Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

19/05/20 : Allant dans le sens de la déclaration du Premier Ministre ce matin, le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz déclare que les Bordelais et les Toulousains en zone verte pourraient venir en vacances en juillet et août dans les Pyrénées Atlantiques

18/05/20 : L’incertitude de l’évolution sanitaire, et l’impossibilité de mettre en œuvre les mesures barrières, entrainent l’annulation de l’opération de sensibilisation des jeunes à la nage, Objectif Nage, pour l’été 2020, annonce le Département de la Gironde.

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

14/05/20 : L'activité partielle pour les entreprises du tourisme et de l'évènementiel sera maintenue jusqu'à fin 2020 et que l'accès au fonds de solidarité est prolongé jusqu'à fin septembre. En revanche, pas de baisse prévue pour la TVA.

12/05/20 : La Compagnie aérienne Chalair annonce la reprise progressive de ses vols entre Bordeaux, Brest et Montpellier. Au rythme de 2 vols hebdomadaires, rdv le 8 juin, pour la reprise des liaisons Bordeaux-Brest puis le 15 juin, pour Bordeaux-Montpellier

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/05/20 | Les Jardins de l'Imaginaire à Terrasson (24) rouvrent le 30 mai

    Lire

    Après les jardins d'Eyrignac et de Marqueyssac, c'est autour des Jardins de l'Imaginaire à Terrasson-Lavilledieu de recevoir à nouveau les visiteurs à partir du samedi 30 mai. Face au contexte sanitaire, le port du masque sera obligatoire. Les visites seront uniquement guidées et limitées à 9 personnes à la fois. Il faut donc réserver à l'avance. Les départs sont programmés de 10 h à 11 h 30 et de 14 h à 17 h 30. La saison doit durer jusqu'au 31 octobre.

  • 25/05/20 | Drones: L'UAV Show 2020 annulé, mais pas oublié

    Lire

    Initialement prévu les 15, 16 et 17 septembre à Bordeaux, la 10ème édition de l'UAV Show est annulé. Mais, pour ne pas être absent une année de plus l'événement se déclinera en 3 temps forts tout au long de l'année 2020/2021. Le 16 septembre avec l'UAV Day, rdv au centre d'essais CESA Drones et en ligne, entre expositions statiques, démonstrations en conditions réelles sur des applications métiers et tables rondes. Au printemps 2021, dans le cadre du salon Electric Road. Et enfin les 19, 20 et 21 octobre 2021, l'UAV Show fêtera ses 10 ans au Parc des Expositions de Bordeaux.

  • 25/05/20 | Un projet de "circuit pré-historique" inter-départemental

    Lire

    A l'initiative de la Maison de la Dame de Brassempouy (musée sur la préhistoire et Archeoparc dans les Landes), un projet de coopération, accompagné par la Région a vu le jour entre 5 sites préhistoriques du Grand Sud-Ouest : les Grottes d'Isturitz et Oxocelhaya (Pays Basque), la Maison de la Dame de Brassempouy (Landes), le site de Castel Merle (Dordogne), le musée d'Arudy (Béarn) et l'espace préhistorique de Labastide (Hautes-Pyrénées). Les sites partenaires construisent leur projet autour de l'Itinérance, à l'image de celle des hommes de la préhistoire entre ces sites, au gré de la saisonnalité des campements.

  • 25/05/20 | Aéro: des cabines connectées et modulables fabriquées à Rochefort

    Lire

    Equipementier aéronautique depuis plus de 40 ans, l'entreprise Simair à Rochefort développe une stratégie d'innovation de produits et de services en proposant notamment une nouvelle gamme d'équipements modulables permettant aux compagnies aérienne de reconfigurer des avions (3000 par an) en réduisant les coûts environnementaux mais aussi financiers sur la destruction et le réaménagement. La Région soutient son projet de développer une seconde génération de ces produits avec des matériaux recyclables, connectés et adaptables tout au long de leur vie à hauteur de 892 316 €.

  • 25/05/20 | Des planches de surf sur-mesure et écoresponsables produites à Anglet

    Lire

    Lors de la dernière commission permanente, les élus régionaux ont voté une subvention de 20 000€ à Hexa (Anglet - 64), afin de soutenir l'amorçage de cette start-up émergente de la filière Glisse, engagée dans une démarche de production écoresponsable, dans un contexte économique tendu compte tenu de la crise sanitaire Covid-19. La start-up a l'ambition de fabriquer localement et de commercialiser sous sa propre marque des planches de surf sur-mesure (imprimées en 3D), à partir de plastique recyclé. 9 embauches sont prévues sur les 3 années à venir.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | La cuisine, nouvelle voie d’intégration des populations

08/06/2019 | Premier facteur d’intégration dans le monde, l'alimentation devient un enjeu majeur. Notamment en France, terre d’accueil de nombreuses populations.

l'alimentation, facteur d'intégration.

« D’où viennent les aliments de nos assiettes ? », « Comment la cuisine réunit -elle les peuples ? », « Comment la cuisine devient vectrice d’intégration sociale ?», autant de questions que se pose la nouvelle conférence de l’AANA, Agence de l’Alimentation Nouvelle-Aquitaine ce vendredi 7 juin. Animé par Damien Conaré, secrétaire général chaire alimentation du monde de l’UNESCO, ce colloque avait pour but de démontrer comment la cuisine fut et reste au travers des époques, un moyen d’unification des peuples.

« Le monde entier se niche dans nos assiettes »

Aujourd’hui, 2/3 des aliments dans notre assiette sont originaires d’autres régions du monde. Comment l’explique-t-on ? Remontons au XV siècle, moment des premières découvertes. Tout commence, avec les Portugais, leaders maritimes de l’époque. Avec des navigateurs renommés dont Vasco de Gama, débute la mondialisation d’aliments et de plantes. Les grandes richesses commencent leur exode, c’est le « début d’échange et de mélange de culture gastronomique autour de la planète. » s’exprime Damien Conaré.

Toutes ces migrations impactent de nombreux régimes alimentaires de peuples. Par exemple, en France, le petit-déjeuner typique, d’abord réservé aux catégories aisées, n’aurait « jamais existé » sans l’exportation de nombreux produits tels que le café, le cacao ou même encore les fruits venant d’autres continents. Également, passant de rare à une consommation de masse, de nombreux plats voient leurs recettes revisitées suivant les pays, exemple du fameux cassoulet qui de base était réalisé avec des fèves, ensuite remplacés par des haricots avant l’importation de ceux-ci d’Amérique du Sud. Cette mondialisation culinaire prouve que l’assiette devient un lien, un rapport entre les mondes. Ainsi, « le ventre construit l’identité des peuples et par la même occasion, leurs idéologies. »

La cuisine est transmise entre générations, de tous pays. En France, 1 personne sur 4 a des grands-parents nés hors de l’hexagone. Apprendre de ses origines par la cuisine, voilà l’objectif de la campagne Grandmas Project. Cette transmission intergénérationnelle participe aussi à la migration de recettes à travers le temps et les continents.

« Un vivre-ensemble qui passe par l’alimentaire »

Autre mérite, l’alimentation devient le 1er secteur d’intégration en 2019. Exemple de New York, ou dès leurs arrivées sur le sol américain, les personnes immigrées sont envoyées dans les restaurant communautaires. Là-bas, ils apprennent directement les techniques culinaires, une porte d’intégration dans le monde professionnelle et la culture américaine.

En France, Alan Geaam, réfugié libanais est passé de sans-abris à chef étoilé grâce à sa persévérance et ses talents culinaires. Prenant exemple de ce prodige, l’AANA met en place des actions et des projets afin d’intégrer les personnes immigrées au sein de la communauté. Nommé « KUSKUS », le projet fondamental, évoque un échange de compétences, de capacités culinaires entre quatre pays, la France, l’Allemagne, le Portugal et l’Irlande. Favorisant la transmission de savoir, ce projet pourra inclure l’intégration d’étrangers dans la culture gastronomique française et notamment des migrants.

Dans le cadre de cette « intégration culinaires », Bordeaux organise du 13 au 22 juin prochain, la 4ème édition du Refugee Food Festival. Une initiative citoyenne « qui change le regard des réfugiés et valorise leur talent puis les insère dans la vie professionnelle » pour Sandrine Clément, porteuse du projet. La 3ème édition sur le sol bordelais, accueillera 7 chefs d’origines différentes (Syrien, Soudanais, Ethiopien, Sahraoui...) dans plus de 9 restaurants de l’agglomération bordelaise. Un moment convivial de découverte intercontinentale pour tous.

Damien Carrère
Par Damien Carrère

Crédit Photo : Damien C

Partager sur Facebook
Vu par vous
9111
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !