Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/11/20 : Âgé de 90 ans, André Luberriaga, ancien maire d'Ascain, au Pays basque, s’est éteint lundi, une semaine après son épouse Martta. Conseiller général d’Ustaritz de 1976 à 1988, l'UDF André Luberriaga, avait dirigé la commune de 1977 à 2001.

19/11/20 : Charente-Maritime : le taux de positivité au Covid-19 était ce soir de 75 pour 100 000 habitants, et de 90 pour La Rochelle, soit moitié moins que la semaine dernière, selon l'ARS. 34 patients sont hospitalisés à La Rochelle, dont 14 en réanimation.

17/11/20 : Le festival de la BD d'Angoulême se fera en deux temps: en janvier pour la remise des fauves et en juin pour un festival en présentiel. Une exposition sera dédié à l'art d'Emmanuel Guibert au musée des beaux arts d'Angoulême, inauguré le 20/11/2021.

15/11/20 : Le Centre communal d’action sociale CCAS de La Rochelle lance un appel à la solidarité et au bénévolat pour épauler les acteurs de l’aide alimentaire. Contact : Frédérique Duchesne àfrederique.duchesne@ccas-larochelle.fr ou au 05 46 35 21 16.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/11/20 | L'alimentation de proximité grandit en Ribéracois

    Lire

    Lors de la Commission permanente du 23 novembre, la Région a décidé de soutenir le projet porté par le Club d’entreprises du Pays Ribéracois « Bien manger en Ribéracois – Développement de pratiques alimentaires saines et locales » à hauteur de 64 581 euros. Ce projet vise à développer les partenariats économiques entre acteurs du système alimentaire local et avec pour objectifs de fédérer et dynamiser les initiatives en faveur de l’agriculture et l’alimentation de proximité notamment.

  • 30/11/20 | Jean Tavernier n'est plus

    Lire

    Cet humaniste était entré en politique sans l'avoir cherché par la grâce de Chaban en 1986 lors des élections régionales; deux ans plus tard il sera président du Conseil régional poste qu'il occupera jusqu'en 1992. Jean Tavernier figure de la médecine hospitalière bordelaise s'en est allé à l'âge de 92 ans. Alain Rousset lui rend hommage :"Il a laissé au Conseil régional le souvenir d'un homme de coopération et d'écoute. Dans le prolongement de l'adhésion de l'Espagne à la CEE, Jean Tavernier s'était particulièrement impliqué dans la coopération entre régions transfrontalières. qui donneront naissance à des partenariats institutionnels au long cours ..."

  • 30/11/20 | Les Chemins de l’Art Rupestre Préhistorique a un nouveau président

    Lire

    A l’occasion du renouvellement du Bureau Directeur de l’association ; principal réseau de tourisme archéologique du continent, Germinal Peiro, président du Conseil Départemental de la Dordogne, a été élu Président de l’Association pour la période 2020-2024. Initiée en 2010 en tant que projet d’initiative européenne de promotion, du patrimoine, de la culture et du tourisme, l’Association est une association internationale qui compte 151 sites d’art rupestres et près de 41 institutions dans tout le continent européen.

  • 30/11/20 | Travaux d’urgence sur les lignes Brive-Ussel et Périgueux-Brive

    Lire

    Afin de sauvegarder le réseau néo-aquitain, le Conseil régional s’est engagé en faveur d’un Plan Directeur d’investissements du réseau ferroviaire. Compte-tenu de l’état très dégradé des lignes régionales, des travaux d’urgence vont être menés sur 6 axes en 2021 parmi lesquels Brive-Ussel et Périgueux-Brive. La Région va prendre en charge 3 930 000 euros.

  • 30/11/20 | Lacs médocains: Début du programme global de restauration

    Lire

    Le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une subvention de 184 000€ au Syndicat intercommunal d’aménagement des eaux du bassin versant des étangs du littoral girondin. En effet, les deux grands lacs médocains et le bassin d’Arcachon sont des écosystèmes qui apportent beaucoup à l’activité économique et touristique. Seulement, ils sont soumis à des risques de dégradation de l’eau. C’est donc dans un but de restauration et préservation que le programme global des restauration des zones humides et des lacs médocains est mis en oeuvre.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Les immanquables de Bordeaux S.O Good 2018

29/10/2018 | La cinquième édition du festival gastronomique Bordeaux S.O Good se tiendra du 16 au 18 novembre prochain à Bordeaux et en Gironde. Petit menu des immanquables.

Bordeaux S.O Good 2018

Préparez vos papilles. Du 16 au 18 novembre prochain, l'édition 2018 du festival bordelais de la gastronomie et de l'art de vivre (Bordeaux S.O Good de son petit nom), revient s'installer, toujours parrainée par le chef étoilé Pierre Gagnaire. Connu notamment pour ses banquets "délocalisés", dont certains particulièrement originaux (à l'intérieur de la cave privée de la Cité du Vin, par exemple), le festival s'est encore autorisé quelques nouveautés cette année pour attirer les curieux. Si les réservations sont déjà ouvertes, on peut quand même vous faire un petit dressage maison pour vous résumer l'essentiel.

Dolce Vita bordelaise
Pour cette cinquième édition de Bordeaux S.O Good (au cours de laquelle environ 50 000 visiteurs sont attendus), la gastronomie italienne sera l'une des stars et le pays "invité donneur". Cette invitation passera d'abord par la présence de trois chefs doublement étoilés (Stefano Baïocco, Anthony Genovese et Antonio Guida), d'une dizaine de producteurs et de l'Office National du Tourisme Italien. Leur présence sera surtout l'occasion pour le public de prendre part à plusieurs temps forts. On pense notamment à la soirée d'ouverture le vendredi 16 novembre au Palais de la Bourse avec une ambiance "Dolce Vita" (musique et ambiance comprise), à une exposition de voitures de collection italiennes (une quinzaine défileront sur la Place de la Bourse le samedi 17 novembre à partir de 14h) ou encore à un nouveau "village italien" au Hangar 14 ou encore un menu spécial franco-italien proposé par "les italiens de Bordeaux" (une dizaine de restaurants) à partir du 10 novembre et jusqu'à la fin de l'évènement.

La course des chefs

Le village italien ne sera d'ailleurs pas le seul au sein de la grande halle : villages du terroir, de l'atlantique, du sucre, des jeunes et des Pyrénées seront aussi de la fête, de même que le "village des traditions et de l'art de vivre" consacré aux épiceries fines où à la décoration de table, ou celui des cours de cuisine aux côtés de trois chefs (Oxana Ramat du restaurant Cromagnon, Nicolas Nguyen officiant au Chapon Fin et Pierrick Celibert du restaurant Cyusha). Réservés aux adultes, ces derniers se déclineront également pour les plus jeunes au travers d'un concours de mini-chefs au cours duquel trois binômes s'affronteront autour du regard (très) attentif de Philippe Etchebest, le dimanche 18 novembre entre 15h et 17h. Parce que la cuisine est aussi célébrée au travers de grandes compétitions faisant office de jubilés, d'autres concours et "battles de cuisine" se joindront à lui : la septième édition du Championnat du monde du canelé (avec un challenge autour du canelé... salé), une trentaine de chefs qui s'affronteront sur scène tout au long du festival dans une "Battle des chefs" aux fouets endiablés ou encore un trophée "foie gras Lafitte" réservé aux élèves d'écoles professionnelles régionales dont le jury sera présidé par le chef triplement étoilé Michel Guerard (le dimanche 18 novembre entre 9h30 et 14h).

Les beaux banquets

La Nuit des Banquets est devenue, au fil des éditions, l'une des marques de fabrique de Bordeaux S.O Good. Aucune raison ne s'opposait donc à leur retour cette année. On y convoquera les plats de notre enfance au sein de l'usine Jock (vous savez, les fabricants de crèmes en poudre), un potager éphémère aux Tables de Vatel, les chefs de l'école Ferrandi dans un "banquet des étoiles montantes" au Piano du Lac ou une gastronomie très musicale au Conservatoire de Bordeaux. Cette édition 2018 sera aussi l'occasion de rendre hommage au "pape" de la gastronomie française, Paul Bocuse au Palais de la Bourse autour du Bocuse d'Or et Meilleur Ouvrier de France François Adamski dans lequel on pourra retrouver ses plats les plus emblématiques. Côté insolite enfin, les plus curieux auront aussi leur dose cette année : un banquet "le port des îles" au Radison Blu, une soirée entièrement dans le noir à Cap Sciences (en collaboration avec l'Ecole du Vin de Bordeaux) ou encore (et ce n'est pas un luxe) un dîner proposé par des femmes chefs aux Petits Caprices. Attention : comme toujours, les places pour ces rendez-vous sont limitées et feront souvent appel à votre portefeuille : entre 65 euros pour le "banquet des femmes chefs" et cent euros pour le banquet "hommage à Bocuse", il va falloir faire un choix. Vous ferez peut-être celui de quitter Bordeaux le temps d'un dîner à la Caserne Lamarque de Libourne, aux Château Malromé ou Brane Cantenac... Plus qu'à se mettre à table.

L'info en plus : volontairement sélective, cette présentation des nouveautés du programme oublie de nombreuses animations proposées tout au long des trois jours : défilé de confréries, ferme éphémère, exposition itinérante, tablée fermière ou animations musicales. Pour découvrir l'ensemble du programme ou réserver vos places pour la nuit des banquets, rendez-vous sur le site www.bordeauxsogood.fr.

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
20586
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !