aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

27/04/17 : Charente-Maritime : le chômage a augmenté de +0,3% en 12 mois, portant à 56 550 le nombre de demandeurs d'emploi. L'augmentation est plus importante du côté des demandeurs en catégorie A (aucune activité) avec +1,4% entre février et mars.

24/04/17 : A La Rochelle, Macron arrive en tête avec 29,09%, devant Mélenchon (24,33%), Fillon (18,80%) et Le Pen (12%). Sur 50 905 inscrits, 73,86% se sont exprimés

24/04/17 : Résultats définitifs Villenave d'Ornon : EM 28,10%; JLM 26,63%; MLP 15,53; FF 12,04%; BH 8,30%; NDA 4,34%

24/04/17 : Résultats complets à Lormont : JLM 29,58%; EM 22,90%; MLP 19,36%; BH 10,14%; FF 9,46%; NDA 3,27%; PP 1,93%; FA 1,34%; JL 1,32%; NA 0,55%; JC 0,15%

24/04/17 : Résultats définitifs Mérignac : EM 31,03%; JLM 23,39%; FF 15,31%; MLP 12,89%; BH 9,21%; NDA 3,94%; JL 1,46%; PP 1,33%; FA 0,94%; NA 0,45%; JC 0,17%

24/04/17 : Résultats définitifs Saint-Médard-en-Jalles :EM 30,81%; JLM 20,28%; FF 16,35%; MLP 15,34%; BH 7,91%, NDA 4,73%

24/04/17 : A Bayonne, Emmanuel Macron, 25,69%, Jean-Luc Melenchon, 23,11%, François Fillon, 18,03%, Marine Le Pen, 13,50%; Benoît Hamon, 9,42%; Jean Lassale, 3,83%; Nicolas Dupont-Aignan, 3,29%; Philippe Poutou, 1;62%; François Asselineau, 0,94%

24/04/17 : Résultats complets Libourne : EM 24,69%; JLM 20,50%; MLP 20,27%; FF 17,98%; BH 7,88%; NDA 3,97%; JL 1,76%

24/04/17 : A Anglet, dont le maire Claude Olive était soutien de François Fillon, Emmanuel Macron est arrivé en tête 28,50% des voix devant François Fillon, 25% et Jean-Luc Mélenchon avec 18,55%. Marie Le Pen est quatrième avec 18,55%.

24/04/17 : Résultats définitifs Cenon : JLM 31,58%; EM 24,65%; MLP 16,13%; BH 10,28%; FF 8,93%

24/04/17 : Résultats définitifs Pessac : EM : 31.19 % ; JLM : 24.59 % ; FF : 14.81 % ; MLP : 11.45 % ; BH : 9.74 %

24/04/17 : Résultats définitifs Talence : EM : 31.43 % ; JLM : 26.29 % ; FF : 15.00 % ; MLP : 8.70 % ; BH : 11.43 %

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 26/04/17 | Nouvelle Aquitaine: Le chômage repart à la hausse

    Lire

    Fin mars en Nouvelle-Aquitaine, il y avait 299 700 demandeurs tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) augmentation de 2,2% sur un mois (4870 personnes) et de 1,7% sur 3 mois. France ( +1,2% sur 3 mois de +1,3% sur 1 mois). En un an l'évolution régionale est de - 0,8%; elle est de -0,9% au niveau national. Pôle emploi note qu'entre fin février et fin mars 2017, le nombre de demandeurs qui ont basculé des catégories B et C vers la catégorie A est inhabituellement élevé, ce qui contribue à la hausse du nombre de demandeurs d’emploi dans cette dernière catégorie

  • 26/04/17 | Brigitte Allain, députée EELV du Bergeracois votera Macron

    Lire

    Députée du Bergeracois, je voterai sans hésitation pour Emmanuel Macron au 2e tour des présidentielles et mettrai tout en œuvre pour faire barrage au Front national, dont le projet, source de division, de peur, de racisme et de xénophobie est une menace pour notre pays. Ce vote ne représente pas une adhésion au projet porté par le candidat Macron (...) J'attends d'Emmanuel Macron qu'il prenne en compte, avec humilité, les millions d'électeurs qui ne se reconnaissent pas dans son projet.

  • 24/04/17 | Gironde: un millier d'hectares pourraient être affectés par le gel

    Lire

    Ce chiffre a été évoqué avec les précautions d'usage lors de l'assemblée générale du CIVB ce lundi à Bordeaux. Le gel a en tout cas touché à des degrés divers le bas sauternais, des secteurs du Blayais et de l'entre deux mers et particulièrement dans la nuit du 20 avril. Une certaine inquiétude persiste puisque des températures très basses sont attendues ce milieu et cette fin de semaine alors que la vigne sous l'effet des fortes chaleurs de ce mois d'avril a accéléré son débourrement.

  • 24/04/17 | 'Isabelle Vetois: En Marche en Charente-Maritime

    Lire

    Face aux résultats obtenus par Emmanuel Macron, Isabelle Vétois s'est dit "absolument enthousiaste". "Les Français veulent moderniser la France, on va vers de l'espoir [...] C'est le seul qui peut rassembler une majorité plurielle". Elle a conscience qu'il faudra encore convaincre la vingtaine de pourcentage ayant voté Le Pen dans le département (en particulier dans les petites communes rurales) et préfère retenir le recul du FN dans les quartiers populaires de La Rochelle.

  • 24/04/17 | P-Atlantiques : un front républicain se dessine face au FN

    Lire

    A gauche comme à droite, les voix se succèdent pour faire barrage au second tour au Front National dans les Pyrénées-Atlantiques. Qu'il s'agisse de la sénatrice Frédérique Espagnac, porte-parole de Benoit Hamon, comme des députés PS Martine Lignières-Cassou et David Habib. Une même position est adoptée par Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF. Même si celui-ci entend combattre les mesures d'Emmanuel Macron qui porteraient atteinte aux travailleurs. Nicolas Patriarche, secrétaire départemental LR, soutiendra pour sa part Macron, en souhaitant que ce dernier... s'en souvienne.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Saveur | L'appellation Sainte-Foy Bordeaux intègre l'Union des Côtes de Bordeaux

04/05/2016 | Depuis jeudi 28 avril, l'appellation Sainte-Foy Bordeaux est le 5ème terroir à intégrer l'Union des Côtes de Bordeaux, qui fêtait l'an dernier son 5ème anniversaire.

Dans les vignes

Et de 5 ! Sainte-Foy Bordeaux est donc le 5ème terroir à intégrer l'appellation chapeau des « Côtes de Bordeaux » créée il y a six ans par le rassemblement des terroirs de Blaye, Cadillac, Castillon et Francs. Un événement d'importance qui démontre à la fois l'attractivité et le dynamisme de l'Union des Côtes, tout en lui permettant de renforcer son influence au sein des vins de Bordeaux. Une nouvelle arrivée, résultat d'un long travail de préparation et qui suscite désormais un fort enthousiasme. Et pour cause, le vote de l'intégration de Sainte-Foy Bordeaux au sein de l'Union des Côtes de Bordeaux, lors de sa dernière assemblée générale, s'est fait à l'unanimité.

« L’intégration d’un cinquième membre dans la famille de l’Union des Côtes de Bordeaux est synonyme de nouveaux défis. Encore plus forts, toujours plus unis, nous allons poursuivre notre route vers le succès ! » a déclaré Stéphane Héraud, Président de l’Union des Côtes de Bordeaux à la sortie de l’assemblée générale du 28 avril dernier. Un enthousiasme partagé par les membres de l’Union des Côtes à l’image de Françoise Lannoye, Présidente de Castillon Côtes de Bordeaux et responsable promotion des Côtes de Bordeaux qui a quant à elle souligné que « nous défendons avec conviction depuis plusieurs années l’idée que l’Union fait la force. Accueillir à présent un nouveau membre est la preuve de la réussite de notre engagement et de notre volontarisme ».
Et pour cause, cet élargissement qui prendra son caractère très concret à partir de la récolte 2016, marque le premier « agrandissement » de l’histoire de l’Union des Côtes de Bordeaux. Une belle histoire d’ailleurs puisque, avec ses 900 adhérents, 10 000 hectares et ses 500 000 hectolitres produits, l’appellation transversale représente 10 % de la production de Bordeaux, est la 4e appellation AOC de vins rouges en France, et grâce à une stratégie offensive, a vu sa part de marché à l’export passée de 11 à 21 % en 7 ans... De quoi en effet séduire les appellations alentour.

« Bénéficier d’un dynamisme et de moyens plus impactants » Wilfrid Franc de Ferrière, président de l’appellation Sainte-Foy Bordeaux le reconnaît volontiers : « Nous souhaitions rejoindre les Côtes de Bordeaux car nous avions la volonté d’intégrer une force qui nous permettrait de bénéficier d’un dynamisme et de moyens de promotions plus impactants. C’est donc une réelle satisfaction de voir aujourd’hui notre demande validée à l’unanimité par les vignerons des Côtes de Bordeaux. » Satisfaction aussi pour Patricia Zabalza, la Directrice de l’Union des Côtes de Bordeaux, « Sainte-Foy Bordeaux est très présente sur les marchés export, avec des produits de qualité, et partage les mêmes valeurs que nos membres. Elle va agrandir la famille avec le même état d’esprit et une offre renforcée. Nous avons hâte de collaborer ensemble. »
Avec l’arrivée de Sainte-Foy Bordeaux ce sont 30 nouveaux adhérents, une surface géographique de 500 hectares et une production de 10 000 hectolitres supplémentaires (dont des vins blancs moelleux et liquoreux) qui feront désormais partie de l’Union des Côtes de Bordeaux. Une intégration qui intervient après 8 années de rencontres, d’échanges et de travail de fond entre tous les membres, et notamment pour la nouvelle arrivante : « entrer dans l’Union nécessitait de s’adapter à des règles de production plus drastiques, de délimiter un territoire moins étendu. Ce que nous avons fait ! » rappelle son Président. De son côté, l’intégration de Sainte-Foy Bordeaux a aussi occasionné une nécessaire révision du cahier des charges de l’Union et de ses statuts.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Philippe Roy

Partager sur Facebook
Vu par vous
18963
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !