Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 14/07/18 | Charente-Maritime : les limitations d'usage de l'eau de l'été arrivent

    Lire

    A compter du lundi 16 juillet, 8h, le bassin Curé-Sèvre MP6 et le sous-bassin Marais Nord Aunis MP4 passent en alerte d’été, suite à un arrêté du préfet. Cette limitation provisoire de l'usage de l'eau concerne tous les prélèvements à des fins agricoles à partir de forages, cours d’eau, plans d’eau en communication ou alimentés par une nappe souterraine ou un cours d’eau, plans d’eau établis sur un cours d’eau. Les mesures de coupure ne s’appliquent pas aux cultures ayant obtenu une dérogation.

  • 13/07/18 | Rocade bordelaise : des feux pour réguler le trafic

    Lire

    Attention aux utilisateurs de la rocade bordelaise: à partir du 17 juillet, des feux bicolores vont être installés sur 17 bretelles d'accès de sept échangeurs pour réguler le trafic de la rocade. Une première phase entrera en service avant la fin juillet sur les trois bretelles extérieures des échangeurs 24 et 25 pour une durée de quatre mois. Le rythme des feux variera selon le trafic et selon la bretelle. Le déploiement complet de ce dispositif, mis en place par la DIRA (direction interdépartementale des routes Atlantique, interviendra d'ici fin 2018.

  • 13/07/18 | Emmanuel Macron deux jours en Dordogne, les 18 et 19 juillet

    Lire

    Le président de la république sera en Dordogne, les 18 et 19 juillet. Le thème de sa visite sera les services publics en zone rurale. C’est Michel Delpon, le député du Bergeracois, qui dévoile le programme de cette visite sur sa page Facebook. Emmanuel Macron devrait visiter le bureau de poste de Marsac, assister au dévoilement de la Marianne dans le quartier du Toulon à Périgueux, visiter l’imprimerie du timbre à Boulazac et la Maison des services au public de Sarliac-sur-l’Isle.

  • 13/07/18 | Périgueux : une jauge de 5000 personnes pour la fan zone

    Lire

    Périgueux a crée une fan zone en plein cœur de ville, dans le parc Gamenson. Pour la finale du 15 juillet, où la France affronte la Croatie, la jauge a été portée à 5000 personnes. Attention cependant, cette jauge ne pourra pas être dépassée pour des raisons de sécurité. Des stands buvette et petite restauration sont aussi proposés. L'entrée est gratuite. L'ouverture des portes a lieu à 15 h et la fermeture à 21 h. 3 entrées publiques sont mises en place (avec fouilles et palpations de sécurité).

  • 13/07/18 | La Rochelle : feu d'artifice en hommage à Didier Lockwood

    Lire

    Pour le 14 Juillet, la ville de La Rochelle a vu les choses en grand : un spectacle pyrotechnique sur les musiques de Didier Lockwood. Pour construire le spectacle, le directeur artistique de la société Ruggieri (Nouvel an Paris 2017, départ de L'Hermione, Violon sur le Sable), avec le directeur du Violon sur le Sable Philippe Tranchet, la soprano Patricia Petibon et Didier Pironti, le président du festival Jazz Entre les deux tours. Rendez-vous allée du Mail ou avenue Michel-Crépeau à 22h45.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Le jambon de Bayonne ne cesse de prendre du poids

20/04/2014 | Une journée supplémentaire pour faire la foire, la Chine qui entr'ouvre ses portes à une entreprise d'Aïcirits,2014 ressemble à un millesime exceptionnel

Trois juges pour apprécier la qualité du jambon

C'est Louis XI, en 1461 qui a donné l'autorisation de la tenue de la première Foire aux jambons sur le carreau de Bayonne. Ce sont les instances européennes qui lui ont accordé en octobre 1998 son IGP (Indication géographique protégée) et c'est au début du mois que l'entreprise Haraguy d'Aïcirits,une des fabriques de Delpeyrat près de Saint-Palais qui, après deux ans de recherches sanitaires a obtenu l'agrément des autorités chinoises pour y exporter ses jambons. Un boulevard pour ce produit qui a ouvert son millésime 2014 sous les meilleurs auspices.

Pour ce week-end de Paques l'incontournable Foire au jambon, 552eme du nom (!) a pris ses aises. Outre, le carreau des Halles de ses origines, au coeur de Bayonne, elle s'étend de l'autre côté de la Nive, sur le mail Chaho-Pelletier, sous les tentes où les producteurs et artisans charcutiers du précieux cuisseau dont les noms résonnent comme des labels de marque Oteiza, Hoberena exposent leurs pièces appétissantes. Souriants. Ils ne connaissent pas la crise avec ce jambon de Bayonne dont 1,5 million de pièces (dont 700 000 par le seul Delpeyrat) ont été élaborés. L'IGP obtenue le 7 octobre 1998, a invité les producteurs à créer un consortium, une sorte de surveillant général qui en surveille le cahier des charges et en assure le développement.

L'illustration de cette qualité perpétuée est matérialisée par un rite imnuable sous l'oeil de sa Confrérie: le concours du jambon de Bayonne qui fait office d'ouverture, le jeudi, de ces quatre jours, comme le lancer des clés depuis le balcon de la mairie pour les Fêtes de Bayonne. Cette année, sous l'oeil d'André Hargous, ancien boucher charcutier, trésorier de la confrérie, Jean Codega, muni d'une sonde en os de cheval qui ne retient pas le goût, assisté de "figuras" de la charcuterie bayonnaise, Christian Montauzer et Eric Ospital, ont, en trois passages ausculté les 27 pièces présentées -contre 16 l'an dernier- par 19 producteurs. "La qualité a bien évolué explique un des membres de la confrérie. "Grace aux séchoirs, l'hydrométrie homogène n'altère pas leur séchage." Conforme au bout de 7 mois de séchage, le jambon peut atteindre 21 mois, ce qui favorise la saveur de son goût. Très indécis avec quatre jambons en tête, le jury s'est finalement décidé pour la pièce de 21 kilos de Mayi Eglise qui vit à Hasparren en Labourd. A peine digérée sa deuxième victoire -la première c'était en 2006- son jambon a été mis aux enchères et adjugé à 500 euros, tandis que celui de son dauphin parvennait à atteindre les 600

euros.

Tewata va apporter son savoir faire en Nouvelle Zélande

Il veut faire son beurre avec du jambonCe samedi, la Confrérie a effectué le chapitre de la traditionelle cérémonie des intronisations qui d'une certaine manière, diplôme à l'appui, récompense ceux qui dévouent une tranche de leur vie pour la cause. Un des huit impétrants n'est pas passée inaperçu: Mike Tewata. Ce joueur de rugby long comme un pin, d'origine néo-zélandaise a joué huit pendant huit saisons deuxième ligne sous les couleurs de l'Aviron bayonnais. Passionné par ce jambon de Bayonne, il suit une formation des apprentis de  la Chambre de métiers, effectue un stage en alternance à la Maison Aubard avant de passer un CAP en juin, avant de revenir dans son pays en Nouvelle Zélande, l'hiver prochain. Après douze ans en France, il va reconstruire sa vie et une entreprise de transformation du cochon. Son rêve? Créer son labo de séchage et d'affinage au pays. Cochon qui s'en dédit. En tous les cas pour sa dernière saison, cette édition de la Foire aux jambons aura été, plutôt pour lui, asaisonnée au petits oignons.

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Photo F. D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
1474
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !