Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/11/20 : Âgé de 90 ans, André Luberriaga, ancien maire d'Ascain, au Pays basque, s’est éteint lundi, une semaine après son épouse Martta. Conseiller général d’Ustaritz de 1976 à 1988, l'UDF André Luberriaga, avait dirigé la commune de 1977 à 2001.

24/11/20 : Assistante importante ce mardi soir pour manifester à Bordeaux, place de la Comédie, contre la loi " sécurité globale" adoptée en première lecture ce jour même à l'assemblée par 388 voix contre 104 et 66 abstentions.

19/11/20 : Charente-Maritime : le taux de positivité au Covid-19 était ce soir de 75 pour 100 000 habitants, et de 90 pour La Rochelle, soit moitié moins que la semaine dernière, selon l'ARS. 34 patients sont hospitalisés à La Rochelle, dont 14 en réanimation.

17/11/20 : Charente-Maritime: dans le cadre de la poursuite du chantier de changement des câbles du Pont de Ré, la circulation automobile aura de courtes interruptions jeudi 19 novembre entre 12 et 13h, sans conséquence pour le passage des piétons et des vélos.

17/11/20 : Le festival de la BD d'Angoulême se fera en deux temps: en janvier pour la remise des fauves et en juin pour un festival en présentiel. Une exposition sera dédié à l'art d'Emmanuel Guibert au musée des beaux arts d'Angoulême, inauguré le 20/11/2021.

16/11/20 : Les communes de La Mothe Saint Héray et Saint Maixent l'Ecole dans les Deux-Sèvres ont été reconnues en état de catastrophe naturelle, suite aux inondations subies au mois de mars.

15/11/20 : Le Centre communal d’action sociale CCAS de La Rochelle lance un appel à la solidarité et au bénévolat pour épauler les acteurs de l’aide alimentaire. Contact : Frédérique Duchesne àfrederique.duchesne@ccas-larochelle.fr ou au 05 46 35 21 16.

13/11/20 : Les élections régionales et départementales prévues en mars auront très vraisemblablement lieu en juin suite à la proposition faite en ce sens par Jean-Louis Debré qui a remis son rapport au premier ministre: option retenue par le gouvernement.

13/11/20 : Ce samedi 14 novembre, de 14h à 16h, associations, familles, professionnels de la santé et de l’éducation, vont manifester de l'Hôtel de ville au rectorat. Ils sont contre l'instruction à l'école obligatoire pour tous dès 3 ans. + d'info

12/11/20 : Confinement: Il serait irresponsable de lever ou d'alléger le dispositif actuel a déclaré le premier ministre, lequel a ajouté qu'un allégement strictement réservé aux commerces pourrait être envisagé le 1°décembre.

09/11/20 : Dans le cadre du reconfinement, la Ville de Bayonne et son maire J.R. Etchegaray ont aménagé 45 box au Palais des sports de Lauga pour accueillir les sans abri. Les lits ont été fournis par le 1er RPIma et dispositif assuré par l'association Atherbea

09/11/20 : Mme Estelle Leprêtre, directrice adjointe de la direction départementale de la cohésion sociale du Morbihan, est nommée sous-préfète de Jonzac en Charente-Maritime. Elle prendra ses fonctions le 23 novembre prochain.

05/11/20 : Charente-Maritime : suite à l'élection à la fonction de sénateur de Mickaël Vallet, ex président de la communauté de communes de Marennes, Patrice Brouhard, maire du Gua, a été élu président de la collectivité, lors du conseil communautaire ce jeudi.

05/11/20 : Avec la multiplication des cas de grippe aviaire en Europe, le Ministère de l'agriculture a passé en niveau d'alerte élevé 46 départements, dont la Charente-Maritime, les Deux-Sèvres, la Gironde, les Landes et les Pyrénées Atlantiques.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/11/20 | Gironde : le Département va distribuer ses premiers kits sanitaires

    Lire

    Jean-Luc Gleyze l'avait annoncé le 16 novembre : le Département va distribuer 2 000 kits sanitaires aux jeunes en difficulté. Ces kits comprennent quatre masques réutilisables, un flacon de gel hydroalcoolique, du savon et une fiche conseil sur les comportements à adopter face au coronavirus. La première distribution de ces kits sanitaires par le Département se déroulera à Libourne ce mercredi 24 novembre à 15h dans les locaux de l'Association LEPI.

  • 24/11/20 | La vente directe accompagné dans les Deux-Sèvres

    Lire

    Dans le cadre de son Plan de Relance et en soutien aux circuits courts, le Département des Deux-Sèvres a crée un fonds de soutien de 300 000 euros pour développer la vente directe des agriculteurs. Fortement sollicité depuis sa création en juillet dernier, il a permis l'accompagnement de 32 projets de création ou de développement ont été accompagnés. Face aux nombreuses demandes, le Département a décidé de prolonger le dispositif et les dossiers peuvent être déposés jusqu’au 31 mars 2021.

  • 24/11/20 | Les recharges pour vélos à assistance électrique se développent

    Lire

    Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a attribué une aide de 42 900 euros à la société Sacha à Limoges pour son projet eBikeport qui est une station de recharge à énergie propre et avec des matériaux 100 % recyclés et recyclables. L’innovation réside tant dans le produit que dans le modèle économique puisque le client peut récupérer une partie de la somme investie grâce aux revenus publicitaires.

  • 24/11/20 | En Lot-et-Garonne, digitalisation des commerces de proximité

    Lire

    Le Conseil départemental, la Chambre de commerce et d’industrie, et la Chambre de métiers et de l’artisanat ont travaillé ces derniers jours à construire une offre complète, facile d’accès et gratuite pour accompagner les commerces de proximité dans leur digitalisation. Cette offre repose sur deux piliers : une market-place départementale - www.mavillemonshopping.fr/lotetgaronne et la géolocalisation des commerces et artisans proposant leurs services durant le confinement. Ainsi, malgré le confinement, les commerces de proximité vont pouvoir poursuivre les ventes de leurs produits et les clients de les acheter.

  • 23/11/20 | "Urgence sociale": des élus locaux et écolos interpellent J. Castex

    Lire

    Plusieurs élus locaux écologistes ont écrit au Premier ministre. Ils s’unissent pour faire face à la crise sociale qui découle de la crise sanitaire. Afin d’essayer de contrer des chiffres conséquents, "mettre en oeuvre une chaine de solidarité véritablement inconditionnelle est une priorité, une urgence". Que ce soit des aides sur l’accès au logement, l’hébergement d’urgence, l’aide alimentaire ou toute forme de précarité, ces élus demandent de l’aide et du soutien de la part de l’État. Pierre Hurmic, Maire de Bordeaux, Florence Jardin, Présidente de Grand Poitiers et Léonore Moncond’huy, Maire de Poitiers sont de ceux-là.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Les fromages fermiers béarnais ont leurs bonnes Etoiles !

01/10/2020 | C'est dans le beau décor du plateau du Bénou que s'est déroulé en fin de semaine dernière la remise d'un prix fromager pas ordinaire parce qu'inédit : « Les Etoiles du crémier ».

Les lauréats du Concours les Etoiles du Crémiers, entourés des organisateurs et partenaires

De belles Béarnaises tout en cornes au milieu de la route, mais aussi des Blondes d'Aquitaine, des chevaux, des chèvres en liberté... Le brouillard devient plus dense, jusqu'à se fondre dans les nuages ; à moins que ce ne soit l'inverse. Et partout le vert entouré de montagne... Ce n'est pas dans n'importe quel décor que le concours « Les Etoiles du crémier » a choisi de récompenser les premiers lauréats de son histoire : douze producteurs de fromages fermiers béarnais. Nous voilà entre Vallée d'Aspe et d'Ossau, sur le plateau du Bénou, une pause sur la route du célèbre col Marie Blanque. La beauté du cadre et la convivialité de la Ferme Maria Blanca qui a accueilli la cérémonie, sont autant d'images que les fromagers, jurés de ce concours, pourraient raconter à leurs clients pour vanter au mieux les fromages fermiers béarnais.

Les concours de fromages fermiers béarnais ce n'est pas vraiment une nouveauté dans les trois Vallées du Béarn, Ossau, Aspe et Bériatou. C'est même plutôt une tradition, explique Marion Ossiniri, éleveuse à Borce et Présidente de l'AFA (Avenir Fermier en Aspe), l'association qui gère la Fête du fromage à Etsaut, et à l'origine du nouveau concours. « Habituellement les concours locaux, et il y en a beaucoup, se font avec des dégustateurs... locaux. C'est à dire des habitants, des techniciens, des producteurs des vallées... ». Un entre-soi confortable et toujours convivial... mais pas très porteur en termes de notoriété.

Un concours dont le jury est « 100% professionnel »
La grande « révolution » du nouveau concours Les Etoiles du crémier c'est d'avoir imaginé un concours dont le jury est « 100% professionnel ». Autrement dit, uniquement composé de crémiers de toute la France. Une idée soutenue par les Chambres d'agriculture régionale et départementale et fortement encouragée par le fromager François Bourgon, meilleur ouvrier de France installé à Toulouse, et déjà parrain de la Fête du Fromage 2019.
« Il nous a beaucoup aidé dans la mise en œuvre du concours, pour mobiliser les crémiers à y participer. », se souvient enthousiaste et reconnaissante Marion Ossiniri. Une mobilisation qui a payé puisque ce sont pas moins de 38 crémiers de 22 départements qui se sont prêtés au jeu.

« C'est une démarche importante pour nous car les crémiers sont au contact des fromages et des clients. Ils savent parler et communiquer sur ces produits sans doute mieux que nous-même qui avons toute l'année la tête dans le guidon à l'élevage et à la fabrication ». Des crémiers qui par ailleurs se sont à leur tour montrés « enthousiastes et contents qu'on les sollicite pour ce concours », confie-t-elle.

Quelques fromages fermiers béarnais sur un plateau


50 fromages dans une ou plusieurs catégories
Côté producteurs, c'est principalement l'Union des Producteurs Fermiers (UPF) qui a battu le rappel. Au total 43 producteurs de fromages de Béarn ont présenté 50 fromages dans une ou plusieurs des catégories du concours. Car derrière l'expression générique, c'est en fait une grande variété de fromages que les éleveurs béarnais produisent, mais toujours au lait cru : du vache, du brebis, du mixte « qui est vraiment une spécificité locale », précise Marion Ossiniri, mais aussi du chèvre, voire plus original encore du mixte brebis chèvre. Mais il y a ensuite différents types d'affinages, en tomme, en frais, en crémeux, des fromages bleus sans oublier de distinguer les fromages de montagne des fromages d'estive... Bref, autant de goûts, de textures et de caractères qui ont pour racine commune « une méthode traditionnelle d'agropastoralisme et de production », appuie la productrice. Un univers et des traditions que le nouveau concours a l'ambition de faire connaître au niveau national, bien au-delà de leur « aura locale » actuelle.

Un challenge, qui plus est, totalement « Covid compatible » puisque réalisé à distance. « Chaque crémier a reçu un lot de fromages qu'il a jugé selon une grille de notation pré-définie. Puis chacun nous a renvoyé ses notes et appréciations via un formulaire sur internet », explique Pierre Larraillet président de l'UPF. « Grâce à l'UPF, des tables virtuelles ont été organisées, réunissant 4 ou5 crémiers notant les mêmes fromages. Ils se sont aussi occupés de récupérer les fromages et de les envoyer aux crémiers par Chronofraîch'. C'est aussi l'UPF qui a recoupé les notes et appréciations des fromagers permettant de désigner les lauréats », souligne avec reconnaissance l'instigatrice du concours.

Diplome d'un lauréat du concours Les Etoiles du crémier

« Il faut apprendre à être fiers de ce que l'on fait ! »
Pour cette première édition, ce sont les tommes en vache, brebis, mixte et chèvre qui ont pu concourir. « L'an prochain on tentera sans doute d'ouvrir le concours à un second type d'affinage, et pourquoi pas aussi de créer un jury international... » précise Marion Ossirini, car cette première édition est bel et bien une réussite, et la satisfaction des éleveurs présents lors de la remise de prix, qu'ils soient ou non récompensés, en atteste. Enfin, comme le souligne, Pierre Laraillet « je suis particulièrement heureux de voir que parmi les lauréats du concours, il y a pas mal de jeunes installés, qui pour certains ne sont pas issus du milieu agricole. Ca démontre que notre métier est vivant et que les jeunes savent faire de bons produits reconnus par les professionnels. L'agriculture a de l'avenir ! ».

Marion Ossirini n'a pas d'autres pensées quand lors de la remise des prix, elle lance à la cantonade « Il faut apprendre à être fiers de ce que l'on fait ! Et le premier pas, c'est la communication sur les fromages béarnais afin qu'on soit reconnus par les professionnels et leurs clients pour le travail que l'on mène tous les jours ». Une fierté partagée que les producteurs béarnais ne pouvaient célébrer autrement qu'en entonnant le chant traditionnel béarnais Aqueras Montanhas dans la grange de la ferme qui les accueillait. Fierté et humilité.

[Vidéo] Remise des prix du concours Les Étoiles du Crémier

 A voir aussi sur www.agriweb.tv, la dégustation de fromages fermiers béarnais d'Alexis Goulevitch, crémier à La Rochelle

 

Le Palmarès 2020 :

 

Brebis :

1er : FERME TILLOUS BERGEZ
Mireille et Gérard Tillous Bergez
64570 ARETTE

2ème : FERME BAYLOCQ
Rémi Baylocq
64440 LARUNS

3ème : FERME RÉCÉBIRE
Cédric Pucheu et Bastien Larrat
 64276 ISSOR

Chèvre :

1er : FERME PACHEU
 Isabelle et Philippe Pacheu
64570 ARETTE

2ème : FERME BOURGUINAT
Jérôme Bourguinat
64490 AYDIUS

3ème : CHÈVREVRIE MOULETINE
Aurélien Faure
64260 LOUVIE-JUZON


 

Mixte :

1er : FERME MIRAMON
Régine et Jean Louis Miramon
64490 BEDOUS

2ème : FERME LANCY
Nicole et Joseph Cazette
64570 ARETTE

3ème : FERME LARRAILLET
Marie-Pierre et Pierre Larraillet
64400 OLORON SAINTE MARIE

  

Vache :

1er : FERME OSSINIRI
Marion et Emmanuel Ossiniri
64490 ACCOUS

2ème : FERME CAPERAN
Florent Caperan
64260 SÉVIGNACQ-MEYRACQ

3ème : FERME LABORDE
Joseph Libarle-Laborde
64570 ARETTE

  

 

 

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
8663
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !