Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/08/19 : A Périgueux, Péri meuh, la 3e édition de la fête agricole aura lieu les 20,21 et 22 septembre des allées Tourny à la place Francheville. Elle accueillera de nombreuses animations dont le concours national de la race limousine.

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/08/19 | L'Université d'été du PS revient à La Rochelle

    Lire

    Après trois ans d’absence, l'Université d'Eté du PS fait son retour à La Rochelle. Elle se tiendra à l'espace Encan du 23 au 25 août. Rebaptisée "Campus", elle ambitionne de rassembler tous les partis "alliés" de gauche présents aux élections européennes : Place publique, Nouvelle Donne, le PRG, MDC, PC et UDE. Thème de ces 3 jours : "pour un avenir écologique et social". Les participants seront également invités à faire un "procès de la Ve République" dans un simulacre d'audience judiciaire.

  • 20/08/19 | Musée maritime de La Rochelle : l'Angoumois de retour !

    Lire

    Après sept semaines de restauration, l'Angoumois rejoint la flotte patrimoniale du Musée maritime de La Rochelle. En effet, ce mercredi, le navire, classé monument historique depuis 1993, quittera le Port Atlantique à 18h30, pour aller au Bassin des Chalutiers du Musée. Après l'incendie qui avait détruit l'Angoumois, en 2012, il a fait l'objet de restaurations, dont la dernière cet été. Les travaux ont coûté 187 000 euros, financés à hauteur de 65% par l'État (50%) et le Département (15%).

  • 20/08/19 | Première édition du Raid des forts en Charente Maritime les 11 et 12 octobre

    Lire

    Coproduite par la CCI La Rochelle et l'agence Feeling Event cette première édition du Raid des Forts se déroulera les 11 et 12 octobre en Charente-Maritime. L'aventure sportive inédite est ouverte aux dirigeants et salariés d'entreprises publiques ou privées ainsi qu'au clubs d'entreprises ou aux associations. Objectif: fonder une équipe de quatre personnes pour réaliser 201 kilomètres en deux jours à travers les sites de Marans, l'île de Ré, l'île d'Oléron et de La Rochelle.

  • 20/08/19 | Les Vergers éco-responsables de la Nouvelle-Aquitaine ouvrent leurs portes en septembre

    Lire

    Pour cette 9° édition, les pomiculteurs de l'Association Nationale Pommes Poires ouvrent leurs vergers, labellisés "Vergers éco-responsables", pour permettre au grand public de découvrir comment est cultivé et récolté le fruit préféré des Français : la pomme. Rendez-vous les week-ends des 7-8, 14-15 et 21-22 septembre, pour déceler les secrets de production des pommes, et ceux de son alliée, la biodiversité.

  • 19/08/19 | Christophe Castaner visitera ce mardi le dispositif de sécurité du G7

    Lire

    Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, et Laurent Nunez, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, visiteront ce mardi après-midi à Biarritz, le poste de commandement interministériel (PCI) en charge de la centralisation des informations durant le sommet du G7 et la coordination des actions prises en vue d’assurer le bon déroulement du sommet. Suivront les postes de commandement de l'aéroport de Biarritz-Pays basque dont le trafic sera exclusivement réservé aux délégations du G7.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Le vin bio a son salon à Bordeaux

14/06/2019 | La première édition du Salon ViniBio se tient jusqu'au 16 juin au Hangar 14 à Bordeaux, au sein de la manifestation "Zen&Bio".

Les start-uppers de Winespace

La première édition du Salon ViniBio a commencé ce 14 juin, et durera jusqu’au 16 juin au Hangar 14, à Bordeaux. 50 producteurs de vin bio et nature sont réunis au rez-de-chaussée du pavillon. Pendant les trois jours de la manifestation, des conférences et des dégustations à destination du grand public sont prévues. Parmi elles,ce samedi, une dégustation à l’aveugle à 14h et une conférence sur les spécificités aromatiques d’un cépage suivant la région où il est implanté à 16h, et dimanche, « Faire du vin bio dans le bordelais » à 11h et un atelier « Yoga and wine » à 14h.

« Je vous présente votre caviste digital intelligent. » Sylvain Thibaud, co-fondateur de la start-up Winespace hébergée dans l’incubateur Bordeaux Technowest, tient une tablette dans ses mains. Sur celle-ci, son site est ouvert et aide le visiteur à s’orienter dans le Salon ViniBio plus directement vers le vin qui lui correspond. « Vous êtes plutôt blanc, rosé ou rouge ? C’est pour un cadeau ou pour vous ? », demande celui qui est ingénieur en agronomie. Avec un œnologue et un ingénieur en informatique, ils ont fondé leur site pour conseiller et vendre. Aujourd’hui, pour le Salon, ils proposent une version adaptée avec le catalogue des vignerons présents sur la manifestation. 

Ce samedi, un visiteur clique sur l’option « vin nature », puis « pétillant. » Sylvain Thibaud lui imprime une fiche intitulée « mon parcours personnel. » Celle-ci lui indique de se rendre au stand C11 pour goûter « L’effet bulle 2018 », un blanc sec pétillant IGP Côtes Catalanes du Domaine Grain d’Orient. Pas de chance, sur place, c’est le seul vin qu’Aliette Bourg, propriétaire du domaine depuis 2013, n’a pas sorti. Elle propose un rosé à la place : « un mélange original de Syrah, de Chardonnay et de Muscat d’Alexandrie. »

Vins… et bières !

À côté du stand Winespace, nombre de caisses de vin en bois taillé sont exposées. « J’ai commencé en faisant de la récup’ ! », s’amuse Eric Micouleau, créateur de L’écrin du vin. L’autodidacte découpe au laser et grave des caisses de vin en pin des Landes depuis 2016 dans son atelier à Carbon-Blanc. Il travaille aujourd’hui avec plusieurs employés locaux et fait également des collaborations avec des artistes. Par exemple, pour le Château Pape Clément, l’artiste bordelais Joffo lui a fourni un dessin. Petit plus de son concept : la caisse peut être convertie en lampe, une fois vidée de sa bouteille.

« Que se cache-t-il derrière le label AB ? », soulève Soline Bossis, responsable de La route des vins bio. Cette indépendante est une ancienne guide du Château Mouton-Rothschild. Elle est allée à la rencontre de plusieurs viticulteurs bordelais pour qu’ils lui expliquent leur cnversion en bio. Elle a d’abord fait un blog pour retranscrire ces entretiens, avant de monter son entreprise. Depuis 2018, elle organise des dégustations sur une pinasse ou au Château Bel-Air La Royère de Blaye, où la propriétaire explique son quotidien aux participants. « Attention, cela n’a aucun rapport avec la route des vins », précise-t-elle. 

Parmi la cinquantaine de vignerons, Sylvia Tuà arrive de Tàrrega, non loin de Barcelone. Son exploitation Eco Sterill Nature fait des vins nature et de l’huile d’olive. Cette artiste peintre travaille avec son conjoint et fait les dessins de toutes les bouteilles, nommées de manière amusante. Par exemple, le rouge « Poca Broma », qui veut dire « petite blague. » Les Bordelais sont aussi bien présents. Brice-Alban Roualec a repris le Clos de Grange Vieille AOP Médoc, une exploitation de 3 hectares, en 2017. « La conversion en bio commence, mais cela prend du temps. La majorité des vins bio bordelais se trouvent dans les Graves rive droite, la rive gauche est plus réfractaire », analyse-t-il. Mais les vins ne sont pas les seuls à occuper les stands, les bières bordelaises PIP, qui proposent cinq références bio différentes, sont aussi de la partie.

Alix Fourcade
Par Alix Fourcade

Crédit Photo : Alix Fourcade

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
10034
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !