Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

16/04/21 : Un centre de vaccination de grande capacité va ouvrir ses portes au Parc des Expositions de Poitiers le 20 avril prochain.

13/04/21 : 264 196 311,23 euros c'est le montant des subventions votées ce 12 avril lors de la dernière commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. 244 délibérations ont été votées par des élus régionaux sous la présidence d'Alain Rousset.

12/04/21 : Philippe Dubourg, Maire d'Illats depuis 1977, est décédé le 11 avril dernier. Plusieurs élus locaux, dont Christophe Duprat, Maire de Saint-Aubin du Médoc, saluent la mémoire d'un « élu de terrain attaché à son territoire ».

02/04/21 : Autour de la Journée de sensibilisation à l’autisme le 2 avril des villes illuminent leurs monuments en bleu: un symbole pour rappeler la nécessité de simplifier et améliorer le quotidien des personnes autistes. A Bordeaux ce sera la porte de Bourgogne.

01/04/21 : Le 9 avril prochain, la cité scolaire Alcide Dusolier de Nontron deviendra la 1ère cité scolaire 100% bio de France.

31/03/21 : Régionales- Signe de l'alliance entre GénérationS et EELV, Benoit Hamon sera à Bordeaux le 1er avril en soutien à Nicolas Thierry, tête de liste EELV de « Nos terroirs, notre avenir ». Sa numéro 2 en Gironde est Anne-Laure Bedu candidate GénérationS

24/03/21 : Charente-Maritime : Véronique SCHAAF, sous-préfète de Villeneuve-sur-Lot, est nommée sous-préfète de Saintes. Elle devrait prendre ses fonctions le 19 avril 2021. Elle succède à Adeline BARD, arrivée dans l’arrondissement de Saintes en juillet 2018.

19/03/21 : La Banque alimentaire Béarn-Soule organise, samedi 20 mars 2021, une collecte alimentaire exceptionnelle, mobilisant près de 400 jeunes bénévoles, dans 14 magasins de Pau.

18/03/21 : Charentes : L'Union Générale des Viticulteurs pour l'AOC Cognac (UGVC) vient de se doter d'un nouveau directeur général, Xavier RAFFENNE. Il était précédemment directeur de la Maison des Vins de Gaillac.

16/03/21 : La Rochelle : le festival de fiction télé se déroulera du 14 au 19 septembre, annonce aujourd'hui les organisateurs dans un communiqué. Une journée de plus sera dédiée à la création. Les candidatures pour les œuvres sont ouvertes.

04/03/21 : La Ville de Bayonne a réuni les représentants des professionnels et les partenaires de la fameuse Foire au Jambon pour envisager la suite à donner à cet événement de la semaine pascale. Il prennent date pour cet événement entre les 7 et 10 octobre

02/03/21 : Le 90e Congrès des Départements de France qui devait se tenir à La Rochelle en novembre dernier, puis les 29 et 30 avril prochain, est de nouveau reporté, selon un communiqué du Département de Charente-Maritime du jour.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/04/21 | Régionales : Geneviève Darrieussecq officiellement candidate

    Lire

    La ministre Geneviève Darrieussecq représentera la majorité présidentielle - entre autres UDI et Mouvement Radical - pour les prochaines élections régionales (20 et 27 juin). L'ancienne Maire de Mont-de-Marsan souhaite rapprocher la région de ses habitants avec une politique en trois axes : « Une Région de la proximité, une Région qui protège et une Région du progrès », éclaire-t-elle. Geneviève Darrieussecq estime qu'il faut du « sang neuf, de l'alternance » après 23 ans de règne d'Alain Rousset sur l'ex-Aquitaine et la Nouvelle-Aquitaine.

  • 16/04/21 | Une nouvelle sous-préfète à Oloron-Sainte-Marie

    Lire

    Depuis le 15 avril, Anna Nguyen est la nouvelle sous-préfète d’Oloron-Sainte-Marie (64). Elle a débuté sa carrière au Ministère en charge du budget avant d’être au Secrétariat général aux Affaires Européennes du Premier Ministre. Cette jeune diplômée de l’ENA était avant sa prise de fonction cheffe du bureau Aménagement, logement et développement économique à la Ville de Paris.

  • 16/04/21 | Festival BD d'Angoulême : le nouveau directeur artistique s'en va déjà

    Lire

    Fred Felder, codirecteur artistique du festival international de la bande-dessinée, quitte ses fonctions après une dizaine de mois de collaboration. "Le rapprochement espéré réciproquement n’a pas abouti à une démarche et à un projet pleinement partagés", informe l'organisation du festival dans un communiqué. Le festival prévoit de le remplacer rapidement, et de nommer un directeur artistique adjoint en charge du secteur asiatique. Sonia Deschamps, codirectrice artistique, assure l’intérim.

  • 16/04/21 | Revatec favorise le réemploi

    Lire

    L’association Revatec à Guéret avec une vingtaine d’acteurs issus des secteurs de l’économie sociale et solidaire porte le projet Remise En Valeur des Aides Techniques. Ce projet consiste en la création d’un centre de récupération, de remise en état et de redistribution des aides techniques « occasionnelles » à destination des personnes en perte d’autonomie. Associé à cette démarche, le pôle domotique de Guéret permet à l’association de présenter les différents matériels via un showroom.

  • 16/04/21 | E-sport: Rebound Capital Games saisit la balle au bond!

    Lire

    A Angoulême, Rebound Capital Games, studio de développement et d’édition de jeux vidéos de sport, va construire un catalogue de jeux vidéos sous licences sportives afin de sortir un jeu tous les 18 à 24 mois. Le studio va également développer un de ses jeux sur PC, Tennis Manager, qui est le 1er jeu de simulation de tennis réaliste permettant de gérer toutes les tactiques et stratégies mises en œuvre lors d’un match.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Le "plus grand dîner du monde" aux couleurs d'Aliénor

12/03/2018 | L'opération "Goûts de France" mobilisant 3300 restaurants dans le Monde met, pour la première fois, une région française, la Nouvelle Aquitaine à l'honneur.

Goûts de France

Le 21 mars prochain, la gastronomie et les produits locaux de Nouvelle Aquitaine seront les stars de l'évènement "Goût de France", une opération pilotée par le Ministère des Affaires étrangères à l'initiative d'Alain Ducasse. Pour sa quatrième année, l'opération a décidé de mettre en avant la gastronomie de la première région agricole d'Europe dans 150 pays, au cours d'une soirée censée mettre en lumière la gastronomie française. C'est la première fois qu'une région est ainsi mise à l'honneur, et plus de 130 restaurateurs en formeront le casting régional. Détails d'un évènement où l'art de vivre à la française se taille en XXL.

Cinq continents

3300, c'est le nombre de restaurants qui participeront le 21 mars prochain à la quatrième édition de l'opération "Goût de/Good France", dont l'échelle est mondiale : 150 pays sont concernés pour plus de 300 000 convives censés assister à la célébration grandeur nature de l'art de vivre et de la gastronomie française. Régionalement, 130 chefs seront mobilisés parmi les 3000 participant à l'opération, dans les restaurants ou les 156 ambassades. Un moyen culinaire d'organiser la plus vaste campagne de communication sur la cuisine française, de l'Océanie à l'Afrique en passant par l'Asie ou les Amériques. La cuisine française s'exportera donc en Pologne, en Russie ou en Inde mais aussi dans quatre pays participants à l'opération pour la première fois : le Kirghizistan, le Lesotho, les Maldives et le Turkménistan. Né en 2015 de l'initative du Ministère des Affaires étrangères et du chef Alain Ducasse, "Goût de France" avait alors mobilisé 1300 restaurants. Pour l'édition 2018, les ambitions sont presques multipliées par deux et mobiliseront, à 82%, des chefs étrangers dont le but sera de valoriser, à partir de produits locaux, la savoir faire de la France en matière de cuisine. 

Ambitions épicuriales

Michel Durrieu, directeur du CRT (Comité Régional du Tourisme) de Nouvelle Aquitaine,  et ancien directeur du tourisme au Ministère des Affaires étrangères, en dit un peu plus sur les ambitions de cette grand-messe culinaire. "L'idée vient en fait des dîners d'Épicure" et a été reprise il y a quatre ans par Alain Ducasse. Elle a pour but de redynamiser l'image de la gastronomie française, en associant la gastronomie et l'attractivité touristique". C'est, surtout, l'occasion pour des chefs nationaux de s'exporter aux quatre coins du monde pour, le temps d'une soirée, faire une démonstration de leur savoir-faire et, pour chacun, d'élaborer un menu spécial. Thibaud Piroux, du restaurant les Orangeries à Lussac-les-Châteaux, invoquera ainsi l'agneau du poitou, la truite et un baba au rhum arrosé de Pineau des Charentes. Julien Cruège, qui porte un restaurant à son nom à Bordeaux, a lui choisi de s'exporter  : à l'Algérie les années précédentes, il préfèrera cette année la Moldavie, au sein de laquelle il ira faire son propre marché pour cuisiner un menu avec des produits locaux. Car l'ambition de cette vaste opération passe aussi par une certaine pédagogie, comme le souligne Jean-Pierre Xiradakis, ancien patron de La Tupina, célèbre adresse bordelaise, qui a pris sa retraite  des fourneaux en 2015 mais participera quand même à ce rendez-vous international. "On a envie de leur rappeler qu'ils ont un patrimoine et qu'ils doivent revendiquer leur territoire. On a été reçus dans toutes les instances françaises et on s'est rendu compte que la France était aimée, regardée, admirée pour sa cuisine. La Moldavie, c'est un pays neuf à nos yeux mais il est plein de traditions, de culture dans lequel on va essayer de passer notre passion et notre amour de la cuisine. Quand on a la chance d'avoir une histoire, il faut la respecter", affirme ce dernier.

Résonances nationales

Surtout qu'il n'est pas le seul chef à s'exporter à cette occasion : pendant qu'Yves Camdeborde ira faire chauffer les casseroles au pays du soleil levant, Michel Roth adoptera le "London Style". Richard Chaneton, lui, proposera une terrine de foie gras aux cerises confites à Hong Kong, pendant qu'Anton Gasnier dévoilera son "tartare de vivaneau rouge avec sa neige de coco et chutney de coriandre" aux Maldives. La stratégie passant par la cuisine vise aussi, évidemment, le tourisme : il faut donner envie aux étrangers en leur faisant comprendre que la France, et par extension la Nouvelle Aquitaine, sont des destinations incontournables. Mais l'ambition dépasse largement les frontières régionales, elle a aussi des résonances très politiques. Ainsi, la traditionnelle fête de la Gastronomie, qui se déroulera du 21 au 23 septembre, sera rebaptisée "Goût de/Good France" et un "forum international de la gastronomie" devrait lui aussi se dérouler dans les prochains mois, avant que les trois opérations soient rassemblées en 2019. L'ambition, affichée par Emmanuel Macron, est d'atteindre les 10 000 chefs à l'horizon 2020. Une ambition pas forcément inaccessible pour Michel Durrieu : "La gastronomie française a une ampleur qui, au niveau mondial, est au-dessus de ce qu'on peut penser. Globalement, il y a plus de 10 000 chefs dans le monde qui ont appris à travailler en France, qui ont une connaissance de nos produits et de nos recettes. C'est une ambition qui peut être atteinte, d'autant que l'opération a quasiment triplé sur les dernières éditions. On voit qu'il y a un mouvement important qui est en train de se créer". Si la Nouvelle Aquitaine est la première star officielle de l'opération cette année, d'autres régions devraient également être mises en avant dans les éditions à venir. C'est, en tout cas, un coup de projecteur plutôt prometteur pour les produits de la région (pour laquelle un fascicule, traduit en plusieurs langues, sera distribué au cours de la soirée) et pour le savoir-faire des chefs français, qui pourra être testé aux quatres coins du monde.

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
19267
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !