aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

09/08/17 : Sécurité routière 4 personnes ont perdu la vie sur les routes lot-et-garonnaises fin juillet. La mobilisation des policiers et des gendarmes demeure à un niveau élevé et aucune tolérance ne sera admise en cas d’infractions, assure la préfecture du 47

09/08/17 : Le girondin Pierre-Ambroise Bosse, 25 ans, qui est né à l'athlétisme au club de Gujan-Mestras a remporté l'épreuve du 800 mètres aux championnats du monde de Londres en 1'44''67 ce mardi 8 août.

Humeurs d'été: ces temps de coupes sombres

En chemin vers le rendez vous chaque été renouvelé du festival du Périgord Noir, empruntant les routes délicieuses et ombragées qui longent la rive droite de l'Isle, je goûte à l'émotion de ces villages traversés qui s'accrochent non sans mal à la vie. A ces images d'élevage de coteaux qui, hélas, se font de plus en plus rares tant il faut de courage à ces exploitants en difficulté pour maintenir une agriculture affrontée à la vive concurrence d'une autre agriculture à grande échelle. Une manière d'agro-industrie où les fonds de pension font souvent une entrée fracassante et n'ont pas de problèmes, eux, pour acquérir des terres sans espoir de succession. Et ne soucient guère de cette belle mission, non écrite mais si précieuse de gardienne des paysages, celle que notre agriculture de proximité assume encore, là où elle tient le coup économiquement. Et je pense à ces jeunes, rencontrés ces derniers mois et semaines, qui souvent venus d'ailleurs, font le choix audacieux mais résolu d'embrasser l'agriculture et, se faisant, de faire plus que produire, d'aller à la rencontre de la société, de ses attentes d'authenticité, de partage, et donc de multiples saveurs. Ils ne craignent pas de vous dire: " Je ne vais pas pouvoir me sortir un salaire avant deux ans mais je sais que j'y arriverai." Je pense à eux, à Laura et Clément par exemple et j'ai envie de pousser un grand coup de gueule.


- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/08/17 | La Rochelle renforce sa sécurité

    Lire

    Afin d’améliorer la sécurité dans sa ville, le Maire de La Rochelle a sollicité dès ce vendredi le renforcement de La présence des forces de l’ordre - Police nationale et opération sentinelle - dans les lieux les plus fréquentés et en particulier autour du Vieux-Port et a pris un arrêté pour installer un nouveau dispositif anti-bélier aux abords du Vieux-Port. Sous la forme de chicanes placées sur les voies d’accès, ces équipements sont destinés à ralentir les véhicules qui arriveraient trop rapidement, tout en autorisant le passage des bus et des véhicules de secours.

  • 18/08/17 | Emploi : #Recrutemoisitupeux pour faire se rencontrer l’offre et la demande

    Lire

    Site d'offres d'emploi du Lot-et-Garonne, Emploi47.fr lance l’évènement #Recrutemoisitupeux, l’après-midi du 14 septembre, au Centre des Congrès d’Agen. C’est une rencontre directe sans CV, entre candidats et employeurs, au cours de laquelle les employeurs échangeront avec 2 ou 3 candidats en même temps pendant une durée limitée.

  • 18/08/17 | Rochefort honore La Fayette

    Lire

    C'est joliment annoncé dans ce communiqué: "tout au long de l'été, Rochefort invite La Fayette à présider l'ensemble de ses manifestations culturelles. Avec l'exposition au musée Hèbre des pièces exceptionnelles qui retracent sa vie, les conférences, les noctambulations et les nombreuses animations organisées tout l'été, c'est une toute autre ambiance qui vous attend le dernier week-end d'août. Les 26 et 27, vous serez alors plongé dans la vie de ce héros des deux mondes, vous côtoierez le siècle des Lumières et croiserez des personnages costumés dans les rues de la ville."

  • 09/08/17 | En Lot-et-Garonne, un soutien aux entreprises en difficulté

    Lire

    Pour faire face aux complexités de leurs fonctions (difficultés organisationnelles ou économiques), les chefs d'entreprise peuvent être conseillés et aidés grâce au Centre d’Information sur la Prévention des difficultés des entreprises (CIP) de Marmande - Villeneuve-sur-Lot. Ce service est gratuit et apporte un accompagnement personnalisé aux chefs d’entreprises, en l’absence de Tribunal de Commerce.

  • 04/08/17 | Annulation de 300 M€ de dotations de l’Etat aux collectivités locales. Pierre Camani réagit

    Lire

    Pierre Camani, président du CD47, sénateur et membre du groupe de travail sur les difficultés des Départements ruraux estime que cette annonce est « un nouveau coup dur. C'est une décision inattendue et incompréhensible, alors même que le Président de la république s’était montré rassurant envers les élus locaux lors du lancement de la Conférence nationale des Territoires. (…) Pour autant, ce mauvais signal envoyé aux collectivités locales n'entache pas ma détermination à poursuivre le combat. »

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Saveur | Les ambitions du Consortium du jambon de Bayonne

18/04/2017 | Pierre Harambat, nouveau président du Consortium a profité de la Foire au jambon de Bayonne, ville dont il souhaite se rapprocher, pour faire le point, avec le salaisonnier Peio Etchelecu

Consortium jambon Pierre Harambat et Peio Etchelecu

Nous nous en sommes fait l'écho, en décembre 2016, après 36 ans de travail, le président du Consortium Jambon de Bayonne Bernard Dupont et son secrétaire général Bernard Ecomard passaient la main avec la fierté de présenter un bilan flatteur: la reconnaissance de l'Inscription géographique protégée (IGP) et la présentation d'un dossier ouvrant à ce produit l'accès aux Etats-Unis. Avec un certain flou protectionniste que laisse planer la nouvelle administration Trump. Mais les USA demeurent une priorité pour l'exportation. Autre axe de développement, s'associer étroitement à la Ville de Bayonne.

‌‌Cette 555e Foire au jambon de Bayonne avait une saveur particulière cette année. En effet, depuis le mois de décembre, lors d'une assemblée générale qui s'est tenue à Arzacq, l'emblématique président du consortium Jambon de Bayonne, Bernard Dupont et Bertrand Ecomard, le secrétaire général ont passé le relais après 36 ans de labeur.
Vendredi, le Consortium tenait un Conseil d'administration dans un des salons de la mairie de bayonne. " C'est un symbole et un signe fort de la part du maire et nouveau président de la Communauté Pays basque, Jean-René Etchagaray", se réjouissait le nouveau président, Pierre Harambat (notre photo, à gauche, au côté du vice-président Peio Etchelecu) . Voilà qui resserre des liens qui ont parfois été distendus".

Le  Landais en a profité pour présenter les trois vice-présidents d'un conseil d'administration renouvelé de 18 membres: Pierre Moureu, éleveur de Lur Berri, du collège production; Patrick Le Foll, directeur général de Fipsa Industrie du collège abattage découpe et nutrition animale, et Peio Etchelecu, PDG du groupe Agour-Baillet, du collège Salaisonnier.
"Reprendre le flambeau du Consortium du jambon de Bayonne à la suite de Bernard Dupont, avec son directeur Bernard Ecomard; n'était pas chose aisée", poursuit-il.  Et de rappeler contre vents et marées, la structuration et le développement de la filière porcine qui allait être récompensée en 1998 par l'IGP (Indication géographique protégée) Jambon de Bayonne. Et depuis  2015, coïncidant avec la nomination de Pierre-Yves Alifat, nouveau directeur du Consortium; l'ouverture de marché vers las États Unis et la Chine. "L'incidence économique et sociale de l'IGP Jambon de Bayonne est indéniable et  constitue un facteur de revitalisation des zones rurales, souligne encore  Pierre Harambat: 4000 emplois en nouvelle Aquitaine, dont 300 au Pays basque, 156 millions d'euros d'investissement dans les outils de production et 100 millions de chiffre d'affaire par an avec 1,3 millions de pièces produites en 2016. "

 L'attraction de la Foire au jambon

 

Outre le marché national, le Consortium vise un développement sur le marché des USA. Après quatre ans de procédure, en 2015 les autorités sanitaires américaines ont permis aux entreprises FIPSO (abattage et découpe) Haraguy jambon

Mme Oteiza le François

 de Bayonne du groupe Delpeyrat (salage, affinage) et Pyragena (la station experimentale du jambon de Bayonne). Les 1200 premières pièces ont été expédiées. (notre photo.- le fils de la famille Oteiza, François, à la découpe).

"Mais 2017 sera l'année du lancement européen de promotion du Jambon de Bayonne dès le 1er mars disent ensemble  Pierre Harambat et Peio Etchelecu. L'Europe a du bon: un million d'euros financés à 80% par l'Union européenne feront émerger ce jambon et permettront d'accroître son attractivité et favoriser son lancement." Mais la route est longue avant de rattraper le concurrent de Parme qui en produit 500 000 pièces. Autre concurrent, le Serrano espagnol bénéficiant d'une certaine notoriété, mais  une marge qualitative très fluctuante, contrairement au jambon de Bayonne et de Parme qui répondent à des règles bien plus strictes. Enfin; dernier élément à surveiller, le protectionnisme manifesté par l'administration Trump en début de mandat.
En parlant d'attractivité, fort de relations qui s'annoncent fructueuses avec la Ville de Bayonne avec lequel le Consortium souhaite s'afficher officiellement, le salaisonnier basque Peio Etchelecu aimerait que Salies-de-Béarn, dont le sel de source est indispensable au bon goût du jambon, bénéficie aussi sa part de notoriété. La Cité du sel sera-t-elle plus visible à la 556e Foire au Jambon de Bayonne. C'est ce que souhaite le Basque Peio.


Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
23697
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !