Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

08/11/19 : La liquidation judiciaire de la SNEM, société éditrice du quotidien l'Echo, diffusé sur 5 départements, a été confirmée cet vendredi par le Tribunal de commerce de Limoges. Les 42 salariés du journal recevront prochainement leur lettre de licenciement.

08/11/19 : Le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation Didier Guillaume se rendra ce samedi au salon de l'agriculture basque, Lurrama qui a ouvert ses portes ce matin. Il y rencontrera ses organisateurs et I. Berhocoirigoin, le président? et les exposants

08/11/19 : Dordogne : Dans le cadre du Grenelle des violences conjugales, la préfecture propose le jeudi 14 novembre, à 17 h h à la mairie de Montrem, une rencontre ouverte à tous sur le thème de la prise en charge des violences conjugales en milieu rural.

07/11/19 : Beynac : Samedi 16 novembre, à 10 heures, un rassemblement citoyen sur les allées de Tourny à Périgueux est organisé pour soutenir l’achèvement des travaux du contournement de Beynac et défendre le monde rural.

06/11/19 : Petr Drulák, ambassadeur de Tchéquie en France, sera présent à la Maison de l'Europe à Bordeaux le 14 novembre à 19h pour une conférence autour de l'après Révolution de Velours. L’entrée est libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

06/11/19 : Xavier Bertrand, Président de la Région Hauts-de-France, sera l’invité de la conférence-débat portant sur les territoires ruraux organisée par Energies Lot-et-Garonne le dimanche 24 novembre à 10h à la salle des fêtes de Caumont-sur-Garonne.

04/11/19 : Deux résidents du CCAS de Poitiers, Bernard et André, âgé respectivement de 95 et 67 ans, ont remporté le challenge de l'association SilverGeek lors de la compétition organisée à la Paris Games Week.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 11/11/19 | L'agglomération rochelaise créatrice d'emplois

    Lire

    393 emplois ont été créés dans le bassin de La Rochelle au 2 semestre 2019, selon l'Agence centrale des organismes de Sécurité sociale (ACOSS) vient de publier les chiffres. Ces résultats viennent conforter une évolution installée à La Rochelle depuis janvier 2015 avec la création nette de 5 625 emplois salariés en 4 ans et demi, soit une progression de 9,4 %. En parallèle, le taux de chômage continue de baisser pour atteindre la moyenne nationale de 8,2 % au 4e trimestre 2018, selon l'INSEE.

  • 09/11/19 | Première édition des Rencontres Pro à La Rochelle

    Lire

    La Rochelle Université lance cette année sa première édition des Rencontres Pro, les 14 et 15 novembre sur le campus de l'Université et à la maison des étudiants. Ce rendez-vous a pour but de faire se rencontrer le monde socio-professionnel, les alumni, la communauté étudiante et le personnel de l’enseignement et de la recherche. Au programme : des conférences avec des patrons, un forum dédié aux métiers du droit et un Forum Stages-Emplois-Alternance à la Maison du Département, de 9h30 à 16h30.

  • 09/11/19 | Les métiers de l'Hotellerie en congrès à Biarritz sur le thème des territoires

    Lire

    L’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (UMIH), présidée par Roland Heguy, organisera son 67e congrès national du 19 au 21 novembre au Centre des congrès le Bellevue à Biarritz sur le thème « Tourisme : accélérateur des territoires ». Chaque année ce congrès national rassemble durant trois jours plus de 600 élus, chefs d’entreprise et responsables syndicaux offrant, ainsi, un espace d’échanges, de réflexions et de convivialité avec l’ensemble des professionnels autour des grands dossiers qui font l’actualité du secteur.

  • 09/11/19 | Wom’Anim à Grand Angoulême

    Lire

    Le 12 novembre, dans le cadre du projet européen WomArts, Grand Angoulême, partenaire du projet, organise le Wom’Anim. Cette journée dédiée aux femmes dans l’animation projettera en avant-première « l’Extraordinaire Voyage de Marona » en présence de la réalisatrice Anca Damian. Des tables rondes « Créatrice d’Anim » sont également prévues ainsi qu’une séance de Work in progress de la série Patouille.

  • 08/11/19 | Fortes pluies : interruption totale de la ligne Dax Morcenx

    Lire

    Suite à un glissement de terrain ce vendredi 8 novembre dans la zone de Laluque les circulations entre Dax et Morcenx sont totalement interrompues, mais les navettes bus sont maintenues pour les TER. Quant aux TGV venant de Paris et à destination de Pau-Tarbes et Hendaye, ils ont pour terminus Bordeaux. La SNCF n'envisage pas une reprise des conditions normales de circulation avant le mardi 12 novembre en début d'après-midi.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | La Blonde, star en son pays béarnais les 13 et 17 août prochains !

11/08/2019 | Deux rendez-vous de goût et de découvertes attendent locaux et touristes autour de la belle et bonne Blonde d'Aquitaine. L'un à Oràas, l'autre à Sauveterre-de-Béarn, sa capitale!

Fête de la Blonde 2018

La Blonde d'Aquitaine dont le berceau de race est signé sur le blason de Sauveterre-de-Béarn dans les Pyrénées-Atlantiques est particulièrement mise à l'honneur en ce mois d'août à travers deux événements : la Balade en Paysage d'Eleveurs le 13 août à Oràas, suivie de la traditionnelle Fête de la Blonde le 17 août à Sauveterre-de-Béarn. Une double occasion pour Blond'Aqui et la chambre d'agriculture 64 de promouvoir la race auprès du grand public, et notamment des vacanciers. Une mise en valeur aux champs comme dans l'assiette, ainsi que du savoir-faire des éleveurs et engraisseurs locaux. Ou la fierté d'une race comme élément d'un patrimoine.

Vache à muqueuse claire et valorisant le territoire piémont-pyrénéen, la Blonde d’Aquitaine est de loin la première race du Sud-Ouest. Cependant depuis le début du 21ème siècle, un recul de l’élevage de l’ordre de 2 % par an laisse de la place aux ronces dans le territoire... De quoi motiver les éleveurs à se mobiliser pour continuer à la faire connaître tant pour eux-mêmes que pour leurs paysages.

"Sensibiliser le public à la culture du goût et au savoir-faire des éleveurs"

Après une édition 2018 à Guinarthe-Parentie ayant accueilli près de 300 participants, c'est à Oràas que ce tiendra ce 13 août, la balade en Paysage d'Eleveurs. Au coeur du berceau de race de la Blonde d’Aquitaine, une visite guidée menée par les éleveurs du territoire fera le lien entre l’agriculture et le village d’Oraàs, entre Gaves et coteaux, afin d’éveiller les sens autour du goût et des produits du territoire de qualité.
Au-delà de la balade sympathique, entre lecture de paysage, découverte des cultures et de l’élevage et diverses animations proposées par les acteurs locaux, l'objectif avoué des organisateurs est bien de « réaffirmer la race Blonde d’Aquitaine comme race de « plein air », et de partager le lien entre son alimentation, herbe et céréales sur son goût, sa couleur et son persillé ». En d'autres termes, « de sensibiliser le public au « bien manger », à la culture du goût et au savoir-faire des éleveurs ».
Concrètement l’accueil du public aura lieu à la salle des fêtes d’Oraàs d'où un bus amènera les marcheurs au point de départ du circuit qui s'achèvera à la salle des fêtes où se tiendra le repas autour bien sur de la Blonde d'Aquitaine « dans tous ses états et ses morceaux ». Une dégustation guidée et agrémentée de produits locaux, préparée par Jean-Michel Ihidoy, boucher-traiteur à Sauveterre-de-Béarn.

Balade en paysage d'éleveurs

La présentation de vaches grasses, la nouveauté de la Fête de la Blonde
Et pour ceux qui voudraient pousser plus loin encore la découverte de cette race, rendez-vous est donné, quelques jours plus tard, le 17 août, à Sauveterre-de-Béarn pour la belle et traditionnelle Fête de la Blonde. Nouveauté 2019, les éleveurs organisent une présentation de vaches grasses issues du berceau de la race et selectionnées en amont par des techniciens des organisations de producteurs. L'occasion de mettre à l'honneur des animaux nés, élevés et engraissés dans le département et majoritairement en Béarn des Gaves pour promouvoir les naisseurs engraisseurs du département.
Un moment, une fois encore dédié à la découverte du savoir-faire des éleveurs, avec leurs qualités de finisseur pour produire une viande d’excellence qui sera valorisée. Car en effet, les éleveurs du territoire de Blondes d’Aquitaine se différencient dans leurs méthodes de travail et résultats des autres éleveurs français de la race. « Dans le département, les animaux sont plus petits, finis avec du foin et des céréales de la ferme, et souvent ont allaité des veaux pendant de nombreuses années avant de devenir des bons « Boeufs Gras ». » Une différenciation poussée même à l'échelle du territoire du 64.
En effet, « la diversité géographique du département donne un caractère identitaire au terroir : le travail en montagne confère à la zone les traditions et savoir-faire des pâturages, de la transhumance et des estives, tandis que le travail dans le nord du département leur confère les compétences de finisseurs pour ces fameux « Boeufs Gras » », détaillent les organisateurs.

Fête de la Blonde 2018 - Ambiance


Et s’asseoir autour d'une bonne table
La Blonde d'Aquitaine, grasse, ou non, n'aura donc plus de secret pour le visiteur consommateur un peu curieux du steack servi dans son assiette. Car cette présentation d’animaux sera aussi l’occasion de mieux comprendre le monde de la viande et de toute sa filière, des éleveurs, aux transformateurs et bouchers.
Au programme aussi de la Fête de la Blonde 2019: le 20ème chapitre de la Confrérie de la Blonde d'Aquitaine, un concours de confection de Pot-au-feu (de Blonde d'Aquitaine), des animations de rue (danse, musique, jeux basco-béarnais), un marché artisanal,un vide grenier, l'exposition et le concours « art vache », concert et feu d'artifice en soirée, mais aussi de nombreuses occasions de s’asseoir autour d'une bonne table tout au long de la journée : du petit déjeuner omelette au piment, jambon et gras double dès 8 heures, au souper de la Blonde à partir de 20heure, en passant par le grand repas de la Blonde à l'heure du déjeuner! Parce que écouter, voir et comprendre c'est bien... mais en la matière, déguster c'est mieux!

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Chambre d'agriculture 64

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
48938
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 13 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !