15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

  • 13/10/17 | A 63: travaux de maintenance en Gironde

    Lire

    En raison de travaux de maintenance de la signalisation sur l'A63, les mesures suivantes vont être mises en œuvre : fermeture de la bretelle d’accès des aires de Lugos Est et Ouest du dimanche 15 à 22h au lundi 16 octobre 17h,la fermeture des bretelles d’accès et de sorties de l’échangeur 21 (Salles), le lundi 16 de 8h à 17h, la fermeture de la bretelle d’accès et de sortie de l’échangeur 20 (Belin-Béliet), le mardi 17 de 8h à 17h. Déviations locales prévues pour les usagers souhaitant rejoindre Salles ou Belin-Béliet depuis l'A 63 ou une entrée d'autoroute depuis Salles ou Belin-Béliet.

  • 12/10/17 | Le maire de Captieux démissionne

    Lire

    Denis Berland, maire de Captieux depuis 2015 suite à l’élection de Jean-Luc Gleyze à la présidence du Conseil Départemental de la Gironde, a présenté par courrier au préfet de la Gironde sa démission. Celui qui a été premier adjoint jusqu’en 2015 n’a pas encore indiqué les raisons de son départ.

  • 11/10/17 | Une Landaise élue Miss Aquitaine

    Lire

    C'est au Théâtre Quintaou d'Anglet ce week-end qu'a été décernée l'écharpe 2017 de Miss Aquitaine en vue de succéder à la Lot-et-Garonnaise Axelle Bonnemaison. Le jury -avec l'aide du public- a désigné la Landaise Cassandra Jullia, 18 ans, du Comité Béarn-Landes ,domiciliée à Orthevielle. Étudiante en BTS esthétique, option management à Mont-de-Marsan. Elle qui représentera l'Aquitaine au concours Miss France de décembre. Pour la petite histoire, le Poitou-Charentes a son propre comité de miss régional.

  • 11/10/17 | Bassin de Lacq: "Une occasion manquée" pour EELV

    Lire

    En 2040, la France devrait cesser l'extraction d'hydrocarbure, sauf sur le Bassin de Lacq. Une décision, généralement saluée ici mais que "déplorent" Françoise Coutant, V-P de la Région chargée du climat et de la transition énergétique (EELV) et J-François Blanco, élu régional écologiste qui accusent "le lobbying des députés béarnais" de "condamner le site à moyen terme, les industriels [n'ayant] plus d'intérêt à anticiper les conséquences du dérèglement climatique. Populations et environnement en pâtiront (et) les travailleurs des sites concernés risquent selon eux d’y perdre leur activité lorsque les gisements seront taris"

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Saveur | Le salon du livre gourmand de Périgueux fait la part belle aux filières agricoles

19/11/2012 | Les filières sous signes officiels de qualité ont partagé un stand commun pour promouvoir les vins de Bergerac, l'agneau, la poulet, la noix, la fraise du Périgord.

Les démonstrations au salon du livre gourmand ont connu un vif succès auprès du public

Le salon du livre gourmand de Périgueux s'est achevé hier soir sur une fréquentation en hausse : la manifestation a accueilli 19 000 personnes, soit 10 % de plus que l'édition précédente. 9000 personnes ont assisté aux démonstrations culinaires de la grande salle du Théâtre et plus de 200 aux cours de cuisine qui ont affiché complet. Pour la première fois, les filières agricoles sous signes officiels de qualité ont assuré autour d'un stand commun la promotion de l'agneau, du poulet, de la fraise, du foie gras, de la noix du Périgord autour de nombreuses démonstrations animés par de grands chefs.

Le salon du livre gourmand de Périgueux, organisé tous les deux ans, a la particularité depuis plus de vingt ans, de réunir des chefs renommés autour d'auteurs reconnus, plus de 150 au total. La recette fonctionne. Cette fois, les organisateurs avaient ajouté une bonne dose d'interactivité et de convivialité. Les cours de cuisine, les démonstrations ont su capter l'attention d'un large public parfois venu de toute la région mais aussi parfois de beaucoup plus loin. Cette manifestation était placée sous le signe de la nouveauté. Parmi ces nouveautés, l'espace "monde des saveurs" a réuni les produits basques et du Périgord. On peut regretter que le public n'ait pu trouver du bon jambon basque, de gâteaux basques ou encore d'Irouléguy, alors que le Pays Basque- l'Euskadi était l'invité d'honneur de cette douzième édition. Les saveurs du Périgord étaient au grand complet. Jusqu'à présent, seules quelques unes avaient leur habitude au salon, notamment les vins de la région de Bergerac. Cette fois, le CIVRB a organisé des séances d'initiation à l'eonologie. 

Produits et savoirs -faire

La gastronomie, c'est aussi des produits et des savoir-faire, des belles histoires entre producteurs et des chefs renommés. Pendant trois jours, le salon a fait la part belle aux produits du Périgord : le poulet, l'agneau du Périgord, fraise du Périgord, le cabécou,  la noix qui a profité du salon pour fêter dignement le dixième anniversaire de l'obtention de son AOC. "Il s'agit d'une opération de promotion importante pour nous tous. C'est la première fois que nous sommes ainsi réunis. Cela crée une dynamique et prouve la vitalité des filières agricoles qui ont fait le choix de l'AOC ou de l'IGP sur ce département," estime Jean-Pierre Dupuis, président de Périgord aviculture. 

Pendant trois jours, trois chefs Vincent Lucas de Sainte- Sabine, Vincent Arnoud de Trémolat , Philippe Mesuron,  l'ancien de Masterchef, se sont prêtés au jeu des démonstrations, avec simplicité et gentillesse. Les visiteurs ont pu découvrir comment on dénervait un foie gras, ou encore comment on découpait un poulet, et tester de nombreuses recettes autour de la noix et du cabécou. Pour l'association foie gras du Périgord, cette manifestation a été l'occasion d'échanger avec le public et parfois de combattre quelques idées reçues sur le gavage, et démontrer le poids économique de la filière dans ce département, notamment à travers le livre de Suzanne Boireau Tartarat, "connaître le fois gras du Périgord", publié aux éditions Sud Ouest. 

A noter également, le stand de l' Epicerie 24 qui n'a pas désempli, les trois épiceries solidaires de la Dordogne créées grâce au partenariat avec le Conseil général, qui font la part belle aux agriculteurs locaux dans leurs approvisionnements. 

La ville de Périgueux et l'association Clap donnent rendez-vous aux gourmets et aux amateurs de cuisine et de beaux livres dans de deux ans, avec peut être la Chine ou encore le Maroc comme invité d'honneur. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
726
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !