12/12/17 : Philippe Martinez,le secrétaire général de la CGT se rendra ce jeudi en Dordogne. Il visitera les ateliers SNCF du Toulon avant de rencontrer le syndicat cheminot. L'après midi, il participera à une assemblée avec tous les syndicats CGT du département.

11/12/17 : Catherine Seguin, 45ans, fille de Philippe Seguin qui était sous-préfète de Bayonne depuis 2016 a pris du galon et sera la nouvelle préfète du Gers en remplacement de Pierre Ory nommé dans les Vosges. Deuxième femme à occuper ce poste dans le Gers

11/12/17 : La Charente-Maritime est passée ce matin en vigilance "jaune" vents violents : la circulation est coupée sur le pont de l'île d'Oléron et les liaisons maritimes coupées avec l'île d'Aix, en raison d'une forte houle.

10/12/17 : A Orthez la liste menée par le socialiste Emmanuel Hanon remporte l'élection municipale (49,69%) devançant celle du maire sortant Yves Darrigrand (39,87%) et de Hélène Marest (Lrem -Modem 10,44%

10/12/17 : Philippe Mahé préfet de Meurthe-et-Moselle depuis août 2015 est le nouveau directeur général des services de la Gironde. Il a occupé plusieurs postes similaires depuis 1995 en Côtes d'Armor Finistère aux communautés urbaines de Nantes et de Toulouse.

10/12/17 : Dans un communiqué du 9/12, le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau annonce que l'instauration d'un péage à l'entrée d'Oléron ne sera finalement pas soumis au vote lors de la session du Département du 18 décembre comme annoncé.

10/12/17 : Charente-Maritime : Météo France annonce une tempête ce lundi, avec de violentes rafales pouvant atteindre localement 120 à 130 Km/h sur le littoral et 100 à 110 Km/h à l'intérieur des terres.

09/12/17 : Après l'annonce de la présence du groupe NTM, les Francofolies ont annoncé cette semaine leurs prochaines têtes d'affiches de l'édition 2018, qui se tiendra du 11 au 15 juillet : Orelsan, Jain, Véronique Sanson, Mc Solaar, Calogero et Shaka Ponk.

08/12/17 : Les maires de Port-au-Prince et de La Rochelle ont signé un accord mardi à l’occasion des 2e Assises de la coopération franco-haïtienne à Port-au-Prince. Une aide nouvelle sera apportée pour la construction d’un lieu d’accueil en cas de catastrophe.

07/12/17 : Le maire de Saint-Jean-de-Luz et premier vice-président de la Communauté Pays basque, Peyuco Duhart, 70 ans, est mort ce vendredi matin à 10 heures au Centre hospitalier de la Côte basque à Bayonne. Il avait été victime d'un AVC la semaine dernière.

06/12/17 : L’innovation au service des entreprises. Jeudi 14 décembre, la CCI47 organise un a-m de table ronde autour du « design, levier d’innovation dans les entreprises ». Pour en parler des entrepreneurs seront présents pour témoigner de leur expérience.

06/12/17 : Mi novembre, le centre national pour le développement du sport a attribué un total 5,7M€ à 16 projets néo-aquitains visant la création d’équipements structurants, l’accès à la pratique sportive des personnes handicapées et à la rénovation des CREPS

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 12/12/17 | Germinal Peiro a rencontré le maire de Bordeaux

    Lire

    Germinal Peiro a rencontré lundi, Alain Juppé afin d’évoquer plusieurs dossiers transversaux pour l’avenir de la métropole bordelaise et de la Dordogne. Ils partagent le même point de vue sur la nécessité d’un grand contournement de Bordeaux par la création d’un barreau autoroutier reliant l’A89 à l'A65 et à l'A62, à hauteur de Langon. Ils ont aussi abordé la nécessité de l'amélioration des liaisons ferroviaires : trajet Bordeaux-Périgueux, modernisation des lignes Périgueux-Agen et Sarlat-Bergerac-Bordeaux.

  • 11/12/17 | Péage d'Oléron : la déception des élus départementaux

    Lire

    Alors que le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau a annoncé samedi dans un communiqué, annuler la mise au vote de la création d'un péage au pont de l'île d'Oléron, la grogne monte parmi les élus. Deux vice-présidents de la majorité départementale LR, Dominique Rabelle et Michel Parent (aussi maire de Le Chateau d'Oléron), ont exprimé ce lundi via un communiqué leur "grande déception" : "Ce désaccord de fond met en question la pertinence de ce territoire", préviennent-ils.

  • 11/12/17 | Bordeaux : Deux tramways en plus aux heures de pointe sur la ligne A

    Lire

    Afin d’accompagner la fermeture du pont de pierre à la circulation automobile, et à la demande d’Alain Juppé, TBM renforce le service tramway de la ligne A en heures de pointe, sur la rive droite, à compter du lundi 11 décembre. Deux tramways supplémentaires seront mis en place entre 7 h et 8 h, aux départs de « La Gardette » et « Dravemont » et entre 17h et 18h, du centre de Bordeaux vers la Rive Droite.

  • 09/12/17 | Pierre Dartout décoré en quittant Bordeaux

    Lire

    Pierre Dartout, préfet de Gironde et de Nouvelle-Aquitaine a vécu un moment singulier lors de la réception marquant son départ de Bordeaux: il a reçu des mains d'Alain Juppé la décoration de commandeur dans l'Ordre national du mérite en présence d'élus, de personnalités, de sa famille venue de son Limousin natal moment chaleureux ponctué d'un très bel hommage du maire de Bordeaux retraçant une carrière fournie au service de l'Etat et remerciement appuyé du récipiendaire à Bordeaux où il sera "très heureux de revenir". M.Dartout, le préfet de l'installation de la réforme territoriale a loué sa relation avec Alain Rousset.

  • 08/12/17 | Les événements nautiques de La Rochelle annoncés au salon Nautic de Paris

    Lire

    Le salon Nautic a été l'occasion pour La Rochelle d'annoncer les événements de 2018. En avril, la ville accueillera L'Hermione avant son départ en méditerranée. En mai, ce sera la première édition des Assises de la plaisance et du nautisme. A partir de juillet, 4 championnats européens de sport de glisse vont se succéder (catamaran, dériveur et forty-niners). Sans oublier les traditionnels rendez-vous de la Semaine du Nautisme ou du Grand Pavois, qui se tiendra du 26 septembre au 1 octobre.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Le Périgord expose ses atouts à Paris

14/05/2016 | Depuis dix ans, le Conseil départemental de la Dordogne organise à Paris, Périgord à Montmartre, une opération séduction, lors du week-end de la Pentecôte.

Jusqu'à lundi, le Périgord dévoile ses atouts à  Paris

Une fois par an, le Périgord prend ses quartiers au coeur du XVIII e arrondissement de Paris, lors du week-end de la Pentecôte. Le rendez vous est pris depuis dix ans. Foie gras, noix, fraise du Périgord, châtaigne, miel, vins de Bergerac, toutes les saveurs périgourdines sont réunies à Montmartre, jusqu'à lundi. Ils sont une quarantaine d'artisans et de producteurs à avoir été sélectionnés pour participer à cette opération destinée à séduire les visiteurs venus du monde entier. Cette année, l'accent est mis sur l'artisanat et la culture avec l'ouverture de Lascaux IV en décembre prochain.

Depuis vendredi et jusqu'à lundi soir, jour de Pentecôte, un petit coin de Périgord a pris ses quartiers rue Azais, à proximité du Sacré Coeur. Rose comme la fraise du Périgord, noir comme la truffe, jaune comme le miel, marron comme la châtaigne, rouge comme le Bergerac : le Périgord regorge de multiples saveurs, et de couleurs. Jusqu'à lundi soir, le Conseil départemental de la Dordogne organise au pied du Sacré coeur, la dixième édition de Périgord à Montmartre. Depuis dix ans, le Département finance cette opération de séduction à hauteur de 120 000 euros cette année dont 20 % consacrés à la communication. En dix ans, ce sont plus de 300 artisans et producteurs qui ont fait le déplacement, avec à la clef des retombées à plus ou moins long terme. Magalie Bernier est productrice de lait de chèvre avec son conjoint et ses parents, à Saint Crépin de Richemont. Il y a un an et demi, elle a créé un atelier de transformation de fromages qu'elle vend dans les boutiques de producteurs ou sur les marchés de Brantôme, de Périgueux. "Nous proposons une grande variété de fromages, parfumés aux différentes épices, cendrés, frais. L'objectif pendant ce week end, est de nous faire connaître. C'est la première fois que je viens dans ce cadre. J'aimerais bien séduire un ou deux restaurateurs avec mes fromages. C'est une clientèle qui serait pour nous intéressante à développer à plus ou moins long terme, "explique la jeune femme.

Magalie Bernier avec ses délicieux fromages de chèvres espère convaincre quelques restaurateurs parisiens
La filière avicole en forceCette année, les producteurs de foies gras de canard et d'oie sont venus en force. Pour le Département, c'est une façon de venir en aide à la filière avicole en pleine tourmente en raison de la grippe aviaire.  "Ils sont les ambassadeurs de la tradition gastronomique périgourdine, a insisté Germinal Peiro, le président du Conseil départemental, lors de la visite inaugurale vendredi midi. Maryline Dubois, est productrice d'oies du Périgord, avec son mari Jean-Pierre sur la commune de Paulin depuis 35 ans. "Chez nous, les oisons arrivent à un jour, nous les élevons pendant seize à dix huit semaines, ensuite nous les gavons de façon traditionnelle. Depuis la mi février, nous n'avons plus aucune oie sur l'exploitation. Notre production est de 1200 à 1300 oies par an. C'est la seule production de l'exploitation. L'arrêté est arrivé au moment où nous devions recevoir de nouveaux oisons. Nous avons fait un peu plus de conserves que les années précédentes, nous n'avons plus de frais depuis des semaines. Nous commercialisons tout en direct. Il est très important pour nous d'être présent à Paris, de vendre bien sûr, d'expliquer aux touristes et aux Parisiens notre travail. Nous sommes en train de vivre quelque chose qui nous parraissait inimaginable. Plusieurs mois sans production, ce n'était pas pensable. L'urgent, c'est de repartir, pour le moral et aussi économiquement. Nous attendons les oisons mardi. Nous espérons être livrés et dès le lendemain, nous aurons un controle sanitaire. Et encore, nous ne sommes pas les plus à plaindre. Nos investissements sont réalisés depuis plusieurs années. Pour les plus jeunes, en période de remboursements d'emprunts, la situation est délicate."

Artisanat et patrimoine mis en valeurCette année, l'accent de cette opération a été mis sur l'artisanat, et leur savoir-faire. L'artisan boulanger-pâtissier, Laurent Beaudout présente le Bérénoix, un succulent gâteau aux noix, en format voyage, à déguster sans modération. Jean-Jacques Teillet, artisan chocolatier est venu en famille, proposer ses succulents chocolats revisités et déclinés en mode "Capitale". Les visiteurs de Montmartre peuvent acheter des délicieux macarons en forme de palettes de peintures, en hommage au quartier, des Tours Effeil en chocolat noir, mais aussi des "Bories", le bonbon chocolat périgourdin avec de la noix du Périgord.  

Le patrimoine et les activités de pleine nature ne sont pas oubliés : les visiteurs peuvent découvrir ce que sera le Lascaux IV, le futur centre international d'art pariétal de Montignac qui ouvre en décembre. Ils peuvent aussi s'informer sur les itinéraires de randonnées et balades à faire au coeur du patrimoine périgourdin. Jusqu'à lundi, le Périgord à Paris veut séduire en dévoilant tous ses atouts.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
6647
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 14 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !