Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/10/19 : Fermée en septembre 2018 suite à des inondations survenues durant l’été, la médiathèque de Gan (64) rouvre dans des locaux provisoires de 150 m2, rue du Bel Air, près du centre de loisirs, le mardi 22 octobre à 14h.

19/10/19 : Trafic SNCF toujours perturbé en Nouvelle-Aquitaine à la fois sur le service OUIGO et sur les TER à la suite du mouvement national de "droit de retrait" suite à un accident. "un détournement du droit de retrait à l'impact inacceptable" pour E. Philippe

18/10/19 : Ce 18 octobre, environ 250 retraités agricoles ont manifesté devant la préfecture de Dordogne. Le montant moyen des pensions des 25 612 retraités agricoles périgourdins est de 447 euros par mois. Ils revendiquent une retraite à 85% du SMIC.

18/10/19 : Les 8, 9 et 10 novembre prochains aura lieu la 14ème édition du salon de l’agriculture paysanne et durable Lurrama à la Halle d’Iraty de Biarritz. Cette année, la thématique sera une reprise de la formule de Flow Food, "Le climat, c'est la vie".

15/10/19 : Nouveau passage du Tour de France en Béarn l'été prochain! A noter dans les agendas, l'étape Pau-Laruns le dimanche 5 juillet 2020, avec au menu les cols de la Hourcère (1440m), du Soudet (1540 m), d'Ichère (674 m) et de Marie-Blanque (1035 m).

15/10/19 : Tour de France : c'est officiel, la Charente-Maritime accueillera une journée de repos à l'Île d'Oléron, l'Île de Ré et Châtelaillon-Plage seront villes étapes du Tour de France 2020.

15/10/19 : La ville de La Rochelle a à son tour pris un arrêté contre l'épandages de pesticides. Le maire promet d'accompagner vers la sortie des intrants celle des deux exploitations sur la commune n'étant pas biologique.

08/10/19 : Niort: Le réaménagement du boulevard Main, entre le Moulin du Roc et le quai Métayer, a débuté en janvier. A partir du 21/10, la voie qui longe le port Boinot sera définitivement fermée aux véhicules et la circulation basculée sur la nouvelle voie.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/10/19 | Grève des biologistes: les préconisations de l'Agence Régionale de Santé

    Lire

    Face au mouvement de grève des biologistes prévu les 22, 23 et 24 octobre, qui devrait être assez largement suivi en Nouvelle-Aquitaine, l'ARS préconise au public de ne pas se rendre pendant ces 3 jours dans leur Laboratoire d’analyses biologiques habituel et de reporter à compter du 25 octobre les analyses considérées comme non urgente par leur médecin traitant ou leur infirmière. Les demandes d’analyses biologiques urgentes pourront être prises en charge, dans les laboratoires signalés sur le site de l’ARS. Objectif: éviter d'orienter massivement des patients vers les services des Urgences.

  • 21/10/19 | 85 nouvelles places d’hébergement en Charente

    Lire

    En Charente, les dispositifs d’accompagnement accueillent actuellement 137 réfugiés et 400 demandeurs d’asile. A compter de ce 21 octobre, les communes de Ruffec et Confolens accueilleront 45 réfugiés au sein de 2 centres provisoires d’hébergement alors que les communes de Chasseneuil-sur-Bonnieure, Chabanais et Excideuil vont accueillir 40 réfugiés.

  • 21/10/19 | L'ancien député communiste du Nontronnais, René Hutin est décédé

    Lire

    René Dutin, ancien député communiste du Périgord vert est décédé vendredi 18 octobre à l'âge de 85 ans. Né à Abjat-sur-Bandiat, il a débuté sa carrière politique en tant que maire communiste de Saint-Estèphe en 1965 où il est élu à l'âge de 32 ans. Élu pendant 36 ans, il a également été conseiller général du canton de Nontron de 1979 à 2011. En 1997, il devient député de la troisième circonscription de la Dordogne. Il perd sa députation en 2002 au profit de Frédéric de Saint Sernin.

  • 21/10/19 | France 3 Limousin lance la campagne des municipales

    Lire

    France 3 Limousin a décidé de mettre les municipales en lumière dans son émission Dimanche en politique en recevant les maires des 4 plus grandes villes de l'ex-Limousin : Brive, Tulle, Guéret, Limoges. Bilans, projets, réussites, échecs. Les opposants auront également la parole. Frédéric Soulier maire (LR) de Brive depuis 2014, et officiellement candidat à sa propre succession, a été le premier à se lancer dans la première émission de cette série, ce dimanche 20 octobre.

  • 21/10/19 | "La Tournée" en concerts sur les routes de l'ex Aquitaine

    Lire

    Afin de favoriser la mobilité des groupes émergents en région et leur offrir la possibilité de se produire dans des conditions artistiques professionnelles, des structures culturelles de Nouvelle-Aquitaine se sont associées depuis plusieurs années autour du dispositif bien nommé « La Tournée ». Les 5 groupes qui en bénéficient seront sur la scène de la Rock School Barbey à Bordeaux demain soir, avant de faire étape au Sans Réserve à Périgueux le 23, puis le 24, à Billère à La Route du Son, le 25 à Agen au Florida et enfin, le 26 au CaféMusic’ de Mont-de-Marsan. Infos sur les groupes sans-reserve.org

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | La Blonde, star en son pays béarnais les 13 et 17 août prochains !

11/08/2019 | Deux rendez-vous de goût et de découvertes attendent locaux et touristes autour de la belle et bonne Blonde d'Aquitaine. L'un à Oràas, l'autre à Sauveterre-de-Béarn, sa capitale!

Fête de la Blonde 2018

La Blonde d'Aquitaine dont le berceau de race est signé sur le blason de Sauveterre-de-Béarn dans les Pyrénées-Atlantiques est particulièrement mise à l'honneur en ce mois d'août à travers deux événements : la Balade en Paysage d'Eleveurs le 13 août à Oràas, suivie de la traditionnelle Fête de la Blonde le 17 août à Sauveterre-de-Béarn. Une double occasion pour Blond'Aqui et la chambre d'agriculture 64 de promouvoir la race auprès du grand public, et notamment des vacanciers. Une mise en valeur aux champs comme dans l'assiette, ainsi que du savoir-faire des éleveurs et engraisseurs locaux. Ou la fierté d'une race comme élément d'un patrimoine.

Vache à muqueuse claire et valorisant le territoire piémont-pyrénéen, la Blonde d’Aquitaine est de loin la première race du Sud-Ouest. Cependant depuis le début du 21ème siècle, un recul de l’élevage de l’ordre de 2 % par an laisse de la place aux ronces dans le territoire... De quoi motiver les éleveurs à se mobiliser pour continuer à la faire connaître tant pour eux-mêmes que pour leurs paysages.

"Sensibiliser le public à la culture du goût et au savoir-faire des éleveurs"

Après une édition 2018 à Guinarthe-Parentie ayant accueilli près de 300 participants, c'est à Oràas que ce tiendra ce 13 août, la balade en Paysage d'Eleveurs. Au coeur du berceau de race de la Blonde d’Aquitaine, une visite guidée menée par les éleveurs du territoire fera le lien entre l’agriculture et le village d’Oraàs, entre Gaves et coteaux, afin d’éveiller les sens autour du goût et des produits du territoire de qualité.
Au-delà de la balade sympathique, entre lecture de paysage, découverte des cultures et de l’élevage et diverses animations proposées par les acteurs locaux, l'objectif avoué des organisateurs est bien de « réaffirmer la race Blonde d’Aquitaine comme race de « plein air », et de partager le lien entre son alimentation, herbe et céréales sur son goût, sa couleur et son persillé ». En d'autres termes, « de sensibiliser le public au « bien manger », à la culture du goût et au savoir-faire des éleveurs ».
Concrètement l’accueil du public aura lieu à la salle des fêtes d’Oraàs d'où un bus amènera les marcheurs au point de départ du circuit qui s'achèvera à la salle des fêtes où se tiendra le repas autour bien sur de la Blonde d'Aquitaine « dans tous ses états et ses morceaux ». Une dégustation guidée et agrémentée de produits locaux, préparée par Jean-Michel Ihidoy, boucher-traiteur à Sauveterre-de-Béarn.

Balade en paysage d'éleveurs

La présentation de vaches grasses, la nouveauté de la Fête de la Blonde
Et pour ceux qui voudraient pousser plus loin encore la découverte de cette race, rendez-vous est donné, quelques jours plus tard, le 17 août, à Sauveterre-de-Béarn pour la belle et traditionnelle Fête de la Blonde. Nouveauté 2019, les éleveurs organisent une présentation de vaches grasses issues du berceau de la race et selectionnées en amont par des techniciens des organisations de producteurs. L'occasion de mettre à l'honneur des animaux nés, élevés et engraissés dans le département et majoritairement en Béarn des Gaves pour promouvoir les naisseurs engraisseurs du département.
Un moment, une fois encore dédié à la découverte du savoir-faire des éleveurs, avec leurs qualités de finisseur pour produire une viande d’excellence qui sera valorisée. Car en effet, les éleveurs du territoire de Blondes d’Aquitaine se différencient dans leurs méthodes de travail et résultats des autres éleveurs français de la race. « Dans le département, les animaux sont plus petits, finis avec du foin et des céréales de la ferme, et souvent ont allaité des veaux pendant de nombreuses années avant de devenir des bons « Boeufs Gras ». » Une différenciation poussée même à l'échelle du territoire du 64.
En effet, « la diversité géographique du département donne un caractère identitaire au terroir : le travail en montagne confère à la zone les traditions et savoir-faire des pâturages, de la transhumance et des estives, tandis que le travail dans le nord du département leur confère les compétences de finisseurs pour ces fameux « Boeufs Gras » », détaillent les organisateurs.

Fête de la Blonde 2018 - Ambiance


Et s’asseoir autour d'une bonne table
La Blonde d'Aquitaine, grasse, ou non, n'aura donc plus de secret pour le visiteur consommateur un peu curieux du steack servi dans son assiette. Car cette présentation d’animaux sera aussi l’occasion de mieux comprendre le monde de la viande et de toute sa filière, des éleveurs, aux transformateurs et bouchers.
Au programme aussi de la Fête de la Blonde 2019: le 20ème chapitre de la Confrérie de la Blonde d'Aquitaine, un concours de confection de Pot-au-feu (de Blonde d'Aquitaine), des animations de rue (danse, musique, jeux basco-béarnais), un marché artisanal,un vide grenier, l'exposition et le concours « art vache », concert et feu d'artifice en soirée, mais aussi de nombreuses occasions de s’asseoir autour d'une bonne table tout au long de la journée : du petit déjeuner omelette au piment, jambon et gras double dès 8 heures, au souper de la Blonde à partir de 20heure, en passant par le grand repas de la Blonde à l'heure du déjeuner! Parce que écouter, voir et comprendre c'est bien... mais en la matière, déguster c'est mieux!

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Chambre d'agriculture 64

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
47504
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !