Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/01/21 : Au 16 janvier, 34 689 vaccinations ont été réalisées en Nouvelle-Aquitaine, la plaçant parmi les régions ayant le plus vacciné. L’objectif national de 1 million de vaccinations à fin janvier, se traduit par un objectif régional de 100 000 vaccinations.

11/01/21 : Le 18/01 à 18h le MEF 33, le Centre Europe Direct Bordeaux-Aquitaine et les Jeunes Européens Bordeaux organisent un webinaire le "Plan de Relance et budget européens: Où va l'Europe?" Commission et Parlement européens, et la Région seront représentés+ d'info

08/01/21 : Influenza aviaire - la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce désormais 159 communes en zone réglementée en lien avec 2 foyers dans des élevages de palmipèdes à Baigts-de-Béarn et Préchacq-Navarrenx et 4 suspicions fortes à Arget, Lichos et Garlin

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

19/12/20 : Le Biarrot Jacques Lajuncomme-Hirigoyen, 64 ans, est le nouveau président de la Fédération française de surf. Il succède à Jean-Luc Arassus, élu en 2005 . Il sera le président qui inaugurera l'entrée du surf à Tokio, mais aussi aux JO 2024 à Teahupoo.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/01/21 | L'UIMM Adour organise une semaine de l'apprentissage dans l'industrie

    Lire

    Du 25 au 30 janvier, les pôles formations de l'Union des Industries et des Métiers de la Métallurgie ouvrent leurs portes du 25 au 30 janvier pour inviter à découvrir les métiers de l'industrie. L'UIMM Adour met ainsi ses métiers en valeur, alors même que l'État a lancé le programme 1 jeune 1 solution dans le cadre de France Relance pour aider les entreprises à recruter des apprentis. Au Pôle formation Adour, 580 apprentis ont choisi la filière industrie pour un taux d'insertion de 86%.

  • 19/01/21 | Cognac : la filière attend des arbitrages de l'Etat

    Lire

    Ils ne lâcheront rien! C'est en substance ce qu'on fait savoir au gouvernement les représentants de l'interprofession du cognac, le BNIC, suite aux dernières annonces. D'une part, ils réitèrent leur demande que l'Etat négocie pour obtenir la suspension immédiate des nouveaux droits de douanes américains sur les vins et spiritueux. D'autre part, ils seront attentifs au "détail" des aides annoncées le 14 janvier à destination de la filière, "impactée par la pandémie", et pas seulement.

  • 18/01/21 | 11 centres de vaccinations autorisés dans les Pyrénées-Atlantiques

    Lire

    Afin d'assurer le déploiement de la campagne de vaccination contre la COVID-19, les Pyrénées-Atlantiques comptent 11 centres de vaccination. Dans l’arrondissement de Pau sont concernées les communes de Pau, Lescar et Arzacq, dans l’arrondissement d’Oloron-Sainte-Marie: celles Mauléon et Arudy et dans l’arrondissement de Bayonne, celles de Bayonne, Biarritz, Anglet, Cambo-les-bains, Saint-Jean-Pied-de-Port et Saint-Jean-de-Luz. Réservations vaccinales, via le numéro vert national 0 800 009 110 ou sur les plateformes internet de Doctolib Vaccination, KelDoc de NEHS et Maiia et la plateforme nationale www.sante.fr,

  • 18/01/21 | Démarrage des vaccinations à La Rochelle

    Lire

    Plusieurs communes de l’Agglomération se sont portées volontaires pour accompagner les vaccinations en créant des centres grand public. Un premier sera ouvert du 18 au 22 janvier au centre municipal de vaccination de La Rochelle, 2 rue de l’Abreuvoir. A partir du 25 janvier, deux centres seront installés à l’Espace Encan à La Rochelle et à l’hippodrome de Châtelaillon-Plage, 9 rue des Sulkys. Les vaccinations seront assurées par les professionnels de santé du lundi au vendredi, sur rendez-vous.

  • 18/01/21 | Langues régionales : la Région épingle Jean-Michel Blanquer

    Lire

    Le 10 décembre, le ministre de l'Éducation Nationale affirmait que le système éducatif français "n'est pas hostile aux langues régionales". La Région Nouvelle-Aquitaine s'appuyant sur les chiffres du rectorat conteste : "La réforme des lycées a brutalement dévalorisé l'attractivité du basque et de l'occitan en option." Sur les rentrées 2019 et 2020, les effectifs en occitan ont fondu dans les académies de Bordeaux (-32%) et Limoges (-44%). Pour le basque la baisse est de 48%. Charline Claveau, élue en charge des langues régionales, appelle à ce qu'un amendement soit apporté à la réforme du baccalauréat "dès maintenant".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Les conseils nutritionnels du Dr Charrié pour vivre son dé-confinement

07/05/2020 | Jean-Christophe Charrié, médecin à La Rochelle et auteur de best-sellers sur l'alimentation, donne ses conseils pour une bonne hygiène nutritionnelle

Illustration légumes verts

A quelques jours de la fin du dé-confinement, on aurait tendance à n’avoir qu’une obsession : sortir, boire et faire la fête. Ce qui rime également avec excès alimentaires. On se calme ! Non seulement les salles de sport ne vont pas rouvrir de suite, mais le Covid-19 est également toujours en circulation. Quel est le rapport ? Un système immunitaire qui fonctionne bien est en meilleure capacité d’affronter un virus qu’un organisme saturé, déjà occupé à gérer des excès de bouche. @qui a donc demandé à Jean-Christophe Charrié, médecin à La Rochelle (1), quelques conseils pour être raisonnable tout en se faisant plaisir.

De manière générale, on met en place une alimentation sans graisse cuite, sans alcool et sans sucre pour s’éviter de  « gonfler ». On mise donc sur les crudités, les légumes et les fruits frais. Si on tient absolument à inclure des protéines, mieux vaut les faire cuire à la vapeur, en privilégiant les poissons ou les œufs à la coque. Et on mastique bien avant d’avaler pour faciliter le travail de l’estomac et du système digestif en général.

1) On évite la farine blanche moderne, ainsi que tout ce qui est viennoiseries et pain blanc. On privilégie les « pains de garde », réalisées avec des farines de céréales complètes. Ils sont moins riches en gluten, et donc en calories, sont plus nourrissants et ont un meilleur apport nutritionnel. On oublie donc les pâtes pour privilégier les lentilles, le riz, le boulgour et les pois chiches. Ne pas hésiter à pousser le raffinement des papilles en se confectionnant son petit houmous maison. Pour donner un côté gourmand à ses assiettes de féculents, on peut leur adjoindre des légumes cuits colorés et des épices comme le curcuma. « Elles donnent du goût et sont aussi des protectrices du système immunitaires », explique le docteur Charrié.

2) On évite d’associer des fruits crus avec des protéines (viandes) cuites. C’est une erreur que l’on est nombreux à faire. Exit donc la pomme ou le kiwi en dessert après avoir mangé un bon magret de canard-pommes de terre sarladaises pour se déculpabiliser. « L’estomac met environ une demi heure à digérer le fruit seul, alors qu’il lui en faut trois pour la viande. Du coup, lorsque vous mangez de la viande, puis un fruit, l’estomac garde le tout durant trois heures. En contact avec les acides gastriques, le fruit va fermenter et donc entraîner une acidité… Laquelle va perturber l’ensemble du système immunitaire de l’organisme. C’est un facteur aggravant de la maladie en cas de contamination », explique Jean-Christophe Charrié. Mieux vaut manger des fruits crus en dehors des repas, au goûter par exemple. Et si on tient vraiment à son dessert à la fin d’un repas « carné », on peut manger des fruits cuits (au four, en compote, en tarte) ou un carré de chocolat noir.

3)  On évite les laitages issus d’animaux. « C’est difficile à digérer pour le pancréas et ça sur-engage le travail du foie. Ce dernier étant très impliqué dans la gestion de l’immunité, il ne faut pas le surcharger », explique le médecin. Alors, on y va mollo sur les apéros. Si on tient vraiment à ce moment de convivialité, on privilégie les jus de fruits maison (sans sucres ajoutés) ou de légumes. Et on remplace les biscuits apéritifs par des crudités (radis, tomates cerises, carottes en bâtons, etc.). « Les olives natures sont intéressantes pour cela car en plus d’apporter du goût, elles aident le travail du foie », explique Jean-Christophe Charrié.  Une autre astuce gourmande : on sort les antipastis, ces petits légumes dont le principe est d’être confit dans l’huile d’olive et sans graisse animale – artichauts, oignons, poivrons, cornichons… Le choix ne manque pas.  Pour ceux qui ne peuvent vraiment pas se passer d’un petit toast, on replace le pâté par des tartares de poissons. « Le foie de morue frais est excellent pour cela, il se tartine très bien et il est riche en vitamine D », précise le docteur Charrié.

 

Un menu idéal, selon Jean-Christophe Charrié

Apéritif

Un jus de citron pressé dans un peu d’eau tiède ou un jus de radis noir. Avec quelques radis roses en accompagnement.

Entrée

Une assiette de crudités : salade de concombres et/ou de carottes avec un filet d’huile d’olive. On peut aromatiser avec des herbes type aneth, thym, estragon, persil ou même du fenouil.

Plat

Des légumes vapeur (cuits à 45°) de votre choix avec quelques céréales : boulgour, riz ou quinoa. Le tout assaisonné de quelques graines de sésame ou des épices comme le curcuma.

Dessert

Un carré de chocolat noir (pas moins de 70%) ou une pomme au four

Café

On remplace le café, qui stresse l’organisme, par de la chicorée, dont les vertus digestives permettent une bonne régulation du transit et lutte contre la constipation. Si on n’aime pas le goût de la chicoré, on mise sur une tasse de rooïbos ou une infusion de thym. Cette dernière augmentant la tension artérielle, on l’évitera le soir. On privilégiera à la place des tisanes de romarin, de passiflore ou de mélisse.

(1) Il est aussi l’auteur de plusieurs ouvrages sur le lien entre l’alimentation et la prévention santé, comme « Se soigner toute l’année au naturel » (éditions Prat, 2012) et  « En Bonne Santé Toute L'année - 20 Cures Alimentaire Naturelles Et Efficaces » (éditions Prat, 2015).

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
31129
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !