23/09/17 : Le salon nautique le Grand Pavois se tiendra du 27 septembre au 2 octobre au port des Minimes de La Rochelle. 750 bateaux sont à découvrir dont une centaine de nouveautés en avant première mondiale.

22/09/17 : Le réalisateur Antoine de Maximy (J'irais dormir chez vous) sera présent pour le lancement du feestival Les Nouvelles Explorations à Royan le 4 octobre, au palais des congrès. Il sera en compagnie du photojournaliste Réza.

22/09/17 : Loi travail : ils étaient entre 600 et 700 à manifester contre le projet de réforme hier à La Rochelle contre les 1500 à 3000 du 12 septembre.

21/09/17 : Ce jeudi, entre 3000 et 10000 personnes ont défilé dans les rues de Bordeaux à l'appel de plusieurs syndicats, dont la CGT et FO dans les rues de Bordeaux pour protester contre la loi travail, une mobilisation moins importante que celle du 12 septembre.

20/09/17 : La CGT et la FSU appellent les salariés à une nouvelle journée d’action ce jeudi contre la réforme du Code du travail. En Dordogne, trois manifestations sont organisées : à 10 h 30 à Périgueux, à 15 h 30 place du 14-Juillet à Sarlat et à 17 h à Bergerac.

20/09/17 : Les mesures acoustiques le long de la LGV Tours-Bordeaux ont démarré hier. Au total 231 points seront contrôlés par le CEREMA de Blois et Bordeaux pour vérifier la conformité acoustique des habitations exposées et l’efficacité des protections installées

20/09/17 : Elections sénatoriales. Les députés lot-et-garonnais LREM apportent leur soutien aux candidates investies par le parti, C. Griffond et M-F Salles qui « sont les deux seules candidates désignées par la Commission nationale d’investiture ».

20/09/17 : La préfecture de la Dordogne modifie ses horaires d'ouverture : l'accueil du public se fera les lundi et vendredi 8h30 – 12h et le mercredi de 8 h 30 à 12 h. Les guichets permis de conduire et cartes grises seront fermées les mardi et jeudi.

20/09/17 : Brive accueillera le samedi 23 septembre place du Civoire son premier salon de la bière locale et artisanale. Cinq brasseries artisanales viendront de Dordogne.

19/09/17 : Journée européenne des langues. Pour l'occasion, la Maison de l’Europe de Lot-et-Garonne organise un World café le mardi 26 sept de 14h à 17h, dans ses locaux pour échanger en anglais, espagnol, italien, allemand et s'informer sur "SO MOBILITÉ".

18/09/17 : C'est un gros coup pour la future Arena de Floirac. Ce lundi, elle a annoncé la venue le 4 avril prochain du groupe de rock américain Imagine Dragons. Les premiers billets seront disponibles à la vente vendredi 22 septembre, et les préventes dès mercredi.

- Multivote -
Le Grand Poitiers - Rentrée Universitaire 2017
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/09/17 | Alain Rousset récompensé pour la Pau-Canfranc

    Lire

    Mardi 26 septembre, à Saragosse, Alain Rousset, se verra remettre une distinction par le journal Heraldo de Aragón qui récompense une personnalité extérieure oeuvrant au développement de l'Aragon. Une manière de saluer l’engagement du Président du Conseil régional en faveur de la liaison ferroviaire Pau - Saragosse, aux côtés de l'Aragon. Un engagement, "une obstination" pour d'autres, passant par la fameuse réouverture de la section Bedous–Canfranc, pourtant loin de faire l’unanimité de ce côté ci de la frontière…

  • 22/09/17 | A la découverte du télégraphe de Chappe à Villeneuve-sur-Lot

    Lire

    Le service des Archives municipales et l’association des Amis des moulins de Lot-et-Garonne (ADAM 47) organisent un atelier autour du télégraphe de Chappe. Là, les participants découvriront le fonctionnement de cette invention, les éléments qui restent encore visibles dans le département, et apprendront à s’en servir : envoyer des messages, et décoder les messages. Cette animation gratuite se déroule le 26 sept (14h-17h) aux Archives municipales à Villeneuve/Lot.

  • 20/09/17 | La Silver Economie à l'honneur à La Réole

    Lire

    Ce jeudi 21 et vendredi 22 septembre à la Réole (Gironde) se tient la 2ème édition du Salon de la Silver Economie. Au programme, à destination des seniors: tables rondes, rencontres, débats, offres d’emploi etc. Avec l’aide des élus, le Pays Sud Gironde se mobilise pour faire du vieillissement de sa population une source de création de richesse et d’emploi autour de trois piliers majeurs : habitat, technologie et métiers. Un élan vers plus de solidarité intergénérationnelle.

  • 20/09/17 | Crise aviaire: une pétition de la FDSEA-JA des Landes pour soutenir les éleveurs

    Lire

    Après plusieurs blocages de routes et barrages filtrants ces 15 derniers jours, la FDSEA et les Jeunes agriculteurs des Landes viennent de lancer une pétition en ligne pour demander au gouvernement l'indemnisation des producteurs de canards sur la réalité des pertes, y compris au-delà du 29 mai, date de la reprise d'activité post-grippe aviaire. Manque de canetons et perte de débouchés font qu'un retour à la normale ne sera possible qu'en fin d'année. La pétition sur mesopinions.com objet canards

  • 20/09/17 | Toques et porcelaine à Limoges, les 22, 23 et 24 septembre

    Lire

    La 7e biennale « Toques et porcelaine » se tient à Limoges le week end prochain. A cette occasion, les produits régionaux de Nouvelle-Aquitaine s’uniront aux arts de la table pour célébrer cet événement gastronomique. Cette manifestation propose un dialogue entre contenant et contenu, produits gastronomiques et arts de la table, inventivité des chefs et créativité des porcelainiers. Au menu, des démonstrations de chefs, dix masterclass, des ateliers d’œnologie animés par des chefs et des sommeliers professionnels.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Saveur | La Foire aux jambons, c'est le mega "Pig festival" de Bayonne

23/03/2016 | La Ville d'entre Nive et Adour a deux cultes: celui de son patron, Saint-Léon et celui du saint jambon pour de Joyeuses Pâques qu'elle célèbrera dans l’allégresse de jeudi à dimanche.

Foire aux jambons

Quand les organisateurs de la Foire aux jambons de Bayonne ont décidé de faire leurs choux gras en ajoutant une journée à la traditionnelle Foire, ils ont craint de se faire excommunier par l'évêché. Le Vendredi saint, c'est maigre et avec un évêque, Monseigneur Aillet, qui semble être habité de nourritures spirituelles plus traditionalistes que celles plus révolutionnaires de François, son saint-père de tutelle, il y avait tout à craindre. Que nenni. "Jean-René Etchegaray a fièrement proclamé : "personne n'a rien trouvé à redire, même pas l'église".

Dès ce jeudi donc et jusqu'à dimanche, Bayonne remet le couvert pour la 554e fois (!) sur le carreau des halles de la Cité d'entre Nive et Adour, pour sa Foire aux jambons. Plus récente - vingt ans — pour le grand public. Étonnant mets que ce jambon dont on retrouve les traces dans l'hôte des tables, chez Marguerite de Navarre et Henri IV – dont il s'avère qu'il n'invitait pas que la poule au pot à sa table — et dont Rabelais, lui même vantait les vertus. Jambon baptisé de Bayonne grâce à son traitement aux salines du Bassin de l'Adour. Dont celui de Salies-de-Béarn, 100% naturels, riche en oligo-éléments et préconisé dans l'IGP (Indication géographique protégée) jambon de Bayonne. Les porcs destinés à la fabrication du Jambon de Bayonne sont exclusivement nés et élevés dans des élevages du Sud-Ouest.

Ce sont près de 1 500 éleveurs qui sont habilités dans la démarche IGP «  Jambon de Bayonne ». Environ 100 000 hectares de céréales du Sud-Ouest sont directement valorisés par les porcs produits dans la démarche IGP – Porc du Sud-Ouest. 50 % des éleveurs produisent eux-mêmes les aliments des porcs à la ferme à partir des céréales produites sur leur exploitation ou sur les exploitations voisines.

Le porc Kintoa et l'aventure Pierre OteizaLe porc de race Basque (ou encore Pie Noir du Pays Basque, ou Euskal Xerria en basque) fait partie des six races locales porcines françaises et constitue l’une des plus anciennes d’Europe. Comme les autres, elle a failli disparaître au profit des races dites "classiques" (Large White, Landrace : porcs roses) plus productives. Héritage agronomique autant que culturel, le porc de race Basque a fortement influencé le développement de la société basque au fil de l’histoire. Dés le 12ème siècle, son élevage a notamment permis l’essor économique et le peuplement d’une zone située au cœur de l'ancien royaume de Navarre (l’actuelle vallée des Aldudes), dénommée « Kintoa » du nom de l’impôt que prélevaient les Rois sur les porcs qui y venaient en transhumance de tout le Pays Basque.
La référence incontournable du porc race basque s'appelle Pierre Oteiza, éleveur, producteur et artisan charcutier implanté dans son village natal des Aldudes (300 habitants), au Pays Basque, à une cinquantaine de kilomètres de Bayonne en pleine montagne pyrénéenne.
Dès l’âge de 15 ans, en vue de préparer son CAP de boucher, Pierre Oteiza part à Paris en apprentissage chez son oncle, qui exerçait ce métier. Il obtiendra son diplôme et travaillera à ses côtés pendant cinq ans. Au terme de cette expérience, il revient aux Aldudes pour gérer la ferme familiale qui comprend 200 brebis laitières de race « manech tête noire », 10 blondes d’Aquitaine et 30 porcs traditionnels élevés en liberté. En complément de cette activité, il travaille dans une charcuterie artisanale voisine.

 En 1987, très attaché à sa vallée natale, et persuadé des atouts qu’elle porte en elle, il décide de créer avec son épouse Catherine son entreprise appelée « Gastronomie de la Vallée des Aldudes » dont l’objectif est de travailler avec les producteurs locaux (porcs, brebis, truites, fromages...). L’entreprise démarre avec un atelier de transformation de jambons secs et de salaisons, complété d’une conserverie. Trois salariés accompagnent alors Pierre Oteiza dans les débuts de cette aventure qui débute par l'ouverture d'un magasin à Garazi (Saint-Jean-Pied-de-Port). En 2000 il s'associe avec 4 charcutiers du Pays basque pour créer le séchoir collectif de la Vallée des Aldudes. En 2001, la SARL Oteiza compte  trente salariés. En 2008, il obtient l'agrément de son atelier de transformation pour l'exportation vers le Japon. 2010 est l'année de sa consécration et celle de la filière du porc basque avec l'AOP (Appellation d'origine contrôlée) du porc Kintoa. A portée aujourd'hui des pays du soleil levant.

Une foire qui sait faire les Fêtes avant l'heureAprès un certain train-train quotidien, c'est en 1995 que la Foire aux jambons de Bayonne prend un véritablement envol populaire. Grâce à quatre charcutiers bayonnais emblématiques: Denis Brillant, Yvon Lambure, Yves Bisbau et Christian Mautauzer, le dauphin culturel d'Oteiza. Constatant qu'elle allait passer de vie à trépas au bout du pont Saint-Esprit, il la déménage au cœur du marché, au carreau des Halles et le nombre d'exposants double. Où elle se retrouve vite à l'étroit. La municipalité comprend qu'il faut lui apporter de l’oxygène et lui ouvre un espace d'exposition sur le mail de l'esplanade Roland-Barthes au carrefour du fameux Petit-Bayonne où l'on trouvera 24 exposants charcutier, et salaisonniers, mais aussi une foire gourmande. Pour y parvenir, un mur de mots a été créé depuis deux ans et fait office d'itinéraire fléché. On pourra le constater cette année encore, dans le programme, cette manifestation est devenu l'enfant croisement du Pig festival du jambon et des Fêtes de Bayonne. "Nous avons accueilli jusqu'à 70 000 personnes par jour l'an dernier se réjouit l'adjoint à la culture (bio) de l'événement Yves Ugalde. Concours de jambon rituel pour l'ouverture qui se poursuit par celui de l'omelette, bandas, gaïteros, conférences, chœurs basques, expositions, indigestion......Mais encore? Par un de ces miracles que seul le saint patron Léon peut les accomplir, jeudi soir, bonus des bonus, au stade Jean-Dauger, l'Aviron Bayonnais disputera à 20h45 un match contre le leader de Pro D2, Lyon!   Un Feu d’artifice, car le LOU est attendu avec impatience dans la bergerie. Ou exceptionnellement la porcherie!

Foire aux jambons

Tout le programme: www.bayonne.fr

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo :

Partager sur Facebook
Vu par vous
7214
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !