10/12/17 : A Orthez la liste menée par le socialiste Emmanuel Hanon remporte l'élection municipale (49,69%) devançant celle du maire sortant Yves Darrigrand (39,87%) et de Hélène Marest (Lrem -Modem 10,44%

10/12/17 : Philippe Mahé préfet de Meurthe-et-Moselle depuis août 2015 est le nouveau directeur général des services de la Gironde. Il a occupé plusieurs postes similaires depuis 1995 en Côtes d'Armor Finistère aux communautés urbaines de Nantes et de Toulouse.

10/12/17 : Dans un communiqué du 9/12, le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau annonce que l'instauration d'un péage à l'entrée d'Oléron ne sera finalement pas soumis au vote lors de la session du Département du 18 décembre comme annoncé.

10/12/17 : Charente-Maritime : Météo France annonce une tempête ce lundi, avec de violentes rafales pouvant atteindre localement 120 à 130 Km/h sur le littoral et 100 à 110 Km/h à l'intérieur des terres.

09/12/17 : Après l'annonce de la présence du groupe NTM, les Francofolies ont annoncé cette semaine leurs prochaines têtes d'affiches de l'édition 2018, qui se tiendra du 11 au 15 juillet : Orelsan, Jain, Véronique Sanson, Mc Solaar, Calogero et Shaka Ponk.

08/12/17 : Les maires de Port-au-Prince et de La Rochelle ont signé un accord mardi à l’occasion des 2e Assises de la coopération franco-haïtienne à Port-au-Prince. Une aide nouvelle sera apportée pour la construction d’un lieu d’accueil en cas de catastrophe.

07/12/17 : Le maire de Saint-Jean-de-Luz et premier vice-président de la Communauté Pays basque, Peyuco Duhart, 70 ans, est mort ce vendredi matin à 10 heures au Centre hospitalier de la Côte basque à Bayonne. Il avait été victime d'un AVC la semaine dernière.

06/12/17 : L’innovation au service des entreprises. Jeudi 14 décembre, la CCI47 organise un a-m de table ronde autour du « design, levier d’innovation dans les entreprises ». Pour en parler des entrepreneurs seront présents pour témoigner de leur expérience.

06/12/17 : Mi novembre, le centre national pour le développement du sport a attribué un total 5,7M€ à 16 projets néo-aquitains visant la création d’équipements structurants, l’accès à la pratique sportive des personnes handicapées et à la rénovation des CREPS

06/12/17 : C'est ce lundi 11 décembre que Didier Lallement, prendra officiellement ses fonctions de préfet de la région Nouvelle-Aquitaine, préfet de la zone de défense et de sécurité Sud-Ouest et préfet de la Gironde à la suite de Pierre Dartout.

30/11/17 : Le 20 décembre, la salle de spectacles “Les Cigales“ à Luxey (40) accueille Françis Huster pour un seul-en-scène moderne et engagé, à l’image de celui qu’il incarne: Albert Camus. Rendez-vous à 21h. Pensez à réserver sur www.musicalarue.com !

30/11/17 : Du 5 au 16 décembre, la médiathèque du Marsan (à Mont-de-Marsan) accueille une exposition d'affiches créée à l'occasion du cinquantième anniversaire d'Amnesty International. Objectif: sensibiliser et éduquer aux droits humains.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 09/12/17 | Pierre Dartout décoré en quittant Bordeaux

    Lire

    Pierre Dartout, préfet de Gironde et de Nouvelle-Aquitaine a vécu un moment singulier lors de la réception marquant son départ de Bordeaux: il a reçu des mains d'Alain Juppé la décoration de commandeur dans l'Ordre national du mérite en présence d'élus, de personnalités, de sa famille venue de son Limousin natal moment chaleureux ponctué d'un très bel hommage du maire de Bordeaux retraçant une carrière fournie au service de l'Etat et remerciement appuyé du récipiendaire à Bordeaux où il sera "très heureux de revenir". M.Dartout, le préfet de l'installation de la réforme territoriale a loué sa relation avec Alain Rousset

  • 08/12/17 | Les événements nautiques de La Rochelle annoncés au salon Nautic de Paris

    Lire

    Le salon Nautic a été l'occasion pour La Rochelle d'annoncer les événements de 2018. En avril, la ville accueillera L'Hermione avant son départ en méditerranée. En mai, ce sera la première édition des Assises de la plaisance et du nautisme. A partir de juillet, 4 championnats européens de sport de glisse vont se succéder (catamaran, dériveur et forty-niners). Sans oublier les traditionnels rendez-vous de la Semaine du Nautisme ou du Grand Pavois, qui se tiendra du 26 septembre au 1 octobre.

  • 08/12/17 | L'ambassadeur de Chine annoncé à la prochaine fête de la truffe

    Lire

    La prochaine fête de la truffe a lieu à Sarlat, les 20 et 21 janvier 2018. Cet événement culinaire accueillera l'assemblée générale de l’association des Bocuse d’Or Winners. Pour l’occasion, 17 lauréats du célèbre concours de cuisine du monde seront présents. Zhai Jun, l'ambassadeur de la République populaire de Chine, accompagné d'une vingtaine de personnes à la prochaine Académie culinaire du foie gras et de la truffe, a répondu favorablement à l'invitation de la municipalité.

  • 07/12/17 | L'avenir du vélo en débat à La Rochelle

    Lire

    Depuis douze ans, la Charente-Maritime organise ses Tribunes de l'Innovation autour de grands thèmes d'actualité comme la solidarité, la mondialisation, etc. Pour cette édition, la "petite reine" est à l'honneur, avec des conférences-débats autour de son histoire, sa place socio-économique, ses innovations technologiques et son avenir en tant que transport doux et durable. RDV (gratuit) le 14 décembre à 18h à la Maison du Département. Ouvert au grand public sur inscription au 05 46 31 72 00.

  • 06/12/17 | Nouveau record pour Bordeaux-Mérignac

    Lire

    En novembre 2017, le trafic international continue de soutenir les bons résultats de l'Aéroport de Bordeaux-Mérignac et affiche un record mensuel de croissance pour 2017 de +26,3%. Ce premier mois de la saison Automne-Hiver a vu 404.000 passagers mensuels transportés (+3,2%). Depuis début 2017, le trafic de la plate-forme bordelaise progresse de +8,2% et 5.772.000 passagers ont été transportés. Une fin d'année qui s'annonce très positive à Bordeaux avec cependant un bémol, la baisse de 10,3% du trafic national liée au recul de Paris.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Hautes-Pyrénées : le porc noir de Bigorre passe à table

19/06/2017 | Sa chair est savoureuse. Cela vaut bien une fête. Le porc noir de Bigorre sera dégusté le dimanche 2 juillet dans le village d’Oursbelille, au cœur du piémont pyrénéen

Un animal qui est ici chez lui, entre prairies et sous-bois

Trop lourd, trop lent, peu adapté aux exigences industrielles, le porc noir de Bigorre a failli disparaitre voici une trentaine d’années. Cet animal à la chair tendre et savoureuse, emblématique du piémont pyrénéen où il se promène entre prairies et sous-bois, a évité de sombrer dans l'oubli grâce aux efforts conjugués de la vingtaine d’éleveurs qui continuaient à le travailler, ainsi qu’à un réseau composé d’artisans charcutiers, de saisonniers et de techniciens. Chaque année, un groupe de bénévoles réunis dans le village d’Oursbelille, dans les Hautes-Pyrénées, lui consacre une sorte de grand’messe. Un repas convivial où sa viande est servie avec une autre vedette locale : le haricot tarbais. Inutile de dire que, dans le pays, on s’y presse.

Cette idée de repas est d’abord une idée de copains. « Dans les communes, le cloisonnement des habitants s’accentue » constate François Alleau, l’un des membres de l’association Terroir Initiatives et Convivialité. « On connait ses proches voisins. Mais pour les autres, c’est plus difficile ».

 Le phénomène ne touche pas que les cités-dortoirs que l’on peut trouver en périphérie de certaines villes. Le sociologue Jean-Pierre Le Goff l’a bien expliqué dans son livre « La fin du village, une histoire française ». « On s’y croise mais on ne se parle pas » note-t-il.

Côtes, épaules, grillades, saucisses…

Situé aux abords de Tarbes, Oursbelille ne fait exception à la règle. C’est la raison pour laquelle un projet de rendez-vous gastronomique, baignant dans la culture bigourdane, a émergé au sein d’un groupe d’amis.

Des tables et des chaises que l’on se fait prêter. Une grande surface du coin qui fournit la boisson. Des éleveurs locaux qui jouent le jeu. La première fête a vu le jour en 2008. Depuis, elle ne désemplit pas. La jauge tournant chaque année autour des 600 convives.

Au menu, que du local ! Le Consortium et la Société du Porc noir de Bigorre fournissent côtes et épaules. Grillades et saucisses vont bon train tandis que chaque convive fait honneur à un animal qui, au fil du temps, commence à retrouver ses lettres de noblesse.

Le goût du foehn

Aussi loin que l’on s’en souvienne, le « Noir » comme on l’appelle, a toujours vécu ici, se régalant de l’herbe des pâtures comme des glands de chêne. Sans oublier les invertébrés et les mollusques que son groin fouineur débusque dans la terre. Un régime très spécifique, propre à un terroir qui ne l’est pas moins.

 En raison du foehn, le vent sec et chaud qui souffle par-dessus les montagnes, le piémont pyrénéen alterne en effet les périodes sèches et humides. Un peu comme si la Normandie et l’Espagne se serraient la main.

Les gastronomes vous le diront. Chez le cochon noir,  cela donne une viande tendre et juteuse à nulle autre pareille, mais aussi un jambon « fondant et long en bouche », strié d’un gras très blanc dans lequel certains retrouvent des saveurs d’amande et de noisette.

 Bref, un régal que deux appellations d’origine contrôlée sont venues certifier en 2015. En attendant qu’une AOP reconnaisse un jour chacun de ces produits.

Des glaces et des rapaces aussi

Cette année, la prochaine fête  aura lieu le dimanche 2 juillet. Comme il est toujours bon d’innover, le dessert sera amené par un agriculteur du pays qui s’est lancé dans les yaourts et les glaces.

 Un village artisanal où le vin, le miel, les gâteaux et les vieux métiers séduiront les badauds est également prévu, tout comme des jeux pour les enfants, ente autres animations parmi lesquelles figurera un spectacle de fauconnerie.

Pour le repas proposé à 20 € et dont les réservations auront lieu à partir du jeudi 22 juin, il est prudent de réserver (tel. Corinne 05 62 33 42 54).

Détail croustillant,  le champ sur lequel les tables seront dressées  est situé rue des Cassoulets. Ca ne s’invente pas.

Pour en savoir plus :

http://www.noirdebigorre.com/

http://www.porcnoir.fr/

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : Consortium du Noir de Bigorre

Partager sur Facebook
Vu par vous
25788
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
François Alleau | 20/06/2017

Superbe article, un bel historique, un "noir" que l'on apprécie et qui nous fera vivre encore cette année une belle journée.
Merci à Jean-Jacques Nicomette pour cet article.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 13 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !