Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/11/18 : Une nouvelle invitée vient rejoindre les 21 personnalités des Idées mènent le Monde (Pau): Christine Ockrent interviendra sur "Europe : évitons la marginalisation", samedi 17 novembre à 16h30.

15/11/18 : L'auteur palois David Diop, lauréat ce 15 novembre du prix Goncourt des lycéens pour son ouvrage Frère d'âme (Editions du Seuil), participera au Grand débat de Lettres du monde – Welcome ! vendredi 23 novembre, 18h30 à la cour d'appel de Bordeaux

15/11/18 : Journée nationale d’action samedi 17 novembre. En Lot-et-Garonne, les accès aux supermarchés, stations-service, centres-villes et à l’A62 risquent d’être perturbés. Plus d'infos sur http://www.lot-et-garonne.gouv.fr/

14/11/18 : Rencontre/débat avec les parlementaires du 47 autour de la réforme des retraites et des nouvelles revendications de l'ADRA 47 le vendredi 16 novembre à 14 H 30 à la Salle de l'Orangerie du Conseil Départemental d'Agen.

14/11/18 : Dans la continuité de la réflexion d’Agen 2030, des tables rondes autour du handicap et de l’accessibilité de la Ville d’Agen sont proposées le lundi 19 novembre de 14 h à 16 h 30, Salle des Illustres à l’Hôtel de ville d’Agen.

14/11/18 : Dans le cadre de la Journée international des droits de l’enfant, le centre social Maison pour Tous de la Masse (Agen) présentera le 20 nov dans son local à 17 h 30 les travaux des enfants inscrits au CLAS autour de la charte nationale.

14/11/18 : Invitée en Martinique afin de partager son expertise en vue de la création de La Cité du Rhum, La Cité du Vin accueillera à Bordeaux les 21 et 22 novembre une délégation martiniquaise porteuse de ce projet.

14/11/18 : Une lecture du livre posthume de « Charb » « Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes » se tiendra le 19 novembre à 20 h au théâtre du Pont Tournant, à Bordeaux.

14/11/18 : 10 établissements touristiques de Gironde viennent de recevoir l’Ecolabel européen hébergement touristique label officiel de la Commission européenne pour les établissements qui souhaitent allier qualité et écologie. En NA, 82 sont dénombrés.

14/11/18 : 10ème Forum Environnemental du Vin de Bordeaux le 6 déc au Palais des Congrès de Bordeaux. « Après avoir dressé le bilan des actions menées, cette journée permettra de partager l'ambition d'amener la filière vers une politique RSE collective. »

14/11/18 : Conférence autour de « La forteresse de Blanquefort » proposée par l’association Tout Art Faire, le 15 novembre de 19 h à 20 h 30, à l’Athénée Municipal et animée par Marietta Dromain, docteure en Archéologie.

14/11/18 : Mobilisation des avocats le 15 novembre à 11 h devant les marches du TGI de Bordeaux contre les dispositions du projet de loi de réforme de la justice 2018-2022, les « cinq chantiers de la Justice ».

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 15/11/18 | La Fête de l'agriculture basque ce week-end à Biarritz

    Lire

    La 13e édition de Lurrama se tiendra vendredi, samedi et dimanche à la Halle Iraty (près de l'aéroport de Biarritz). Elle célèbre sur 6000M2 avec veaux, vaches, moutons, à travers conférence, expositions, chants et danses et bien sûr le repas des chefs, la culture basque à travers l'élevage et l'agriculture. Le thème de cette année "Pour une politique agricole alimentaire" évoquera la Politique Agricole Commune. Entrée: 4 euros pour les adultes, gratuit moins de 15 ans. Le programme sur: www.lurrama.org

  • 15/11/18 | De nombreux matchs de football reportés le 17 novembre en Dordogne

    Lire

    En raison du mouvement de protestation "Gilets jaunes" du samedi 17 novembre, le District de Football a sondé les clubs de Dordogne : 60% d’entre eux étaient favorables au report intégral des matches jeunes et féminines jeunes prévus à cette date. Les rencontres qui devaient avoir lieu dans le cadre du championnat brassage U15 poule B et D sont reportées au samedi 8 décembre. Idem pour les matches des coupes U18 et U15 Dordogne et District.

  • 15/11/18 | Lancement d'un projet d'habitat participatif à Pessac

    Lire

    Le jeudi 15 novembre à 18 h 30, un projet d'habitat participatif sera officiellement lancé à Pessac ; résultat de la mobilisation de Bordeaux Métropole, de la Ville de Pessac, de La Fab dans le cadre du programme 50 000 logements. Grâce à cette démarche novatrice une douzaine de foyers va, ainsi, devenir propriétaire d'une autre manière.

  • 15/11/18 | Un nouveau nom pour le réseau régional des transports

    Lire

    Préfigurateur de la future Loi d’Orientation des Mobilités, les délégués des 22 collectivités membres du Syndicat Mixte Intermodal de Nouvelle-Aquitaine ont voté en Comité syndical une nouvelle identité à la structure : Nouvelle-Aquitaine Mobilités. Un nouveau nom pour traduire une nouvelle échelle régionale qui regroupe 5 bassins définis ainsi : Sèvres-Atlantique, Vienne et Charente, Limousin et Périgord, Gironde et Garonne, Landes et Pyrénées. Chacun sera chapeauté par un vice-président.

  • 14/11/18 | Poitiers: Le Quartier du Palais veut votre avis

    Lire

    Une démarche de rencontre auprès des publics est lancé par la Ville de Poitiers afin de leur présenter le Projet du Quartier du Palais et de recueillir leur avis. A cet effet, une exposition itinérante circule sur le territoire de Poitiers et de Grand Poitiers avec à chaque étape un moment d’échange autour du projet. L’exposition sera présente du 19 au 23 novembre au Carré Bleu (Quartier des Couronneries). Pus d'informations

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Le pari réussi du renouveau des vins de Domme

19/10/2016 | En Périgord noir, sur les coteaux du Céou, le vignoble de Domme avec ses 24 ha est l’un des plus petits vignobles de France.

La cave coopérative des vins du coteaux du Céou se visite toute l'année

La vingtaine de vignerons-agriculteurs des vins de Domme sont actuellement en pleines vendanges. Elles s'annoncent meilleures que prévues en volumes, autour de 850 et 900 hectolitres. Ces vins sous IGP se déclinent en différentes couleurs : rouge, blanc et rosé. Chaque année, entre 80 et 120 000 bouteilles sont commercialisées, principalement sur le marché français et local. Ce vignoble contribue au développement local. C' est surtout la belle histoire d'une renaissance d'un vignoble grâce à la volonté de quelques hommes, passionnés et amoureux de leur territoire.

 Aujourd’hui, ils sont une vingtaine d’agriculteurs – vignerons à produire chaque année entre 600 et 1100 hectolitres de vins de Domme. Cabernet, sauvignon, merlot, le mariage subtil des cépages se décline  désormais de toutes les couleurs. La gamme s'est diversifiée  : rouge, rosé,  blanc, rouge vieilli en fût de chêne. "Cette année, les vendanges s'annoncent meilleures que prévues, en volumes. Nous tablons sur 850 à 900 hectolitres. Nous avons été par chance relativement épargnés par les mauvaises conditions météo, explique Bernard Manière, le président de la cave coopérative des coteaux du Céou. Chaque année, entre 80 et 120 000 bouteilles sont commercialisées. La France représente 65 % des ventes. Situé sur les hauteurs de  Florimont Gaumier, le chai se visite et on peut déguster. Entouré de vignes et de sentiers de randonnée (pédestre , VTT, vélo), et à  situé à proximité de la tour panoramique de Moncalou, le site draîne du monde et de très nombreux touristes qui viennent parfois de loin. "Cet été, nous avons accueilli beaucoup de monde, rares sont ceux qui ne sont pas repartis les mains vides, poursuit Bernard Manière. 

Bernard Manière fait partie des aventuriers de la renaissance du vignoble

Une aventure humaine
Pourtant ce vignoble avait totalement disparu et il a fallu la ténacité et la passion de quelques uns pour le faire renaître. Au milieu du XIXe siècle, situé sur les coteaux du Céou, à une altitude variant entre 200 et 300 mètres, le vignoble, avec ses 2800 hectares, était aussi important que celui du Bergeracois. La crise du phylloxéra, les deux guerres et les évolutions de l’agriculture mirent fin à toute activité viticole. C’était sans compter sur la ténacité de quelques hommes passionnés, amoureux de la terre, qui ont fait revivre cette tradition séculaire.  « C’est chez moi à Bouzic que cette renaissance a débuté. En 1994, j’ai planté à titre expérimental 50 ares de vignes. Deux collègues m’ont suivi dans l’aventure. » Pas grand monde à l’époque ne croit à ce projet un farfelu. La création de l’association des amis du vin de Domme en 1993 lui donne un coup de pouce. « L’idée nous est venue après des visites de petits vignobles dans le Lot.  Je me suis dit, pourquoi pas ? Je suis passé pour un fou. » En 1995, deux hectares sont plantés pour des premières vendanges en 1996. L’année suivante, la coopérative est créée pour la commercialisation.  Puis le chai actuel est construit en 1998 avec le soutien d’élus locaux.
Le vignoble de Domme avec ses 24 hectares est  l’un des plus petits vignobles de France.  Les vignerons se sont adjoints les services d'un oenologue, ont appris à travailler la vigne et élever le vin au fil des ans. Lors des concours nationaux et régionaux, les bouteilles trustent médailles et récompenses. La cave coopérative a permis de créer quatre emplois dont un poste de commercial.  Située à quelques encablures des sites touristiques majeurs de de la Dordogne, elle contribue  aussi au développement local.  Et l'avenir ? il ne s'annonce pas si mal en dépit du viellissement de la population agricole. Quelques nouvelles plantations voient le jour depuis deux ans avec la venue de quelques jeunes.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
16070
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !