18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/10/17 | Edouard Philippe à Bordeaux

    Lire

    Edouard Philippe était en déplacement aujourd'hui à Marseille et Bordeaux où le Premier ministre a rendu visite à Alain Juppé. Entre autres politesses et admirations mutuelles ("la relève est assurée" a déclamé le maire de Bordeaux, "j'ai appris en vous regardant" lui a répondu le Premier ministre), Edouard Philippe s'est rendu à une réunion de travail à la métropole et devait faire un discours à la Convention Nationale des avocats en fin d'après-midi.

  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Saveur | L'attractivité de la Foire au jambon de Bayonne se développe

03/04/2015 | Cette 553eme qui s'est ouverte hier sera l'attraction majeure de ce long week-pascal au Pays basque. Confréries, foire gastronomique, bandas, présences des producteurs majeurs

Jambons de Bayonne

La Foire au jambon est comme le produit lui même. En prenant de l'âge, il n'en est que meilleur. Ainsi fort du succès de l'édition 2014 avec l'implantation de deux sites sur le carreau des halles et sur le mail Chaho-Peletier, c'est à dire sur les deux rives de la Nive, la formule a été renouvelée. Elle a été ouverte hier matin avec son concours de jambons qui date de 1462 avec une trentaine de producteurs, le culturel avec le Mur de mots, la tradition avec le chapitre de la Confrérie, mais aussi le concours d'omelette (aux jambons naturellement). Le tout dans l'ambiance des célèbres Fêtes avec bandas et chorales.

Il faisait un soleil radieux en cette matinée de jeudi pour l'ouverture de la 553e Foire aux jambons de Bayonne sur le carreau des halles de Bayonne. La foule entourait les tables où étaient exposés, par une trentaine de producteurs, pour la plupart en provenance du Pays basque profond, une trentaine de pièces altières.

"Nous n'en avons jamais eu autant se réjouissait Christian Montauzer, un artisan de référence du jambon de Bayonne qui avait la délicate tache d'opérer la sélection d'une pièce qui allait être mise aux enchères. Assisté de jean Codega et d'Éric Ospital, il entamait son long pèlerinage, une sonde de fémur de cheval à la main pour touiller délicatement les bêtes" de 2 à 3 ans d'âge. Cette sonde a la vertu de ne pas s'imprégner de l'odeur du jambon précédent. Les critères? l'allure d'abord, la bonne odeur ensuite. Le poids n'est pas un critère. Heureusement, car il y aurait disparité.  Ainsi la plus légère pièce pesait 8,8 kilos tandis que l'un des plus lourds atteignait 19,5 kg et appartenant à Jean-Pierre Recalde, d'Urepel. Parmi les 29 participants, on notait la présence de la championne de l'an dernier May Leglise. Le concours, comme le jambon, a un goût de "revenez-y".

Le premier tour de circuit est redoutable, car il détermine, d'un sceau, si le jambon est "bayonnable", les autres sont irrémédiablement écartés. Parmi les accompagnants, le chanteur basque Michel Etcheverry et ses congénères  de la Confrérie du jambon de Bayonne et son président depuis 4 ans Laurent Pagadoy qui contait à l'envi cette savoureuse anecdote: "L'évêque de l'époque (NDLR: Monseigneur Molères) nous interdisait la cathédrale", car il estimait que le jambon n'avait pas droit de cité pendant la Semaine sainte". Apparemment, le nouveau, Monseigneur Aillet, qui a pourtant une image au pays beaucoup plus traditionaliste ne jetterait plus l'opprobre sur ces "païens"....

Après deux bonnes heures de palabres, c'est Pierre Onchalot, un producteur de Larressore qui a été proclamé vainqueur avant que son oeuvre ne soit mise aux enchères...420 euros à un Écossais. Comme quoi l'argent n'a pas d'odeur, même pour un Écossais.

La culture s'étale sur les murs qui bordent la NiveDepuis l'an dernier, les organisateurs ont mis un point d'honneur à apporter une touche culturelle à ces quatre jours avec ce mur des mots qui ornent les immeubles typiquement bayonnais aux couleurs basques. L’écrivain Robert Gordienne, auteur de nombreux romans, a publié en 2012 "Le Dictionnaire du cochon" aux éditions Balland.

Foire au jambon

L’ouvrage truculent, préfacé par l’acteur Jean-Claude Dreyfus, passe en revue toutes les informations, les appellations, anecdotes et bons mots qui, de près, se rapportent ou décrivent « l’animal totémique ». Des maximes et des proverbes relevés par l’auteur sont mis en scène sur les façades des immeubles en bordure de Nive. Pour compléter cette déambulation des halles jusqu'au mail Chaho-Pelletier, l'artiste Alain Jouve expose ses oeuvres sur la voie publique, une série inédite "Peint-hures -de l'art ou du cochon-. Enfin, durant les quatre jours, l'artiste sur bois, Jean-Yves Behoteguy taillera un Kintoa (une race de porc du Pays basque grandeur nature. Comme les jambons quatre jours auparavant, elle sera mise aux enchères.

Enfin, pour les amateurs de confréries, à l'issue du chapitre des intronisations, samedi à 9h30, à la Maison des associations, un défilé parcoura les rues de la ville avec des bandas et txistularis.

Côté commerce, parallèlement à toutes ces animations, vingt-deux artisans des plus illustres présenteront leur production sous chapiteau, toujours au mail Chaho-Pelletier tandis que sur le quai Roquebert, l'autre rive de la Nive, à proximité des halles, une foire de produits gastronomiques proposera 37 stands. Alain Darroze donnera quelques recettes tandis que Gil Galasso, professeur au lycée hôtelier de Biarritz et meilleur ouvrier de France, enseignera l'art de couper le précieux produit. Bref, pour Paques, Bayonne est le centre touristique et gastronomique du Pays Basque.

Renseignements et programme sur www.bayonne.fr

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D

Partager sur Facebook
Vu par vous
1505
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !