Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | L'appellation Sainte-Foy Bordeaux intègre l'Union des Côtes de Bordeaux

04/05/2016 | Depuis jeudi 28 avril, l'appellation Sainte-Foy Bordeaux est le 5ème terroir à intégrer l'Union des Côtes de Bordeaux, qui fêtait l'an dernier son 5ème anniversaire.

Dans les vignes

Et de 5 ! Sainte-Foy Bordeaux est donc le 5ème terroir à intégrer l'appellation chapeau des « Côtes de Bordeaux » créée il y a six ans par le rassemblement des terroirs de Blaye, Cadillac, Castillon et Francs. Un événement d'importance qui démontre à la fois l'attractivité et le dynamisme de l'Union des Côtes, tout en lui permettant de renforcer son influence au sein des vins de Bordeaux. Une nouvelle arrivée, résultat d'un long travail de préparation et qui suscite désormais un fort enthousiasme. Et pour cause, le vote de l'intégration de Sainte-Foy Bordeaux au sein de l'Union des Côtes de Bordeaux, lors de sa dernière assemblée générale, s'est fait à l'unanimité.

« L’intégration d’un cinquième membre dans la famille de l’Union des Côtes de Bordeaux est synonyme de nouveaux défis. Encore plus forts, toujours plus unis, nous allons poursuivre notre route vers le succès ! » a déclaré Stéphane Héraud, Président de l’Union des Côtes de Bordeaux à la sortie de l’assemblée générale du 28 avril dernier. Un enthousiasme partagé par les membres de l’Union des Côtes à l’image de Françoise Lannoye, Présidente de Castillon Côtes de Bordeaux et responsable promotion des Côtes de Bordeaux qui a quant à elle souligné que « nous défendons avec conviction depuis plusieurs années l’idée que l’Union fait la force. Accueillir à présent un nouveau membre est la preuve de la réussite de notre engagement et de notre volontarisme ».
Et pour cause, cet élargissement qui prendra son caractère très concret à partir de la récolte 2016, marque le premier « agrandissement » de l’histoire de l’Union des Côtes de Bordeaux. Une belle histoire d’ailleurs puisque, avec ses 900 adhérents, 10 000 hectares et ses 500 000 hectolitres produits, l’appellation transversale représente 10 % de la production de Bordeaux, est la 4e appellation AOC de vins rouges en France, et grâce à une stratégie offensive, a vu sa part de marché à l’export passée de 11 à 21 % en 7 ans... De quoi en effet séduire les appellations alentour.

« Bénéficier d’un dynamisme et de moyens plus impactants » Wilfrid Franc de Ferrière, président de l’appellation Sainte-Foy Bordeaux le reconnaît volontiers : « Nous souhaitions rejoindre les Côtes de Bordeaux car nous avions la volonté d’intégrer une force qui nous permettrait de bénéficier d’un dynamisme et de moyens de promotions plus impactants. C’est donc une réelle satisfaction de voir aujourd’hui notre demande validée à l’unanimité par les vignerons des Côtes de Bordeaux. » Satisfaction aussi pour Patricia Zabalza, la Directrice de l’Union des Côtes de Bordeaux, « Sainte-Foy Bordeaux est très présente sur les marchés export, avec des produits de qualité, et partage les mêmes valeurs que nos membres. Elle va agrandir la famille avec le même état d’esprit et une offre renforcée. Nous avons hâte de collaborer ensemble. »
Avec l’arrivée de Sainte-Foy Bordeaux ce sont 30 nouveaux adhérents, une surface géographique de 500 hectares et une production de 10 000 hectolitres supplémentaires (dont des vins blancs moelleux et liquoreux) qui feront désormais partie de l’Union des Côtes de Bordeaux. Une intégration qui intervient après 8 années de rencontres, d’échanges et de travail de fond entre tous les membres, et notamment pour la nouvelle arrivante : « entrer dans l’Union nécessitait de s’adapter à des règles de production plus drastiques, de délimiter un territoire moins étendu. Ce que nous avons fait ! » rappelle son Président. De son côté, l’intégration de Sainte-Foy Bordeaux a aussi occasionné une nécessaire révision du cahier des charges de l’Union et de ses statuts.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Philippe Roy

Partager sur Facebook
Vu par vous
21201
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !