02/09/14 : Lundi, Joël Jeannot, l'athlète handisport périgourdin a décroché une nouvelle médaille d'or au championnat du monde de handbike, qui ont lieu aux Etats-Unis. Dimanche, dans le contre la montre, le Périgourdin avait déjà obtenu une médaille d'argent.

01/09/14 : Une nouvelle navette gratuite en centre ville de Villeneuve/Lot. Depuis le 1er septembre, une seconde navette est mise en service en complément de celle du parc des expos. Du lundi au samedi, de 7h30 à 19h30, elle effectue le tour des boulevards.

01/09/14 : Recrudescence des vols par ruse dits «  au collier » en Lot-et-Garonne. La préfecture du département appelle à la plus grande vigilance. En cas d’agression, prévenir les services de police ou de gendarmerie en composant le 17 ou le 112 sur portable.

29/08/14 : Les Régionales et Départementales en juin 2015? C'est à l'étude à Matignon car repoussées en décembre 2015 - ce qu'avait annoncé Hollande - le conseil constitutionnel pourrait censurer l'exécutif pour allongement excessif du mandat des élus départementaux

29/08/14 : François Bayrou a accueilli à Pau Guillaume Pépy, le président de la SNCF.Tous deux ont notamment discuté de la qualité de la desserte de Pau, de la ligne Pau-Canfranc, et de la LGV pour laquelle le maire de Pau ne veut pas signer de chèque en blanc

29/08/14 : Soutien aux communes sinistrées dans l’Entre-deux-mers - Le président du Conseil Général de la Gironde a conduit une délégation d’élus auprès du Préfet afin de solliciter les Fonds Barnier et les Fonds de Solidarité Territoriale (FST)

28/08/14 : Les Pyrénées-Atlantiques dénombraient 29 957 demandeurs d'emploi de catégorie A, fin juillet. Si ce chiffre avait baissé de 1,1% en un mois, il était supérieur de 3,8% à celui constaté un an plus tôt (+6,2% pour les catégories A,B et C confondues).

28/08/14 : L’agence pôle emploi de Bordeaux Mériadeck accompagne le Leclerc Bordeaux Chartrons dans le recrutement d’une soixantaine de personnes. L’objectif : répondre aux besoins en personnel générés par l’agrandissement de la surface de vente de l’enseigne

28/08/14 : Chômage : Fin juillet 2014, 171 634 demandeurs catégorie A en Aquitaine: -0,3%/juin (-505); +4,8% en un an. France: +0,8%/juin; +4,3% en un an). Dordogne (+0,4%), Gironde (+0,2%), Landes(-0,6%), Lot-et-Garonne (-1,8%) et Pyrénées-Atlantiques (-1,1%).

26/08/14 : Retour du landais Alain Vidalies au secrétariat des transports, de la mer et de la pêche, lui qui fut ministre des relations avec le Parlement dans le gouvernement Ayrault

25/08/14 : « Je choisis pour ma part la loyauté à mes idéaux... » C'est en ces termes que dans un courrier à Hollande et Valls Aurélie Filippetti, ministre de la culture a renoncé à un nouveau poste anticipant son éviction probable du gouvernement Valls 2 .

25/08/14 : Dans un communiqué l'Elysée a annoncé que Manuel VALLS avait présenté au Président de la République la démission de son Gouvernement. Celui-ci a renouvelé sa confiance au premier ministre et lui a demandé de constituer un nouveau gouvernement.

25/08/14 : Le seconde période d'inscription à l'université de Pau et des Pays de l'Adour pour l'année 2014-2015 se déroulera du 28 août au 12 septembre. Les inscriptions en master 2e année de l'UFR pluridisciplinaire de Bayonne ont lieu du 15 au 19 septembre.

25/08/14 : A la mi-août, on dénombrait 26 tués et 647 blessés pour un total de 450 accidents survenus depuis le début de l'année dans les Pyrénées-Atlantiques. Le chiffre est rappelé au moment où un radar tronçon va être installé sur la rocade nord de Pau.

23/08/14 : Les Girondins de Bordeaux ont remporté (3-1) leur troisième match de la saison à Nice - buts de Diabaté sur penalty, Maurice Belay et Grégory Sertic - et sont en tête du championnat de Ligue 1.

22/08/14 : Le marché potier de la Bastide-Clairence, au Pays basque, fêtera ses vingt ans les samedi 13 et dimanche 14 septembre. Cinquante professionnels de renom , potiers, céramistes et verriers, participeront à cet événement.

21/08/14 : Assises nationales de l’Énergie à Bordeaux - Élu, chercheur, technicien, financier, citoyen… ont jusqu’au 26 septembre pour soumettre leurs propositions sur le thème : « Transition énergétique : tous concernés, faisons-la ensemble ! » + d'info

20/08/14 : François Bayrou, président du Modem et maire de Pau, estime que Alain Juppé "peut faire du bien au pays" s'il est élu président de la République. Lors de la campagne des municipales, François Bayrou avait reçu un soutien actif du maire de Bordeaux.

Journée économie Aquitaine - 11 septembre 2014 - Bordeaux
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 02/09/14 | A Itxassou, une manifestation pour garder le Centre de soins

    Lire

    Hier, à Itxassou, une manifestation a été organisée contre la délocalisation du Centre social de soins de suite et réadaptation la Nive (CSSR) vers la clinique Aquilera de Biarritz. Le groupe Capio, propriétaire de la quasi totalité des cliniques privées du Pays Basque rachèterait 35 des 53 lits de l'établissement. Le maire Roger Gamoy et ceux de la Communauté de communes Errobi se sont associés à ce mouvement favorisant le littoral basque au détriment de l'intérieur d'un Centre qui assure une cinquantaine d'emplois.

  • 01/09/14 | A Cambo, un préavis de grêve levé grâce au changement de principal

    Lire

    Au collège Errobi de Cambo-les-Bains, le feu couvait sous la cendre depuis une année scolaire. Tant et si bien avant que ne sonne la cloche de la rentrée,des enseignants avaient déposé un avis de grêve pour protester contre le retour de la principale. Quelle n'a pas été leur surprise de découvrir qu'un nouveau principal remplaçait la précédente "rapprochée" de son domicile. Un jeu de chaises musicales. Aucune faute n'était reprochée à cette femme si ce n'est une mésentente chronique avec ses collègues.

  • 01/09/14 | Ouverture de la piscine de plein air de Marmande en septembre

    Lire

    La piscine de plein air d’Aquaval, inaugurée le 5 juillet dernier, joue les prolongations au mois de septembre. Elle sera ouverte les mercredis et week-ends. Le tarif d’entrée sera celui pratiqué hors période estivale notamment 4,20€ l’entrée simple adulte (à partir de 16 ans) et 2,60€ l’entrée simple enfant (5 à 15 ans). Une Journée Portes Ouvertes est également organisée le samedi 6 septembre pour permettre à tous de découvrir le complexe aquatique et ses animations.

  • 01/09/14 | Le Journal du Périgord, c'est fini

    Lire

    Après plus de 30 ans de belles lignes sur le tourisme, la gastronomie, le Journal du Périgord, devenu il y a peu Périgord Magazine, ne paraîtra plus. Le dernier numéro sort dans quelques jours. André Added, qui avait repris le titre en décembre 2010, a pris la décision d'arrêter en raison du recul des recettes publicitaires qui frappe la presse écrite française et des résultats financiers ne permettant pas de poursuivre. Les 5 salariés permanents et les 3 journalistes pigistes sont licenciés.

  • 31/08/14 | Lascaux IV recrute 40 personnes

    Lire

    Le centre international d'art pariétal Montignac Lascaux recrute une quarantaine de personnes, avec ou sans qualification. L'entreprise Lagarrigue, en charge du gros œuvre, organise le jeudi 11 septembre à partir de 9h30 à la salle des fêtes de Montignac une journée portes ouvertes de recrutements. Parmi les profils recherchés, l'entreprise recrute deux grutiers qualifiés, des chefs d'équipes gros oeuvre, des aides coffreurs. Dix postes sont réservés à des jeunes sans qualification.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Bordeaux 2030 Innov'action et Agriculture

Saveur | Franck Dubourdieu dénonce la soumission du goût du vin au marché mondialisé

04/11/2012 | "Du terroir à la guerre du goût" (1) Franck Dubourdieu qui accomplit une oeuvre unique au service du vin repart au combat en défenseur des terroirs et du goût.

Franck Dubourdieu

Voici le livre d'un défenseur d'une civilisation, celle de la vigne du vin des terroirs qui les portent et des hommes et des femmes qui lui consacrent le meilleur de leur passion et de leur talent. Franck Dubourdieu le dit d'emblée à la manière du résistant: "je me suis engagé dans la dégustation du vin comme on entre en religion, à une époque d'une grande effervescence pour la discipline avec sa vulgarisation grand public, la naissance des écoles et de la critique du vin...Cette expérience d'une grande richesse a confirmé la résonance de mon goût avec le terroir."

Terroir? On ne résiste pas ici à reproduire la tentative de définition de Franck Dubourdieu appliqué au vin, tant il a fallu d'effort souvent vain, à l'auteur de ces lignes, pour répondre à pareille question: "le vin de terroir est une révélation, un dévoilement par l'homme d'une prééminence, d'un préalable absolu, consacré par l'adéquation, lentement acquise, d'un milieu naturel spécifique (sol, sous-sol, altitude, exposition, micro-climat, climat...) avec un ou des cépages indigènes, natifs. Au plus bas de l'échelle des terroirs, le vin exprime pureté, vérité, authenticité, une louable différence. Plus on s'élève dans la hiérarchie, plus l'odeur et le goût du vin gagnent en finesse, surtout après un certain vieillissement...."

La critique outre-atlantique arbitre des élégances

De l'homme qui a publié l'ouvrage référence sur " Les Grands Bordeaux" (2) il ne fallait pas s'attendre à une quelconque indulgence vis à vis de la "grande guerre déclenchée à partir des années 2000 par les vignobles du Nouveau Monde qui, selon ses propres mots, "démolit la viticulture de base, grosse productrice et inorganisée pour le combat planétaire". Et de règler son compte à "une certaine critique outre-atlantique, arbitre des élégances, qui dicte son goût puissant et maquillé de chêne neuf auquel certains vignerons, et non des moindres, font allégeance." Voilà qui est dit et, disons-le, partagé ici tant il est difficile, parfois, de trouver le vin caché sous le bois, à moins que celui-ci ne l'ait détruit.... Franck Dubourdieu ne craint pas de parler de soumission du goût du vin au marché; à ses yeux elle se "fait surtout sentir à Bordeaux et ce à tous les niveaux. Qu'il s'agisse "d'arranger" une production de base pléthorique dont la qualité laisse à désirer ou tout "en haut de la hiérarchie des appellations et des crus", soucieuse de ne point déplaire à la critique américaine.... "Il est absolument insupportable à un palais quelque peu éduqué et curieux de vins fins et singuliers, de déguster ces vins, coqueluches des médias et des critiques qui se ressemblent tous par la boursoufflure, l'exagération de leur goût mondialisé."

Les primeurs et la course à la note

Voilà qui est dit! Mais ce n'est pas tout: Franck Dubourdieu n'en reste pas là et, sur sa lancée, règle son compte aux excès de la dégustation en primeur. Et de rappeler comment tout ou presque se joue, chaque année, pour deux à quatre cents crus avec un rituel qui déplace la critique et les acheteurs de la planète, à un moment où le vin en est simplement au début de son élevage. Il faudra encore entre douze et dix-huit mois de fût, ponctués de soins attentifs pour le préparer à un vieillissement en bouteille. Ce temps des primeurs, de cette course à la note qui "prédispose au culte moderne de la performance", Franck Dubourdieu les dénonce sans sourciller et pointe ce qu'il appelle "la démission de la critique française" qui s'est rangée dans le "gustativement correct". Aujourd'hui, ajoute-t-il, "ce n'est même pas le vin qui est noté, c'est la marque"; il faut plaire vite et au plus grand nombre... les potentialités du terroir s'effacent devant la nécessité du marché".

Ce combat pour la vérité, la singularité contre l'uniformisation, le "résistant" Dubourdieu le mène, à sa façon, avec les mots qui vont bien pour le dire, une détermination et un ton qu'on ne lui connaissait pas jusqu'ici et qui lui valent et lui vaudront quelque procès en conservatisme. C'est parce qu'il défend le contraire, à l'égal de cette catégorie d'agriculteurs qui choisit d'élever des races rustiques ou de cultiver des légumes oubliés et des fruits d'antan, qu'il fait oeuvre utile. Et, avant que de consacrer une trentaine de pages finales de son ouvrage à des conseils qu'on ne lira nulle part ailleurs sur la pratique de la dégustation, il affirme, avec des accents visionnaires: "l'altérité du goût, témoin de la richesse du monde, devient une force concurrentielle face à l'uniformisation."

1. "Du terroir à la guerre du goût" suivi de pratique de la dégustation; éditions confluences, 15 €

2. Les Grands Bordeaux de 1899 à nos jours, Notations, longévité; éditions Mollat.

Joël Aubert
Par Joël Aubert

Crédit Photo : éditions confluences

Partager sur Facebook
Vu par vous
4484
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 5 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !