait aussi, « à la marge », accroître le recours aux importations, estime le CFOG. Un poids de plus dans la balance commerciale du Foie gras pour 2016...

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Julien Menichini - www.flickr.com

Partager sur Facebook
Vu par vous
8870
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !