Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/09/20 : L'incendie du 17 septembre en Nord Gironde avait causé l'interruption du trafic sur la LGV Sud Europe Atlantique. Après vérification du bon fonctionnement des installations par Lisea, le trafic a repris très progressivement depuis 16 heures.

17/09/20 : Plusieurs centaines de personnes ont défilé ce jeudi à la mi-journée à Bordeaux comme un peu partout en France à l'appel de plusieurs syndicats (CGT, FSU, Solidaires) pour dénoncer le plan de relance gouvernemental et les plans sociaux.

17/09/20 : Dans le 47, la fibre optique arrive dans le Pays de Duras. 1ers foyers lot-et-garonnais raccordables début septembre grâce à l’action d’Orange passé avec le Conseil départemental.

17/09/20 : Touchés par la crise liée au Covid, les producteurs de Foie gras ouvrent leurs portes lors des journées du patrimoine (19-20/09). En Lot-et-Garonne, 2 élevages accueillent le public : La Ferme de Souleilles à Frespech et la Ferme de Ramon à Lagarrigue.

16/09/20 : Trois statues de la flèche de Notre-Dame⁩ sont de retour à Paris depuis mardi, plus précisément à la cité de l'architecture. Elles avaient été déplacées dans le cadre de travaux trois jours avant l’incendie pour être restaurées en Dordogne.

13/09/20 : A Beynac, plusieurs centaines de personnes, des dizaines d’élus dont le député des Pyrénées Atlantique, Jean Lassalle sont présents ce dimanche matin à la manifestation en soutien au projet de contournement, qui a été invalidé par la justice.

11/09/20 : Les fortes chaleurs annoncées ces prochains jours (de 31° samedi à 36° lundi et mardi)conjuguées à la sécheresse des sols, ont conduit la préfète de la Gironde à élever la vigilance risque feux de forêt au niveau orange du 12 au 15 septembre inclus.

10/09/20 : Reporté du 31 août au 7 septembre en raison de la COVID-19, le concours de Bordeaux dévoile son palmarès. 990 médailles ont été attribuées sur les 3 427 vins candidats soit 28,8% : 327 médailles d'or, 420 médailles d'argent et 243 médailles de bronze.+ d'info

10/09/20 : Le Mouvement Européen France - Gironde a tenu son Assemblée Générale début septembre. François Adoue, directeur de l'Observatoire International des Métiers Internet a été élu président de l'association et succède ainsi à Jean-Michel Arrivé.

10/09/20 : Pour le centenaire d'aquitanis, arc en rêve propose de visiter l'architecture contemporaine à l'occasion des Journées Européennes du Patrimoine. Les visites se dérouleront au Grand Parc le 19 septembre à partir de 11h puis à la Benauge le 20 septembre.

10/09/20 : "Adolescentes", le long métrage documentaire de Sébastien Lifshitz, sorti hier, a reçu 100 000€ d'aides de la Région (écriture et production). Ce film, dont le tournage s'est étalé sur 5 ans, suit l'adolescence de 2 collégiennes puis lycéennes brivistes

09/09/20 : Suite aux résultats positifs au test Covid de l’un de ses agents à la crèche municipale du quai Chaho, 3 nouveaux cas d'agents du même établissement ont contraint la Ville de Bayonne à une fermeture de celle-ci pour au moins 8 jours jusqu'au 9 septembre.

09/09/20 : Le match opposant les Girondins de Bordeaux Féminines au PSG se déroulera ce dimanche 13 septembre au Stade Jean-Antoine Moueix de Libourne à 12h45. Seule la tribune (3 730 places assises) sera ouverte, avec application de la distanciation physique.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/09/20 | Des CRS à demeure à Bordeaux

    Lire

    À partir du 29 septembre, une demi-compagnie de CRS viendra s'installer à demeure à Bordeaux (une trentaine de policiers). Cette décision ministérielle fait suite à la demande de la préfète de la région Nouvelle-Aquitaine et de la Gironde, Fabienne Buccio, auprès du ministère de l'Intérieur pour faire face à une montée des agressions et des violences à Bordeaux. La même demande avait aussi été faite par la sénatrice Nathalie Delattre (Mouvement Radical) et le maire de Bordeaux, Pierre Hurmic. Les lieux de déploiement précis de la demi-compagnie de CRS ne sont pas encore connus.

  • 18/09/20 | Pascal Protano, élu président du syndicat des déchets de la Dordogne

    Lire

    Le syndicat mixte des déchets de la Dordogne (SMD3) a élu mardi 15 septembre son nouveau président. Il s'agit de Pascal Protano, maire de Coursac et deuxième vice président de l'agglomération périgourdine. Il est en charge de la gestion des déchets depuis sept ans et devra notamment gérer la mise en route des poubelles incitatives sur l'ensemble du département. Francis Colbac, demeure premier vice-président du SMD3. Pascal Protano a obtenu avec 46 voix sur 65 votants.

  • 18/09/20 | Charente-Maritime : l'apprentissage à la cote!

    Lire

    Après une hausse l'an dernier, les CFA du 17 confirment leur attractivité avec une nouvelle hausse de 6% des inscriptions en cette rentrée. Les aides de l’Etat pour l’embauche d’un apprenti ont contribué à cette dynamique. 1 958 apprentis font actuellement leur rentrée au CFA sur Lagord et Saint-Germain-de-Lusignan. Il reste des places. La Chambre des Métiers et le CFA organisent un Job Dating Alternance mercredi 16 septembre de 14h à 17h. Plus de 600 offres en apprentissage sont à pourvoir.

  • 18/09/20 | Prime COVID dans le Lot-et-Garonne

    Lire

    Le Département de Lot-et-Garonne vient de débloquer une enveloppe d’un million d’euros pour le versement d’une prime aux personnels des Services d’Aide et d’Accompagnement à Domicile (SAAD) et des Etablissements Sociaux et Médico-Sociaux (ESMS). Cela représente 1 000 € en taux plein, pour les 2 000 salariés de ce secteur d'activités. Les modalités d’attribution des subventions du Département au SAAD pour financer cette prime seront alignées sur celles de la Caisse Nationale de Solidarité et de l’Autonomie (CNSA).

  • 18/09/20 | Bordeaux : une réunion publique contre les néonicotinoïdes à Darwin

    Lire

    Le mouvement politique Génération Écologie lance une campagne contre le projet de loi remettant partiellement en cause l'interdiction des néonicotinoïdes (interdits en France depuis 2016). Ainsi, la présidente de Génération Écologie et ancienne Ministre Delphine Batho, Nicolas Thierry, Vice-Président de la Région Nouvelle-Aquitaine en charge de l'environnement et la biodiversité et Cyril Giraud, représentant de Génération Futures à Bordeaux se rendront à l'éco-système Darwin ce vendredi 18 septembre à 18h30 à l'occasion d'une réunion d'information.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Les ambitions du Consortium du jambon de Bayonne

18/04/2017 | Pierre Harambat, nouveau président du Consortium a profité de la Foire au jambon de Bayonne, ville dont il souhaite se rapprocher, pour faire le point, avec le salaisonnier Peio Etchelecu

Consortium jambon Pierre Harambat et Peio Etchelecu

Nous nous en sommes fait l'écho, en décembre 2016, après 36 ans de travail, le président du Consortium Jambon de Bayonne Bernard Dupont et son secrétaire général Bernard Ecomard passaient la main avec la fierté de présenter un bilan flatteur: la reconnaissance de l'Inscription géographique protégée (IGP) et la présentation d'un dossier ouvrant à ce produit l'accès aux Etats-Unis. Avec un certain flou protectionniste que laisse planer la nouvelle administration Trump. Mais les USA demeurent une priorité pour l'exportation. Autre axe de développement, s'associer étroitement à la Ville de Bayonne.

‌‌Cette 555e Foire au jambon de Bayonne avait une saveur particulière cette année. En effet, depuis le mois de décembre, lors d'une assemblée générale qui s'est tenue à Arzacq, l'emblématique président du consortium Jambon de Bayonne, Bernard Dupont et Bertrand Ecomard, le secrétaire général ont passé le relais après 36 ans de labeur.
Vendredi, le Consortium tenait un Conseil d'administration dans un des salons de la mairie de bayonne. " C'est un symbole et un signe fort de la part du maire et nouveau président de la Communauté Pays basque, Jean-René Etchagaray", se réjouissait le nouveau président, Pierre Harambat (notre photo, à gauche, au côté du vice-président Peio Etchelecu) . Voilà qui resserre des liens qui ont parfois été distendus".

Le  Landais en a profité pour présenter les trois vice-présidents d'un conseil d'administration renouvelé de 18 membres: Pierre Moureu, éleveur de Lur Berri, du collège production; Patrick Le Foll, directeur général de Fipsa Industrie du collège abattage découpe et nutrition animale, et Peio Etchelecu, PDG du groupe Agour-Baillet, du collège Salaisonnier.
"Reprendre le flambeau du Consortium du jambon de Bayonne à la suite de Bernard Dupont, avec son directeur Bernard Ecomard; n'était pas chose aisée", poursuit-il.  Et de rappeler contre vents et marées, la structuration et le développement de la filière porcine qui allait être récompensée en 1998 par l'IGP (Indication géographique protégée) Jambon de Bayonne. Et depuis  2015, coïncidant avec la nomination de Pierre-Yves Alifat, nouveau directeur du Consortium; l'ouverture de marché vers las États Unis et la Chine. "L'incidence économique et sociale de l'IGP Jambon de Bayonne est indéniable et  constitue un facteur de revitalisation des zones rurales, souligne encore  Pierre Harambat: 4000 emplois en nouvelle Aquitaine, dont 300 au Pays basque, 156 millions d'euros d'investissement dans les outils de production et 100 millions de chiffre d'affaire par an avec 1,3 millions de pièces produites en 2016. "

 L'attraction de la Foire au jambon

 

Outre le marché national, le Consortium vise un développement sur le marché des USA. Après quatre ans de procédure, en 2015 les autorités sanitaires américaines ont permis aux entreprises FIPSO (abattage et découpe) Haraguy jambon

Mme Oteiza le François

 de Bayonne du groupe Delpeyrat (salage, affinage) et Pyragena (la station experimentale du jambon de Bayonne). Les 1200 premières pièces ont été expédiées. (notre photo.- le fils de la famille Oteiza, François, à la découpe).

"Mais 2017 sera l'année du lancement européen de promotion du Jambon de Bayonne dès le 1er mars disent ensemble  Pierre Harambat et Peio Etchelecu. L'Europe a du bon: un million d'euros financés à 80% par l'Union européenne feront émerger ce jambon et permettront d'accroître son attractivité et favoriser son lancement." Mais la route est longue avant de rattraper le concurrent de Parme qui en produit 500 000 pièces. Autre concurrent, le Serrano espagnol bénéficiant d'une certaine notoriété, mais  une marge qualitative très fluctuante, contrairement au jambon de Bayonne et de Parme qui répondent à des règles bien plus strictes. Enfin; dernier élément à surveiller, le protectionnisme manifesté par l'administration Trump en début de mandat.
En parlant d'attractivité, fort de relations qui s'annoncent fructueuses avec la Ville de Bayonne avec lequel le Consortium souhaite s'afficher officiellement, le salaisonnier basque Peio Etchelecu aimerait que Salies-de-Béarn, dont le sel de source est indispensable au bon goût du jambon, bénéficie aussi sa part de notoriété. La Cité du sel sera-t-elle plus visible à la 556e Foire au Jambon de Bayonne. C'est ce que souhaite le Basque Peio.


Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
81135
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !