aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

02/12/16 : La ministre de l'Environnement Ségolène Royal a annoncé que la zone à 15 km des côtes de l'île d'Oléron, situé au coeur du Parc naturel marin, fera partie des prochains appels d'offres de L'Etat en vue d'y implanter un parc éolien.

01/12/16 : Huit courses à obstacles figureront le samedi 3 décembre, à partir de 12h15, au programme de la première journée du meeting d'hiver organisé sur l'hippodrome du Pont Long à Pau.+ d'info

30/11/16 : La Patinoire fait son grand retour à Villeneuve/Lot ! Samedi, elle sera inaugurée à 11h, Halle Lakanal, en plein centre-ville. Elle sera ouverte du 3 décembre au 1er janvier à partir de 10h. Tarif : 3€ la 1/2 heure (location des patins comprise)

30/11/16 : Un accord entre la Région et l'Etat est en cours pour la reprise par la Région de trois lignes TET (Trains d'Equilibre du Territoire) : Bordeaux-La Rochelle, Bordeaux-Limoges et Bordeaux-Ussel. Il sera examiné le 19 décembre à la Région.

28/11/16 : Pour encourager les déplacements à vélo, La Rochelle et les associations Vélo-école et Vive le vélo organisent une opération de conseils de sécurité et distribution gratuite de kit d'éclairages « Voir et être vu » du 28 novembre au 2 décembre 2016.

25/11/16 : La secrétaire d'Etat en charge des personnes âgées et de l'autonomie sera en visite en Charente-Maritime lundi 28 novembre. Pascale Boistard visitera en particulier les thermes de Saujon, spécialisés notamment dans l'accompagnement du vieillissement

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 03/12/16 | La menace de grippe aviaire s'étend près des Pyrénées

    Lire

    Une zone de protection de 3 kms, ainsi qu'une zone de surveillance de 10 kms située à cheval sur les Hautes-Pyrénées et les Pyrénées-Atlantiques, ont été mises en place par les pouvoirs publics après la découverte d'un cas de grippe aviaire H5N8 dans un élevage d'Ibos (65). Celui-ci avait reçu un lot de canards en provenance d'une exploitation du Tarn proche de celle infectée par l'influenza. Dans les zones concernées, tous les mouvements de volailles sont interdits, ainsi que leurs rassemblements sur les foires et marchés. Le confinement des animaux est imposé.

  • 03/12/16 | RN21 : concertation sur la section « accès sud de Villeneuve-sur-Lot »

    Lire

    La section de la RN21 « accès sud de Villeneuve-sur-Lot » s'inscrit dans le programme de modernisation de la RN21 entre Agen et Villeneuve-sur-Lot. Ce projet prévoit une mise à 2x2 voies avec la création de carrefours giratoires et la suppression des accès directs. Une réunion publique d’information sur ce projet est organisée à l’attention des riverains et usagers de la RN21, le lundi 5 décembre à 20h à la salle des amandiers à Pujols.

  • 03/12/16 | Grippe aviaire : appel à la vigilance en Dordogne

    Lire

    À ce jour, aucun foyer d’influenza aviaire H5N8 n’a été détecté en Dordogne. C’est pourquoi, aucune mesure spécifique n’est donc prise. Seules les 37 communes intégrées dans la « zone à risque particulier » vis à vis du danger H5N8 dans la faune sauvage restent concernées par la claustration des basses cours sans dérogation et le confinement des élevages professionnels. La préfecture appelle à la vigilance tous les acteurs pour tout mettre en oeuvre pour se protéger de la propagation de ce virus. Plus d'infos : http://agriculture.gouv.fr/les-mesures-et-indemnisations,

  • 03/12/16 | Appel à projet « Prototypage numérique » : 19 entreprises retenues sur le territoire de l'ex-Aquitaine !

    Lire

    Afin d'accompagner le développement de l'économie numérique, le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a lancé cet été un appel à projet « Prototypage numérique » à destination de jeunes entreprises du numérique porteuses de projets. Sur les 153 dossiers de candidatures, un projet lot-et-garonnais a été retenu baptisé Horai qui est une messagerie instantanée et sécurisée dédiée aux professionnels de santé et à leurs patients.

  • 30/11/16 | Tout Agen court de nuit le 3 décembre !

    Lire

    Venez visiter, baskets aux pieds, Agen by night ! Le parcours vous conduira, bonnet du père Noël sur la tête et baskets aux pieds, au cœur de la ville. Épreuves ouvertes à tous, à partir de la catégorie Minime pour le 5km et à partir de la catégorie Cadet pour le 10 km. Nouveauté pour cette édition 2016 : des courses enfants seront organisées : 1500m pour les enfants nés en 2006 et 2007 et 800m pour les enfants nés en 2008 et après.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Saveur | Le Périgord expose ses atouts à Paris

14/05/2016 | Depuis dix ans, le Conseil départemental de la Dordogne organise à Paris, Périgord à Montmartre, une opération séduction, lors du week-end de la Pentecôte.

Jusqu'à lundi, le Périgord dévoile ses atouts à  Paris

Une fois par an, le Périgord prend ses quartiers au coeur du XVIII e arrondissement de Paris, lors du week-end de la Pentecôte. Le rendez vous est pris depuis dix ans. Foie gras, noix, fraise du Périgord, châtaigne, miel, vins de Bergerac, toutes les saveurs périgourdines sont réunies à Montmartre, jusqu'à lundi. Ils sont une quarantaine d'artisans et de producteurs à avoir été sélectionnés pour participer à cette opération destinée à séduire les visiteurs venus du monde entier. Cette année, l'accent est mis sur l'artisanat et la culture avec l'ouverture de Lascaux IV en décembre prochain.

Depuis vendredi et jusqu'à lundi soir, jour de Pentecôte, un petit coin de Périgord a pris ses quartiers rue Azais, à proximité du Sacré Coeur. Rose comme la fraise du Périgord, noir comme la truffe, jaune comme le miel, marron comme la châtaigne, rouge comme le Bergerac : le Périgord regorge de multiples saveurs, et de couleurs. Jusqu'à lundi soir, le Conseil départemental de la Dordogne organise au pied du Sacré coeur, la dixième édition de Périgord à Montmartre. Depuis dix ans, le Département finance cette opération de séduction à hauteur de 120 000 euros cette année dont 20 % consacrés à la communication. En dix ans, ce sont plus de 300 artisans et producteurs qui ont fait le déplacement, avec à la clef des retombées à plus ou moins long terme. Magalie Bernier est productrice de lait de chèvre avec son conjoint et ses parents, à Saint Crépin de Richemont. Il y a un an et demi, elle a créé un atelier de transformation de fromages qu'elle vend dans les boutiques de producteurs ou sur les marchés de Brantôme, de Périgueux. "Nous proposons une grande variété de fromages, parfumés aux différentes épices, cendrés, frais. L'objectif pendant ce week end, est de nous faire connaître. C'est la première fois que je viens dans ce cadre. J'aimerais bien séduire un ou deux restaurateurs avec mes fromages. C'est une clientèle qui serait pour nous intéressante à développer à plus ou moins long terme, "explique la jeune femme.

Magalie Bernier avec ses délicieux fromages de chèvres espère convaincre quelques restaurateurs parisiens
La filière avicole en forceCette année, les producteurs de foies gras de canard et d'oie sont venus en force. Pour le Département, c'est une façon de venir en aide à la filière avicole en pleine tourmente en raison de la grippe aviaire.  "Ils sont les ambassadeurs de la tradition gastronomique périgourdine, a insisté Germinal Peiro, le président du Conseil départemental, lors de la visite inaugurale vendredi midi. Maryline Dubois, est productrice d'oies du Périgord, avec son mari Jean-Pierre sur la commune de Paulin depuis 35 ans. "Chez nous, les oisons arrivent à un jour, nous les élevons pendant seize à dix huit semaines, ensuite nous les gavons de façon traditionnelle. Depuis la mi février, nous n'avons plus aucune oie sur l'exploitation. Notre production est de 1200 à 1300 oies par an. C'est la seule production de l'exploitation. L'arrêté est arrivé au moment où nous devions recevoir de nouveaux oisons. Nous avons fait un peu plus de conserves que les années précédentes, nous n'avons plus de frais depuis des semaines. Nous commercialisons tout en direct. Il est très important pour nous d'être présent à Paris, de vendre bien sûr, d'expliquer aux touristes et aux Parisiens notre travail. Nous sommes en train de vivre quelque chose qui nous parraissait inimaginable. Plusieurs mois sans production, ce n'était pas pensable. L'urgent, c'est de repartir, pour le moral et aussi économiquement. Nous attendons les oisons mardi. Nous espérons être livrés et dès le lendemain, nous aurons un controle sanitaire. Et encore, nous ne sommes pas les plus à plaindre. Nos investissements sont réalisés depuis plusieurs années. Pour les plus jeunes, en période de remboursements d'emprunts, la situation est délicate."

Artisanat et patrimoine mis en valeurCette année, l'accent de cette opération a été mis sur l'artisanat, et leur savoir-faire. L'artisan boulanger-pâtissier, Laurent Beaudout présente le Bérénoix, un succulent gâteau aux noix, en format voyage, à déguster sans modération. Jean-Jacques Teillet, artisan chocolatier est venu en famille, proposer ses succulents chocolats revisités et déclinés en mode "Capitale". Les visiteurs de Montmartre peuvent acheter des délicieux macarons en forme de palettes de peintures, en hommage au quartier, des Tours Effeil en chocolat noir, mais aussi des "Bories", le bonbon chocolat périgourdin avec de la noix du Périgord.  

Le patrimoine et les activités de pleine nature ne sont pas oubliés : les visiteurs peuvent découvrir ce que sera le Lascaux IV, le futur centre international d'art pariétal de Montignac qui ouvre en décembre. Ils peuvent aussi s'informer sur les itinéraires de randonnées et balades à faire au coeur du patrimoine périgourdin. Jusqu'à lundi, le Périgord à Paris veut séduire en dévoilant tous ses atouts.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
5372
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 5 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !