Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/07/20 : Jeudi 9 Juillet 2020, le Conseil d’Administration renouvelé du MEDEF Gironde s’est réuni et a procédé à l’élection du Président et de son bureau. Franck Allard, a été réélu à l’unanimité à la Présidence pour un second mandat de 3 ans.

13/07/20 : Ce vendredi, la Gironde a été placée en "vulnérabilité modérée" face à la pandémie de coronavirus par Santé Publique France. Depuis début juillet, sept nouveaux "clusters" ont été identifiés en Nouvelle-Aquitaine, dont trois en Gironde.

10/07/20 : Philippe Monguillot, le chauffeur de Chronoplus sauvagement agressé dimanche s'en est allé en milieu d'après-midi pour son dernier voyage, entouré de sa famille. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin devrait se rendre à Bayonne ce samedi.

10/07/20 : Les inscriptions aux transports scolaires en Nouvelle-Aquitaine sont ouvertes. N'attendez pas car jusqu'au 20 juillet, les frais de dossier sont offerts. Passée cette date, 15 euros de frais de dossier sont facturés.

10/07/20 : Philippe Buisson, maire de Libourne, a été réélu ce 10 juillet président de la Communauté d'agglomération du Libournais, la CALI, par 71 voix sur 74 votants.

10/07/20 : Florence Jardin, maire de Migné-Auxances (86), vient d’être élue présidente de Grand Poitiers. Elle succède à Alain Claeys à cette fonction. Elle arrive en tête avec 48 voix, devant Claude Eidelstein (26), Jean-Louis Ledeux (8) et 4 bulletins blancs.

09/07/20 : L'inauguration de la Flow vélo, itinéraire cyclable de 294 kilomètres entre Thiviers en Dordogne et L'île d'Aix en Charente- Maritime a eu lieu ce jeudi après midi à Salignac sur-Charente, au Pont du Né, kilomètre zéro de la Charente Maritime.

09/07/20 : Xavier Bonnefont, maire LR d'Angoulême, devient président de l'agglomération de Grand Angoulême en étant élu à la majorité absolue dès le premier tour. Il détrône le socialiste Jean-François Dauré de sept voix.

08/07/20 : Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil Départemental de Gironde, a été élu ce 8 juillet, à l’unanimité de ses membres, Président du groupe des présidentes et présidents de gauche de l’Assemblée des Départements de France.

08/07/20 : Guillaume Guérin (Les Républicains) est élu président de la communauté urbaine de Limoges avec 47 voix face au socialiste Gaston Chassain.

08/07/20 : Le nouveau ministre délégué chargé des transports Jean-Baptiste Djebarri s'est rendu ce soir à la société Chronoplus de Bayonne où était employé le chauffeur Philippe Monguillot. Deux des agresseurs sont poursuivis pour tentative d'homicide volontaire.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/07/20 | Décentralisation: Castex parle d'une nouvelle étape

    Lire

    Jean Castex à l'Assemblée: Décentralisation:La confiance dans les territoires suppose que le droit à la différenciation soit consacré dans une loi organique. Ce qui nécessite une nouvelle étape de la décentralisation et une évolution profonde de l'organisation interne de l'Etat; Emploi: Dispositif exceptionnel de réduction du coût du travail de 4000 euros par an pour les moins de 25 ans jusqu'à 1,6 fois le Smic pour au moins un an. Création d'emploi en 2021 dans la fonction publique réservée aux départements » Politique de la ville : lancement de travaux de rénovation urbaine d'ici fin 2021 dans 300 quartiers.

  • 15/07/20 | Un rallye montois sur le thème de la laïcité et de la citoyenneté

    Lire

    Du 15 juillet au 28 août, dans le cadre de l'exposition "Laïcité à lire et à dire" aux Archives départementales des Landes, partez entre amis ou en famille à la découverte des lieux symboliques de la laïcité et de la citoyenneté à Mont-de-Marsan! Créé en partenariat avec la Ligue de l’Enseignement et l’association des Francas, ce rallye au départ des Archives, amène le visiteur à démêler de nombreuses énigmes sur un parcours réalisé en autonomie. Le rallye et l'exposition ont été primés par la 2nde mention spéciale du Prix de la laïcité de la République française, remis par l'Observatoire de la laïcité.

  • 15/07/20 | La Rochelle : un forum de la formation continue pour la rentrée 2020

    Lire

    La CCI de La Rochelle organise le premier Forum de la formation professionnelle continue le jeudi 24 septembre 2020, de 9 heures à 19 heures. Ce rendez-vous ouvert au public est l’occasion : pour les experts de la formation professionnelle continue de présenter leurs formations, services et conseils et, pour les dirigeants et salariés d’entreprises, de découvrir la formation adaptée à leurs besoins. Une première en Charente-Maritime !

  • 15/07/20 | Création de la première Fédération nationale de Footgolf

    Lire

    Le 30 juin dernier a marqué la création de la première Fédération nationale de Footgolf, agréée du ministère des Sports. Ce sport qui mélange le football et le golf reprend le même principe de parcours qu’au golf, mais en mettant le ballon au pied en moins de coups possibles dans un panier. Les dirigeants de cette nouvelle fédération entendent bien créer un premier championnat en France à l’horizon 2021. A noter: il existe une délégation Sud ouest et Aquitaine du footgolf !

  • 14/07/20 | Mont-de-Marsan : Ouverture du Campus connecté en septembre

    Lire

    Mont-de-Marsan Agglomération vient d'être retenue par le Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation parmi les 25 nouveaux projets labellisés "Campus connecté" (le premier en Nouvelle-Aquitaine) pour permettre le développement d'une nouvelle offre d'enseignement supérieur sur son bassin de vie. Dès septembre 2020, 15 étudiants pourront accéder à une formation universitaire depuis un espace collaboratif qui leur sera dédié au sein de l'Inspé à Mont-de-Marsan, doublé d'un accompagnement par un tuteur. Infos: www.montdemarsan-agglo.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Le Gaec de Lamouthe à Lamonzie St-Martin (24) s'inquiète de la situation de la filière prunes

26/03/2019 | Chute des cours, stocks importants, la filière prunes est en pleine incertitude. Le témoignage de producteurs périgourdins à Lamonzie Saint-Martin ( 24).

Julien Durand et son cousin Nicolas Pouget, deux des associés du Gaec au milieu des pruniers en fleurs

Au Gaec de la Mouthe, à Lamonzie-Saint-Martin, près de Bergerac, Nicolas Pouget, Michel Durand, et Julien Durand, perpétuent la tradition familiale à travers trois productions : le vin, les pommes que l'on vient acheter en les cueillant soi-même et la prune. Longtemps, la prune a été considérée comme une filière dynamique et la promesse d'un revenu correct. Les trois associés, au cours de ces quinze dernières années, ont planté, investi dans une station de séchage, se sont diversifiés en misant sur la qualité. Depuis deux ans, le cours du pruneau est en chute libre. Les associés du Gaec s'interrogent.

En cette belle journée de printemps, au Gaec de la Mouthe, à Lamonzie-Saint-Martin, à quelques encablures de Bergerac, les sept hectares et demi de pruniers sont en fleurs. Ce soleil généreux en cette période de l'année, serait-ce le signe annonciateur d'une belle récolte ? Rien n'est moins sûr, car depuis deux ans, les cours sont en chute libre. "A la récolte 2016, le cours se situait autour de 3 euros le kilo payé au producteur. Le niveau était correct.  L'année suivante, ce fut autour de 2, 50 euro le kilo. Sur la récolte 2018, nous sommes descendus à 1, 20 euro. A ce prix là, il est impossible de se sortir une rémunération," explique Julien Durand. Installé depuis 2013, c'est le plus jeune des trois associés du Gaec : il travaille avec son cousin Nicolas Pouget et son père Michel. Ensemble, ils perpétuent la tradition de cette exploitation familiale autour de trois productions : la vigne, les pommes et la prune. "Historiquement, il y a toujours eu de la prune, précise Nicolas Pouget.
La prune d'Ente est l'une des deux productions phares du domaine. La prune équivaut à 30 % du chiffre d'affaires global de l'exploitation. Les 33 ha de  vigne représentent 65 % du chiffre d'affaires : 9 ha de monbazillac sont livrés à la cave coopérative, 1 ha concerne la vente en direct sur la propriété; 50 000 bouteilles de vins de Bergerac déclinés sur les trois couleurs, sont vendus sur le site ou à des restaurateurs de Dordogne et d'ailleurs, complétés par des bag in box de 5 ou 10 litres. La pomme, autour de 20 tonnes chaque année, représente 5 %. 

Michel Durand, Julien Durand et Nicolas Pouget, les trois associés du Gaec La Mouthe
En 2007, le GAEC a fait le choix, en 2007, d'investir dans une station de séchage, au lieu de recourir à un prestataire de service. "La filière à l'époque était réputée dynamique. C'était encore le cas, il y a quatre ans. Les responsables professionnels incitaient à planter de nouveaux vergers. Aujourd'hui, on ne sait pas de quoi l'avenir sera fait. Nous avons choisi à l'époque de miser sur le qualitatif en créant un pruneau mi-cuit commercialisé en poches. Aujourd"hui, ce produit représente 20 % de la production. Nos vergers sont à maturité et notre production s'établit autour de 65 tonnes. Une partie de ce pruneau mi-cuit est commercialisé sur l'exploitation pour un prix rémunérateur, à 5 euros le kilos. Ce pruneau mi-cuit qui bénéficie du référencement « Saveurs du Périgord » trouve aussi un très bel accueil parmi quelques supermarchés de Dordogne, qu'il s'agisse de Leclerc, d'Intermarché mais aussi sous l'enseigne de Jardiland et sur les marchés locaux. 80 % de pruneaux secs sont livrés à la Cie des pruneaux à Pineuilh, un transformateur. 

Conversion des vergers en bio

 " Nous n'allons pas arrêter, mais limiter les investissements. Et encore, par chance, les matériels de séchage sont amortis. Dans l'immédiat, nous allons nous contenter d'arracher les vieux pruniers, ceux qui ont plus de cinquante ans et les remplacer, souligne Julien Durand. Pas question malgré l'incertitude, d'arracher les pruniers donc, surtout que le GAEC de la Mouthe a entamé une conversion en bio sur cette production de prune d'Ente. "Passer nos vergers en bio nécessite trois ans de démarche et un investissement de 25 000 euros, sans compter le facteur humain. La récolte de 2021 devrait être certifiée en bio. Pour nous, c'est l'espoir d'un prix plus rémunérateur et d'une meilleure valorisation de notre travail, poursuit Nicolas Pouget.
 Les stocks mondiaux sont d'un niveau élevé, car les récoltes de ces dernières années ont été belles.  Il n'y a pas eu d'importants aléas climatiques. La concurrence étrangère est sévère, ce qui explique en partie la chute des cours. Pour le Gaec de la Mouthe, ce contexte international n'est pas la seule explication à la situation actuelle. "En France, il y a une mauvaise organisation de la filière avec un très gros opérateur qui continue de gagner des parts de marchés et la disparition de petits opérateurs. Ces derniers tentent de résister en tentant des rapprochements. Nous, nous sommes à la fois, un petit producteur, et un petit transformateur, nous ne pesons pas grand chose au sein de cette filière avec nos 65 000 tonnes et 7,5 ha. Julien juge "la situation de crise que vit actuellement le Bureau interprofessionnel du Pruneau inquiétante. Pourtant, l'interprofession a un vrai rôle à jouer notamment technique auprès de la production."  

 

 

 

 

 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
5856
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Daniel BERTHOU | 28/03/2019

Bravo la famille DURANT, le produit est bon donc il faut persévérer

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !