Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/08/19 : Hier vers 21 heures, des manifestants anti-G7 ont tenté de bloquer l'autoroute A63, non loin du camps d'Urrugne et se sont heurtés aux policiers. Ils en ont légèrement blessé quatre par un tir de mortier d'artifice. 17 personnes ont été interpellées

23/08/19 : Emmanuel Macron accusant le président brésilien de lui avoir "menti" sur ses engagements environnementaux lors du G20 en juin dernier se dit opposé, sur fond d'Amazonie en feu, "dans ces conditions" à l'accord de libre-échange entre l'UE et le Mercosur

21/08/19 : Selon "Mediabask", les Gilets jaunes invitent leurs troupes à se rassembler, pour leur 41e samedi à Bayonne, dans le cadre du G7. Ils estimeraient que le contre-sommet d'Hendaye et d'Irun et la manifestation de samedi ne sont pas assez musclés.

20/08/19 : A Périgueux, Péri meuh, la 3e édition de la fête agricole aura lieu les 20,21 et 22 septembre des allées Tourny à la place Francheville. Elle accueillera de nombreuses animations dont le concours national de la race limousine.

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/08/19 | La Rochelle : pas de ténors pour l'Université d'été du PS

    Lire

    Alors qu'Europe Ecologie les Verts et la France Insoumise se réunissent chacun autour de leur Université d'été à Toulouse, le Parti socialiste (PS) a lancé la sienne ce vendredi, sur un discours d'accueil du maire Jean-François Fountaine et en présence du président de Région Alain Rousset. Malgré 2000 militants attendus, les grandes figures du PS restent absentes de cette nouvelle formule - François Hollande et Bernard Cazeneuve feront leur rentrée aux Journées parlementaires du PS à Avignon (4-6/09).

  • 24/08/19 | La Rochelle : le premier secrétaire du PS appelle à remettre de l'écologie dans le parti

    Lire

    En marge de l'Université d'été du PS (23-25 août), le premier secrétaire de PS Olivier Faure a appelé à accorder une nouvelle place à l'écologie dans leur réflexion, sous peine d'isolement du parti : "Il n’y a pas d’écologie viable sans le social et pas de société viable sans l’écologie", a-t-il déclaré à l'AFP. Quelques jours plus tôt, Oliver Faure avait déclaré regretté la division ente les partis de gauche (EELV et FI font leur rentrée de leur côté) alors que les municipales sont en vue.

  • 23/08/19 | Corrèze : les agriculteurs entendus par l'État

    Lire

    Le 21 août, Didier Guillaume, Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, a autorisé la Corrèze à valoriser ses jachères, malgré la sécheresse. En effet, c'est désormais une liste de 9 départements, dont la Corrèze, qui font l'objet de la dérogation autorisant la valorisation des jachères. Cette décision permet d'accroître les stocks destinés à l'alimentation des animaux. Face à une autre année de sécheresse, la profession a fait la demande auprès du Préfet dès le 1er juillet.

  • 23/08/19 | Charente-Maritime : de nouvelles mesures de restriction d'eau

    Lire

    L'arrêté du Préfet de Charente-Maritime du 20 août dévoile une nouvelle mesure de restriction d'eau. Si toutes les précédentes ont été reconduites, il en est une nouvelle, concernant le bassin EPMP. En effet, ce dernier est désormais en alerte "Crise", le niveau maximal. Ainsi, le Marais Sèvre Niortaise fait l'objet d'une interdiction totale des prélèvements d'irrigation agricole depuis le 21 août.

  • 23/08/19 | Aliénor en son et lumière à Cabanac-et-Villagrains (33)

    Lire

    Le 31 août, la commune de Cabanac-et-Villagrains (33) organise une grande fête médiévale, sur le site historique des mottes castrales. Après une journée festive, comprenant spectacle de fauconnerie et banquet médiéval, un spectacle son, lumière et costume d'époque "Aliénor en terre gasque" prendra place à la nuit tombée. Interprétée par des acteurs bénévoles, l'histoire sera contée en français et gascon par les élèves adultes du cours de Gascon de Cabanac. A noter la participation des écuries de St Selve sous la direction de Franck Reyne qui dirige également les cavaliers de la Bataille de Castillon. Programme en ligne

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | La folle rentrée des Béarnais

31/08/2017 | Garbure, sel, brebis, traditions, fromage et maïs... Jusqu'au début octobre, toutes les occasions sont bonnes pour faire la fête en Béarn

La garburade d'Oloron

Est-ce l’effet du foehn, ce vent chaud venu d’Espagne qui s’amuse à sauter les montagnes ? Chaque année, dès que les vacances scolaires s’achèvent, les Béarnais prennent plaisir à se retrouver pour chanter, manger, boire, danser et discuter. Du début septembre au début octobre, chacun de leurs week-ends est consacré à la fête. Une manière de célébrer un terroir et ses traditions. Revue de détail d’une rentrée pas comme les autres.

Bien malin qui saurait dire de quoi se compose au juste la garbure idéale. Cette soupe paysanne où le haricot tarbais se le dispute au jarret de jambon, au bouquet garni et à une kyrielle de légumes possède ses subtilités et ses secrets. En fait, la bonne garbure, c’est presque comme les coins à champignons. Cela ne se dit pas. Cela se déguste, voilà tout. Raison de plus pour en explorer toutes les finesses.

Chaque année, la ville d’Oloron-Sainte-Marie, par ailleurs fort appréciée des amateurs de jazz et des pêcheurs à la ligne, lui consacre ainsi un championnat du monde.

Le prochain se déroulera le samedi 2 septembre. Il mettra aux prises une trentaine d’équipes venues d’horizons divers. L’une d’entre elles arrivera de la ville espagnole de Jaca, motivée par l’amitié et titillée par la curiosité culinaire. La garbure aragonaise… On est impatient de voir ce que cela donne.

Défilé de confréries, marché de produits du terroir, chants et danses folkloriques seront bien entendu de la partie, tout comme un immense repas (25€) au cours duquel seront réunis près de 1 500 convives.

Son entrée sera assurée par les garbures des candidats. Le plat de résistance  sera fait de piperade et de viandes confites. Quant au dessert, il consistera en un « Russe d’Artigarède », succulente spécialité à base d’amande et de praliné imaginée avant-guerre par un pâtissier du cru. Quand on vous dit, qu’ici, le bonheur est dans l’assiette.

Le programme :  http://www.lagarburade.org/Nouveau/index.php

L’or blanc de Salies

La course des porteurs de sameaux à Salies-de-Béarn

Non loin de la frontière invisible qui sépare la Gascogne du Pays Basque, la vieille cité de Salies-de-Béarn célèbre pour sa part le sel qui a jadis fait sa richesse et consolide aujourd’hui sa réputation.

Utilisé pour donner sa saveur au jambon de Bayonne, celui-ci provient d’une source salée découverte, raconte la légende, lors d’une partie de chasse au sanglier. Un « or blanc » qu’utilisent également des thermes spécialisés dans la rhumatologie et, assure-t-on, la lutte contre la stérilité féminine.

La fête du sel, qui se déroulera du jeudi 7 au dimanche 10 septembre, s’intéressera aussi bien à l’histoire de la cité qu’ à la culture du pays dans lequel elle baigne.

Marché des producteurs, repas, spectacles, défilé de voitures anciennes et de chars fleuris figurent aussi au programme ? Il en va de même pour la traditionnelle course des porteurs de sameaux, ces cuves de bois dans lesquelles on versait autrefois l’eau salée puisée à la source du Bayaa.

L'occasion est belle pour se promener à pied dans les rues fleuries et les venelles d’un bourg tranquille auquel la rivière le Saleys donne une atmosphère très particulière.

Le programme : https://lc.cx/c6Va

Aramits, au royaume des bergers

Le concours de chiens de berger à Aramits

Terre de bons vivants, le Béarn est également un pays de bergers. C’est ce que le village d’Aramits rappellera du jeudi 14 au dimanche 17 septembre, au cœur de la vallée du Barétous. Une manière d’illustrer la descente d’estive effectuée chaque année par les troupeaux de brebis qui viennent de passer l’été en montagne, mais aussi de rendre hommage à un métier particulièrement ardu.

Au cours de ces quatre journées, les amateurs de randonnée pourront accompagner un berger ramenant son troupeau dans la vallée. A moins que d'autres circuits les mènent vers les mégalithes, les villages et les sites naturels que l’on trouve dans le pays.

Exposition de matériel agricole ancien, chants et danses traditionnels, comice consacré aux fromages locaux, repas spectacle animé par des conteurs et chanteurs sont prévus. Jusqu’au clou de la fête : un concours de chiens de bergers où l’on découvre comment, sur un simple geste ou sur un long coup de sifflet émis entre les dents, un border-collie peut guider et manoeuvrer tout un troupeau. Un spectacle fascinant.

Le programme : http://www.aramitsfetedesbergers.fr/Nouveau/

Siros, l'occitane

Le festival de Siros

Le Béarn n'existerait pas sans la langue. Le parler et la culture régionale seront les vedettes du festival de Siros. Celui-ci se tiendra du vendredi 22 au dimanche 24 septembre aux portes de Pau, en commençant par une journée consacrée aux enfants.

Ouverte à ceux qui maîtrisent l’occitan comme à  ceux qui ne le pratiquent pas, la manifestation usera de tous les registres. On y trouvera aussi bien des jeux  traditionnels (dont les quilles de six)  que des pièces de théâtre.

Des spectacles de chants et de contes alterneront avec des danses gasconnes. Sans oublier évidemment les plaisirs de la table. A l’exception du repas, toutes les animations sont gratuites.

Le site Facebook du festival : https://lc.cx/c6HP

Les mille fromages de Laruns

Une démonstration de fabrication de fromage à Laruns

Cela dure depuis 130 ans et personne ne s’en lasse. Les samedi 30 septembre et dimanche 1er octobre, le fromage sera sacré roi de la vallée d’Ossau.

La foire que lui consacre la commune de Laruns réunit un millier de tommes ayant chacune leur saveur et leur personnalité. Qu’elles soient de brebis, de vache, de chèvre ou mixte.

Les visiteurs apprendront à cette occasion comment le fromage se fabrique. Ils pourront goûter les produits locaux (vin de jurançon y compris),  assisteront à des démonstrations de tonte de brebis, s’intéresseront au travail des bucherons, participeront à un bal, déguster du porcelet à la broche, écouteront musiciens et chanteurs, et l’on en passe. 

La centrale hydroélectrique du Hourat, gérée par la SHEM, pourra même être visitée. Histoire de rappeler que, depuis plus d’un siècle, la vitalité de cette vallée de montagne est également liée aux barrages et à l’eau des torrents.

Le programme : https://www.foireaufromage.com/

Laàs en pince pour le maïs

 Le comice de vache béarnaise pendant la fête du maïs à Laàs

La plante n’est pas béarnaise. Elle trouve en fait son origine au Mexique il y a 9 000 ans. Mais elle est devenue pyrénéenne par adoption. Culture très à son aise dans le sud-ouest, le maïs a aussi sa fête. Cela se passera à Laàs les samedi 7 et dimanche 8 octobre.

Cette modeste commune rurale qui s’est érigée en principauté d’opérette à l’initiative de son maire lui consacre deux journées de réjouissance.

Cela passe par une parade de tracteurs anciens, des dégustations de jambon de Bayonne, un repas Toutenmaïs, un comice de la vache béarnaises ainsi que des « Olympiades du maïs ».Ces dernières comprennent des épreuves de lancer d’épi et de came, mais aussi d’effeuillage, d’égrenage et de cracher de grain de maïs.

Il fallait y penser. Les Béarnais l’ont fait.

Le programme :    https://lc.cx/c6yK

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : Jean-Michel Etchecolonea, OT Béarn Pays Basque, Septembre en Béarn

Partager sur Facebook
Vu par vous
35882
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !