Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/01/19 : Compte-tenu des conditions climatiques le Conseil Régional a suspendu les transports scolaires ce mardi soir dans le secteur de Thiviers (Dordogne). Les parents doivent venir chercher leurs enfants dans les établissements scolaires.

22/01/19 : La Dordogne est en alerte jaune neige et verglas ce mardi jusqu'à 18 h. Des chutes de neige sont possibles dès le début de matinée à l'est de l'axe Nontron et Sarlat. Suivez les évolutions météorologiques sur les sites de Météo France, Info route.

22/01/19 : La Rochelle : une réunion publique de présentation du projet de protection contre les submersions marines du quartier de Port-Neuf se tient mardi 22 janvier à 18h30 à la Maison de quartier de Port Neuf, Place de l’île-de-France.

21/01/19 : Dans un propos à France 3 Vincent Feltesse, ancien président de la Communauté urbaine de Bordeaux et membre de la minorité municipale, indique qu'il a signifié à Olivier Faure son départ du PS :J'ai besoin de continuer à produire, le PS empêche ça." 

21/01/19 : Construction de la retenue d'eau de Caussade. La préfète du 47 a fait apposer des scellés sur les engins de chantier. Par arrêté du 14 décembre 2018, les travaux de construction de cette retenue d’eau est suspendue et se poursuivent illégalement.

21/01/19 : Pour éviter les débordements des manifestations des gilets jaunes à Bordeaux, l'association des commerçants à décidé de décaler la braderie, organisée traditionnellement du jeudi au samedi. Elle se tiendra donc du mercredi 6 au vendredi 8 février.

21/01/19 : Ce mercredi 23 janvier, le service V3 (vélos en libre-service) de Bordeaux Métropole change de système d’exploitation pour un plus moderne. Une coupure totale du service aura donc lieu de 8h00 à 9h00 avec une réouverture progressive des stations.

20/01/19 : Pour la première fois depuis le début du mouvement, les gilets jaunes de Dordogne ont organisé samedi à l’occasion de l’acte X, un rassemblement départemental à Bergerac. Environ 1400 personnes ont défilé dans les rues de la sous préfecture.

19/01/19 : Nouvelles violences et affrontements avec incendies de véhicules en fin d'après-midi à Bordeaux: la manifestation GJ a dégénéré, les casseurs sont entrés en action et les forces de l'ordre ont dû recourir aux véhicules blindés

18/01/19 : Bordeaux: l'opération de parking gratuit place des Quinconces reconduite ce dimanche et étendue à demain samedi et jusqu’à la fin des soldes : environ 400 places de stationnement libre de 9h30 à 20h chaque samedi et dimanche jusqu'aux 16 et 17 février

18/01/19 : Le nouveau service de location de vélos de l'agglomération du Grand Périgueux s'appellera "Périvélo". 400 deux-roues (à assistance électrique, pliants, vélos classiques) seront progressivement mis à disposition pour les usagers à partir du printemps.

17/01/19 : Rochefort (17) : la tête d'affiche de la programmation du festival Stéréoparc vient de tomber. Il s'agit du groupe Offenbach, qui jouera le 20 juillet.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/01/19 | Une délégation Régionale pour l'UNICEM

    Lire

    La plus grande région de la filière a enfin son syndicat! L'Union Nationale des Industries de Carrières et Matériaux de Construction (UNICEM) Nouvelle-Aquitaine vient de naître de la fusion des trois syndicats des anciennes régions. Patrice Gazzarin, ex-président de l'UNICEM Aquitaine, a été élu à la tête du syndicat. En 2017, l'UNICEM représentait sur le territoire néo-aquitain, plus de 4 300 emplois directs, pour 345 entreprises et plus d'un milliard d'euros de chiffre d'affaires.

  • 22/01/19 | Le Crédit Agricole engagé pour l'artisanat

    Lire

    Faciliter la préparation et la réalisation des travaux des clients Girondins. Tel est le but du partenariat qui vient de naître entre le Crédit Agricole d'Aquitaine et One Artisan. Créé en 2014, One Artisan est un service d'apporteur d'affaires pour les professionnels du bâtiment mais aussi de recommandation d'artisan pour les particuliers. Grâce à ce partenariat, les clients du Crédit Agricole pourront bénéficier, s'ils le souhaitent, d'une solution de financement pour leurs travaux.

  • 22/01/19 | Limoges a du cœur !

    Lire

    La préfecture limousine vient d'être récompensée pour sa lutte contre l'arrêt cardiaque. En effet, la Fondation AJILA a remis le Label 2019 "Ma Commune a du Cœur" à la Ville de Limoges pour saluer sa politique de lutte et de formation face à l'arrêt cardiaque. Depuis 2011, la Ville s'est engagée dans une campagne de déploiement de défibrillateurs automatisés sur son territoire. Les limougeauds ont ainsi 37 défibrillateurs mis à leur disposition dans plusieurs lieux public.

  • 22/01/19 | Région : quatre appels à projets (re)lancés

    Lire

    2019 sous le signe de la coopération européenne et internationale ! Le Conseil Régional de Nouvelle Aquitaine lance, ou relance, des appels à projets sur ce thème. Ainsi, le lien avec la Communauté autonome d'Aragon (Espagne) sur l'éducation et la formation est renouvelé. La Région soutient également le développement solidaire et Éducation à la Citoyenneté et à la solidarité internationale (ECSI) à travers deux projets. Le dernier projet concerne le renforcement des échanges avec le Québec.

  • 22/01/19 | Poursuite de sa croissance à l'export pour le Cognac

    Lire

    Le cognac confirme son développement sur ses marchés en 2018, avec des expéditions en croissance de plus de 3% en volume et près de 2% en valeur. Au total, 204,2 millions de bouteilles ont été expédiées, pour un chiffre d’affaires de 3,2 milliards d’euros. Les Etats-Unis restent les plus gros consommateurs (87,4 millions de bouteilles), tandis que le développement d'un nouveau marché vers le Moyen-Orient se confirme, avec 5,6% de croissance et 60 millions de bouteilles exportées.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Les immanquables de Bordeaux S.O Good 2018

29/10/2018 | La cinquième édition du festival gastronomique Bordeaux S.O Good se tiendra du 16 au 18 novembre prochain à Bordeaux et en Gironde. Petit menu des immanquables.

Bordeaux S.O Good 2018

Préparez vos papilles. Du 16 au 18 novembre prochain, l'édition 2018 du festival bordelais de la gastronomie et de l'art de vivre (Bordeaux S.O Good de son petit nom), revient s'installer, toujours parrainée par le chef étoilé Pierre Gagnaire. Connu notamment pour ses banquets "délocalisés", dont certains particulièrement originaux (à l'intérieur de la cave privée de la Cité du Vin, par exemple), le festival s'est encore autorisé quelques nouveautés cette année pour attirer les curieux. Si les réservations sont déjà ouvertes, on peut quand même vous faire un petit dressage maison pour vous résumer l'essentiel.

Dolce Vita bordelaise
Pour cette cinquième édition de Bordeaux S.O Good (au cours de laquelle environ 50 000 visiteurs sont attendus), la gastronomie italienne sera l'une des stars et le pays "invité donneur". Cette invitation passera d'abord par la présence de trois chefs doublement étoilés (Stefano Baïocco, Anthony Genovese et Antonio Guida), d'une dizaine de producteurs et de l'Office National du Tourisme Italien. Leur présence sera surtout l'occasion pour le public de prendre part à plusieurs temps forts. On pense notamment à la soirée d'ouverture le vendredi 16 novembre au Palais de la Bourse avec une ambiance "Dolce Vita" (musique et ambiance comprise), à une exposition de voitures de collection italiennes (une quinzaine défileront sur la Place de la Bourse le samedi 17 novembre à partir de 14h) ou encore à un nouveau "village italien" au Hangar 14 ou encore un menu spécial franco-italien proposé par "les italiens de Bordeaux" (une dizaine de restaurants) à partir du 10 novembre et jusqu'à la fin de l'évènement.

La course des chefs

Le village italien ne sera d'ailleurs pas le seul au sein de la grande halle : villages du terroir, de l'atlantique, du sucre, des jeunes et des Pyrénées seront aussi de la fête, de même que le "village des traditions et de l'art de vivre" consacré aux épiceries fines où à la décoration de table, ou celui des cours de cuisine aux côtés de trois chefs (Oxana Ramat du restaurant Cromagnon, Nicolas Nguyen officiant au Chapon Fin et Pierrick Celibert du restaurant Cyusha). Réservés aux adultes, ces derniers se déclineront également pour les plus jeunes au travers d'un concours de mini-chefs au cours duquel trois binômes s'affronteront autour du regard (très) attentif de Philippe Etchebest, le dimanche 18 novembre entre 15h et 17h. Parce que la cuisine est aussi célébrée au travers de grandes compétitions faisant office de jubilés, d'autres concours et "battles de cuisine" se joindront à lui : la septième édition du Championnat du monde du canelé (avec un challenge autour du canelé... salé), une trentaine de chefs qui s'affronteront sur scène tout au long du festival dans une "Battle des chefs" aux fouets endiablés ou encore un trophée "foie gras Lafitte" réservé aux élèves d'écoles professionnelles régionales dont le jury sera présidé par le chef triplement étoilé Michel Guerard (le dimanche 18 novembre entre 9h30 et 14h).

Les beaux banquets

La Nuit des Banquets est devenue, au fil des éditions, l'une des marques de fabrique de Bordeaux S.O Good. Aucune raison ne s'opposait donc à leur retour cette année. On y convoquera les plats de notre enfance au sein de l'usine Jock (vous savez, les fabricants de crèmes en poudre), un potager éphémère aux Tables de Vatel, les chefs de l'école Ferrandi dans un "banquet des étoiles montantes" au Piano du Lac ou une gastronomie très musicale au Conservatoire de Bordeaux. Cette édition 2018 sera aussi l'occasion de rendre hommage au "pape" de la gastronomie française, Paul Bocuse au Palais de la Bourse autour du Bocuse d'Or et Meilleur Ouvrier de France François Adamski dans lequel on pourra retrouver ses plats les plus emblématiques. Côté insolite enfin, les plus curieux auront aussi leur dose cette année : un banquet "le port des îles" au Radison Blu, une soirée entièrement dans le noir à Cap Sciences (en collaboration avec l'Ecole du Vin de Bordeaux) ou encore (et ce n'est pas un luxe) un dîner proposé par des femmes chefs aux Petits Caprices. Attention : comme toujours, les places pour ces rendez-vous sont limitées et feront souvent appel à votre portefeuille : entre 65 euros pour le "banquet des femmes chefs" et cent euros pour le banquet "hommage à Bocuse", il va falloir faire un choix. Vous ferez peut-être celui de quitter Bordeaux le temps d'un dîner à la Caserne Lamarque de Libourne, aux Château Malromé ou Brane Cantenac... Plus qu'à se mettre à table.

L'info en plus : volontairement sélective, cette présentation des nouveautés du programme oublie de nombreuses animations proposées tout au long des trois jours : défilé de confréries, ferme éphémère, exposition itinérante, tablée fermière ou animations musicales. Pour découvrir l'ensemble du programme ou réserver vos places pour la nuit des banquets, rendez-vous sur le site www.bordeauxsogood.fr.

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
7689
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !