Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

  • 13/08/18 | L’Afrique de retour en Sud-Gironde

    Lire

    Grâce à l’engagement de la mairie de Noaillan la 4ème édition du festival Africa Ciron aura lieu le 25 août à la maison Dubernet. Différentes activités comme de la danse, des contes, un concert, des expositions ou une projection nous permettront d’enrichir notre culture africaine. Safiatou Faure, qui a créé le festival du Sahel de Saint-Médard-en-Jalles sera mise à l’honneur. Entrée gratuite. Programme : https://dubernet.noaillan.fr 

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | La Ferme de Tauziet repense les circuits courts

12/11/2014 | Depuis Sabres, La Ferme de Tauziet marie tradition et innovation au service des produits du terroir et de qualité en circuit court

Vincent Sillègue et son épouse Géraldine sur le site de la Ferme de Tauziet, entourés des Chefs, Franck Descas et Sandre Yuma ainsi que de producteurs partenaires. Ici: l'Armoire à conserve, Caviar Sturia et les Cerfs de Luquet.

Le site lafermedetauziet.fr, lancé en ce début du mois de novembre, aurait pu être un site de ventes privées gastronomiques comme un autre. Sauf que «faire comme les autres», n'est pas vraiment dans la philosophie de Vincent Sillègue, le créateur du concept. Et encore moins quand il s'agit d'alimentation. La preuve ici, on préfère parler de «ventes événementielles», d'«excellence gustative», de «producteurs locaux», de «méthodes traditionnelles» et de «circuits courts». Enfin, et surtout, la Ferme de Tauziet se paie le luxe d'être bien plus qu'un nom de domaine sur internet, une exploitation bien réelle au cœur des Landes. Mieux, un airial landais que Félix Arnaudin ne renierait pas où gambadent poulets, poulardes et pintades entre chênes bicentenaires, et le chant de la Leyre en fond de parcelle.

Vincent Sillègue, ingénieur informaticien de formation est avant tout entrepreneur. Du haut de ses 43 ans, il compte, déjà, une quinzaine d'entreprises à son compte. Mais ce projet là de la Ferme de Tauziet, «un projet de folie», est celui qui relie plus que tout autre, son esprit d'entreprise à sa grande passion: «l'exploration gastronomique», la recherche du produit rare, la pépite gustative d'exception qui surprendra toujours un peu plus ses papilles.
Un souci du bien, bon et sain mangé, dont il ne trouve le salut que dans les circuits courts et les petites productions, tant pour le consommateur qu'il est, que pour les producteurs dont il prend volontiers le parti quand il s'agit de parler prix et marge. Autant d'éléments qui l'ont décidé il y a un peu plus de deux ans à investir dans cette propriété landaise, à Sabres, au cœur du Parc Naturel des Landes de Gascogne sur laquelle il a installé une exploitation de volailles, confiée aux bons soins de Patrick Seguin son associé.

Des produits «authentiques, rares fins et recherchés»Mettant en application des savoir-faire traditionnels, sont élevées ici en plein air, poulets cou-nu, pintades, dindes et poulardes. Des volailles toujours élevées en petites bandes, restant fidèles à l'esprit de produits sains et traditionnels, souhaité par le propriétaire des lieux. Et pour aller jusqu'au bout de cette démarche de savoir faire et tradition, la Ferme Tauziet s'est aussi lancée un programme de réintroduction de la poule landaise. Une volaille un peu rebelle, aux plumes noires, à la chair ferme et à la saveur particulière que les maîtres des lieux cherchent à valoriser aux mieux mais qui, pour l'heure en raison d'un trop petit nombre d'animaux, reste réservée aux Chefs.
Hormis les Landaises, les autres volailles, peuvent donc désormais être achetées via le site internet mis en ligne il y a quelques jours: lafermedetauziet.fr. Mais, en adepte des bons produits et des circuits courts, Vincent Sillègue a également ouvert son site de vente à des producteurs locaux qui partagent la même exigence de qualité sur leurs produits. Des produits «authentiques, rares fins et recherchés», pour ne pas dire des produits de niche, qui font tour à tour sur ce site l'objet de ventes événementielles. Au menu, de lafermedetauziet.fr  on trouvera donc par exemple des produits à base de poissons comme le caviar Sturia ou les sardines à l'huile de Jean de Luz, des viandes et produits de conserverie, parmi lesquels bien sûr les volailles de Tauziet, mais aussi les Cerfs de Luquet, la Ferme des Vallons et sa charcuterie de porcs noirs gascons, ou encore l'Armoire à Conserves, et ses recettes originales. En vente aussi des fromages, spiritueux, ou encore des desserts et gourmandises tels que des chocolats fins ou confitures atisanales.

La Ferme de Tauziet comme seul intermédiaireAvec actuellement une vingtaine de producteurs partenaires, qui voient là une bonne occasion d'élargir leur marché, Vincent Sillègue cherche à ouvrir la gamme de produits à une cinquantaine de producteurs testés par ses soins tant sur la qualité des produits que sur leur mode de production le plus sain et traditionnel possible. Pour tous ces producteurs, la Ferme Tauziet sera donc le seul intermédiaire avec les consommateurs, de plus le site présente pour chacun d'entre eux, une fiche de présentation du producteur et des produits. «On reste donc dans une logique de circuit court, avec chaque jour un nouvel événement culinaire qui apparaît».
Quant au gourmand internaute, il pourra accéder aux ventes et faire son marché qu'après s'être inscrit sur le site. Une fois le panier rempli, il valide ses achats, paie la livraison, dont les tarifs, sont dégressifs, passé un certain montant d'achats. Les livraisons à domicile, se font le jeudi ou vendredi selon le mode choisi. Pour les acheteurs les plus proches de Sabres il est possible de venir chercher son colis sur place. Une possibilité de retrait de colis permettant d'éviter des frais de port parfois un peu élevé, qui devrait également bientôt exister sur Bordeaux et Arcachon.
Un site internet et une ferme qui repensent les circuits courts et dont la qualité des produits sont par ailleurs placés sous le parrainage toqué des chefs Franck Descas, chef de l'Atelier de Franck à Saint-Gervais en Gironde et Sadre Yuma, chef de l'établissement bordelais Marcel Bistrot Français.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
11724
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !