aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Saveur | Le jambon de Bayonne ne cesse de prendre du poids

20/04/2014 | Une journée supplémentaire pour faire la foire, la Chine qui entr'ouvre ses portes à une entreprise d'Aïcirits,2014 ressemble à un millesime exceptionnel

Trois juges pour apprécier la qualité du jambon

C'est Louis XI, en 1461 qui a donné l'autorisation de la tenue de la première Foire aux jambons sur le carreau de Bayonne. Ce sont les instances européennes qui lui ont accordé en octobre 1998 son IGP (Indication géographique protégée) et c'est au début du mois que l'entreprise Haraguy d'Aïcirits,une des fabriques de Delpeyrat près de Saint-Palais qui, après deux ans de recherches sanitaires a obtenu l'agrément des autorités chinoises pour y exporter ses jambons. Un boulevard pour ce produit qui a ouvert son millésime 2014 sous les meilleurs auspices.

Pour ce week-end de Paques l'incontournable Foire au jambon, 552eme du nom (!) a pris ses aises. Outre, le carreau des Halles de ses origines, au coeur de Bayonne, elle s'étend de l'autre côté de la Nive, sur le mail Chaho-Pelletier, sous les tentes où les producteurs et artisans charcutiers du précieux cuisseau dont les noms résonnent comme des labels de marque Oteiza, Hoberena exposent leurs pièces appétissantes. Souriants. Ils ne connaissent pas la crise avec ce jambon de Bayonne dont 1,5 million de pièces (dont 700 000 par le seul Delpeyrat) ont été élaborés. L'IGP obtenue le 7 octobre 1998, a invité les producteurs à créer un consortium, une sorte de surveillant général qui en surveille le cahier des charges et en assure le développement.

L'illustration de cette qualité perpétuée est matérialisée par un rite imnuable sous l'oeil de sa Confrérie: le concours du jambon de Bayonne qui fait office d'ouverture, le jeudi, de ces quatre jours, comme le lancer des clés depuis le balcon de la mairie pour les Fêtes de Bayonne. Cette année, sous l'oeil d'André Hargous, ancien boucher charcutier, trésorier de la confrérie, Jean Codega, muni d'une sonde en os de cheval qui ne retient pas le goût, assisté de "figuras" de la charcuterie bayonnaise, Christian Montauzer et Eric Ospital, ont, en trois passages ausculté les 27 pièces présentées -contre 16 l'an dernier- par 19 producteurs. "La qualité a bien évolué explique un des membres de la confrérie. "Grace aux séchoirs, l'hydrométrie homogène n'altère pas leur séchage." Conforme au bout de 7 mois de séchage, le jambon peut atteindre 21 mois, ce qui favorise la saveur de son goût. Très indécis avec quatre jambons en tête, le jury s'est finalement décidé pour la pièce de 21 kilos de Mayi Eglise qui vit à Hasparren en Labourd. A peine digérée sa deuxième victoire -la première c'était en 2006- son jambon a été mis aux enchères et adjugé à 500 euros, tandis que celui de son dauphin parvennait à atteindre les 600

euros.

Tewata va apporter son savoir faire en Nouvelle Zélande

Il veut faire son beurre avec du jambonCe samedi, la Confrérie a effectué le chapitre de la traditionelle cérémonie des intronisations qui d'une certaine manière, diplôme à l'appui, récompense ceux qui dévouent une tranche de leur vie pour la cause. Un des huit impétrants n'est pas passée inaperçu: Mike Tewata. Ce joueur de rugby long comme un pin, d'origine néo-zélandaise a joué huit pendant huit saisons deuxième ligne sous les couleurs de l'Aviron bayonnais. Passionné par ce jambon de Bayonne, il suit une formation des apprentis de  la Chambre de métiers, effectue un stage en alternance à la Maison Aubard avant de passer un CAP en juin, avant de revenir dans son pays en Nouvelle Zélande, l'hiver prochain. Après douze ans en France, il va reconstruire sa vie et une entreprise de transformation du cochon. Son rêve? Créer son labo de séchage et d'affinage au pays. Cochon qui s'en dédit. En tous les cas pour sa dernière saison, cette édition de la Foire aux jambons aura été, plutôt pour lui, asaisonnée au petits oignons.

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Photo F. D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
548
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !