Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/08/18 | La mobilité durable s'expose à Irun

    Lire

    Le Parc d’Expositions Ficoba à Irun, au Cœur de l’Eurorégion Euskadi-Navarre-Aquitaine, accueillera les 27 et 28 novembre le salon Go Mobility, la 1ère exposition industrielle du Sud de l’Europe sur la mobilité durable. Point de rencontre des professionnels, des territoires et des entreprises consacrées au secteur de la mobilité durable et au stockage d’énergie, il vise à encourager les échanges à forte valeur ajoutée et favoriser les projets innovants et la transformation industrielle du territoire. Au menu : une zone d’exposition, des conférences et tables rondes et une zone de test.l*

  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | L'attractivité de la Foire au jambon de Bayonne se développe

03/04/2015 | Cette 553eme qui s'est ouverte hier sera l'attraction majeure de ce long week-pascal au Pays basque. Confréries, foire gastronomique, bandas, présences des producteurs majeurs

Jambons de Bayonne

La Foire au jambon est comme le produit lui même. En prenant de l'âge, il n'en est que meilleur. Ainsi fort du succès de l'édition 2014 avec l'implantation de deux sites sur le carreau des halles et sur le mail Chaho-Peletier, c'est à dire sur les deux rives de la Nive, la formule a été renouvelée. Elle a été ouverte hier matin avec son concours de jambons qui date de 1462 avec une trentaine de producteurs, le culturel avec le Mur de mots, la tradition avec le chapitre de la Confrérie, mais aussi le concours d'omelette (aux jambons naturellement). Le tout dans l'ambiance des célèbres Fêtes avec bandas et chorales.

Il faisait un soleil radieux en cette matinée de jeudi pour l'ouverture de la 553e Foire aux jambons de Bayonne sur le carreau des halles de Bayonne. La foule entourait les tables où étaient exposés, par une trentaine de producteurs, pour la plupart en provenance du Pays basque profond, une trentaine de pièces altières.

"Nous n'en avons jamais eu autant se réjouissait Christian Montauzer, un artisan de référence du jambon de Bayonne qui avait la délicate tache d'opérer la sélection d'une pièce qui allait être mise aux enchères. Assisté de jean Codega et d'Éric Ospital, il entamait son long pèlerinage, une sonde de fémur de cheval à la main pour touiller délicatement les bêtes" de 2 à 3 ans d'âge. Cette sonde a la vertu de ne pas s'imprégner de l'odeur du jambon précédent. Les critères? l'allure d'abord, la bonne odeur ensuite. Le poids n'est pas un critère. Heureusement, car il y aurait disparité.  Ainsi la plus légère pièce pesait 8,8 kilos tandis que l'un des plus lourds atteignait 19,5 kg et appartenant à Jean-Pierre Recalde, d'Urepel. Parmi les 29 participants, on notait la présence de la championne de l'an dernier May Leglise. Le concours, comme le jambon, a un goût de "revenez-y".

Le premier tour de circuit est redoutable, car il détermine, d'un sceau, si le jambon est "bayonnable", les autres sont irrémédiablement écartés. Parmi les accompagnants, le chanteur basque Michel Etcheverry et ses congénères  de la Confrérie du jambon de Bayonne et son président depuis 4 ans Laurent Pagadoy qui contait à l'envi cette savoureuse anecdote: "L'évêque de l'époque (NDLR: Monseigneur Molères) nous interdisait la cathédrale", car il estimait que le jambon n'avait pas droit de cité pendant la Semaine sainte". Apparemment, le nouveau, Monseigneur Aillet, qui a pourtant une image au pays beaucoup plus traditionaliste ne jetterait plus l'opprobre sur ces "païens"....

Après deux bonnes heures de palabres, c'est Pierre Onchalot, un producteur de Larressore qui a été proclamé vainqueur avant que son oeuvre ne soit mise aux enchères...420 euros à un Écossais. Comme quoi l'argent n'a pas d'odeur, même pour un Écossais.

La culture s'étale sur les murs qui bordent la NiveDepuis l'an dernier, les organisateurs ont mis un point d'honneur à apporter une touche culturelle à ces quatre jours avec ce mur des mots qui ornent les immeubles typiquement bayonnais aux couleurs basques. L’écrivain Robert Gordienne, auteur de nombreux romans, a publié en 2012 "Le Dictionnaire du cochon" aux éditions Balland.

Foire au jambon

L’ouvrage truculent, préfacé par l’acteur Jean-Claude Dreyfus, passe en revue toutes les informations, les appellations, anecdotes et bons mots qui, de près, se rapportent ou décrivent « l’animal totémique ». Des maximes et des proverbes relevés par l’auteur sont mis en scène sur les façades des immeubles en bordure de Nive. Pour compléter cette déambulation des halles jusqu'au mail Chaho-Pelletier, l'artiste Alain Jouve expose ses oeuvres sur la voie publique, une série inédite "Peint-hures -de l'art ou du cochon-. Enfin, durant les quatre jours, l'artiste sur bois, Jean-Yves Behoteguy taillera un Kintoa (une race de porc du Pays basque grandeur nature. Comme les jambons quatre jours auparavant, elle sera mise aux enchères.

Enfin, pour les amateurs de confréries, à l'issue du chapitre des intronisations, samedi à 9h30, à la Maison des associations, un défilé parcoura les rues de la ville avec des bandas et txistularis.

Côté commerce, parallèlement à toutes ces animations, vingt-deux artisans des plus illustres présenteront leur production sous chapiteau, toujours au mail Chaho-Pelletier tandis que sur le quai Roquebert, l'autre rive de la Nive, à proximité des halles, une foire de produits gastronomiques proposera 37 stands. Alain Darroze donnera quelques recettes tandis que Gil Galasso, professeur au lycée hôtelier de Biarritz et meilleur ouvrier de France, enseignera l'art de couper le précieux produit. Bref, pour Paques, Bayonne est le centre touristique et gastronomique du Pays Basque.

Renseignements et programme sur www.bayonne.fr

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D

Partager sur Facebook
Vu par vous
1935
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !