Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

04/03/21 : La Ville de Bayonne a réuni les représentants des professionnels et les partenaires de la fameuse Foire au Jambon pour envisager la suite à donner à cet événement de la semaine pascale. Il prennent date pour cet événement entre les 7 et 10 octobre

02/03/21 : Le 90e Congrès des Départements de France qui devait se tenir à La Rochelle en novembre dernier, puis les 29 et 30 avril prochain, est de nouveau reporté, selon un communiqué du Département de Charente-Maritime du jour.

26/02/21 : Faute de salon de l'agriculture cette année, la confédération paysanne organise du 27 février au 7 mars des fermes ouvertes pour faire découvrir l'agriculture paysanne.Liste des agriculteurs sur www.confederationpaysanne.fr/mobilisations.php?id=11079

24/02/21 : Charente-Maritime : selon un arrêté ministériel du 19/02 publié au Journal Officiel du 24/02, les communes reconnues en état de catastrophe naturelle en inondations et coulées de boue du 3 février 2021 au 9 février 2021 sont Crazannes et Le Mung.

23/02/21 : La ministre, Frédérique Vidal, en déplacement à Poitiers ce 23 février, a annoncé, devant une cinquantaine d'étudiants, la gratuité des protections périodiques dès la rentrée prochaine. 1 500 distributeurs devraient être installés sur les campus.

23/02/21 : Laurence Harribey, sénatrice de la Gironde, a été nommée par le Président du Sénat pour représenter la Chambre haute au conseil d'administration de l'Agence Nationale du Sport.

23/02/21 : L’ancien maire de Bayonne, Jean Grenet, est décédé ce mardi 23 février, à l'âge de 81 ans. Celui qui a également exercé les mandats d'élu départemental, régional et de député, a dirigé la ville, à la suite de son père Henri Grenet, de 1995 à 2014.

23/02/21 : La ministre Frédérique Vidal est à Poitiers ce 23 février pour rencontrer l'Association Fédérative des Étudiants de Poitiers. Début février, elle avait reçu 72 courriers d'étudiants poitevins qui l'interpelaient sur leurs difficultés au quotidien

19/02/21 : COVID 19 - Depuis 2 semaines, les indicateurs de surveillance du Sars-CoV-2 affichent une baisse significative dans tous les départements de Nouvelle-Aquitaine. Le taux d'incidence est de 113,3/100 000 et le taux de positivité à 4,2%.

19/02/21 : COVID 19 - Les dernières données sur l’évolution des nouveaux variants montrent une diffusion généralisée du variant anglais dans tous les départements de la région. Les variants sud-africain et brésilien sont aussi présents mais dans une moindre mesure

19/02/21 : COVID 19 - Le nombre de nouvelles hospitalisations est en baisse avec près d’une centaine d’hospitalisations et une vingtaine d’admissions en réanimation en moins par rapport à la semaine dernière. Néanmoins, l'activité hospitalière liée au COVID-19.

18/02/21 : A Libourne, le conseiller municipal d'opposition Charles Pouvreau a annoncé sa démission. Dans un communiqué, l'ancien élu raconte avoir fait face à des « menaces et insultes » répétées et choisit donc de se mettre en retrait de la politique libournaise.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 08/03/21 | Deux-Sèvres : Le camping La Venise Verte se modernise

    Lire

    Au coeur du Marais poitevin, à Coulon, le Camping 4 étoiles de La Venise Verte souhaite investir pour moderniser ses sanitaires et ses espaces communs afin de continuer à satisfaire ses clients. Le camping, éco-labellisé, s’attache à l’intégration environnementale et à la gestion des énergies et de l’eau avec une production d’eau chaude autonome notamment. Lors de la commission permanente de février, les élus du Conseil Régional ont décidé de subventionner ses investissements à hauteur de 18 728 euros.

  • 08/03/21 | Un e-Job Dating au Pays Basque

    Lire

    Le Crédit Agricole Pyrénées-Gascogne et Wizbii organisent le 23 mars prochain de 17h à 20h un e-Job Dating. L’initiative « 1er Stage, 1er Job » se tiendra cette année en visio-conférence avec des entretiens dématérialisés. Une dizaine d’entreprises issues des secteurs de la banque, du service à la personne, du commerce ou du BTP sera présente. Inscription obligatoire avant le 18 mars.

  • 08/03/21 | Dax : des initiatives en faveur de la mobilité pour tous

    Lire

    Pour une meilleure insertion sociale et professionnelle ainsi que pour le maintien de l’emploi, l’association « Solutions Mobilité », souhaite avec l’agglomération de Dax, favoriser la mobilité dans les quartiers « Politique de la Ville ». L’association propose des actions concrètes sous la forme d’un accompagnement global. Lors de sa dernière commission permanente la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir cette action avec une aide de 19 000 euros.

  • 06/03/21 | Charente-Maritime : 3 jours de forum sur le droit des femmes

    Lire

    À l'occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes, le Département 17 organise du 8 au 10 mars, un forum dédié à l'égalité entre les femmes et les hommes. Avec, lundi, une matinée d'échanges et de témoignages sur l'égalité femmes/hommes, en présence d'Élisabeth Morin-Chartier, ex députée européenne. Mardi, "l'égalité professionnelle, un état des lieux contrasté". Mercredi, "Filles et garçons, cassons les clichés". Ces visio-conférences se dérouleront sur le site du Département.

  • 05/03/21 | Paskal Indo réélu président du Conseil de développement du Pays basque

    Lire

    Paskal Indo a été réélu par ses pairs à la présidence du Conseil de développement du Pays basque. Le CDPB a approuvé également son bilan 2020 et débattu autour de son Projet 2021-2023 qui fixe les orientations stratégiques que la société civile souhaite donner au développement futur du territoire. Un document qui guidera l’action du Conseil pour les prochains mois dans ses contributions et son partenariat auprès de la Communauté d'agglomération du Pays basque et des autres acteurs publics.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | La Grande Bouche : un atelier pour préparer ses propres conserves

25/06/2020 | "La Grande Bouche" à Bègles, est le premier Atelier de Conserverie à destination des particuliers. De quoi faire découvrir la gourmandise en bocal.

La Grande Bouche

La Grande Bouche est un atelier situé à Bègles qui apprend aux particuliers la cuisine, mais d’une façon singulière. Loïc Fromentin y transmet ses bonnes recettes et met un point d’honneur à travailler les produits locaux et de saison, pour consommer des mets délicieux… et en conserves ! Là où un simple cours de cuisine laisse un bon souvenir aux apprentis cuisiniers, le concept de ce nouvel atelier est de redorer le blason de la conserve et de permettre aux personnes de bien manger toute l’année de manière raisonnée et consciencieuse.

Il y a quelques années, Loïc Fromentin a redécouvert les plaisirs de la conserve avec des amis. Confiture, pâté, plat cuisinés à la maison : ces moments de confection de conserves étaient devenus de véritables rendez-vous chez Loïc Fromentin. « J’ai alors beaucoup travaillé pour me former auprès de différentes personnes, explique t-il. Puis je me suis dit que ce plaisir de préparer des petits plats, de transformer des produits de saison, de pouvoir manger des bons produits chaque jour cela répondait à quelque chose qui est vraiment dans l’air du temps. »  La Grande Bouche, conserverie située à Bègles, a alors fait surface, suite à l’envie de cet entrepreneur de partager ce savoir-faire au plus grand nombre.

La Grande Bouche

C’est en février 2020 que l'adorateur de la conserve récupère les clés de son local, au 12 rue de la Belle Rose à Bègles. « Après avoir trouvé un lieu adapté à cette activité unique, j’ai créé une société et entamé travaux et achats de matériel pour créer le premier atelier de conserverie à destination des particuliers », raconte t-il. Ce laboratoire à la fois intimiste et très professionnel a pu ouvrir ses portes en mai dernier. Le premier intérêt de La Grande Bouche selon son créateur est son côté convivial. « Lorsque l’on cuisine ensemble, on passe toujours un bon moment  et cela peut créer des moments de convivialité rares » confie Loïc Fromentin.  La conserverie met aussi en valeur le caractère du « fait maison » car le fait de pouvoir dire à ses amis ou à sa famille « c’est moi qui l’ai fait », ajoute une saveur différente au plat.
Au-delà de ces aspects humains, la conserverie soulève des intérêts plus généraux. La Grande Bouche s’inscrit dans une démarche zéro déchet, sans plastique, et où le local est à l’honneur. La conserve homemade est aussi un moyen de contrôler ce que l’on mange. « Lorsque je fais un anniversaire avec des enfants et que l’on prépare de la pate à tartiner, je sais qu’il n’y a pas d’huile de palme ou d’ingrédients obscurs dans cette préparation », explique t-il.

Le grand come-back de la conserve

Au sein de cet atelier, on assiste à une véritable transmission d’un savoir-faire qui a pu parfois être oublié. Loïc Fromentin travaille avec un groupe de chefs cuisiniers qui pensent des recettes pour chaque atelier, afin que les particuliers puissent apprendre la technique de la conservation des aliments tout en se régalant chez eux après le cours. La conserverie est aussi un lieu à louer. « Je rencontre des entreprises qui n’ont pas forcément les moyens d’investir dans du matériel de cuisine notamment les jeunes projets d’entreprise, les personnes qui ont des Food trucks ou encore des groupes de dégustation comme le Bordeaux Sardine Club par exemple », indique le propriétaire.

Un financement participatif a aussi été lancé sur le site jadopteunprojet.com, notamment pour que la conserverie puisse « se faire connaître d’un public curieux par rapport à ce type de projet innovant ». Malgré la difficulté de la période du Covid-19, le lancement est très satisfaisant pour La Grande Bouche, mais les objectifs initiaux ne sont pas complètement atteints. Malgré cet obstacle, la conserverie ne cesse d’accueillir des apprentis cuisiniers qui ont soif d’apprendre l’art de mettre en conserve de la bonne nourriture. Depuis mai, une quinzaine d’ateliers « confiture » ont eu lieu, tous les samedis le thon et/ou le pâté sont à l’honneur et les cours sont remplis, et des ateliers du soir en semaine sont aussi à la carte… La proposition plaît et accompagne la volonté de celles et ceux qui souhaitent acquérir de nouveaux réflexes en termes de mode de vie et de consommation.

La Grande Bouche

« La conserve a été galvaudée par toutes les grandes industries qui font des produits pas forcément goûteux ou bons pour la santé, explique le patron de La Grande Bouche. Il y a une image assez négative qui colle à la conserve alors que c’est une technique de cuisson spécifique qui a pour vertu de cuire toutes les saveurs ensemble dans le bocal. C’est un assemblage, un mariage, qui fonctionne sur beaucoup de produits et qui s'ajoute à un intérêt écologique très important aujourd'hui. » Ces ateliers culinaires permettent aussi aux plus jeunes de se familiariser avec cette technique et de leur faire découvrir des saveurs nouvelles. « Ce que j’adore personnellement c’est prendre un produit brut comme la tomate en ce moment, et en faire une bonne sauce à ajouter dans un plat », confie Loïc Fromentin. « Cela évite aussi de manger de la tomate d’Espagne en hiver qui n’a que peu de goût ».  

Lucile Bonnin
Par Lucile Bonnin

Crédit Photo : Loic Fromentin

Partager sur Facebook
Vu par vous
21873
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 10 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !