14/12/17 : Depuis ce 12 décembre, la FRSEA Sud Ouest a de nouveaux contours. Regroupant désormais les régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine elle représente 25 départements. Le même jour, Philippe Moinard en a été élu à la présidence.

13/12/17 : Pont d’Aquitaine fermé dans les 2 sens : rocade A630 entre échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4a (Bordeaux - Nouveau Stade) du jeudi 14 décembre 21h00 au 15 à 6h00. Déviations rocade intérieure et extérieure, via le pont François Mitterrand.

12/12/17 : Philippe Martinez,le secrétaire général de la CGT se rendra ce jeudi en Dordogne. Il visitera les ateliers SNCF du Toulon avant de rencontrer le syndicat cheminot. L'après midi, il participera à une assemblée avec tous les syndicats CGT du département.

11/12/17 : Catherine Seguin, 45ans, fille de Philippe Seguin qui était sous-préfète de Bayonne depuis 2016 a pris du galon et sera la nouvelle préfète du Gers en remplacement de Pierre Ory nommé dans les Vosges. Deuxième femme à occuper ce poste dans le Gers

11/12/17 : La Charente-Maritime est passée ce matin en vigilance "jaune" vents violents : la circulation est coupée sur le pont de l'île d'Oléron et les liaisons maritimes coupées avec l'île d'Aix, en raison d'une forte houle.

10/12/17 : A Orthez la liste menée par le socialiste Emmanuel Hanon remporte l'élection municipale (49,69%) devançant celle du maire sortant Yves Darrigrand (39,87%) et de Hélène Marest (Lrem -Modem 10,44%

10/12/17 : Philippe Mahé préfet de Meurthe-et-Moselle depuis août 2015 est le nouveau directeur général des services de la Gironde. Il a occupé plusieurs postes similaires depuis 1995 en Côtes d'Armor Finistère aux communautés urbaines de Nantes et de Toulouse.

10/12/17 : Dans un communiqué du 9/12, le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau annonce que l'instauration d'un péage à l'entrée d'Oléron ne sera finalement pas soumis au vote lors de la session du Département du 18 décembre comme annoncé.

10/12/17 : Charente-Maritime : Météo France annonce une tempête ce lundi, avec de violentes rafales pouvant atteindre localement 120 à 130 Km/h sur le littoral et 100 à 110 Km/h à l'intérieur des terres.

09/12/17 : Après l'annonce de la présence du groupe NTM, les Francofolies ont annoncé cette semaine leurs prochaines têtes d'affiches de l'édition 2018, qui se tiendra du 11 au 15 juillet : Orelsan, Jain, Véronique Sanson, Mc Solaar, Calogero et Shaka Ponk.

08/12/17 : Les maires de Port-au-Prince et de La Rochelle ont signé un accord mardi à l’occasion des 2e Assises de la coopération franco-haïtienne à Port-au-Prince. Une aide nouvelle sera apportée pour la construction d’un lieu d’accueil en cas de catastrophe.

07/12/17 : Le maire de Saint-Jean-de-Luz et premier vice-président de la Communauté Pays basque, Peyuco Duhart, 70 ans, est mort ce vendredi matin à 10 heures au Centre hospitalier de la Côte basque à Bayonne. Il avait été victime d'un AVC la semaine dernière.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/12/17 | Martin Leÿs délégué régional EDF en janvier 2018

    Lire

    Benoît Thomazo délégué régional d'EDF en Aquitaine puis Nouvelle Aquitaine depuis 4 ans passera le relais en janvier prochain à Martin Leÿs. Celui-ci, jusque là directeur du dialogue social au sein du groupe, présidait le Comité central d'entreprise et le Comité européen ainsi que le Fonds "Agir pour l'emploi" d'EDF qui soutient les projets portés par les associations d'insertion. Martin Leÿs avait été en 2002 directeur de cabinet de la délégation d'Aquitaine à Bordeaux avant de devenir conseiller social auprès de François Roussely et de diriger depuis la Chine le développement Asie d'EDF pendant six ans.

  • 15/12/17 | Asphodèle, le plus bio des salons revient à Pau

    Lire

    Plus grand et plus ancien salon des produits bio du Sud ouest, Asphodèle, est de retour, du 15 au 17 décembre, au Parc des expositions à Pau pour sa 22ème édition. Résolument engagé pour la planète et le bien être, il se dédié à la bio et aux nouvelles façons de vivre et de consommer, à travers cette année plus de 220 exposants. Des artisans, producteurs, viticulteurs, créateurs, entreprises de transformation triés sur le volet. Au programme aussi de nombreuses animations et conférences qui évoqueront notamment les OGM, l'agriculture bio, l'éco-construction ou encore les semences libres.

  • 15/12/17 | Le point sur la tuberculose bovine en Dordogne

    Lire

    La campagne de prophylaxie 2017-2018 de la tuberculose bovine a débuté en avance avec un nouveau mode de dépistage qui donne des résultats encourageants. Il s’agit d’un procédé à la fois plus efficace mais aussi plus contraignant, car nécessitant une bonne contention des bovins. Depuis le début novembre, 106 dossiers de prophylaxie ont été traités et 5 élevages ont présenté des résultats positifs. Le nombre de foyers de tuberculose pour 2017 est toujours de 28 élevages, dont 8 ont fait l’objet d’un abattage total et 20 d’un abattage sélectif.

  • 13/12/17 | Près de 500 000 visiteurs pour Lascaux en un an

    Lire

    Inauguré le 10 décembre 2016 par François Hollande, Lascaux a accueilli en un an près de 500 000 visiteurs. Un chiffre supérieur aux objectifs fixés par les acteurs du projet (400 000). Pour son 1er anniversaire, le site propose une nouvelle exposition temporaire intitulée "Pariétal". Ce vendredi, une plaque en hommage aux 4 inventeurs sera dévoilée en présence du dernier vivant, Simon Coencas et des familles des trois autres inventeurs. En 2018, le Sentier de la Découverte ouvrira au public.

  • 12/12/17 | Germinal Peiro a rencontré le maire de Bordeaux

    Lire

    Germinal Peiro a rencontré lundi, Alain Juppé afin d’évoquer plusieurs dossiers transversaux pour l’avenir de la métropole bordelaise et de la Dordogne. Ils partagent le même point de vue sur la nécessité d’un grand contournement de Bordeaux par la création d’un barreau autoroutier reliant l’A89 à l'A65 et à l'A62, à hauteur de Langon. Ils ont aussi abordé la nécessité de l'amélioration des liaisons ferroviaires : trajet Bordeaux-Périgueux, modernisation des lignes Périgueux-Agen et Sarlat-Bergerac-Bordeaux.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | L'Aquitaine à l'honneur au Salon International de l'Agriculture

25/02/2009 |

Alain Rousset au salon de l'agriculture de Paris - 2009

Ce mardi 24 février, l'Aquitaine était à l'honneur au salon de l'Agriculture. Pour cette journée qui célébrait la région, les festivités se sont multipliées au stand de l'Aquitaine. Les Confréries des chevaliers d'Aquitania ont défilé entre les stands des autres régions. Alain Rousset a profité de l'occasion pour décerner un diplôme à 15 chefs. Ces derniers s'engagent à promouvoir les produits chers à la région. Les heureux gourmands ont pu déguster des compositions de leur cru.

Au cœur du Salon, entre la Blonde d’Aquitaine et la Bazadaise, le stand d’Aquitaine est imposant. Il est 10 heures, Alain Rousset achève au salon son tour des éleveurs venus à Paris pour l’occasion. Il repart vite à l’Assemblée Nationale pour une conférence de presse avec Martine Aubry. Près du stand : une quinzaine de personnes s’agitent ou plutôt se vêtissent des habits de leur confrérie. Elles sont une demi-douzaine, prêtes à défiler dans le salon. « Oh regarde, les mousquetaires, crie un petit garçon aux mains de son papa. La ressemblance est frappante entre leur costume bleu, la croix au centre, et bien sûr leurs épées. Tout ce petit monde se prête avec plaisir au jeu improvisé des photos. Les enfants impressionnées, posent les yeux ébahis. Les confréries gastronomiques ont fait le chemin jusqu’à Paris pour la journée de l’Aquitaine. « Nous avons créé le 10 décembre dernier, cet ordreChevallier d’Aquitania, qui regroupe 62 confréries du Sud ouest » explique David Olaïzola, grand chambellan de l’ordre. Chaque confrérie gastronomique défend un aliment ou un plat de son village ou de sa région, de la confrérie de Toroda de Ciboure, spécialité basque à base de poisson, à la confrérie de la cerise d'Itxassou.

Jacques Chirac, star du salon

Micros, caméras, flash s’agitent à un bout du salon. La foule est agglutinée entre des journalistes qui s’efforcent de ne pas perdre l’équilibre pour filmer ou photographier. C’est « De Villers », crie un adolescent d’une quinzaine d’années, jean basket ».« Mais, non c’est Chirac » répond une autre femme, accompagnée d’une petite fille blonde de 5 ou 6 ans. L’armada des gardes de sécurité a du mal à contenir la foule, qui se fait plus oppressante. Un murmure gronde et la foule crie à l’approche de l’ancien Président de la République, souriant et saluant les uns et les autres, au son de «Chirac reviens ». Nous sommes à quelques mètres du stand de l’Aquitaine ou les chefs venus de toute l’Aquitaine préparent, imperturbables, le buffet pour la dégustation, prévue dans moins d’une heure.

Remise de prix et dégustation

« Mesdames, messieurs, les activités reprendront dans deux heures. Nous prenons de temps pour nous retrouver entre Aquitains » annonce Vincent Poussard, tout de noir vêtu, béret et tablier, signéde son camp de base bordelais, « le Quai des saveurs », désormais CercleCulinaire de territoire d'Aquitaine. Il prépare tout au long de la journée, devant les passants, ses spécialités qu’il explique au public. Pour la dégustation, il interrompt ses activités. Si ces chefs sont au Salon, ce n’est pas seulement pour le plaisir du palais des chanceux présents. Ils doivent signer devant Alain Rousset une charte, dans laquelle ils s’engagent à promouvoir dans leur restaurant, ou à l’étranger, les produits d’Aquitaine. Sous la direction de Vincent Poussard, qui se prête avec aisance au rôle d’animateur, l’ambiance est détendue. Le buffet est impressionnant. Il suffit de quelques minutes pour que tout disparaisse. C’est avec gourmandise et délectation que les convives profitent de ces créations originales. Au-delà de l’ambiance festive, les perspectives économiques sont dans tous les esprits. « Dans cette période difficile, c’est le rôle des collectivités locales d’êtres présents auprès des acteurs économiques » insiste Alain Rousset.

Charlotte Lazimi

Partager sur Facebook
Vu par vous
345
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !