18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/10/17 | Edouard Philippe à Bordeaux

    Lire

    Edouard Philippe était en déplacement aujourd'hui à Marseille et Bordeaux où le Premier ministre a rendu visite à Alain Juppé. Entre autres politesses et admirations mutuelles ("la relève est assurée" a déclamé le maire de Bordeaux, "j'ai appris en vous regardant" lui a répondu le Premier ministre), Edouard Philippe s'est rendu à une réunion de travail à la métropole et devait faire un discours à la Convention Nationale des avocats en fin d'après-midi.

  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Saveur | La gastronomie créole s'invite en Lot-et-Garonne !

28/04/2015 | Accras de carotte, samoussa au poulet ou au magret de canard, porc au gingembre, cuisinés avec des produits locaux par un chef passionné Morgan Le Kréol

Morgan Le Kréol

Depuis quelques mois, Morgan Le Kréol propose aux riverains de Lacapelle-Biron et Monflanquin de plonger dans la culture antillaise grâce à ses bons petits plats. Armé d'une bonne humeur communicative, il prend plaisir à transmettre sa passion à des clients toujours aussi nombreux. « Ma petite entreprise marche pas mal du tout. Chaque soir, une file de clients m'attend », assure-t-il. Et il ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Grâce à un prêt de l'ADIE, ce chef cuisinier va acquérir une nouvelle voiture qui lui permettra de pousser sa cuisine-caravane vers d'autres communes...

« Cette idée me trottait dans la tête depuis une bonne dizaine d'années » mais faute de financement son ambition n'était qu'un doux rêve... Formé en informatique, Morgan Le Kréol n'était pas forcément destiné à être cuisinier et encore moins peut-être entrepreneur... Né en banlieue parisienne, il passe toute son enfance aux Antilles, de mère martiniquaise et de père réunionnais. En 2000, il décide de revenir vivre en métropole « pour prendre un nouveau départ ». Il débute alors des « petits » jobs dans la restauration en tant que serveur à Perpignan et Toulouse. Très vite, il apprécie ce milieu et cet emploi devient durable. Mais alors qu'il travaille dans le Gers, en usine, il rencontre une personne originaire du Lot-et-Garonne « qui me donne des ailes pour aller de l'avant et prendre la direction à laquelle j'aspire depuis un bon petit bout de temps déjà ! » Le Lot-et-Garonne, terre de création... Cap alors vers le département voisin, le Lot-et-Garonne, où il s'inscrit à Pôle emploi. Là, il fait part de son envie de monter son restaurant ambulant. Pôle emploi l'envoie vers la Boutique de Gestion qui a pour mission d'aider créateur et repreneur à développer un projet. « A la base, mon idée était de proposer sandwichs et frites histoire de me faire la main. Et dans un deuxième temps, cuisiner mes spécialités antillaises ». La Boutique de Gestion lui conseille de se lancer directement dans son projet, jugé « original », de gastronomie antillaise. « Et ils ont eu raison car ça marche très bien ! » Un prêt pour se développer... Avec sa caravane, Morgan Le Kréol sert accras de carotte, samoussa au poulet ou au magret de canard, poulet au gingembre, etc... le vendredi soir à Monflanquin et le lundi soir à Lacapelle-Biron. S'il a débuté sa petite entreprise sans crédit, dernièrement il a du contracter un prêt auprès de l'ADIE afin d'acheter une nouvelle voiture. Un prêt de 4100€ dont 3.100 à 7,48% d'intérêt et 1.000€ de prêt d'honneur à taux zéro sur 30 mois avec un différé de 6 mois pour le prêt d'honneur. Grâce au bouche à oreille ses deux soirées sont bien remplies. « Mon but ultime est que ma cuisine plaise... et ça à l'air d'être le cas car j'ai de supers retours ! »...Et prendre la direction d'autres villages...Cette passion pour la cuisine il la tient de son père. « Quand mes parents recevaient des amis, mon père, à la cuisine, me demandait toujours de lui donnait un coup de main. J'adorais le voir travailler les produits du coin, méticuleusement et avec amour. » Baigné dans les deux cultures, martiniquaise et réunionnaise, Morgan Le Kréol « s'amuse à faire un petit mariage des saveurs de ces deux îles ». Aujourd'hui, il l'assure « la vie est plus facile que quand j'étais Smicard. Certes je suis encore un peu indemnisé par Pôle emploi, mais je n'ai pas à me plaindre. » Cet été, Morgan Le Kréol élaborera ses bons petits plats tous les mercredis soir à Salles au cœur du marché gourmand. Et pour l'an prochain, il espère obtenir une place le mercredi soir dans une autre commune comme Castillonnès, La Sauvetat-de-Savères ou Villeneuve-sur-Lot.
Morgan Le Kréol – 06 77 47 65 83 – lundi à partir de 18h à Lacapelle-Biron et vendredi à partir de 18h à Monflanquin. Possibilité de commander à l'avance.
Et pour plus d'informations sur les micro crédits de l'ADIE : 0 969 328 110

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : Morgan Le Kréol

Partager sur Facebook
Vu par vous
10148
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !