aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

24/04/17 : La Préfète se rendra au commissariat de police de Périgueux, le 25 avril à 11 h pour une minute de silence en hommage à Xavier Jugelé, assassiné le 20 avril. La minute de silence sera observée à la même heure dans la Cour d'honneur de la Préfecture.

24/04/17 : A La Rochelle, Macron arrive en tête avec 29,09%, devant Mélenchon (24,33%), Fillon (18,80%) et Le Pen (12%). Sur 50 905 inscrits, 73,86% se sont exprimés

24/04/17 : Résultats définitifs Villenave d'Ornon : EM 28,10%; JLM 26,63%; MLP 15,53; FF 12,04%; BH 8,30%; NDA 4,34%

24/04/17 : Résultats complets à Lormont : JLM 29,58%; EM 22,90%; MLP 19,36%; BH 10,14%; FF 9,46%; NDA 3,27%; PP 1,93%; FA 1,34%; JL 1,32%; NA 0,55%; JC 0,15%

24/04/17 : Résultats définitifs Mérignac : EM 31,03%; JLM 23,39%; FF 15,31%; MLP 12,89%; BH 9,21%; NDA 3,94%; JL 1,46%; PP 1,33%; FA 0,94%; NA 0,45%; JC 0,17%

24/04/17 : Résultats définitifs Saint-Médard-en-Jalles :EM 30,81%; JLM 20,28%; FF 16,35%; MLP 15,34%; BH 7,91%, NDA 4,73%

24/04/17 : A Bayonne, Emmanuel Macron, 25,69%, Jean-Luc Melenchon, 23,11%, François Fillon, 18,03%, Marine Le Pen, 13,50%; Benoît Hamon, 9,42%; Jean Lassale, 3,83%; Nicolas Dupont-Aignan, 3,29%; Philippe Poutou, 1;62%; François Asselineau, 0,94%

24/04/17 : Résultats complets Libourne : EM 24,69%; JLM 20,50%; MLP 20,27%; FF 17,98%; BH 7,88%; NDA 3,97%; JL 1,76%

24/04/17 : A Anglet, dont le maire Claude Olive était soutien de François Fillon, Emmanuel Macron est arrivé en tête 28,50% des voix devant François Fillon, 25% et Jean-Luc Mélenchon avec 18,55%. Marie Le Pen est quatrième avec 18,55%.

24/04/17 : Résultats définitifs Cenon : JLM 31,58%; EM 24,65%; MLP 16,13%; BH 10,28%; FF 8,93%

24/04/17 : Résultats définitifs Pessac : EM : 31.19 % ; JLM : 24.59 % ; FF : 14.81 % ; MLP : 11.45 % ; BH : 9.74 %

24/04/17 : Résultats définitifs Talence : EM : 31.43 % ; JLM : 26.29 % ; FF : 15.00 % ; MLP : 8.70 % ; BH : 11.43 %

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/04/17 | Gironde: un millier d'hectares pourraient être affectés par le gel

    Lire

    Ce chiffre a été évoqué avec les précautions d'usage lors de l'assemblée générale du CIVB ce lundi à Bordeaux. Le gel a en tout cas touché à des degrés divers le bas sauternais, des secteurs du Blayais et de l'entre deux mers et particulièrement dans la nuit du 20 avril. Une certaine inquiétude persiste puisque des températures très basses sont attendues ce milieu et cette fin de semaine alors que la vigne sous l'effet des fortes chaleurs de ce mois d'avril a accéléré son débourrement.

  • 24/04/17 | 'Isabelle Vetois: En Marche en Charente-Maritime

    Lire

    Face aux résultats obtenus par Emmanuel Macron, Isabelle Vétois s'est dit "absolument enthousiaste". "Les Français veulent moderniser la France, on va vers de l'espoir [...] C'est le seul qui peut rassembler une majorité plurielle". Elle a conscience qu'il faudra encore convaincre la vingtaine de pourcentage ayant voté Le Pen dans le département (en particulier dans les petites communes rurales) et préfère retenir le recul du FN dans les quartiers populaires de La Rochelle.

  • 24/04/17 | P-Atlantiques : un front républicain se dessine face au FN

    Lire

    A gauche comme à droite, les voix se succèdent pour faire barrage au second tour au Front National dans les Pyrénées-Atlantiques. Qu'il s'agisse de la sénatrice Frédérique Espagnac, porte-parole de Benoit Hamon, comme des députés PS Martine Lignières-Cassou et David Habib. Une même position est adoptée par Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF. Même si celui-ci entend combattre les mesures d'Emmanuel Macron qui porteraient atteinte aux travailleurs. Nicolas Patriarche, secrétaire départemental LR, soutiendra pour sa part Macron, en souhaitant que ce dernier... s'en souvienne.

  • 24/04/17 | Réaction d'Olivier Falorni, député de la circonscription La Rochelle-Ré

    Lire

    Le député de la 1re circonscription de Charente-Maritime s'est montré satisfait des résultats : "Si je devais résumer cette élection en un mot, je dirais : neuf. La vie politique ne sera plus la même.La gauche et la droite ont implosé. Les Français ont montré une volonté de tout mettre en l'air,de bazarder les anciennes pratiques. Macron comme Le Pen sont trangressifs en ce sens qu'ils refusent d'être de droite ou de gauche[...] Les Français ne veulent plus d'une politique de clivages périmés"

  • 23/04/17 | Pyrénées-Atlantiques : le Modem évoque une "belle espérance"

    Lire

    Comme l'a fait François Bayrou, qui estime que la clé du second tour réside dans le rassemblement, le président Modem du Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques, Jean-Jacques Lasserre, qualifie de "belle espérance" le résultat obtenu par Emmanuel Macron sur le plan national. Il salue également un projet qui associe "la recherche d'une économie compétitive et un équilibre social sans lequel rien ne peut se construire".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Saveur | Le caviar made in Périgord est désormais une réalité

11/10/2013 | En Dordogne, trois sites de production sont désormais dédiés à l'élevage de l'esturgeon et à la production de caviar.

Laurent Deverlanges, du Domaine Huso à Neuvic débute sa production dans quelques jours

Moins connu que le caviar d'Iran ou de Russie, celui de Dordogne séduit davantage de gourmets. La Dordogne est une terre de gastronomie, réputée pour ses canards, son foie gras et désormais son caviar. Il existe trois unités de production : deux en vallée de l'Isle et une sur les bords de la Vézère. La plus ancienne est la manufacture Prunier, créée par Laurent et Valérie Sabeau à Montpon. Aux Eyzies, Frédéric Vidal développe une production de caviar autour de la marque Perle noire du Périgord depuis 2009. Le troisième site est situé le domaine Huso à Neuvic : il inaugurait ce vendredi son laboratoire.

Si l’on vous dit, or noir du Périgord, vous allez penser, sans doute à la truffe, mais pourquoi pas au caviar, Le caviar made in Périgord est désormais une réalité.  Depuis 1994, la manufacture Prunier, créée par Laurent et Valérie Sabeau, élève le plus précieux des poissons  sur les bords de l’Isle: l’esturgeon acipenser baeri. La rencontre dès 1997 avec Pierre Bergé est providentielle. Amateur de caviar, l’homme d’affaires entre dans le capital de l’entreprise puis devient actionnaire majoritaire en 2001. Le caviar produit sur les bords de l’Isle est commercialisé dans le monde entier sous la marque Prunier. L’unité de production fait partie du groupe Caviar house qui compte six cents salariés. En France, la manufacture est numéro deux du secteur avec une production de cinq à six tonnes, en cinq variétés différentes vendues entre 1500 et 5500 euros le kilo. Prunier manufacture, à Montpon-Ménestérol est une entreprise prospère. D’ici dix ans, le site devrait tripler voire quadrupler sa production, grâce notamment à la sécurisation du renouvellement des générations.  Laurent Sabeau annonce l’ouverture pour la fin de l’année, d’une boutique pour la clientèle locale où seront commercialisés le caviar mais aussi le saumon sous la marque Prunier. 

Sur les bords de la Vézère Ancien ingénieur agronome, Frédéric Vidal a opté pour les eaux pures de la Vézère aux Eyzies, pour développer une production de caviar haut de gamme autour de la marque Perle noire du Périgord. Les premières boîtes sont apparues sur le marché au cours de l’automne 2009. L'espèce élevée aux Eyzies est l'Acipenser baeri, une race d'esturgeons en provenance de Russie, la même espèce qui prévaut en Gironde. Le caviar Perle noire du Périgord est commercialisé en France dans les épiceries fines et à déguster dans une dizaine de grands restaurants parisiens et du Sud-Ouest. Plusieurs tables étoilées lui ont déjà fait confiance : le Vieux logis à Trémolat, l’Essentiel à Périgueux, l’Imaginaire à Terrasson.  La pisciculture Aquadem table sur une production de 3 tonnes de caviar à l’horizon 2015. 

Le domaine Huso à Neuvic Dernier né de la production de caviar en Aquitaine, qui représente 19 tonnes (la majorité de la production française) le domaine Huso à Neuvic sur les bords de l'Isle,  inaugurait ce vendredi matin son laboraroire de transformation, en présence de ses partenaires et de nombreux élus. Depuis début 2012, Laurent Deverlanges, ancien ingénieur agro alimentaire, passionné par la vente et le marketing a racheté une ancienne pisciculture installée sur 19 hectares. La production a débuté en décembre dernier et a représenté 300 kilos. "Pour la saison qui débute dans quelques jours, nous tablons entre 1 tonne et 1,5 tonne. Ensuite, nous espérons atteindre trois tonnes en 2014 et le double en 2016," explique Laurent Deverlanges. Ce dernier compte comme partenaire Delpeyrat. Quelques mois après la naissance de la société, Delpeyrat entrait dans le capital de la SAS à hauteur de 10 %. Une partie de la production est commercialisée sous la marque Comtesse du Barry. Pour l'instant, Laurent Deverlanges et ses partenaires ont investi 3,5 millions d'euros entre la création des bassins, l'achat du stock d'esturgeons dont la chair blanche est revendue aux cantines scolaires du département, du laboratoire. Sur le plan commercial, le domaine Huso  qui comprend 12 salariés développe en parallèle sa propre marque le caviar de Neuvic. "Notre objectif est d'offrir la meilleure qualité possible, notamment grâce à une qualité des eaux exceptionnelle et en générant le minimum de stress pour les poissons," poursuit Laurent Deverlanges.  Le caviar de Neuvic est commercialisée en ligne et à partir du 26 octobre dans une boutique située au Printemps Haussmann à Paris.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
1909
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !